AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Danielle Michel-Chich (Traducteur)
EAN : 9782856164532
Éditeur : Presses de la Renaissance (18/03/1998)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Et une voix pour chanter est l'autobiographie de Joan Baez dans lequel elle relate sa vie, ses expériences en tant qu'artiste depuis sa jeunesse jusqu'en 1987. Son titre original est And a voice to sing with.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Petitebijou
  15 juillet 2013
Cette autobiographie (s'achevant en 1998) raconte davantage le parcours d'une femme militante et engagée politiquement avec une constance qui force l'admiration, que celui d'une chanteuse-musicienne. Si chanter fut toujours une nécessité et un plaisir pour Joan Baez - dotée d'une voix naturelle stupéfiante, elle a toujours été moins égocentrique que ses pairs artistes, à commencer par Bob Dylan, avec lequel elle demeure associée pour la plupart des amateurs de folk-song. La légende a fait de Dylan le champion de la protest-song (ce qu'il a toujours récusé par ailleurs), mais il est passionnant de constater combien le poète ne pense qu'avec son nombril de créateur (même joli), essentiellement préoccupé par son ego, alors que la chanteuse s'est attachée à ce que sa vie soit le plus possible en cohérence avec ses idées. Plus qu'une question de sincérité, c'est au niveau des tripes que ça se passe. Joan Baez a été de tous les combats de son époque, défendant les causes auxquelles elle croit sans demi-mesure, sacrifiant souvent son bonheur privé à son altruisme. Ce n'est qu'arrivée à la cinquantaine qu'elle s'est autorisée à écouter ses propres désirs et vivre davantage pour elle. Sa vie est devenue moins radicale, plus légère. Touchante de sincérité, lucide, sans cesse à l'écoute du monde, Joan Baez nous raconte avec ce qu'il faut d'autodérision une vie de passion et de dévouement, on peut oser le mot. Au passage, elle rend un très bel hommage aux femmes de sa famille, de sa mère à ses soeurs, qui n'ont cessé d'être un exemple pour elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          223

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   04 octobre 2012
Plus que le portrait d'une des plus célèbres chanteuses de notre temps, cette autobiographie brosse tableau d'une époque - ces quarante dernières années, telles que Joan Baez les a vécues.
Joan Baez revit ici toutes ces années Woodstock avec une authenticité et une générosité rares. Elle ne cache rien de ses émotions lors de sa liaison avec Bob Dylan, ou de son mariage avec David Harris, ou de sa courte passion pour une femme, ou encore des joies de la maternité.
A chaque page le lecteur est plongé au coeur de l'action : en concert, en tournée, avec Martin Luther King lors des grandes marches pour les droits civiques des noirs, en Pologne avec Solidarnosc, avec Danielle et François Mittterrand...
Joan Baez parle aussi de son enfance "Quaker", de son père d'origine mexicaine, de sa mère écossaise, de ses croyances, de ses combats pour la paix et la justice.
Aujourd'hui si elle considère que beaucoup de choses ont changé pour elle, une seule reste la constante de son existence entière : la non-violence, unique moyen d'influer intelligemment sur l'évolution de la société.
Un document courageux et profond.
(quatrième de couverture de l'édition de poche parue en 1988)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MacabeaMacabea   16 octobre 2016
DIAMONDS AND RUST


Well I'll be damned
Here comes your ghost again
But that's not unusual
It's just that the moon is full
And you happened to call
And here I sit
Hand on the telephone
Hearing a voice I'd known
A couple of light years ago
Heading straight for a fall

As I remember your eyes
Were bluer than robin's eggs
My poetry was lousy you said
Where are you calling from?
A booth in the midwest
Ten years ago
I bought you some cufflinks
You brought me something
We both know what memories can bring
They bring diamonds and rust

Well you burst on the scene
Already a legend
The unwashed phenomenon
The original vagabond
You strayed into my arms
And there you stayed
Temporarily lost at sea
The Madonna was yours for free
Yes the girl on the half-shell
Would keep you unharmed

Now I see you standing
With brown leaves falling around
And snow in your hair
Now you're smiling out the window
Of that crummy hotel
Over Washington Square
Our breath comes out white clouds
Mingles and hangs in the air
Speaking strictly for me
We both could have died then and there

Now you're telling me
You're not nostalgic
Then give me another word for it
You who are so good with words
And at keeping things vague
Because I need some of that vagueness now
It's all come back too clearly
Yes I loved you dearly
And if you're offering me diamonds and rust
I've already paid
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MacabeaMacabea   20 novembre 2016
Roland Barthes disait qu'"on échoue toujours à parler de ce qu'on aime" - cela est très juste et vrai. C'est ce que j'éprouve par rapport à Joan Baez. Difficile à dire pourquoi je l'aime, mais le fait est que elle me touche. Elle est sincère et courageuse. Généreuse, travailleuse, entière. Une force tranquille. J'aime quand elle chante a capella très concentrée et sérieuse, ou bien accompagnée de sa guitare. Joan Baez m'épate, elle n'a peur de rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MacabeaMacabea   16 octobre 2016
As we know, forgiveness of oneself is the hardest of all the forgivenesses.
Commenter  J’apprécie          20
MacabeaMacabea   16 octobre 2016
The easiest kind of relationship is with ten thousand people, the hardest is with one.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joan Baez (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joan Baez
JOAN BAEZ ~ Amazing Grace ~
autres livres classés : dylanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Joan Baez (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre