AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de IreneAdler


IreneAdler
  14 juin 2014
Les Alpes. Ses marmottes, chamois et autres bouquetins. Ses GR et ses marcheurs, au plus ou moins long court. Antoine de Baecque se lance le défi : la traversée du massif par le GR 5. Lac Léman-Nice : 1 mois, 650 km, 30 000m de dénivelée. Rien que ça. Ça sera tenu.
Journal de marche et histoire du sentier : origine des différentes portions du sentier, matériel de randonnée, aménagements successifs des lieux traversés et démocratisation de la randonnée.
Les pas de pionniers se placèrent dans des traces multiséculaires : voies de commerce et de contrebande entre les différentes vallées et les pays frontaliers, voies de pèlerinage (les populations alpines restent pieuse, du moins attachés à leurs saints, notamment la Vierge. Ils en escomptent protection contre les aléas climatiques), voies militaires et voies de transhumance. Les pionniers de la randonnée, souvent issus du mouvement scout et du CAF possédaient un équipement lourd mais solide : sacs (système de portage sur les reins inspiré notamment des contrebandiers) et chaussures (cloutées) de cuir, bâton de marche en bois, sous-vêtement en laine... Tout est devenu beaucoup plus léger et confortable.
L'aménagement du territoire est ce qui a fait le plus réfléchir, voire rager parfois l'auteur. Si les parcs naturels préservés, les vallons et les versants qui ont conservé leur côté sauvage le charme (tout ce qui garde son caractère authentique en fait, moutons et loups compris). Les parcs naturels (la Vanoise et le Mercantour), en tant que réserve géologique, botanique et animale ont toute son amitié. En revanche, tout ce qui date de l'immédiat après-guerre et des 30 Glorieuses, le tout béton sans discernement, les énormes stations de ski destructrices d'environnement, tout cela est condamné sans appel. Et son corollaire : le tourisme de masse ; c'est là où j'ai plus de mal. Certes, les touristes ne font pas toujours bon ménage avec respect des règles et peuvent perturber la vie des autochtones, mais ils les font vivre aussi. Il s'agit, comme toujours de trouver un juste équilibre (mais c'est sûr que construire un golf dans la montagne me semble condamnable également.) Mais aussi tout ce qui concerne la guerre : toutes les frontières ne sont pas la Suisse et de temps en temps avec l'Italie les rapports furent plutôt conflictuels ; des forteresses de haute montagne furent donc construites à partir de la fin du 19è siècle en deux vagues : Séré des Rivières puis Maginot. le tourisme guerrier les fait un peu revivre.
La mise en place des balisages, l'amélioration du matériel la parution des guides permirent à plus de monde et toujours plus de monde de vagabonder sur ces chemins. Avec plus ou moins de bonheur pour les habitants du cru et le paysage. Car qui dit beaucoup de monde, notamment avec des enfants, dit aussi sécurisation et domestication de la nature : poubelles (mais ça ce n'est pas un mal), lacs surveillés, sécurisés, balisages multiples, multiplication des sentiers et des variantes...
Et le journal de marche alors ? Il occupe finalement assez peu de place, puisqu'il s'agit d'un résumé, le vrai journal étant gardé dans l'intimité de l'auteur. Il est cependant honnête, ne cache rien de ses fantasmes, douleurs, peurs, appréhension (dont celle de dormir en dortoir dans un refuge...)
C'est donc plus un livre un livre d'histoire, très abordable et intéressant. Que vous soyez adepte de la rando ou non, en montagne ou non, il offre un bon panorama de ce que peut être l'influence de l'homme sur son environnement, parfois depuis des temps reculés (voire la vallée de merveilles). Influence, pour le pire et le meilleur, mais qui est toujours révélatrice d'un air du temps et de nos rapports compliqués, parfois conflictuels avec la nature.

L'itinéraire du GR, pour donner une idée :
http://www.mountain-is-good.com/articles.php?lng=fr&pg=296

De Baecque :
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoireactualites-du-vendredi-14032014-antoine-de-baecque-2014-0
http://www.franceculture.fr/personne-antoine-de-baecque.html

Lien : http://avecvuesur.over-blog...
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (14)voir plus