AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782820513830
82 pages
Éditeur : Bragelonne (19/03/2014)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Yumington : la cité aux mille récits. Plongez dans ses bas-fonds, et vous n'en reviendrez peut-être pas... Et si un homme comme tout le monde se voyait doué de pouvoirs sans limite dans une société plongée dans des crises sociales, économiques et politiques ? Et si cet homme avait le pouvoir de tout changer ? Et si cet homme n'en avait cure ?

Un thriller haletant, complexe et violent, dont chaque épisode vous rivera à votre fauteuil !

Y... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
shangry
  01 août 2015
Je viens de terminer ce premier tome d'une saga.
Au programme : un soldat à gueule cassée, revenu défiguré d'un conflit dans un pays lointain, un quotidien sans avenir, une raison qui vacille, et des superpouvoirs étranges qui font leur apparition.
J'ai bien aimé le style, l'écriture, le détachement dont le personnage fait preuve, comme s'il ne se reconnaissait pas dans ses actes. Quand il le fait, le bilan est sombre.
J'ai un peu déploré que la ville de Yumington, qui accueille les différentes sagas de l'auteur, ne soit pas mieux dépeinte. On a la sensation d'un monde atone, morose, un peu vide. C'est sans doute voulu.
Les scènes s'enchaînent sans temps mort, l'histoire possède un rythme intéressant.
En revanche, les personnages ne m'ont pas marqué. Hormis le héros principal, qui ne sait pas où il en est, ça manque cruellement de "gueules". On ne s'attache pas vraiment à l'entourage du héros, du coup, certains passages qui devraient nous atteindre de plein fouet ne nous émeuvent guère.
Enfin, un point qui fâche : ce premier tome ne fait que poser les bases de l'histoire, mais la frustration du cliffhanger final (pour peu que cela en soit un) laisse le lecteur un peu dépité. Alors je ne vais pas faire ma mauvaise langue, ce premier tome était gratuit en librairie Kobo, mais tout de même... Je reste sur ma faim.
Il n'est pas à exclure que je me procure le tome suivant. Comme je le disais, ça se lit vite et bien. Pas un chef d'oeuvre, mais pas le boulot d'un tâcheron non plus. Une oeuvre honnête pour les fans du genre dirons-nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
malo87
  22 mars 2014
Le premier épisode de ce nouveau roman feuilleton paru chez Snark ne m'a pas trop emballée. Certes, l'histoire qui se met en place à l'air complexe et sombre mais le contexte ne m'a pas séduit ni les personnages. le rythme va à la fois trop vite, les décors défilent sans qu'on est eu bien le temps de les appréhender, et à la fois trop lentement, les principaux éléments de l'intrigue ne se révèlent qu'à la fin. L'auteur, ceci dit, a un vrai style. Bref, il y a du bon mais, question de goût, je n'ai pas accroché à l'univers.
Commenter  J’apprécie          70
Lordius
  04 novembre 2011
Avant, tout allait bien. Il était tueur professionnel. Mais légal. Autrement dit, soldat de métier. Un jour, en combat, tandis qu'il shootait l'ennemi, il s'est fait shooté la jambe. Alors, adieu les shoots à l'adrénaline ! L'armée n'a que faire des infirmes. Il s'est reconverti dans le civil. Mais suite à un mystérieux et grave accident, il s'est retrouvé à l'hosto, défiguré.
C'est là qu'il a commencé à se poser des questions. Pourquoi guérissait-il si vite ? Pourquoi ne boitait-il plus ? D'où venait l'accroissement de sa force ? Et puis aussi, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi tous ses sens étaient devenus super-aiguisés. Y compris le 6ème. Il arrivait à capter les émotions. C'était pratique mais flippant…
On rejoint le thème classique mais intéressant des super-héros qui se retrouvent un beau jour avec des super-pouvoirs qu'il leur faut apprendre à maîtriser. Et dans le cas du Waldgänger, l'apprentissage est semé d'embûches sanglantes…
le thème est classique donc, mais c'est le cas de la plupart des thèmes. Ce qui compte, c'est la manière dont il est traité, et dans le cas de ce roman, c'est bien amené, bien développé et bien prenant.
le style est vivant et alerte. le rythme est haletant sans être éreintant. J'apprécie le découpage en chapitres courts. En un mot, l'histoire est captivante et c'est bien le plus important !
Mais au fait, c'est quoi, un Waldgänger ? En allemand, c'est celui qui va dans les bois. Durant le Moyen-âge scandinave, c'était un ermite qui vivait dans les bois, refusant le contact avec l'humanité. La liberté périlleuse. Par extension, c'est un rebelle qui sort des sentiers battus. Par choix ou par nécessité ?
À propos de choix ou nécessité, grâce à l'émergence du livre numérique (ebook), encore embryonnaire voire larvaire mais qu'on espère voir exploser grâce à Amazon en France, on assiste à l'édition d'une nouvelle race d'auteurs numériques offrant des écrits de qualité pour une bouchée de pain. Nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère ! Celle des rebelles de l'écriture, des Waldgänger numériques…


Lien : http://lordius1er.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
idevrieze
  27 mai 2014
Un petit mot sur le format, sur le pourquoi de la lecture, et peut être un peu ma vie.

En ce moment, côté lecture, je suis assez versatile. J'ai envie de lire, mais pas le soir, sauf si c'est dans mon lit. Ou avec les copines. J'ai aussi envie de lire pendant ma pause de midi. Autre problème, du coup, c'est que le midi, il me faut un format électronique (je déteste abimer mes livres dans un sac) (comment elle sonne faux cette excuse en fait), et si possible court. Parce que se faire une description de 200 pages pendant une heure de pause.... Comment vous dire ? Ça craint ! Et vous ne pouvez pas vous imaginer le casse-tête que cela m'occasionne parfois quand je veux juste me libérer la tête.
Heureusement, avec l'ère du numérique, les nouvelles ou les courts romans ou les romans à épisodes reviennent. Mais je ne trouvais pas toujours lettre à mes yeux. Mais, comme vous le savez, Bragelonne a pensé à moi, grande feignasse de la recherche des courts romans sur ma plateforme préférée. Bragelonne a créé la collection Snark pour des romans numériques courts. Et croyez moi. Je me régale maintenant le midi !
Pourquoi des romans à épisodes ? C'est ma petite série télévisée à moi, que voulez vous. On a chacun nos petites habitudes et j'aime le midi que cela aille vite, qu'il y'ait de l'action, qu'on n'ait pas besoin de cogiter pendant des heures. Bref, quelque chose qui me donne la pêche

Et comme l'impression de découvrir un super héros sombre !
Blake est un ancien militaire. Revenu de mission, il est défiguré et surtout il a acquis des pouvoirs un peu étranges. Aussi est-il, lorsqu'il retourne dans sa maison, de porter un masque qui protège ses proches de son visage mutilé. Je ne sais pas vous, mais j'ai immédiatement pensé à un héros de comics très sombre, torturé qui évoluera dans l'ombre. Et l'histoire qui se poursuit continue de me rappeler ce phénomène (mais je ne peux rien vous dire).
Dans tous les cas, c'est l'archétype du type normal, ni bon ni mauvais, à qui il arrive de nouvelles aptitudes. Il va devoir prendre la fuite, tout perdre et se battre pour découvrir qui il est et peut être se venger ou faire le bien (on ne sait pas bien encore de là où je suis). Vous me direz peut être que cela fait cliché. Mais pas tant que cela parce que le mystère sur ses pouvoirs et surtout qui l'entoure est tellement prenant que l'on ne s'aperçoit de rien. J'ai hâte de poursuivre cette petite enquête sur les capacité de cet ancien militaire.

En bref, un très bon premier épisode qui pose les bases et qui ne donne qu'une envie, je vous le donne dans le mille : la suite !

Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fifrildi
  22 avril 2016
J'ai reçu cet e-book gratuitement via ma liseuse Kobo ainsi que toute une série de premiers volumes de différents genres.
Cela se lit à toute vitesse, le style est assez saccadé. On a l'impression de courir aux côtés de Blake le personnage central. Au début, j'ai été intriguée par l'histoire et parfois amusée mais je me suis lassée vers la fin.
Je l'ai terminé sans connaître ladite fin... c'est à suivre!!
Ce n'est pas que cela se termine sur un cliffhanger du genre "faut que j'achète d'urgence la suite!"
Dommage.

Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
malo87malo87   22 mars 2014
Là-haut, c'est les haut gradés, le congrès, le parlement, le gouvernement, le président. Tous ces types fans de jeux de guerre. Là-haut, c'est tous ces types qui ont le droit de vie et de mort sur de pauvres mecs qui se prennent pour des héros. Nous sommes tous les esclaves de nos fantasmes.
Commenter  J’apprécie          30
jcpondijcpondi   03 août 2012
Je sens la moquette épaisse et trempée... Je sens chacune de ses fibres, chacune de ses imperfections... Chacune de ses irrégularités... J'entends la sonnerie de l'alerte incendie... Je sens l'eau glaciale des sprinklers sur ma peau...
Commenter  J’apprécie          00
FifrildiFifrildi   22 avril 2016
Putain c'est monstrueux - pire que ça - à côté de Freddy c'est Johnny Depp.
Commenter  J’apprécie          20
FifrildiFifrildi   22 avril 2016
Nous sommes tous les esclaves de notre histoire.
Commenter  J’apprécie          30
FifrildiFifrildi   22 avril 2016
Nous sommes tous les esclaves de nos blessures.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jeff Balek (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Balek
Présentation des Enquêtes d'Ockham Stryker - La Tour Folkstrom.
autres livres classés : pulpVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2048 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre