AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021384215
80 pages
Éditeur : Seuil (04/01/2018)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
"Mai 68 fut une convergence, c'est comme si des milliers de rigoles avaient abouti au même point, formant un lac d'impatience qui ne pouvait que déborder."
On ne trouvera pas dans ce texte le calendrier précis des faits, mais la description d'une éclosion, vue depuis l'intérieur du mouvement, Jean-Christophe Bailly nous propose un récit personnel à demi rêvé, des images surgies de sa mémoire cinquante ans après : le regard d'un jeune étudiant de Nante... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
YANCOU
  21 janvier 2018
L'anecdote, c'est ce qu'à choisi Jean-Pierre Bailly pour évoquer 68, année pré-érotique, dont les cinquante ans vont être "fêté" par des tonnes de livres et de documentaires pour consolider un peu un mythe qui n'en a pas besoin et qui, il faut l'avouer, n'excite aujourd'hui plus grand monde. Bailly lui reste les pieds sur terre. Un peu désenchanté, il se remémore surtout des instants, des lumières, les convergences, l'impatience mais aussi le détachement, les changements provoqués sur lui par ces événements inattendus dont on a, paradoxalement, trop attendu, les désillusions de la lutte, etc. le texte est court, lumineux, intime, et c'est peut-être le seul qu'il faudrait lire sur 68 car loin des clichés, il donne le ressenti d'un jeune homme qui va trouver sa voie, celle de l'écrivain. Beau, en toute simplicité.
Commenter  J’apprécie          30
Claire45
  09 mai 2018
Dans ce texte écrit en 2004 et publié en 2018, Jean-Christophe Bailly donne sa vision - limitée bien sûr- des événements qu'il a vécus depuis Nanterre. Domine dans ses lignes la sensation de jeunesse, de vitalité et d'improvisation.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
NonFiction   09 avril 2018
Dans cette collection de souvenirs qui ne s’organisent pas chronologiquement, Jean-Christophe Bailly part aussi à la recherche de l’écrivain qu’il est devenu.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
YANCOUYANCOU   21 janvier 2018
Chacun fit ce qu'il put. Pour moi, la voie était, semble-t-il, toute tracée : puisque j'avais voulu devenir écrivain avant les événements eux-mêmes, il suffisait de passer à l'acte. Mais, bien sûr, ce ne fut pas aussi simple, et la voie toute tracée fut en fait bien sinueuse, avec des dérapages qui étaient sans doute les conséquences de Mai. Le "jeune homme" continuait sa route, mais elle n'était plus lisse, elle s'énervait beaucoup. Par chance, malgré pas mal de débordements, je ne perdis jamais le goût du travail et cette part qu'étudiant ou militant j'avais voulu réserver me revenait tout entière, mais il fallut du temps, toute une succession de paliers d'expériences, pour parvenir à la détacher de ce qu'elle pouvait encore avoir de mythique. Je pense qu'il ne me fallut pas moins de dix années pour convertir la masse d'affects et de désirs de ma volonté en un travail dénué de nostalgie. Si mon fantasme (au sens où Roland Barthes en parle dans ses derniers cours, où il distingue le fantasme d'un Poème et celui d'un Roman) était bien toujours celui d'un Poème, il me fallut, après avoir détaché le wagon de l'action militante, détacher celui des poèmes proprement dits. (page 53)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Claire45Claire45   09 mai 2018
Ce que je revois, ce sont des masses mouvantes comme la limaille, des courses répondant à des charges, des jets de pavés et de projectiles, la fumée des gaz lacrymogènes et, avant tout, la pure joie de l'émeute. P.49
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jean-Christophe Bailly (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Bailly
Une réflexion originale d'Arno Bertina au sujet des tracts politiques collectés par la BIS. Arno Bertina nous confie une version enregistrée de la conférence qu'il devait prononcer le mardi 21 avril à la BIS. Cette séance n'a pas pu avoir lieu en public en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Le Livre en question est une série de créations littéraires originales inspirées par les collections de la BIS. Ce cycle est proposé par la Maison des écrivains et de la littérature (Mel) en partenariat avec la BIS. Quelques mois avant la restitution, l'auteur·trice est invité·e à choisir un élément dans les fonds de la BIS. Lors de la rencontre publique, « le livre en question » est dévoilé. Saison 4 / 2020 : Linda Lê (mars), Arno Bertina (avril), Muriel Pic (mai), Jean-Marie Gleize (juin), Jean-Christophe Bailly (décembre). #BIS_2020 Chaque saison donne lieu à la publication d'un livre aux éditions de la Sorbonne "Des écrivains à la bibliothèque de la Sorbonne", saison 1 : Pierre Bergounioux, Marianne Alphant, Arlette Farge et Eugène Durif paru en septembre 2018. Saison 2 : Jacques Rebotier, Marie Cosnay, Claudine Galea et Fanny Taillandier, septembre 2019. Saison 3 Hubert Haddad, Line Amselem, Christian Prigent, Mona Ozouf, Laure Murat, septembre 2020;
+ Lire la suite
autres livres classés : mai 68Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre