AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093640068
Éditeur : Éditions Inspiration (11/11/2017)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Fort de ses exploits en Haaráz et enhardi par l’arrivée de Preseá au sein de la compagnie, Taëk fonce tête baissée vers le continent méridional, entraînant ses compagnons avec lui.Dans ce nouveau monde pétri de valeurs traditionnelles et de croyances anciennes, les grandes maisonnées se livrent à des rivalités au sein d’une société très vassalisée dans laquelle la Confrérie d’Hératz joue un rôle fédérateur et se pose comme principal garant de la paix.Au titre des ve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fglire
  16 mars 2019
Me voilà de retour pour le troisième tome (et visiblement loin d'être le dernier) des Chroniques de Nezubse du très sympathique Nicolas Baillencourt.
Taëk et ses compagnons continuent leur voyage vers le continent méridional. Leur but premier est de retrouver le Sceptre nythahâne et le cylindre d'Ethön. S'ajoutent à cela que Taëk doit toujours retrouver un certain Alcyo dont il ne sait toujours rien, mission confiée par son père Ouri dans les premières pages du premier tome et, depuis le deuxième tome, il est aussi voué à régénérer des piliers de lunes pour sauver le peuple antésien. Reste aussi le mystère de Minon, voix dans la tête de Taëk dont nous ne savons rien ou presque. Cela fait beaucoup et en commençant ce troisième tome, on espère bien qu'il va avancer grandement dans ses quêtes.
Le fait est que le bémol que j'avais mis sur le tome 2 (LIEN), se retrouve dans le tome 3, tout autant voire plus : beaucoup de déplacements, mais aussi de brassements d'air, ainsi que de nombreux lieux dans lesquels nous ne faisons que passer. de nouvelles cultures sans doute riches, mais survolées. En résumé nous avons une épopée plus « réaliste » qu'épique ou haletante si ce n'est les derniers chapitres (j'y reviendrai). Les plans avortés et les réflexions secondaires sont donc exposés tout autant que les scènes qui marquent un tournant dans l'histoire.
Si certains personnages disparaissent de l'histoire (dramatiquement), nous retrouvons l'ensemble des protagonistes présents en fin du tome 2. La plupart demeurent des seconds rôles, très effacés, même si au moins l'un d'eux est promis à un autre avenir sans que l'on ait pu sans douter avant.
Nous apprenons à découvrir Pressea, l'antésienne qui va devoir vaincre certaines résistances pour s'intégrer au groupe, nous retrouvons aussi Aélie avec plaisir, toujours très puissante, tout comme Pressae ou Taëk. La magie des trois permet au groupe de vaincre « facilement » (trop ?) beaucoup d'obstacles ou d'adversaires. Néanmoins et heureusement, ils feront preuve aussi de faiblesses.
Le personnage de Ceä, s'il a son intérêt technique, tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Difficile d'admettre qu'il ait pu arriver là tout seul.
La mésaventure qui arrive à Taëk au milieu de l'histoire, apportant un petit changement au personnage, est surprenante et bienvenue. Dommage que les conséquences psychologiques soient expédiées en un chapitre (qui sont courts) et que Taëk semble s'y adapter si facilement. Cela aurait été un aspect plus intéressant à développer que les répétitions régulières dans le texte comme quoi il tente de développer un nouveau pouvoir.
Enfin j'ai eu un peu mal avec les révélations apportées par Ethön ou les phaënes… Pourquoi les faire si tard ? S'ils connaissaient ces vérités, pourquoi ne pas les dévoiler dès le tome 1 ou le tome 2, par exemple ? Tout cela aurait changé bien des choses. À moins, bien sûr, que le destin l'imposait – et dans ce cas je déteste le destin et autres prophétie immuables.
La magie dichotomie de la magie reste inintéressante et le peuple phaëne intriguant, donnant une fantasy loin des classiques elfes et autres nains. L'histoire prend donc son temps. L'auteur avance pas à pas, sans raccourcis ce qui nous amène à une conclusion d'autant plu frappante.
En effet, la fin réveille la tension et notre attention avec son lot d'actions (qui sont souvent brèves dans ce tome et traitées rapidement par l'auteur), ses révélations nombreuses qui remettent beaucoup de choses en perspective et ses coups de théâtre qui imposent une suite clairement alléchante.
Car suite il y a comme je l'ai dit dès le début. À cette première trilogie doit succéder une seconde, en espérant qu'elle soit plus tonique et mouvementée quitte à être moins épaisse. Entre les deux, vient de sortir un tome 3.2 les Rouages du Temps, un roman plus bref.
Lien : http://fredericgobillot.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Nicolas Baillencourt (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Baillencourt
Trailer du livre "Le Sceptre Nythahâne" - Les Chroniques de Nezubse Tome 1
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quand le tube se met à la littérature

Paul Verlaine

Johnny Halliday
Dave
Serge Gainsbourg
Alain Souchon
Jacques Brel

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : chansonCréer un quiz sur ce livre