AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bubu-le-bourguignon


Bubu-le-bourguignon
  13 décembre 2013
François Baranger nous offre là, une belle oeuvre de SF.
Cette transposition des croisades du moyen âge amené à une époque futuriste est merveilleusement composée.

XXIIIème siècle, la terre a connu de multiples guerres et la société que nous connaissons aujourd'hui est chamboulé. L'europe connait un régime féodal et le représentant du Vatican (donc de Dieu) est le maître à pensée. L'Empire Chrétien Moderne gouverne d'une poigne de fer sur ce qui reste de la planète.
Afin de survivre dans cette terre apocalyptique (de large zone sont devenu radioactive) et pour étendre aussi la religion catholique, une expédition de colon est envoyé à Akya d'Alpha du Centaure. Cette colonie rencontre des indigènes, des Atamides. Tout ce serait bien passé, si les colons n'avaient pas découvert que le tombeau du Christ se trouvait sur cette lointaine planète.
Le massacre des colons permet à la Papauté, aux rois et princes d'état de déclencher une guerre sainte. Un ancien vaisseau de croisière, rebaptisé le St Michel, part avec un million d'hommes et de femmes pour cette juste cause.


François Baranger aurait put prendre des noms inconnus pour décrire cette nouvelle croisade chrétienne, mais il a fait le choix de reprendre des noms célèbres comme : Godeffroy de Bouillon, Pierre l'ermite ou Bohémond de tarente. au début, je trouvais que cela manquait d'imagination. Mais autant prendre des noms de croisés célèbres pour mieux transposer cette guerre sainte galactique.

Seul entorse à la règle : le nom du Pape, Urbain IX, qui n'a pas existé. Mais qu'importe, c'est la pièce neuve de ce formidable roman.

Le scénario que je verrais bien en film (ou version en Bd) se décompose en 2 temps : d'un côté Tancrède de Tarente (autre nom de l'histoire des croisades) un méga guerrier qui se lie d'amitiés avec deux soldats, les frères Tournai ; de l'autre, un enrolé de force, Villejust, expert en Biostruct.

Dans le premier tome, ces deux groupes ont une histoire propre. Espérons qu'ils se croiseront dans le Tome 2.
A cela s'ajoute, complots, meurtres étranges, jalousie, brimades.... aucun moment de relâche.

Ce livre de 600 pages met peut être, trop de choses en place. Ne sachant pas combien de tomes sont prévus, j'espère que le T2 ne sera pas le dernier. J'explique : beaucoup d'évènements se sont passés dans le T 1, François Baranger parle surtout du voyage du St Michel. Il ne faudra pas que le T2 (si histoire en 2 volumes) ne fassent pas l'impasse sur les réponses du premier. Et que la guerre sainte ne soit qu'une tâche d'huile avec une fin en queue de poisson. Ce sera dommage qu'un bon début se transforme en mauvais ouvrage.

Sinon, à aucun moment, la tension et l'attention ne se relâchent. Pas de mots complexes pour les technologies (ce qui aurait rendu rébarbatif l'ensemble) et une lecture simple, captivante.
Commenter  J’apprécie          294



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus