AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070117650
Éditeur : Gallimard (03/11/2003)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
«La biographie de l'œuvre est plus profonde que celle de la vie et la véritable biographie de François-Marie Banier est celle de son œuvre. Qui le reconnaît dans cette icône bariolée de terroriste farceur et cagoulé, aux yeux luisants, rivés vers l'avenir, autoportrait frontal d'avril 1998 ? L'œuvre de François-Marie Banier est une fiction faite de réalités ; la vie des autres qu'il regarde avec tant d'attention, de fougue et de passion, est devenue son histoire. Ap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fanfanouche24
  12 septembre 2019
Impressionnant catalogue d'exposition [Maison de la Photographie, 2003],
si impressionnant en volume, que je me suis octroyée une plus longue pause à la médiathèque pour le lire et le parcourir à loisir sur place...
Médiathèque au choix quelque peu contradictoire; Autant l'oeuvre photographique de François-Marie Banier est bien représentée...mais son oeuvre littéraire est en contrepartie, absente et ignorée ! Je vais donc commander à un de mes libraires "Balthazar, fils de famille", en folio... N'ayant jamais lu cet écrivain, c'est l'occasion !

Par contre, je reste époustouflée par "son regard" de photographe, que
cela soit son regard sur les anonymes ou les puissants !!
Diversité, originalité...des portraits, bien sûr classiques, d'autres, inclassables, insolites, surprenants, drôles...comme des pieds de nez aux côtés conventionnels, figés que peut induire le genre du portrait ...
Très amusée de découvrir au détour d'une page, Isabelle Adjani tirant la langue avec grande conviction, et des yeux aussi expressifs... Beaucoup plus surprenant de découvrir le très sérieux chef d'orchestre, Horowitz ( qui refusait, en plus, de se faire photographier, habituellement)dans la même expression clownesque !!
Fort intriguée et admirative face aux oeuvres photographiques différentes, "mixant" photographie, encre, écriture et peinture !...
"Différence entre photographier et faire de la photo.
Est photographe tout nostalgique, tout conteur, tout trompe-la-mort qui sort de la réalité comme du cinéma de ses rêves pour en rapporter une preuve."--François-Marie Banier
Je rends grâce au moins à la médiathèque de m'avoir permise ce moment enchanteur pour les yeux, en premier chef... mais également un plaisir réel de lecture des textes, réflexions de François-Marie Banier, sur l'Art de la photographie..., situés, en fin de volume., sans omettre le parrainage d'autres personnes de talent, dont l'écrivain, Ernesto Sabato, qui narre dans la préface, sa rencontre avec F.M. Banier, ainsi que son appréciation de son travail de photographe...
-------------------------------------------------
*** Les textes de F. M. Banier à la fin du catalogue sont extraits d'un autre de ses ouvrages, épuisé, "Photographies" [Gallimard/ Denoël, 1991]
*****La deuxième partie vous paraîtra fastidieuse, et vous m'en excuserez, j'espère; il s'agit de la liste des clichés que je préférais, et souhaitant les garder en mémoire....
1. Sortir pour quoi ? (1999) - Encres sur photographie -Silhouette féminine vieillissante de dos, entourée de couleurs et d'écritures
-La suite de très beaux portraits en noir et blanc de Samuel Beckett entre Tanger (août 1978) et Paris (septembre 1989)
2- Matin de Paris (Octobre 1998) - Mixte peinture et photo
3. Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault, vieillissants, assis côte à côte sur un banc public (Paris, 1992)

-4. Françoise Sagan ( 1999) - Encre sur photographie.
-5. Lauren Bacall au café de Flore (Paris, novembre 1992) -- L'actrice , en premier plan,lisant son journal, voisine d'un couple attablé, bavardant.. comme si de rien n'était !
-6. Isabelle Adjani, étonnante, cachée derrière un grand portrait de son père, Cherif Mohamed Adjani. (Paris, août 1991)
-7. Farah Diba ( Sauve, août 2001) Magnifique cliché: le visage de l'impératrice, les yeux clos, la joue appuyée contre l'écorce d'un arbre...
-8. François Mitterrand chez Henry Moore ( Hoglands, octobre 1984)
-9. Les enfants de Lisbonne (10 février 2000) Encre sur photo - Mixte
photo, encre et peinture.--Etc
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          299
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   11 septembre 2019
Différence entre photographier et faire de la photo.
Est photographe tout nostalgique, tout conteur, tout trompe-la-mort qui sort de la réalité comme du cinéma de ses rêves pour en rapporter une preuve.--François-Marie Banier
Commenter  J’apprécie          172
fanfanouche24fanfanouche24   12 septembre 2019
Ernesto Sabato --- Préface

Je n'hésiterais pas à dire que son besoin de peindre, d'écrire, et en définitive, de s'exprimer, naît d'une carence originelle qu'il laisse entrevoir dans l'histoire de son petit Balthazar: " J'ai toujours voulu que quelqu'un m'aime, être plus qu'un enfant dont on caresse la tête en passant, plus qu'un fils de remplacement, plus qu'un fils débrouillard. Etre irremplaçable. Je voulais appartenir. Appartenir, c'est s'abandonner." Le souvenir de ce déchirement instaure ce regard compatissant avec lequel il peint ces êtres désemparés qui chaque jour doivent reconquérir le sens de l'existence. Qu'il s'agisse de personnes anonymes ou d'artistes, de musiciens, d'auteurs de renom, je crois que ce qu'il essaie de rendre manifeste à nos yeux c'est cette blessure commune, ce besoin urgent et primordial d'être aimé et d'appartenir, qui se trouve au coeur de tous les êtres humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24fanfanouche24   11 septembre 2019
L'autre éternel de Martin d'Orgeval

Oeuvres d'une vie, prises dans la vie, parlant de la vie, les photographies de François-Marie Banier expriment tour à tour, ou quelquefois mêlés, le sublime, le dérisoire, le burlesque, le tragique, l'ironie, la joie, la mélancolie, le temps qui passe, le temps qui vient. " Visages, démarches, allures, couples, solitudes, sont poèmes manifestes, écrit-il. Le photographe les publie."
S'effaçant devant ses modèles, Banier fait de la photographie une histoire personnelle sans jamais dire "je". (p. 13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fanfanouche24fanfanouche24   11 septembre 2019
Tout ce que l'on découvre à chaque fois que l'on regarde une photo n'appartient qu'à vous. Le temps est arrêté, décrit, les faits sont là et, dans un léger flottement, la photo tout à coup déborde. On y ajoute tout ce qu'on ignorait du personnage et de soi-même : nous avons vécu entre-temps. La photo vit, nourrie de cette vie supplémentaire qu'elle nous suggère; et de celle que nous lui imposons. - François-Marie Banier (p. 337)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fanfanouche24fanfanouche24   12 septembre 2019
Banier est un être insatisfait et irréconcilié, enivré d'une lucidité dérangeante. --Ernesto Sabato (p. 8)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de François-Marie Banier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Marie Banier
françois marie stand banier - canal+
autres livres classés : photographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre