AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791037500632
Éditeur : Les Arènes (06/05/2020)
3.45/5   20 notes
Résumé :
Que se passe-t-il quand vous cherchez vos démons et quand vous les trouvez ?Ancien enquêteur de la police des polices, Thorkild Aske vient de purger une peine de prison.Quand son psychiatre lui propose de retrouver le fils d'un couple d'amis, il ne peut refuser la mission : Le jeune homme, qui réhabilitait un phare en hôtel, n'a pas donné signe de vie depuis plusieurs semaines.Avec la nuit polaire arrivent les tempêtes d'automne. On dit qu'à cette saison il n'est pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,45

sur 20 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

missmolko1
  09 avril 2020
Un nouveau thriller venu de Scandinavie (Norvège), Tu me manqueras demain est le premier tome des enquêtes de Thorkild Aske, qui compte déjà trois tomes qui j'espère seront très vite traduits.
Tout d'abord le roman s'ouvre sur une note atypique : Thorkild, qui va pointer au chômage. Ancien flic qui sort de prison et en cours de réinsertion. Moi qui aime les flics déprimés, torturés par leur passé, je dois dire qu'ici j'en ai eu pour mon argent car trois ans plus tôt il a tué une femme avec sa voiture. Aujourd'hui, il n'est plus rien, considéré comme un pariât aux yeux de ses anciens collègues et de la société.
Quand son psy, lui confie une mission : retrouver le fils d'un couple qui a vraisemblablement disparu en mer, Thorkild fini par accepter. Il part donc pour l'extrême nord de la Norvège pour comprendre ce qu'il s'est passé.
Si je devais retenir une seule chose concernant ce roman, ça serait bien évidement l'ambiance bien avant l'enquête. Imaginez-vous au Nord de la Norvège, sur une île battue par les vents, les tempêtes à répétition, la neige, ses habitants qui se connaissent tous et les croyances et le folklore qui les accompagne. Bref, rien que pour ça, je me suis régalée. le dépaysement est total et je me suis plongée à fond dans le récit oubliant ce printemps qui peine à pointer le bout de son nez et le confinement du a la situation actuelle.
Ensuite, Thorkild est comme je le disais plus haut un personnage torturé par son passé. Il prend énormément de médicaments parfois avec de l'alcool et comme le récit est à la première personne, il est parfois difficile de savoir ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. C'est parfois un gros risque pour un auteur de mélanger la fiction et la folie mais ici je dois que l'auteur, Heine Bakkeid fait ça avec brio. Il nous livre ici un personnage meurtri, physiquement par les séquelles de l'accident et par les remords.
Mon seul bémol et ce qui fait que ce roman n'est pas un coup de coeur, c'est qu'il y a quelques longueurs par-ci, par-là. Certains passages sont trop longs et casse le rythme du reste de l'intrigue.
Enfin l'enquête est complexe, habillement conduite et menée. On ne se doute de rien, on ne sait pas où l'on va mais c'est vraiment efficace et c'est une superbe découverte. La petite pointe de surnaturelle apporte beaucoup et donne une intrigue bien plus développée qu'une simple enquête policière. Bref, je repars en Norvège dès que possible pour la suite.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
Bazart
  22 octobre 2020
Traduit dans 17 pays, Heine Bakked est désigné après Jo Nesbo comme le nouveau maître du thriller norvégien. le roman policier commence avec une scène très forte (nous n'en dirons pas plus pour ne pas gâcher l'effet) et peu à peu, nous faisons connaissance avec le personnage principal, Thorkild Aske qui vient de sortir de prison et qui, pour rendre service à d'anciennes connaissances, se retrouve à enquêter sur une ile battue par les vents et la tempête dans l'extrême nord de la Norvège.
Aske dans ce coin isolé de tout, s'aperçoit bientôt qu'il n'est pas seul mais est ce les effets des médicaments anti-douleur dont il se bourre, est ce la présence des êtres surnaturels qu'il n'est pas rare de croiser en ces lieux ou est il réellement en danger ?
On a beaucoup aimé dans ce polar, le personnage central peu banal et son humour noir, les accents de fantastique (mais toujours crédible) du roman et la façon dont l'auteur brouille les pistes.
Il est simplement un peu dommage que le cadre de l'intrigue ne soit pas plus exploité (sur ce point je suis restée carrément sur ma faim) et que tout ce qui est lié à la relation entre Thorkild et Frei soit abandonné en cours de livre.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Amnezik666
  28 décembre 2020
« Après Jo Nesbo. le nouveau maître du thriller norvégien. » D'une façon générale, ce genre d'argument me laisse de marbre, d'autant que je trouve cette accroche un tantinet présomptueuse (pour rester poli). « Après Jo Nesbo. » Pourquoi après ? Jo Nesbo ne suce pas encore les pissenlits par la racine et n'a, à ma connaissance, pas renoncé à sa carrière d'écrivain… je suis convaincu qu'il a encore plus d'un atout dans sa manche pour surprendre et séduire ses lecteurs, avec ou sans Harry Hole (je ne vous cache pas que j'adorerai retrouver, encore et encore, Harry Hole).
