AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Éric Moreau (Traducteur)
ISBN : 271444251X
Éditeur : Belfond (04/05/2007)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Après avoir assisté, impuissant, au meurtre de sa femme et à l'enlèvement de sa fille, Jonh Carr, ex-agent secret, a changé sa vie. Convaincu que ses propres services ont cherché à l'éliminer, partisan de la théorie du complot, il a fondé le Camel Club. Derrière ce nom, quatre aventuriers vieillissent revenus de tout. Leur mission : placer les autorités des États-Unis sous surveillance.

Une nuit qu'il s'apprête à se réunir, le quatuor est le témoin i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kawasu
  21 mars 2014
Il faut commencer par ce roman si on désire comprendre les autres livres de Baldacci impliquant le Camel Club.
Oliver Stone (nom fictif) qui travaille dans un cimetière, Caleb Shaw qui travaille à la Bibliothèque du Congrès, Milton Farb informaticien qui produit des pages web et Reuben Rhodes, débardeur et vétéran du Vietnam, sont les quatre membres du Camel Club partisan de la théorie du complot.
Lors d'une réunion, les membres du Camel Club sont témoins du meurtre d'un individu par deux hommes qui tentent de faire passer cet assassinat pour un suicide.
Personnages intéressants, crédibles et bien présentés. le passé d'Oliver Stone est assez particulier et intimement relié à Carter Gray du NIC et à Capitaine Jack. L'agent spécial Alex Ford, un ami de Stone, est chargé de l'enquête du meurtre déguisé en suicide avec sa nouvelle partenaire du Service de Sécurité du président.
Un groupe d'islamistes s'entrainent afin d'enlever le président des EU. Cependant, selon les informations du NIC (agence de contre-espionnage des EU), tous les membres de ce groupe sont morts.
Très bonne intrigue et, de plus, les revirements sont nombreux et nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
YannickBoucho
  08 juin 2019
Le Camel Club a commencé très lentement pour moi. J'ai eu du mal à garder tous les personnages droits. Il y en avait tellement! J'appréciais la dernière moitié du livre une fois que je savais clairement qui était qui. À la fin, je cherchais le deuxième livre.
Le Camel Club commence par le suicide apparent d'un agent du gouvernement, mais c'est loin de la vérité. Quatre hommes sont témoins de ce "suicide". Les quatre hommes sont des théoriciens du complot qui cherchent la vérité derrière les complots. Ils s'appelaient eux-mêmes le Camel Club.
Oliver Stone, Milton Farb, Caleb Shaw et Reuben Rhodes se rencontrent dans le secret depuis de nombreuses années. Malheureusement, leur dernier lieu de rencontre fait d'eux un témoin de ce crime. Leurs vies seront gravement menacées et, si elles sont retrouvées, elles pourraient ne pas vivre la semaine et périr aux mains de personnes très puissantes.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, nous découvrons qui est Oliver Stone et ses liens passés avec le gouvernement des États-Unis. Nous rencontrons également l'agent Alex Ford, un agent des services secrets qui a eu une bonne carrière honnête. Quand Alex commence à creuser le meurtre, il est rétrogradé au service de protection de la Maison-Blanche. À l'insu d'Alex, la stabilité des États-Unis est sur le point d'être remise en question. Alex et le Camel Club sont le seul espoir d'empêcher la guerre.
La dernière partie du livre est bourrée d'action. Les pages ont volé vite dans une course pour connaître le résultat. Je ne pouvais pas attendre que toutes les pièces tombent ensemble.
Mon personnage préféré était Oliver Stone. Alex Ford était tout proche. J'avais envie d'en savoir plus sur les trois autres membres du Club Camel restants. Ils semblent tous avoir un passé très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Errant
  25 février 2018
Premier tome d'une série consacrée à un petit groupe clandestin de redresseurs de torts composé d'anciens espions et vétérans de la guerre du Vietnam ce polar, de par son rythme et son découpage fait songer à un scénario de film; peut-être l'auteur avait-il cela en tête dés le début? Ceci étant dit l'intrigue principale est bien campée et aussi bien exploitée : terrorisme internationale, espionnage, magouille dans les officines gouvernementales, le citoyen contre le système etc. tout y passe. C'est bien fait, sympathique mais cela rappelle un peu trop Ludlum, à son meilleur toutefois. Et pourquoi diable les auteurs américains se sentent-ils obligés de parsemer leurs romans d'autant de combats? Bref je ne serai pas partant pour les suites.
Commenter  J’apprécie          20
bbpoussy
  06 juin 2016
Oliver Stone et la bande du Camel Club vont se retrouver mêlés à un meurtre dont ils se seraient bien passés. le Président des Etats-Unis va être enlevé et ils vont devoir allier tout leur talent à ceux de l'agent Alex Ford pour empêcher une attaque nucléaire sur la Syrie. Une histoire complexe qui, encore une fois, nous emporte dans le monde imaginé par Baldacci.
Commenter  J’apprécie          10
Corneille1951
  23 août 2018
Quel auteur de talent que ce David Baldacci. Sa série du Camel Club, entre autres, m'a complètement renversée. Les dessous de la politique américaine et le comportement des agences connues et secrètes sont renversants. Je ne sais pas quelles sont les parties fictives et réelles, mais cet auteur sait manier le suspense d'une façon spectaculaire. Je suis en deuil, car j'ai lu tous ses livres. Bonne lecture à ceux qui débutent avec cet auteur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2015
Les pays riches tels que les États-Unis, le Japon et la Chine se taillaient la part du lion dans ces inestimables matières premières, ne laissant que des miettes aux nations les plus pauvres. Mais le danger ne prenait pas uniquement source dans l’ancestral antagonisme entre les puissants et les faibles. L’essentiel du problème résidait dans l’ignorance et l’intolérance. Hemingway avait toujours comparé ces deux plaies à des guillemets, parce qu’elles fonctionnaient le plus souvent par paire et qu’on ne trouvait presque jamais l’une sans sa jumelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2015
On ne force pas musulmanes à se marier. C’est un contrat entre l’homme et la femme, et aussi entre leurs familles. Quand il y a un divorce, Dieu nous en préserve, l’homme doit laisser beaucoup à la femme. C’est la loi qui donne ce droit à l’épouse, vous comprenez ? Et un homme il peut avoir plusieurs épouses, mais seulement s’il a les moyens de subvenir à leurs besoins de façon égale. À moins d’être très riche, un homme il a qu’une seule femme. Et l’islam recommande qu’on va tous à l’école, les hommes et les femmes pareil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2015
À l’origine, la pomme de discorde entre sunnites et chiites était la question du successeur du Prophète. Leurs différends étaient à présent bien plus nombreux. 
Les chiites croyaient que le quatrième calife, Ali ibn Abi Talib, à la fois gendre et cousin de Mahomet, était le véritable successeur de sang du prophète de l’islam. Les chiites accomplissaient un pèlerinage à Mazar-e-Sharif pour se rendre à la Mosquée bleue, où se trouvait le tombeau d’Ali. Selon les sunnites, Mahomet n’avait pas désigné de successeur, aussi avaient-ils instauré les califats afin qu’ils prennent le relais du Prophète à sa mort. Sunnites et chiites étaient tombés d’accord pour qu’aucun calife ne puisse jamais accéder au statut de prophète ; le fait que trois des quatre califes aient connu une mort violente attestait de l’âpreté de leurs divisions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2015
Voilà ce qui arrive quand une puissance coloniale crée un pays de toutes pièces en fourrant trois groupes de populations différentes au sein d’une seule et même frontière. Leur donner une démocratie clés en main n’est pas une politique étrangère efficace quand on a affaire à de telles divergences entre les cultures. La démocratie à l’occidentale est fondée sur la séparation de l’Église et de l’État. Dur de vendre ce concept-là aux musulmans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 décembre 2015
— Le ramadan c’est fini, oui.
— Je ne me souviens jamais des dates.
— C’est parce qu’elles changent. Le mois de ramadan il est le neuvième de l’année islamique. C’est à cette période que Mahomet a reçu de l’archange Gabriel la première révélation du Coran. Mais les musulmans ils utilisent le calendrier lunaire, alors le ramadan commence un peu plus tôt chaque année. Mes parents ils l’ont pratiqué aussi bien en hiver qu’en été.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de David Baldacci (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Baldacci
David Baldacci | 2017 National Book Festival
autres livres classés : fbiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre