AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845038623
Éditeur : CPE (18/03/2011)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
La disparition officielle du loup date des années 1930. Cette disparition s'explique par la progressive humanisation du territoire, via l'élevage et la déforestation surtout. Elle s'explique aussi par une politique volontariste d'extermination de l'animal, considéré comme un ennemi des hommes, tant en termes d'occupation des territoires ruraux que de prédation sur les troupeaux, ressources alimentaires et financières (chasse intense, piégeage, empoisonnement). Au dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Folfaerie
  24 juin 2011
Ce patient travail de recherches a permis de mettre en lumière le rôle joué par le loup dans l'histoire locale et les traces qu'il a laissées dans de nombreux domaines. Il ressort des différents témoignages, récoltés au fil des siècles, que chroniqueurs et historiens dressaient un portrait à peu près identique de Canis lupus : une bête fauve qui faisait peur, qui était accusée de dévorer des enfants, de tuer les gens faibles et malades, de s'attaquer aux animaux domestiques, bref de semer terreur et zizanie. Les registres paroissiaux ressemblent à de mauvais contes pour enfants où le loup est responsable de bien des méfaits. On y trouve notamment mention d'un cousin de la bête du Gévaudan, appelé la bête d'Orléans (original, non ?), et de loups-garous.
Suivent ensuite plusieurs chapitres consacrés à la chasse au loup, aux lieutenants de louveterie, etc. On y apprend des choses édifiantes, comme "En 1882, par exemple, tuer une louve pleine rapportait 150 francs alors qu'un ouvrier gagnait deux francs par jour ! Un excellent moyen d'arrondir ses fins de mois pour une population rurale globalement pauvre".
Les tous derniers chapitres sont consacrés aux descriptions de l'animal faites par les anciens naturalistes. Certains font preuve d'un peu plus d'objectivité en admettant que la plupart des méfaits reprochés aux loups sont des contes de bonne femme.
Résultat de ce massacre acharné, le loup disparait définitivement de la forêt d'Orléans à la toute fin du XIXème siècle.
Cette lecture m'a laissée un goût amer. Elle permet de mieux comprendre les préjugés des gens de ces époques éloignées, leur ignorance à propos du loup, et le lourd tribut que ce dernier a payé à la bêtise humaine. A lire tout ceci, je me dis que la situation n'a que très peu changé pour le loup, une si légère amélioration... car les mentalités sont si difficiles à faire évoluer...
Un ouvrage, agrémenté de belles photos, qui n'apportera que peu d'informations aux connaisseurs du loup, mais qui plairont certainement aux habitants de la région, intéressés par l'histoire locale et la nature.
Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
psycheinhell
  16 janvier 2013
Cette histoire du loup en forêt d'Orléans s'appuie essentiellement sur des textes d'archives – certes le matériau le plus abondant et disponible lorsque l'on veut remonter le temps sur les traces du loup, mais de tels textes, axés sur la recension des méfaits attribués au Grand Méchant Loup et des traques meurtrières qui en résultèrent, transforment cette histoire du loup en histoire d'une terreur collective (la prédation de 'la bête' sur des personnes humaines affaiblies par l'hiver / la famine / l'épidémie / la guerre).
C'est assurément un ouvrage soigné, solide et joliment présenté, mais où l'on trouvera difficilement à nourrir son plaisir, sa réflexion et sa compréhension de l'animal.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Jacques Baillon (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les Cenci
Jacques BAILLON met en scène à l'Odéon avec les acteurs de la Comédie Française "Les Cenci", pièce inconnue d'Antonin ARTAUD. Interview de Jacques BAILLON sur la pièce. Extrait de la pièce avec François CHAUMETTE et Alberte AVELINE (Lucretia) au théâtre de l'Odéon.
autres livres classés : archivesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jacques Baillon (1) Voir plus