AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700249267
Éditeur : Rageot Editeur (17/02/2016)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 76 notes)
Résumé :
L’une écrit, l’autre dessine. La première est aussi solaire que populaire, la seconde timide et solitaire. Sonia finit son premier roman, Lou prépare le concours d’entrée des Gobelins. Car si toutes les deux passent le bac, elles ne rêvent que de partir à Paris étudier. D’ici là, elles développent ensemble leur blog BD, Trames jumelles, dont l’audience ne cesse de croître. Côté cœur, Sonia craque pour Gabriel tandis que Lou se demande ce qu’elle éprouve vraiment pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  13 mai 2017
Note 4/5
La suite des aventures de Lou et Sonia, un an avant le bac…
Tout d'abord j'ai compris c'est bien un récit qui fait allusion à une amitié entre Samantha Bailly et son amie Mya sur un forum d'écriture et manga. On comprend mieux son roman et pourquoi il nous touche.
Nos âmes rebelles on plonge nous aussi à l'avant bac. le stress, la peur de l'avenir incertain, tout se joue avec des examens, le passage de l'adolescence à l'âge adulte. J'ai replongé 17 en arrière et ça m'a fait vraiment bizarre. Comment faire des choix de carrière alors que l'on a que 17 ans. Viser haut pour ne pas avoir de regret.
Lou et Sonia sont deux jeunes filles douées dans leur domaine et elles croient en leur projet. Mais elles sont des jeunes filles qui rêvent aussi et vont affronter et vivre des désillusions. Premier chagrin d'amour, première difficulté relation parent/enfant, les longues études qui se profilent à l'horizon.
Ces deux jeunes filles sont tellement différentes et si complémentaires qu'on a du mal à se dire comment elles ont pu être amies. Mais quand elles sont ensemble on comprend tout à fait.
Dans Nos âmes rebelles, on sent deux chemins qui se profilent entre elles. Franchement je voyais une cassure mais Lou et Sonia se retrouvent quoiqu'il arrive. Les différents s'attirent.
Samantha Bailly nous offre encore une histoire fluide et douce qui se lit super vite malheureusement. J'en veux plus. J'adore cette auteure et sa finesse. Et puis ces passages sur le futures est sacrément addictif car on sait que Lou et Sonia ont réussi mais on veut savoir comment.
Petite mention spéciale pour la photo manga de fin que j'ai trouvé super belle.
Affaire à suivre pour le 3ème tome que j'ai depuis un moment dans ma Pal papier et d'ailleurs qui est un sacré pavé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
maevedefrance
  16 juillet 2017
Une chronique double sur une série ado dont j'ai englouti les deux volumes à la suite.
Lou et Sonia se rencontrent sur internet, par le biais d'un forum qui publie des fanzines. Elles sont toutes les deux en classe de première. Lou est passionnée par le dessin et Sonia rêve de devenir écrivain. Leurs caractères sont diamétralement opposés : Lou est timide, discrète, renfermée ; au lycée, elle est moquée par les autres élèves, elle prend des antidépresseurs pour tenir le coup ; Sonia est exubérante, coquette, s'intéresse à la gente masculine et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Toutes les deux sont de brillantes élèves. Sonia est première littéraire par choix ; Lou est dans la filière scientifique, non pas par goût pour les sciences, mais poussée par sa mère qui estime que c'est ce qui ouvre le plus de voies. Celle-ci la tanne pour qu'elle fasse ensuite une prépa. Sonia est encouragée par son prof de français, un type hors norme pour un prof, qui l'encourage dans l'écriture. Sonia est un peu délaissée par ses parents.
Sur le forum "Trame", dédié aux fanzines, les deux adolescentes décident rapidement d'associer leurs talents et de lancer un blog pour y publier des strips. Lou dessine, Sonia écrit les textes de Trames jumelles qui raconte les anecdotes de leur vie quotidienne en BD. Elles relayent le blog sur les réseaux sociaux pour se faire connaître. Lou et Sonia finissent par prendre la décision de se rencontrer dans la vie réelle, non tout à fait sans appréhension. Si elles se sont un peu confiées sur leur vie respective et leur problème, finalement, elles ne se connaissent pas : leur amitié repose sur leur passion artistique.
Dans le premier volume, Nos âmes jumelles, nous suivons Lou et Sonia pendant une année scolaire en première ; puis Nos âmes rebelles enchaîne sur l'année suivante jusqu'au résultats du bac. Chaque chapitre s'ouvre sur quelques lignes que les jeunes femmes s'adressent des années plus tard, et qui laissent deviner ce que leur a apporté leur amitié. le lecteur suit donc la vie des deux adolescentes au lycée, en famille, avec leurs copains, leur premières fois, et puis (un peu) leur progrès en tant qu'artiste.
On s'attache aux personnages, c'est indéniable. Mais au fil de ma lecture j'ai été partagé par deux sentiments contradictoires : une petite voix me disait que c'était plaisant et une autre qu'il manquait un petit quelque chose. J'ai mis un petit moment à déterminer le pourquoi de mon sentiment mitigé : eh bien finalement, c'est parce que tout arrive un peu trop facilement à ces deux nénettes. Elles sont tout de suite repérée par l'administratrice du site à cause de leurs textes et dessins ; elles sont bonnes élèves (certes leurs parents sont un peu à l'ouest mais ce ne sont pas des cas sociaux non plus ! ) ; elles ont des déboires sentimentaux (comme tous les ados) ; [attention spoiler, mais j'ai pas le choix] : elles réussissent les doigts dans le nez le bac avec chacune une mention ; Sonia intègre la Sorbonne mentionnée comme la meilleure fac de lettres (ça fait un peu cliché!) ; Lou réussit la sélection drastique des Gobelins, la sacro-sainte école de l'image ; on pourrait penser qu'elles vont devoir chercher un logement type CROUS ou moyennant finances pour leurs études supérieures : eh bien non ! Comble de la chance, la grand-mère de Sonia lègue à sa petite-fille son grand appart à Paris... ; côté artistique, Lou a sympathisé avec sa mangaka favorite au salon d'Angoulême et celle-ci propose de donner le lien du blog à son éditeur et l'éditeur finit par les contacter...
En fin de compte, la seule déconvenue de Lou et Sonia sera que l'éditeur va leur dire qu'il y a du potentiel mais qu'il y a encore du boulot avant que BD soit publiable. L'occasion d'un troisième volume sans doute !
Quelques thématiques sont abordées : évidemment l'amitié et la création artistique (mais la difficulté de la création artistique justement gagnerait à être accentuée) mais aussi l'homosexualité, le harcèlement, l'identité numérique...
En résumé c'est une histoire d'amitié sympathique, mais l'ensemble manque de péripéties, d'un peu de piment et de suspense pour être totalement crédible. J'aurais voulu aussi que l'aspect création artistique soit davantage au premier plan : par moments, on part vraiment très loin de ça...
Une série ado qui ronronne trop à mon goût, avec des héroïnes nées sous la bonne étoile.

Lien : http://milleetunelecturesdem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EnjoyBooks
  25 avril 2017
Nos âmes jumelles – Tome 2 : Nos âmes rebelles de Samantha Bailly.
(Genre : Contemporain, Jeunesse).
Editions : Rageot
Prix : 12,90€
Date de parution originale : 17 février 2016
Résumé : L'une écrit, l'autre dessine. La première est aussi solaire que populaire, la seconde timide et solitaire. Sonia finit son premier roman, Lou prépare le concours d'entrée des Gobelins. Car si toutes les deux passent le bac, elles ne rêvent que de partir à Paris étudier. D'ici là, elles développent ensemble sur leur blog BD, Trames jumelles, dont l'audience ne cesse de croître. Côté coeur, Sonia craque pour Gabriel tandis que Lou se demande ce qu'elle éprouve vraiment pour Vittore…
Mon avis : le 1er tome avait été un gros coup de coeur. Je me rappelle l'avoir avalé tellement j'avais adoré ! C'était d'une immense fraîcheur et d'un réalisme fou. le deuxième tome est presque aussi bien que le 1er. Ce n'est pas un coup de coeur parce que je connaissais déjà les personnages : donc pas d'effet de surprises. La couverture est toujours top, ça change de ce qu'on peut voir en librairie. Pour le résumé, je n'ai pas eu besoin de le lire, j'avais juste envie de me délecter de la plume de Samantha Bailly et de retrouver Lou et Sonia. Au final j'ai passé un moment parfait !
J'aime toujours autant ces petites phrases au début des chapitres. Cela permet de voir un peu le futur des protagonistes. Et c'est toujours plein de bonnes intentions et de connexions. Samantha Bailly nous fait un petit rappel de ce qui s'était passé dans son tome 1. Utile pour les personnes comme moi qui ont lu le 1er livre il y a plus d'un an. En parallèle, elle lance son intrigue avec Lou, Sonia, Mathieu et les familles de chacun d'eux. Vous savez quoi ? Retrouver tout ce petit monde m'a fait du bien.
Lou et Sonia… deux jeunes filles avec une immense maturité. Elles sont tellement différentes dans leur vie mais en même temps elles se complètent à 100%. J'ai adoré les voir évoluer ensemble et séparément. Chacune a ses difficultés, qu'elles soient scolaires, familiales ou sentimentales. Lou et Sonia vont faire face aux difficultés de cette année de terminale : le bac, l'orientation, les choix pas toujours compris… L'auteur creuse les choses, va au bout des réflexions de ses personnages. Tout est réfléchi et dans l'envie de ce qu'on veut faire au plus profond de soi. J'ai adoré les suivre, voir leur évolution et leur art s'exprimer. Un autre personnage va être un peu plus creusé, c'est Mathieu. Il se révèle touchant derrière une carapace remplie d'humour. Un maelstrom de personnages au top permettant une histoire complète et bien ancrée dans la réalité.
Comme dans le 1er tome, Samantha Bailly organise son histoire autour d'une année entière. Chaque chapitre correspond à un mois de l'année et aux deux voix des protagonistes : Lou et Sonia. C'est une façon habile de mener le lecteur à s'immerger auprès des personnages pendant 1 an. Cela donne un rythme soutenu et apporte une très bonne fluidité lors de la lecture. Personnellement j'ai été avide de savoir comment les choses allaient se passer. le soir, lorsque je laissais mon roman pour dormir, j'avais hâte de le reprendre. C'est comme si je laissais deux amies vivre leur vie sans être avec elles.
Dans ce roman, les sujets sont abordés avec délicatesse et tact. Tout est fait pour que le lecteur soit touché sur telle ou telle chose et ça marche. Même si je ne connais rien à l'écriture ou au dessin, j'aimais voir l'avancement des projets de Lou et Sonia. Leur période petit copain m'a rappelé le lycée et ma première girlfriend. Tout comme le Bac et ses résultats. J'en ai eu des frissons. Famille, amis, amour, lycée, orientation sexuelle, fac, l'avenir et son indécision… Grâce à Samantha Bailly, j'ai revécu mon année de terminale avec ses personnages et je l'en remercie !
Sa plume est toujours aussi fluide. Elle vous emporte loin avec les personnages et on ressent beaucoup de choses. La fin m'a beaucoup plu, j'ai juste envie de lire le tome 3 ! Mais il va falloir attendre un petit moment. le seul petit bémol c'est la taille du roman. Il est trop court et j'aurais aimé découvrir autre choses au fil des mois avec Lou et Sonia. En tout cas, c'est une série que je vous recommande chaudement. Vous allez rire, pleurer, revivre vos années lycée et bien sûr… vous allez avoir envie de vous mettre à l'écriture ou au dessin !
Ma note : 8,5/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ValHou57
  01 novembre 2016
Dans ce second tome, nous retrouvons les deux jeunes filles à la veille de leur rentrée en terminale. Sonia fait sa rentrée en filière littéraire et Lou en scientifique. C'est leur dernière année avant de choisir l'école qui leur ouvrira, peut-être les portes du métier qu'elles rêvent d'exercer. Entre les amitiés, les amours, les cours, leurs parents respectifs, leurs passion et leur blog commun, les deux jeunes filles auront de quoi faire...
On retrouve ici, une Sonia qui perd légèrement confiance en elle et dont la sensibilité est à fleur de peau. Ses amitiés avec Mathieu et Lou prennent de l'ampleur au fur et à mesure des mois qui s'écoulent. Ils forment un trio uni, sincère, en plus d'être complémentaires et attachants. Elle pourra toujours compté sur ses amis pour la soutenir et lui apporter de l'aide. Pour cette dernière année, Sonia se concentre sur sa scolarité, sur son roman qu'elle compte bien finir, mais aussi sur un garçon en particulier. Elle est toujours aussi gentille, fofolle, sincère, pétillante et à la langue bien pendue.
Ma plus belle surprise de ce tome est Lou. La jeune fille très renfermée sur elle-même jusqu'ici, se libère et ose (enfin?).
On la découvre plus sûre d'elle, plus sociable, avec un petit grain de folie qu'on ne lui connaissait pas. J'ai énormément apprécié ce nouvel aspect de sa personnalité. Concernant sa vocation, elle est toujours en pourparlers avec sa mère. Elle espère pouvoir intégrer l'école qui l'a fait tant rêver et qui lui permettrait sans doute un jour, de vivre de sa passion. Lou reste toujours aussi studieuse, discrète (mais moins que dans le premier tome), gentille, attentionnée et toujours là pour ses amis.
Je suis conquise par l'évolution des deux jeunes filles et je trouve intéressant le choix de l'auteure, d'inverser légèrement les rôles.
S'agissant d'un second tome, il m'est difficile d'en dire énormément plus sans rien dévoiler.
La plume de Samantha Bailly est toujours aussi fluide, agréable. On se laisse emporter avec une telle facilité dans ses écrits... Une plume que j'ai découvert il y a peu, mais dont je ne suis pas prête de me lasser. Maintenant, il me tarde de la découvrir dans d'autres genres littéraires.
Je trouve le concept des sms ou mails incorporés au récit, intéressant et innovant. C'est rare. Cela permet également de donner un certain rythme au récit. Il n'y a aucune longueur, le texte est vivant, dynamique, l'immersion dans leur quotidien est immédiate et totale.
Je suis toujours aussi fan de l'alternance de points de vue , mais aussi de leur évolution respective mois après mois. C'est un vrai plus dans cette histoire. J'espère sincèrement qu'une suite verra le jour et que nous pourrons alors, découvrir ce qu'elles sont devenues. Je ne me vois pas me contenter de ce second tome comme conclusion. J'ai envie de savoir si elles ont réussies, si leur amitié à tenu la route au fil des ans, si elles ont enfin trouver l'amour, mais aussi, en savoir plus sur Mathieu. C'est un garçon attachant et intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liredelivre
  28 février 2016
Autant que faire se peut, je vais essayer de ne pas vous révéler les grandes/petites lignes du premier tome - mais ça ne va pas être facile... Forcément, on se doute que s'il y a un tome 2 (et même un tome 3 prévu), c'est que l'amitié de Lou et Sonia dans Nos âmes jumelles s'est bel et bien développée, passant du virtuel au réel au cours du roman.
Après avoir suivi les deux jeunes femmes dans leur année de première, on les retrouve à présent en terminale. Nos âmes rebelles, c'est l'année du bac, l'année du choix, l'année des orientations. C'est aussi l'année de l'affirmation et des séparations (amicales, familiales). Lettres, philosophie, dessin, langues, commerce, les possibilités sont immenses, et autant de chemins qui seront abordés - très certainement - avec d'autres groupes, voire loin de sa famille.
