AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Sur Catherine de Médicis (23)

Nastasia-B
Nastasia-B   29 décembre 2018
Il est certain que les historiens sont des menteurs privilégiés qui prêtent leurs plumes aux croyances populaires, absolument comme la plupart des journaux d’aujourd’hui n’expriment que les opinions de leurs lecteurs.
Commenter  J’apprécie          470
denis76
denis76   29 juin 2019
-- Abdiquez ou régnez, dit Albert de Gondi à l'oreille de la reine mère Catherine de Médicis qui restait pensive.
Une terrible expression de rage intérieure passa sur le beau visage d'ivoire de la reine qui n'avait pas encore quarante ans et qui vivait depuis vingt-six ans sans aucun pouvoir à la cour de France, elle qui, depuis son arrivée, y voulut jouer le premier rôle. Cette épouvantable phrase sortit de ses lèvres dans la langue de Dante :
-- Rien tant que ce fils [ François II ] vivra ! sa petite femme [ Marie Stuart ] l'ensorcelle, ajouta-t-elle après une pause.
Commenter  J’apprécie          170
denis76
denis76   03 juillet 2019
Braves gens, dit la reine Catherine en entrant, nous venons, le roi [ Charles IX ] mon fils et moi, signer le contrat de mariage du fils à notre pelletier mais c'est à la condition qu'il restera catholique. Il faut être catholique pour entrer au parlement, il faut être catholique pour posséder une terre qui relève de la couronne, il faut être catholique pour s'asseoir à la table du roi.

-- Nous sommes tous catholiques ici ? dit le petit roi en jetant des yeux assez fiers sur toute l'assemblée.
Commenter  J’apprécie          160
denis76
denis76   02 juillet 2019
Les idées ne poussent qu'arrosées avec du sang !


NDL : Élan, exclamation de Calvin.
Commenter  J’apprécie          160
denis76
denis76   06 juillet 2019
A droite, chez les Catholiques, je trouve les Guise qui me menacent ; à gauche, les Calvinistes ne me pardonneront jamais la mort de mon pauvre père Coligny ; enfin, devant moi, j'ai ma mère...

NDL : parole de Charles IX à Marie Touchet, sa maîtresse.
Commenter  J’apprécie          150
denis76
denis76   04 juillet 2019
Ma mère est cause de tout le mal ici. Dans trois mois, je serais ou mort, ou roi de fait.


NDL : Charles IX, 24 ans, au maréchal de Tavannes.
Commenter  J’apprécie          150
denis76
denis76   23 juin 2019
-- Eh ! bien, dit Chaudieu au moment où le jeune Lecamus acheva sa phrase, ce batelier est La Renaudie, et voici monseigneur le prince de Condé, ajouta-t-il en montrant le petit bossu.
Commenter  J’apprécie          140
denis76
denis76   07 juillet 2019
Louis XI vint trop tôt, Richelieu vint trop tard.
Commenter  J’apprécie          130
denis76
denis76   05 juillet 2019
Catherine inventa ce jeu de bascule politique imité depuis par tous les princes qui se trouvèrent dans une situation analogue, en opposant tour à tour les Calvinistes aux Guise, et les Guise aux Calvinistes. Après avoir opposé ces deux religions l'une à l'autre, au cœur de la nation, Catherine opposa ses fils, le duc d'Anjou [ futur Henri III ] à Charles IX.
Commenter  J’apprécie          120
denis76
denis76   06 juillet 2019
Deux hommes se glissèrent lestement le long des murailles de la rue de l'Autruche. Ces deux hommes étaient le roi Charles IX et le comte de Solern.

NDL : Comment a-t-il pu être traumatisé par sa mère, lui, un roi, pour en avoir encore peur à 24 ans ?
Commenter  J’apprécie          1011




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Connaissez-vous La Peau de Chagrin de Balzac ?

    Comment se comme le personnage principal du roman ?

    Valentin de Lavallière
    Raphaël de Valentin
    Raphaël de Vautrin
    Ferdinand de Lesseps

    10 questions
    592 lecteurs ont répondu
    Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre