AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Raymond Mahieu (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
EAN : 9782742702657
112 pages
Éditeur : Actes Sud (25/10/1994)
2.97/5   16 notes
Résumé :
Avec toutes les apparences de la scientificité, le Traité des excitants modernes livre les observations inspirées à Balzac par les abus d'eau-de-vie, de sucre, de thé, de café ou de tabac... On peut y lire, entre autres axiomes définitifs, que " pour l'homme social, vivre, c'est se dépenser plus ou moins vite ", ou que " fumer un cigare, c'est fumer du feu ". La première édition distincte de ce traité (elle date de 1989) était accompagnée d'eaux-fortes et de linogra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Pingouin
  31 mars 2012
Dans ce court traité, Balzac nous expose les différents excitants de son époque, la manière de les ingérer, quelques conseils en ce qui concerne le café, et leurs effets.
Nous parlons bien De Balzac, de fait, parmi toutes ces substances qu'il a parfois expérimenté lui-même et dont il nous conte les modifications comportementales, seul le café trouve grâce à ses yeux, les autres ne sont que de futures causes de la décadence des civilisations qui en abusent ; en effet, sa théorie principale est que plus une société est calme et paisible, plus elle va abuser de ces excitants, et plus elle court à sa perte ; ainsi va de l'Espagne, qui, selon lui, aurait pu prétendre à surpasser l'Empire romain si ses habitants n'avaient pas abusé du chocolat au moment de sa découverte, pour ne citer qu'un exemple.
Il appuie ses théories sur quelques faits dont la véracité me semble toute relative, mais il s'agit là d'un court livre très agréable à lire et dont le talent de l'auteur n'est plus à prouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pgremaud
  22 février 2020
Un livre étrange. Je n'ai pas vraiment réussi à savoir si Balzac pense vraiment ce qu'il écrit, parfois avec de grosses exagérations, ou s'i ne s'agit que d'un exercice d'écriture ou d'une plaisanterie !
Commenter  J’apprécie          40
jack56
  24 avril 2019
Un petit livre sur les excitants modernes de l'époque (eau-de-vie, sucre, thé, café ou tabac) qui m'a interpellé lors de la visite du château de Saché, où Balzac a séjourné plusieurs fois. Un essai vite lu mais sans beaucoup d'intérêt au final et qui sera vite oublié.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
dechosaldechosal   06 août 2020
Le gouvernement anglais a permis de disposer de la vie de trois condamnés à mort, auxquels on a donné l’option ou d’être pendus suivant la formule usitée dans ce pays, ou de vivre exclusivement l’un de thé, l’autre de café, l’autre de chocolat, sans y joindre aucun autre aliment de quelque nature que ce fût, ni de boire d’autres liquides. Les drôles ont accepté. Peut-être tout condamné en eût-il fait autant. Comme chaque aliment offrait plus ou moins de chances, ils ont tiré le choix au sort.
L’homme qui a vécu de chocolat est mort après huit mois.
L’homme qui a vécu de café a duré deux ans.
L’homme qui a vécu de thé n’a succombé qu’après trois ans.
Je soupçonne la Compagnie des Indes d’avoir sollicité l’expérience dans les intérêts de son commerce.
L’homme au chocolat est mort dans un effroyable état de pourriture, dévoré par les vers. Ses membres sont tombés un à un, comme ceux de la monarchie espagnole.
L’homme au café est mort brûlé, comme si le feu de Gomorrhe l’eût calciné. On aurait pu en faire de la chaux. On l’a proposé, mais l’expérience a paru contraire à l’immortalité de l’âme.
L’homme au thé est devenu maigre et quasi diaphane, il est mort de consomption, à l’état de lanterne : on voyait clair à travers son corps ; un philanthrope a pu lire le Times, une lumière ayant été placée derrière le corps. La décence anglaise n’a pas permis un essai plus original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PecosaPecosa   12 novembre 2013
Qui sait si l'abus de chocolat n'est pas entré pour quelque chose dans l'avilissement de la nation espagnole qui, au moment de la découverte du chocolat, allait recommencer l'Empire romain?
Commenter  J’apprécie          230
PingouinPingouin   30 mars 2012
L'ivresse jette un voile sur la vie réelle, elle éteint la connaissance des peines et des chagrins, elle permet de déposer le fardeau de la pensée. L'on comprend alors comment de grands génies ont pu s'en servir, et pourquoi le peuple s'y adonne.
Commenter  J’apprécie          50
BandiFuyonsBandiFuyons   25 mai 2019
J'appelle la Russie une autocratie soutenue par l'alcool.
Commenter  J’apprécie          30
PingouinPingouin   30 mars 2012
Pour l'homme social, vivre, c'est se dépenser plus ou moins vite.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Honoré de Balzac (109) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Honoré de Balzac
Le programme de rentrée continue en septembre 2021 son exploration littéraire, avec l'adaptation par Paul et Gaëtan Brizzi des Contes drolatiques De Balzac. La recherche se fait plus intime avec Mes mauvaises Filles, très beau récit sur la fin de vie signé Zelba. Et pour les voyageurs, Igort vous ouvre le nouveau volume de ses Cahiers japonais !
autres livres classés : traitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous La Peau de Chagrin de Balzac ?

Comment se comme le personnage principal du roman ?

Valentin de Lavallière
Raphaël de Valentin
Raphaël de Vautrin
Ferdinand de Lesseps

10 questions
700 lecteurs ont répondu
Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre