AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782923338682
271 pages
Éditeur : Poètes de brousse (01/11/2013)
4.2/5   5 notes
Résumé :
Normand Baillargeon, dans ces Légendes pédagogiques, se veut très mordant, virulent parfois, mais toujours juste et honnête dans ce qui se veut une mise en perspective de nos idées reçues sur l'éducation.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lrntv
  03 août 2020
Dans son essai Légendes pédagogiques. L'autodéfense intellectuelle en éducation, le professeur et philosophe canadien Normand Baillargeon déconstruit quatorze théories en vogue dans le monde de l'éducation, dont la Brain Gym, la programmation neurolinguistique (PNL), la fasciathérapie, l'effet Mozart, ou encore les intelligences multiples de Gardner. À l'aide d'une méthode expliquée en début d'ouvrage, il démontre à chaque fois le manque de sérieux et même de scientificité de ces théories, qui sont parfois enseignées à l'université… Il les nomme d'ailleurs « légendes pédagogiques » en référence aux fameuses « légendes urbaines », ces histoires répétées partout et données pour vraies bien qu'elles ne soient pas avérées.J'ai trouvé cet essai assez intéressant, même si quelques-unes des « légendes pédagogiques » étudiées sont peu captivantes. J'ai été particulièrement frappé par le chapitre consacré à l'apprentissage par découverte, cette méthode pédagogique centrée sur l'élève construisant lui-même son savoir par la résolution de problèmes, avec un minimum de directives du professeur. Normand Baillargeon montre que ce type d'apprentissage ne donne pas les meilleurs résultats et peut même se montrer nuisible dans certains cas. En effet, cette méthode est très exigeante pour la mémoire de travail, qui est vite surchargée lors de la recherche de solutions aux problèmes posés, surtout chez les novices. Dès lors, cette mémoire de travail n'est plus disponible pour l'apprentissage des savoirs et leur accumulation dans la mémoire à long terme. Avec cette méthode, les élèves risquent donc d'acquérir des conceptions erronées ou un savoir incomplet et désorganisé. Ils peuvent également se sentir perdus et frustrés par le manque de directives. À l'inverse, l'enseignement explicite, qui est davantage centré sur l'enseignant et propose une instruction avec directives fortes, « remporte la palme des méthodes sur toutes ses concurrentes progressistes et sur toutes les variables mesurées, y compris celle de l'estime de soi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gielair
  16 septembre 2018
Baillargeon parle alors des légendes pédagogiques qui font l'objet de cet essentiel essai. Philosophe dans une faculté des sciences de l'éducation, il veut armer ses étudiantes et étudiants d'outils rationnels pour se prémunir envers les chants de sirènes qui se font entendre même dans les couloirs de l'université. Il veut faire de la réflexion rigoureuse et scientifique un rempart s'opposant à la pseudo-science qui s'insinue dans les interstices de la formation des maîtres. Il met ainsi en jeu quatorze légendes pédagogiques en leur faisant subir un crible d'analyse systématique. Baillargeon remontera de cette façon aux origines de chacune des légendes pour en établir la source et bien cerner la thèse avancée pour en faire une analyse conceptuelle et ainsi mieux la contrer.
Bien que le traitement accordé à chacune des légendes pédagogiques soit sensiblement le même, on peut s'accorder sur le fait que les légendes choisies ne sont pas de même poids et qu'elles n'ont pas le même impact négatif, s'il y a lieu, sur les pratiques enseignantes, et, par le fait même sur les apprentissages. L'influence relative de la fasciathérapie ou de l'effet Mozart n'a pas à mon sens la même portée que pourraient avoir les styles d'apprentissage ou la programmation linguistique.
Il demeure, toutefois, que j'imagine mal une formation à l'enseignement qui pourrait s'offrir le luxe de mettre de côté un ouvrage critique comme celui de Baillargeon.
Lien : http://rivesderives.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamouska
  28 février 2014
Dans ce livre l'auteur nous explique plus en détail ce qui est faux dans toutes les nouvelles idées sur la pédagogie. Sans vouloir dire que le passé était idéal, il nous fait réfléchir sur ce qui est une bonne recherche et pourquoi on ne doit pas tout croire. Être sceptique a parfois beaucoup de bon.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gielairgielair   16 septembre 2018
Si vous œuvrez en éducation ou dans un domaine relié à la formation, tendez l'oreille et vous entendrez parler d'elles; puis, regardez autour de vous et, si vous êtes aux aguets, vous en verrez les effets en de multiples endroits, notamment dans ces innombrables pratiques pédagogiques qu'elles inspirent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Normand Baillargeon (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Normand Baillargeon
Normand Baillargeon – Regard sur l'économie participative (1/2)
Extrait du documentaire L'encerclement, la démocratie dans les rets du néolibéralisme de Richard Brouillette.
autres livres classés : mémoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
583 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre