AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800167053
32 pages
Éditeur : Dupuis (30/09/2016)

Note moyenne : 4.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans le monde des oiseaux où Petit Poilu s'est cette fois retrouvé parachuté règne un prince bien malheureux. Prisonnier d'une grande cage dorée, le prince comme le décor qui l'entoure sont en noir et blanc. La faute à Topor, un sinistre corbeau qui le suit à la trace. Petit Poilu essaie tant bien que mal d'insuffler un peu de joie au prince avec des jouets colorés, mais le satané corbeau les détruit à chaque fois... Inébranlable, notre petit héros préféré sort alor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jeunejane
  23 novembre 2016
Dernier né de la collection "Petit Poilu" de Pierre Bailly et Céline Fraipont, cette bande dessinée sans paroles, très structurée, est faite pour les petits qui aiment s'exprimer en observant des images.
A la dernière page, les adultes ont droit à la signification de l'histoire mais la libre interprétation me convient mieux, personnellement.
Cette fois, notre petit héros est emporté par des oiseaux colorés et tombe dans une cage dorée où habitent un oiseau blanc, triste et un oiseau tout noir : un oiseau de malheur a-t-on envie de dire.
Petit Poilu sort un ballon coloré, un cerf-volant, des peintures pour égayer l'ambiance. L'oiseau blanc est sensible aux couleurs, aux jeux mais l'autre détruit tout.
Ils le piègent, peignent ce vilain en rose et humilié, il fuit.
L'oiseau blanc à présent coloré peut s'échapper de sa cage et vivre libre et heureux .
Petit Poilu rentre chez lui avec, comme d'habitude, un souvenir de son aventure : une plume colorée.
Ma petite-fille a beau avoir 6 ans. Elle vient de recevoir celui-ci et apprécie toujours autant le raconter surtout pendant les trajets en voiture. On se croirait au théâtre quand on l'écoute...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
MarjorieD
  24 octobre 2016
Le 9ème Art a bien évolué depuis ma petite enfance où les seuls héros de BD à figurer dans la bibliothèque parentale étaient Tintin et Astérix (à qui je dois beaucoup pour mon éveil à la lecture). Désormais, il y en a pour tous les goûts et tous les âges.
La série des Petit poilu est particulièrement bien faite pour initier les très jeunes à la bande dessinée. Chaque album suit le même scénario de base : le jeune héros se réveille, se prépare pour l'école et, en chemin, « plonge malgré lui dans des aventures extraordinaires ». A la fin de chaque histoire, il rentre chez lui et s'endort paisiblement avec le petit souvenir qu'il a ramené de son aventure. Pas de texte, mais une vraie bande dessinée quand même, avec une histoire qui progresse de case en case, laissant une grande latitude à l'imagination.
Dans ce 19ème tome, notre mini héros est emporté par un groupe d'oiseaux multicolores qui le lâchent dans la cage du Prince des oiseaux. Celui-ci semble bien triste dans tout ce gris et ce blanc. Il est surveillé par un sinistre corbeau qui semble l'imprégner de sa noirceur et qui sabote toutes les tentatives de Petit poilu pour rendre au Prince ses couleurs, et donc sa joie de vivre. Heureusement, ils arriveront ensemble à se débarrasser de cet oiseau de malheur, le Prince retrouvera sa liberté et offrira à Petit poilu sa plus belle plume aux couleurs désormais chatoyantes.
Et bien là, pour le coup, je suis épatée : arriver à raconter à des tout-petits les idées noires, la dépression et l'emprise négative mais aussi la liberté, la créativité et la joie de vivre… Chapeau !
Et tout ça sans texte, juste avec des dessins, des couleurs et un bien sympathique petit personnage.
Mon fils (2 ans et 8 mois) est tombé sous le charme de Petit poilu, « un petit bonhomme curieux, optimiste et courageux », et moi aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
vassia7178
  29 octobre 2018
Le prince des oiseaux est une histoire lyrique et poétique qui raconte habillement la dépression, l'emprise négative, les idées noires, mais aussi la liberté, la créativité et le bonheur de vivre.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Sceneario   05 décembre 2016
Très recommandé pour les petits bouts de choux qui aiment les moments de lecture avec papa ou maman !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   07 octobre 2016
La dépression expliquée aux plus jeunes avec beaucoup d’empathie et d’espoir.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
vassia7178vassia7178   29 octobre 2018
Le Prince des Oiseaux est prisonnier de sa splendide cage dorée mais il est surtout prisonnier de Topor, cet oiseau de malheur qui l'imprègne de sa noirceur.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Pierre Bailly (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bailly
Présentation du métier de dessinateur de BD par Pierre Bailly ( Le Petit poilu ) à l'école communale de Aye. Un projet du Bibliobus de la Province de Luxembourg.
autres livres classés : deprimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3749 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre