AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266116916
Éditeur : Pocket (01/09/2001)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Au bout d'un champ de seigle, une rivière.
Plus loin, la forêt puis les marais du Kaïrabalé, une longue étendue de vasières noires prêtes a engloutir tout intrus... Un seul homme sait comment contourner ces marécages, Youza le passeur solitaire, qu'un terrible chagrin d'amour a conduit à vivre là. Mais l'Histoire, celle de son pays, la Lituanie, vient le rattraper dans son sanctuaire. Les révolutions se succèdent, et qu'ils soient Russes blancs, bolcheviks, f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
saphoo
  02 juin 2019
Quel magnifique roman ! Une écriture délicieuse, un personnage atypique au grand coeur, courageux, amoureux de la nature. Une ode à la beauté de l'essentiel, une description du marais surprenante et envoûtante, un portrait du monde rural du XX siècle et une fresque de la Lituanie à découvrir.
La lecture n'est pas toujours facile, elle fourmille de vocabulaire qu'on n'a plus l'habitude de croiser, malgré le lexique en fin de livre, il y a bien des mots que je n'avais jamais lus et qui ne se trouvaient pas non plus dans le lexique. La lecture se fait doucement pour distiller ce nectar de beauté, se baigner par cette magie du marais. Youza a fait tout de ses mains, de son ingéniosité et de son courage pour rendre vivable ces terres marécageuses. Il a bâti son royaume et règne en maître, il vit quasi en ermite et semble de ne pas se soucier de la vie qui change, évolue, la guerre qui fait rage. Ne comprend pas bien ces changements au village ni pourquoi ils se haïssent entre eux. Youza au grand coeur, sauvera des vies, mais il restera le grand blessé de son premier amour.
Un très beau roman avec un très beau personnage dans un décor somptueux et une tranche d'histoire de la Lituanie peu courante dans nos éditions françaises.
Une belle découverte grâce une critique croisée sur Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
bilodoh
  08 novembre 2014
Lituanie rurale, une histoire de XXe siècle.

Une histoire d'amour, Youzas aime une fille qui en a épousé un autre, mais Youzas ne peut l'oublier et reste froid devant les sentiments que lui porte la jeune Karoussié. Des amours malheureuses, inconsolables.

Une histoire de la famille que Youzas quitte pour aller vivre en ermite dans le marais de Karaïbalé. Des frères et une soeur qui ont du mal à partager leurs émotions, mais qui cultivent aussi des rancunes et des culpabilités.

Une histoire du pays et des guerres qui se succèdent, des chefs exilés et remplacés, des espoirs suscités, des luttes fratricides et des désillusions amères.

Un décor de marais, des lieux et des paysages qui évoluent au rythme des saisons. Des plantes, des arbres et des insectes, une nature généreuse, mais aussi impitoyable. Cette nature, Youzas va en récolter les fruits, labourer la terre et y planter sa maison.

Une incursion dans un coin du monde peu connu, une réflexion sur la vie et le travail, une saga à découvrir…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
lcath
  01 février 2019
Délicieux petit voyage dans une Lituanie qui n'est pas encore vraiment la Lituanie mais un pays dont s'empare ses voisins à tour de rôle. Sur fond d'instabilité politique, avant, pendant et nous le savons après, ce joli roman nous entraine sur les pas de Yousas.
Yousas, abandonné par celle qu'il aime refuse de se remettre de son chagrin et décide de s'installer sur des terres isolées dans les marais . de là, il se refait une ferme, rondins de bois pour la maison, sauna, miel et ruches, récoltes, naissance des veaux, la vie de Yousas s'écoule au rythme des saisons et du travail à faire. A vivre coupé des autres , il finit pas être très isolé et à ne rien connaître de ce qui se passe en bas. Les modes, les mouvements politiques, les nouvelles lois, lui sont inconnus et font de lui une sorte de naïf qui n'entend rien changer à son mode de vie. Pourtant les évènements, massacres et guerres amènent toujours quelqu'un de nouveau qui veut se cacher chez Yousas, dans le marais, là où on peut échapper à ses poursuivants. Yousas choisit qui il aide ou pas de façon pas toujours très évidente, sa logique est toute personnelle et il traversera les différents conflits en équilibre sur un fil sans même s'en rendre vraiment compte.
C'est une lecture très agréable, un petit roman simple, qui donne envie de découvrir ce marais, sa faune, sa flore et sa vie secrète. Yousas est un beau personnage de paysan, obtus et replié sur lui même et le récit de l'histoire des pays Baltes, ici plus particulièrement la Lituanie , nous montre combien il était difficile d'être du bon côté du manche quand on est envahit par les tous ses voisins
Lien : http://theetlivres.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
valamars
  10 juin 2019
Et voilà une plongée pour moi dans la saga de Youza grâce au choix de mon club de lecture pour la dernière réunion de l'année avant les grandes vacances. Une découverte totale pour cet auteur lituanien et même pour la littérature lituanienne dans son ensemble. J'ai déjà des difficultés à situer ce pays sur une carte alors sa culture est encore plus étrangère pour moi. une belle découverte que ce livre une fois la barrière de la langue passée. En effet il faut s'habituer à un style un peu désuet, avec des termes vieillis qui sont inconnus de moi dans ma vie de citadine. Alors il faut se laisser bercer par la magie des saisons et entrer peur à peu dans la découverte de ce personnage. Homme colossal, à l'image que l'on se fait des habitants de ces pays lointains perdus dans des immensités qui doivent apprivoiser jour après jour la nature. Leur destin est fortement lié aux caprices de celle-ci. Nous découvrons les traditions de ces contrées rurales, les fêtes qui viennent égayer une dure vie de labeur. L'alcool qui permet de s'évader un instant, les fêtes de mariage qui viennent redonner espoir dans le futur. Mais cet amour si fort qui vous permet d'abattre des montagnes peut aussi anéantir un homme et l'empêcher de se relever. Il continue certes son bout de chemin, digne mais rongé au plus profond de lui par un mal immense. En amour il faut être deux et si l'un choisit une autre perspective l'autre reste avec son chagrin immense qui lui fait oublier toutes les autres. Et puis la guerre surgit, brusquement, incompréhensible. Pour quoi tuer des hommes parce qu'ils sont différents, c'est tellement absurde que l'on n'y croit pas, que Youza se sent perdu devant la bêtise humaine. Lui qui a été logique tout au long de sa vie se demande où va l'humanité, sa vie, celle de son village qu'il ne reconnait plus. Comment va-t-il se comporter et réagir face à cette guerre qu'il ne comprend pas.C'est une belle incursion dans le monde rural lituanien juste avant la guerre et face à cette dernière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mesnil
  07 juin 2015
Ce roman est d'abord l'histoire d'un paysan lituanien né au début du XX siècle. Homme solitaire et amoureux meurtri, Youza décide de quitter son village pour s'installer dans le marais voisin, le Kaïrabaïlé. Dans cet endroit craint de tous parce qu'il "engloutit" quiconque si aventure, Youza nous fait vivre le quotidien d'un fermier lituanien dans l'entre-deux guerres : de la construction de sa métairie en bois à ses diverses productions ( la description de la ruche est fabuleuse). Mais Youza est aussi le détenteur du passage qui permet de traverser le marais sans s'enliser. Ce secret hérité de son grand-père et son isolement l'obligent à se confronter à l'histoire de son pays. A travers les rencontres de Youza avec des hôtes qui s'invitent eux mêmes, c'est un peu de l'histoire de la Lituanie qui se dévoile : premier pouvoir lituanien indépendant à la fin de la première guerre mondiale, retour des bolchéviques qui installent soviets et kolkhozes dans tous les environs, arrivée des nazis qui pourchassent indifféremment bolchéviques et juifs grâce aux Einzatsgruppen puis retour des bolchéviques à la fin de la deuxième guerre mondiale. Ce roman, est d'abord l'histoire d'une renaissance (born again), c'est aussi une plongée au coeur des traditions lituaniennes de l'époque dans laquelle la "petite" histoire d'un amour destructeur rencontre L Histoire. Aujourd'hui il appartiendrait au genre "nature writter". Avis aux amateurs de belle littérature, M.Genevoix aurait aimé, c'est une pépite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
valamarsvalamars   10 juin 2019
Bien sûr, c'était la guerre et à la guerre, un homme n'est plus le même. Pendant la guerre, on peut parfaitement s'attendre à tout de la part d'un homme. mais à ça tout de même ? Peut-on croire que l'on puisse fusiller un homme seulement parce qu’il a le nez plus long que les autres ou parce que ses cheveux ne sont pas comme les autres ?
Commenter  J’apprécie          10
valamarsvalamars   10 juin 2019
On n'échappe pas à soi-même. Quand on n'est pas bien dans sa peau , on est bien nulle part.
Commenter  J’apprécie          40
valamarsvalamars   10 juin 2019
La ferme d'un homme , c'est comme une ruche : on n'a jamais chez soi ce qu'on a préservé et fait fructifier.
Commenter  J’apprécie          20
valamarsvalamars   10 juin 2019
Tu crois vraiment que dans leur vie les hommes font juste ce qu'ils devraient faire ?
Commenter  J’apprécie          20
valamarsvalamars   10 juin 2019
Souviens-toi de ce que disait le grand-père Yakoubas ; les gens ne pardonnent pas ce qu'ils ne comprennent pas. Sois comme tout le monde, et on sera avec toi comme avec tout le monde.
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : Littérature arménienneVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature arménienne (38)
autres livres classés : littérature lituanienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1664 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..