AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290016535
Éditeur : J'ai Lu (15/05/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Directrice de l'école de Bath, Claudia n'aime guère les aristocrates qu'elle juge arrogants et égoïstes. Mais le marquis n'a rien d'un snob. Et surtout, il y a Lizzie, sa fille de onze ans. Une petite bâtarde aveugle dont la mère est morte. Troublée par le charme de cet homme, soucieux de l'avenir de sa fille, car il va épouser la belle Portia, Claudia accède à sa requête. Bien sûr, l'institutrice aux valeurs strictes qu'elle est ne saurait s'abandonner à des espoir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
maylibel
  28 mai 2013
Angleterre, XIXe siècle. Directrice d'école à Bath, Claudia Martin doit accompagner deux de ses pupilles à Londres, où elles prendront leurs emplois de préceptrices. le marquis d'Attingsborough lui propose sa voiture et sa compagnie pour ce voyage. Très vite, l'institutrice se surprend à apprécier la compagnie de ce futur duc, bien qu'il doive prochainement se fiancer.
Dernier tome de la série Ces Demoiselles de Bath qui met en scène les aventures amoureuses des professeures d'une école de filles dans l'Angleterre, Au mépris des convenances est une lecture doudou. Pas de scènes très passionnées ni de violence : nous sommes dans un monde et une époque très policés, les personnages sont tout en retenue. Et on se laisse bercer par les aventures de Claudia, femme de tête, courageuse et volontaire, qui, à 35 ans, a parfaitement mené à bien sa carrière professionnelle (ce qui est plutôt rare à l'époque de la Régence) mais dont la vie sentimentale est un désert jusqu'à sa rencontre avec Joseph, marquis d'Attingsborough, avec qui elle devient vite amie malgré ses préjugés.
Une romance historique qui permet de passer un très bon moment malgré ses clichés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marcellina
  19 juin 2015
Dernier opus du cycle appelé dans les nouvelles éditions : « Ces demoiselles de Bath ».
L'auteure nous interpelle une fois de plus sur la pauvreté d'une éducation sans générosité, sans ouverture à la différence, sans réelle humanité ni vraie culture ; une éducation rigide d'un ensemble de règles édictées manifestement au temps des dinosaures et qui ont dû attendre l'arrivée du « féminisme » pour être plus ou moins dépoussiérées.
Un roman rouge bien écrit qui fait réfléchir sur la condition féminine mais qui manque quand même d'un peu d'humour à la Julie Garwood pour être parfait.
N'empêche que je vais essayer de trouver le tome manquant, à savoir le premier « Inoubliable Francesca ».
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   19 juin 2015
La vie était faite d'une succession de rêves, dont quelques-uns se réaliseraient, la plupart seraient écartés en cours de route, tandis qu'un ou deux seulement continueraient de nous hanter jusqu'à notre dernier souffle. Peut-être était-ce le fait de savoir quand renoncer à un rêve qui distinguait les gens heureux des personnes amères, qui ne se remettaient jamais de leurs premières déceptions. Ou des éternels rêveurs qui ne vivaient jamais vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3446 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre