AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021448962
128 pages
Éditeur : Seuil (29/10/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Depuis l’avènement de l’internet grand public dans les années 1990, le web a été perçu comme un outil au service de la liberté d’expression. Mais face à la montée de la désinformation et des discours de haine, une régulation nouvelle se met en place. Les États légifèrent pour encadrer la prise de parole en ligne. Les grandes entreprises du numérique se voient octroyer des pouvoirs de filtrage et de blocage des contenus. Le problème survient lorsque l’opacité de ces ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lenocherdeslivres
  29 novembre 2020
À son origine, le web avait été créé dans un esprit de liberté, de communication directe, sans pouvoir supérieur. Mais en plus de trente ans, du fait de son ampleur, il a changé, s'est professionnalisé. Il est devenu pour nous tous un moyen formidable de communication (vous lisez ces lignes grâce à lui), quel que soit le contenu. Pour d'autres, c'est un business, un moyen de gagner de l'argent en servant d'intermédiaire entre des entreprises et des publicitaires. Pourquoi pas ?
Mais ce qui inquiète, ces dernières années, c'est l'augmentation et l'organisation constantes des discours haineux. Difficile d'échapper à des réactions plus ou moins violentes dès que l'on aborde des sujets d'actualité, surtout quand ils traitent de relation aux autres (étrangers, mais aussi différences de « classes sociales »). Comment réagir pour permettre à tous de s'exprimer, pour ne pas empêcher des voix de se faire entendre ?
En partant de l'origine du web, Romain Badouard dresse un portrait clair et rapide de cet outil qui nous est devenue en quelques années totalement indispensable (les périodes de confinement ont encore augmenté cette nécessité). Il nous montre comment les différents acteurs du web ont réagi face à l'augmentation du trafic. Et, surtout, comment les états se sont positionnés face au web. Il étudie surtout les États-Unis et l'Europe, en particulier la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, dont les réponses sont souvent différentes. Conceptions autres du droit, donc réactions autres devant les problèmes posés par le web. Par exemple, aux États-Unis, il est impensable d'interdire des propos, quel qu'ils soient, liberté d'expression oblige. Alors qu'en France ou en Allemagne, certains propos particulièrement racistes ou incitant à la violence sont bannis des sites.
Et pour éliminer ou diminuer l'influence de ce genre de paroles, plusieurs solutions existent, dont l'interdiction pure et simple avec effacement des posts. Mais aussi, plus sournoise, l'invisibilisation. Mesure efficace, donc terrible si elle n'est pas appliquée avec discernement. Or, qui s'occupe de choisir ce que l'on fait disparaître, ce que l'on invisibilise. C'est l'un des grands enjeux des années à venir : peut-on laisser les Facebook ou Google décider pour nous de ce qui est publiable ou non ? En fin de livre, l'auteur propose des pistes qui, selon lui, sont les plus efficaces.
Les nouvelles lois du web est un ouvrage court et très simple à lire (un style et pas de notes de fin d'ouvrage pléthoriques, par exemple). Il dresse un portrait assez complet de nos relations avec ce moyen de communication à travers les années. En nous permettant d'y réfléchir en toute connaissance de causes, il se montre bien utile, voire nécessaire, tant nos vies sont liées au web de nos jours, et sans doute pour longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (1)
NonFiction   01 avril 2021
R. Badouard passe en revue les modèles politiques, sociotechniques et économiques de régulation de la liberté d’expression en ligne. Une tentative pour combler un vide juridique alarmant.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   27 novembre 2020
La modération est un acte éminemment complexe qui coïncide mal avec les conditions de travail de celles et ceux qui l'exécutent. La masse de contenus publiés tous les jours sur les plateformes exerce une pression sur les conditions de travail, et rend difficile la garantie d'un temps minimal d'interprétation.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Romain Badouard (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Romain Badouard
Depuis l'avènement de l'internet grand public dans les années 1990, le web a été perçu comme un outil au service de la liberté d'expression. Mais face à la montée de la désinformation et des discours de haine, une régulation nouvelle se met en place. Les États légifèrent pour encadrer la prise de parole en ligne. Les grandes entreprises du numérique se voient octroyer des pouvoirs de filtrage et de blocage des contenus. le problème survient lorsque l'opacité de ces opérations transforme la modération en censure. Il est urgent d'inventer une régulation démocratique des contenus sur internet, afin que celui-ci demeure pour tous et toutes un espace de débat, d'engagement et de liberté.
Romain Badouard est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris II Panthéon-Assas, chercheur au laboratoire CARISM de l'Institut français de presse. Il a notamment publié le Désenchantement de l'Internet (FYP, 2017).
Retrouvez les informations sur notre site : https://bit.ly/3n09GcX
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Romain Badouard (1) Voir plus