À nouveau, j'ai trouvé que Samantha Bailly se confrontait à l'âge adolescent avec beaucoup de réalisme, qu'il s'agisse des situations rencontrées par ses personnages, du ton employé au fil du roman ou même des références qui parcourent le récit. J'ai eu le sentiment de retrouver mon propre lycée, ma propre terminale et les mêmes angoisses, les mêmes doutes, les mêmes questions. Ces profs qui nous répètent l'importance du diplôme, ces parents qui souhaitent orienter au mieux leurs enfants, ces derniers mois de lycée qui prennent une autre allure. Certains sujets lancés dans Nos âmes jumelles ont été plus approfondis, plus développés : premier amour, orientation sexuelle, prise de conscience.
J'ai pris plaisir à retrouver Lou et Sonia là où je les avais laissées, juste avant leur rentrée. Lou, toujours introvertie et réservée, mais bien décidée à s'affronter et affronter le monde ; Sonia, toujours extravertie, sur de nouvelles idées, déterminée à vivre son rêve. le dessin et l'écriture occupent toujours une grande partie de leur temps libre, notamment avec la création de leur blog BD, des passions dont les deux jeunes filles comptent bien vivre plus tard. Leur amitié grandit au fil des pages, le lecteur prend conscience qu'elles se connaissent de mieux en mieux, se livrent l'une à l'autre de plus en plus - malgré la distance.
L'auteur construit aussi davantage l'histoire de Mathieu, le meilleur ami de Sonia. Comme Lou, comme Sonia, il a son lot de rencontres, de surprises, de difficultés, de vérités à affronter. Samantha Bailly introduit également de nouveaux personnages : on en découvre un peu plus autour de Lou, sur le plan familial et scolaire. Un côté relationnel plus étoffé, plus complexe, que j'ai particulièrement apprécié. Il permet aux personnages d'évoluer, de se confronter à de nouvelles expériences, de vivre aussi des moments que j'ai trouvés parfois drôles, parfois touchants.
Mention spéciale à ces moments où Samantha Bailly nous laisse apercevoir l'écriture de Sonia. Cette touche permet d'ajouter au réalisme. Quant à ces passages manuscrits en début de chapitre, j'en reste intriguée et ravie. On s'imagine un peu la suite grâce à eux, et on réalise avec les personnages le chemin parcouru. Lou et Sonia me manquent déjà...
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
dolyocedolyoce   07 octobre 2017
Et dire qu'à cette époque, j'enviais secrètement les filles hyperféminines, celles qui plaisaient à tout le monde, tout le temps. C'était jusqu'à ce que je comprenne que j'étais libre et elles prisonnières du regard des autres.
Commenter  J’apprécie          10
dolyocedolyoce   07 octobre 2017
Lorsque l'on croit au coup de foudre, la quête d'électricité est infinie.
Commenter  J’apprécie          10
popsybullepopsybulle   31 août 2016
Je me plains souvent du manque de poésie de ce qui nous entoure, de cette grève de l'enchantement. Mais c'est à nous de créer un peu de cette beauté qui fait défaut.
Par notre art.
Commenter  J’apprécie          80
liredelivreliredelivre   28 février 2016
Elle rassemble toute son énergie pour maintenir son masque de sociabilité et ne pas dévoiler la tempête qui fait rage en elle.
C'est lui, le prochain qui la fera brûler.
Elle le sait, elle le sent.
[...]
Un dernier coup d'oeil en arrière. Gabriel irradie tandis que tous les autres ne sont plus que des ombres.
C'était ce qu'elle désirait depuis des mois, et voilà qu'elle le craint.
Commenter  J’apprécie          30
popsybullepopsybulle   31 août 2016
N'oublie jamais, quand le monde te paraît terne ou hostile, il nous suffit de faire ce que nous faisons de mieux.
Toi dessiner, moi, écrire
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Samantha Bailly (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samantha Bailly
Vidéo de Samantha Bailly
autres livres classés : OrientationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Stagiaires

Dans quelle entreprise se déroule le roman ?

Pixis
Pixies
Pyxis
Pixys

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Les stagiaires de Samantha BaillyCréer un quiz sur ce livre
. .