Heine Bakkeid serait donc le « nouveau maître du thriller norvégien », pas facile de se prononcer pour le public français qui découvre ici son premier roman. Cependant il est vrai qu'en Norvège sa trilogie autour du personnage de Thorkild Aske a été très bien accueillie, aussi bien par le public que par la critique. C'est pourquoi j'ai décidé de me forger ma propre opinion sur cet auteur et son roman.
D'ores et déjà si vous vous attendez à un thriller qui mise tout sur l'action et un rythme effréné, je vous invite à passer votre tour ou à attendre d'être dans d'autres dispositions avant de vous lancer dans ce roman. Tu Me Manqueras Demain est un roman presque exclusivement porté par son héros, l'accent est mis sur le personnage de Thorkild Aske, ses pensées et sa psyché (et Dieu sait qu'il y a du boulot pour faire le tour de la question). C'est avant tout la dimension psychologique qui est mise en avant dans ce bouquin.
Thorkild Aske est l'antihéros par excellence. Ancien enquêteur à la police des polices (un service qui n'a pas toujours le bon rôle dans la littérature policière), on le découvre à sa sortie de prison, après avoir purgé une peine pour avoir causé la mort de sa passagère lors d'un accident de la route alors qu'il était sous l'emprise de psychotropes. Peine durant laquelle il tentera de se mettre fin à ses jours… sans succès (c'est pourquoi on appelle ça une tentative de suicide).
On découvre donc un type un peu paumé qui sort de taule avec de sérieuses séquelles physiques et psychologiques et une addiction aux médocs qu'il gobe comme des friandises. Inutile de vous dire qu'avec un CV pareil, ses perspectives d'avenir professionnel ne sont guère reluisantes. Sauf que son psy va lui proposer d'enquêter sur une disparition mystérieuse survenue au nord du pays.
Au fil des chapitres vous plongerez dans l'esprit tourmenté de Thorkild Aske, un esprit rongé par la culpabilité, les questions restées sans réponse, le doute… c'est justement ce qui confère à ce roman une ambiance unique ; une ambiance qui pèse sur le récit presque autant que son héros.
Du coup on se retrouve confronté à une enquête qui progresse au rythme imposé par la condition physique et psychologique de Thorkild… pas franchement de quoi vous donner de brusques poussées d'adrénaline, à part dans le dernier tiers du bouquin où les choses s'accélèrent.
Il est vrai que j'aurai aimé que l'enquête stricto sensu soit un tantinet plus développée (je tiens à préciser qu'à aucun moment l'intrigue ne donne l'impression d'être expédiée à la va-vite), cependant force est de reconnaître que j'ai dévoré le bouquin sans jamais ressentir le moindre ennui.
Je ne hisserai pas tout de suite Heine Bakkeid au niveau de Jo Nesbo mais je lui reconnais bien volontiers un fort potentiel narratif ; pour un premier roman il place même d'emblée la barre haut. Je retrouverai avec plaisir Thorkild Aske pour ses prochaines enquêtes.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
christinebeausson
  28 octobre 2020
Merci pour cette masse critique privilégiée, c'est toujours un grand plaisir de découvrir un éventuel futur talent de la littérature scandinave, norvégien de plus ce qui n'est pas pour me déplaire.
Le héros est un ancien enquêteur talentueux mais qui à la suite d'un incident s'est retrouvé en prison ... pas banale comme histoire.
Ses principales caractéristiques peuvent se résumer comme la quatrième de couverture le laisse à penser à un individu incapable de pleurer suite à la destruction de ses canaux lacrymaux et éternellement constipé.
À priori bien qu'atypique rien de bien enthousiasmant !
L'histoire est alambiquée, une pseudo enquête suite à la disparition d'un fils à maman. Tout se passe dans le grand nord, au delà du cercle polaire, un lieu qui peut être le théâtre de scènes surnaturelles !
Alors bien que nous, lecteur nous enfonçant dans la nuit polaire, nous croisons alors le fantastique (tout est alors affaire d'imagination plus ou moins débordante !), l'humour noir de l'auteur (j'ai du rater quelques passages !) et je cherche encore le talent unique du brouillage de pistes (je n'ai pas rencontré tant d'alternatives que ça !) et le dénouement pour ma part est loin d'être fascinant !
Un polar comme un autre, ni meilleur ni pire que beaucoup d'autres, mais l'auteur a encore du pain sur la planche pour améliorer son écriture et travailler son imagination pour pouvoir songer un jour à concurrencer le maître du thriller norvégien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FloChavy
  16 novembre 2020

Pour ne pas l'écrire d'emblée, jusqu'au dénouement je ne savais que penser de ce roman ? D'un côté, j'étais bercée par la douce musicalité du style de l'auteur. de l'autre, je ne parvenais pas à être convaincue par l'histoire. Il s'agit d'un objet littéraire non identifié. En effet, ce roman est présenté comme un thriller, cependant, l'auteur nous fait faire des incursions pas toujours très bien venues dans le fantastique. Ainsi par exemple nous assistons à une scène de spiritisme qui n'apporte rien à l'intrigue si ce n'est qu'elle permet à l'auteur de décrire une succession d'horreur. L'intrigue se déploie davantage autour du héros, de ses états d'âme et de son mal de vivre. de ce fait, l'enquête se révèle relativement convenue et banale. Je n'ai nullement été surprise par le dénouement. Je suis donc un peu déçue par cette lecture. Plus précisément, j'ai souvent eu l'impression que l'auteur avait établi une liste des éléments susceptibles d'attirer l'attention ; qu'il s'était efforcé de cocher tous les items les uns après les autres. Bref, qu'il cherchait davantage à se démarquer qu'à bâtir une histoire solide, original et crédible. Si non comment expliquer les incohérences et les invraisemblances qui jalonnent le récit d'un bout à l'autre ? L'auteur, malgré tout, parvient à croquer des personnages attachants pour certains grâce a leur caractère pittoresque. Néanmoins, à mes yeux, ni d'une style agréable l'auteur ni la description des protagonistes ne parvient à sauver l'ensemble. Par ailleurs, certaines répliques sont écrites en anglais des États-Unis. J'ai été gênée par le fait que la traductrice n'est pas pris la peine de les traduire. Si je les ai comprises, je ne pouvais m'empêcher de penser aux lecteurs dont la maîtrise de cette langue ne serait pas suffisante pour les comprendre. Pour finir sur une note positive, l'éditeur a accompli un travail remarquable : la mise en page se révèle extrêmement agréable et procure un grand plaisir de lecture. Par ailleurs, c'est là parfois que je voyais à la fin d'un volume le nom suivi de leurs fonctions de toutes les personnes ayant travaillé à la fabrication physique de ce livre.
Je remercie les éditions Les arènes et Babelio masse critique pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Liberation   30 octobre 2020
Le Norvégien Heine Bakkeid met en scène un ex-flic à la dérive, en proie aux interrogations existentielles comme aux délires hantés.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   01 avril 2020
'You sait it was the Danish guy's parents who had hired you,' Harvey finally says.
I nod.
'To do what?'
'I don't quite know,' I reply. 'Seach. Hope can actually be bought, you know.'
'Hope?'
'As long as they pay, I search. As long as I search... there's hope that I might find something.'
'Find what, do you think?'
'A magic key to turn back time.' I peer into my coffee mug again as Harvey fills it up. The aroma of the alcohol tickles my nose, heating, breaking open my ruined tear ducts and beckoning clouds of memory from the depths of my mind. Nodding, I open my mouth and swallos. Huge gulps.
'Do you ever findit?' Harvey asks, half mockingly, and looks at me. 'This key?'
'Never,' I reply, with a short, sharp laugh.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
missmolko1missmolko1   31 mars 2020
The birds in the sky look like marionettes in a shadow theatre as they tilt and dive, slowly gliding on near-motionless wings above the former keeper’s residence. I can also see birds in the sea around the lighthouse, black with white neck plumage, bobbing on the waves around the rocks on the shore.
Commenter  J’apprécie          80
christinebeaussonchristinebeausson   27 octobre 2020
Debout à la fenêtre, je médite sur la vitesse à laquelle les choses peuvent déraper une fois qu'on est sur la mauvaise pente, que ce soit à la table de cuisine familiale avec quelqu'un qu'on aime, en situation d'interrogatoire, ou dans la vie en général. On ne fait que foncer vers sa propre perte sans être en mesure ni de freiner ni de changer de cap.
Commenter  J’apprécie          30
galyalaingalyalain   23 janvier 2021
Le cerveau humain est programmé pour parfois modifier la réalité ou l’ajuster. C’est un mécanisme de défense ancestral, un fantôme dans la machine, censé nous aider à gérer et travailler les traumatismes ou les impressions vives. On se raconte une histoire alternative, où l’on retourne les détails pour qu’ils s’intègrent dans l’image qu’on a de soi.
Commenter  J’apprécie          30
LalitoteLalitote   05 novembre 2020
– Les États-Unis vous manquent ?
– Non. Not at all. Je n’étais pas à ma place là-bas, je l’ai su tout petit. La mer, vous savez… On l’a dans le sang, elle bat contre les parois de nos veines et nous attire à elle. » Harvey cogne sa tasse sur la table avant de laisser son regard filer vers la route, où les réverbères scintillent dans l’obscurité automnale. « Je ne pourrais jamais partir d’ici. Jamais. »
Je sens l’alcool jouer avec mon nerf vestibulaire et troubler mon équilibre. Mon corps s’emplit d’une chaleur intense que je n’ai pas connue depuis longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Heine Bakkeid (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2144 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..