AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
3,11

sur 70 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
4 avis
Altervorace
  08 juin 2012
En ouvrant ce livre, je m'attendais à ce dont je me délecte : des petites anecdotes un peu coquines à propos de ceux qui ont régné sur la France. Il aura suffit d'un seul chapitre pour comprendre que j'allais voir rouge au fil des pages. le bouquin, selon sa présentation, était censé nous parler de Louis XIII et de ses successeurs : il nous parle surtout de monsieur Baraton. A tout propos nous avons le droit à l'avis de ce monsieur, non pas sur des sujets historiques épineux, mais sur la moralité, le caractère des personnages historiques : Beaucoup de fées se sont penchées sur le berceau du souverain. Il eut aussi une exécrable et admirable sorcière : sa mère. Ou même sur leur physique sur Marie Mancini : Sur les portraits, pourtant, elle ne me semble pas si déplaisante : je lui trouve un air vif et doux, des sourcils et des lèvres bien dessinées, surtout elle n'a pas le double menton classique qu'arbhorrent toutes les perruches de l'époque et que je trouve si ridicule. Sur Mme de Pompadour : Même sur les portraits de sa vieillesse, elle garde un je-ne-sais-quoi de mutin, qui fait que je ne le trouve pas à mon goût : ce joli minois est trop enfantin. le livre est truffé de ce genre de jugement anachronique et ennuyeux. Mais l'auteur va encore plus loin en ne se cantonnant pas d'émettre son avis sur ceux dont il parle mais en partageant son opinion général sur les femmes : Sans être un apôtre du naturel, j'ai du mal à comprendre pourquoi les femmes surtout lorsqu'elles sont séduisantes, éprouvent le besoin de se tartiner pour plaire. le pire supplice est le rouge à lèvres : rien n'est plus perturbant pour moi que d'embrasser des lèvres grasses, surtout qu'après, c'est moi qui ai l'air maquillé ! Ou même, il en profite pour nous parler de lui à travers des comparaisons fumeuses entre lui et Louis XIII : Bien que d'essence on ne peut plus roturière, quand j'avais treize ans, je n'étais pas plus fier : mes parents s'inquiétaient de mes piètres résultats scolaires. J'appartenais au club dont personne ne souhaiteraient être membre, celui des « Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ! »; alors, malgré les siècles, j'imagine sans difficulté quel pouvait être le sentiment de Louis XIII.

Je pensais lire un ouvrage qui me parlerait de ceux qui ont habité Versailles et sans cesse l'auteur surgit au fil des pages. Je croyais lire monsieur Baraton et je me retrouve à me coltiner un monsieur Baratin tout à fait insupportable. Ces digressions, bien qu'indigestes, j'aurais sans doute pu les pardonner si les faits historiques avaient été rigoureux. Or c'est loin d'être le cas. L'auteur avance les théories les plus fumeuses sans pour autant les prouver. Monsieur Baraton nous fait du roman sans en avoir le talent alors qu'il a pour ambition de faire de l'histoire. L'ouvrage est truffé d'erreurs ! Je ne suis pas une spécialiste et il a fallu que j'aille vérifier mes sources chez de véritables historiens mais le fait est que L'Amour à Versailles est remplie d'inepties. Ainsi l'auteur nous raconte que la Montespan a été introduite en cour par Louise de la Vallière, or c'est faux : la future favorite devient dame d'honneur de la Reine en 1663 grâce à Monsieur, frère du Roi. Aussi, monsieur Baraton, qui semble animé d'une animosité particulière envers celle-ci, ne cesse de vouloir nous montrer à quel point Madame de Maintenon -dernière favorite en titre de Louis XIV- est une femme atroce. Il nous dit que c'est une chaudasse qui couchait avec son laquais car le Roi, vieillissant, ne la satisfaisait pas sexuellement. Mais, preuves écrites à l'appui, elle se plaignait au contraire que son amant l'honorait trop souvent ! Tout au long de son livre, monsieur Baraton prête l'oreille plus aux rumeurs et aux légendes qu'aux données historiques. Il semble n'avoir que faire de la vérité mais trouve son plaisir dans tout ce qui pourrait montrer les personnages historiques comme des êtres uniquement préoccupés de sexe. On ne doit pas tordre la vérité pour qu'elle corresponde à ce que l'on fantasme. Que monsieur Baraton retourne à son jardinage et qu'il se contente de raconter ses bêtises aux fleurs, ce sera préférable pour tout le monde.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Lorraine47
  16 septembre 2012
Alain Baraton, voix enchanteresse sur France Inter pour sa désormais célèbre chronique sur les jardins sait également nous captiver avec sa plume! Je l'ai découvert l'an dernier avec son "Jardinier de Versailles" où il partage avec nous sa passion pour les jardins, lui qui exerce la passionnante tâche de bichonner un des plus beaux jardins de France depuis 1976. L'amour à Versailles nous plonge dans l'intimité des rois de France et la plume se fait à la fois badine et intimiste. Revisiter l'histoire de France à travers la serrure d'une porte, dans l'entrebâillement d'un cabinet, ou derrière les frondaisons du parc est un véritable régal.Où nous apprenons que si le roi Soleil est un passionné de la conquête amoureuse, Louis xv, lui est tout entier voué au sexe. Cela paraît bien trivial quand je l'écris, mais tellement délicat et raffiné raconté par notre jardinier écrivain!
Commenter  J’apprécie          170
toto
  15 décembre 2009
A part quelques anecdotes historiques, ce livre révèle plus tôt les fantasmes sexuels de l'auteur.
Ennuyeux.
A éviter.
Commenter  J’apprécie          60
MRL
  22 mars 2015
Encore un petit livre plaisant, rempli d'anecdotes coquines et piquantes à la fois. le sexe à Versailles, c'est tout un programme ! A. Baraton nous invite à une visite d'un Versailles très particulier ! Nous découvrons au fil des pages, l'histoire intime du château, mais aussi du parc et du bourg environnant. En partant de l'époque de Catherine de Médicis et d' Henri IV, en suivant nos rois de France Louis XIII, Louis XIV,Louis XV , Louis XVI, notre empereur Napoléon et bien d'autres encore, nous remontons peu à peu le temps jusqu'à notre époque actuelle et certains de nos politiques ou people et découvrons aussi que les gens du commun, s'approprient parfois les lieux pour leurs escapades buccoliques.Tout cela est évoqué de manière alerte, humoristique et fort ditrayante.
Mais il y a tout de même quelques bémols à ajouter ! Certains faits historiques ne sont pas toujours de la plus grande exactitude et les avis de Mr. Baraton à tout bout de champ portent un peu sur les nerfs, il faut bien le dire. Surtout lorsqu'on est soi-même d'un tout autre avis !
Malgrès tout, on y apprend une foule de choses et c'est un livre que je recommande quand même.
Mais j'ai beaucoup moins aimé que "Vices et versailles ".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


idevrieze
  01 juillet 2013
Une plongée sous un angle "amoureux" dans Versailles

L'intérêt de ce livre, il est vrai, c'est de se cultiver en s'amusant ! Alain Baraton est très doué car d'une écriture fluide, sous le ton de la confidence, il nous raconte les anecdotes amoureuses du château de Versailles à travers le temps, que ce soit dans les pièces de ce palais monstrueux que dans ce jardin. Il se lit en se savourant, de la première à la dernière ligne.

En effet, Versailles a été construit, certes pour permettre aux rois d'avoir leur cour à proximité, mais surtout pour cacher leurs amours ! Avec bien entendu, soit avec beaucoup de discrétion mais surtout souvent avec beaucoup de faste. Nous retraçons ainsi les différentes histoires d'amour et leurs influences sur le château, tout ceci sans prétention et avec le point de vue de l'auteur.


Un régal d'avoir les histoires dans L Histoire

En effet, relater des faits avec uniquement des dates, autant vous l'avouer, c'est barbant ! Voire soporifique pour certains auteurs. Mais raconter l'équivalent des magasines people de l'époque ! Ca c'est quelque chose. Nous allons ainsi du côté intime, voire très intime des souverains, et parfois même des souveraines. Ils passent au crible de l'auteur qui nous donne, petit bonus, son point de vue.

Au delà des amours de Versailles, on sent surtout l'amour de Versailles qu'a l'auteur au fond de lui. Amour que je partage, même si parfois, je ne suis pas d'accord avec lui concernant Madame de Montespan, notamment mais aussi de Madame de Maintenon. Mais je suis très heureuse qu'il ait ses divergences car j'ai pu découvrir d'autres facettes et comprendre certaines choses grâce à tout cela.


En bref, pour les allergiques des dates mais qui aiment connaître les histoires, ce livre est pour vous ! Et surtout, vous ne vous baladerez plus dans les jardins avec les mêmes idées
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
YvPol
  29 mars 2012
Au travers d'anecdotes, souvent inédites d'après l'éditeur, Alain Baraton, jardinier en chef du Parc de Versailles et chroniqueur sur France Inter, nous fait visiter Versailles. Il retrace le Versailles du début, sous Louis XIII, s'attarde sur celui des Louis suivants, XIV et XV surtout. Il écrit sur les maîtresses des uns et des autres, sur les moeurs, si on les juge à ce qu'il dit, particulièrement dissolues -et c'est mot encore bien faible !
Le problème, c'est que l'on ne sait trop ce qui est de l'historique avéré ou du fantasme de l'auteur. Il livre parfois ses impressions ou ses déductions sur telle ou telle favorite de roi. C'est génant. Je sens également un brin de mysoginie chez cet homme qui attribue à toutes les femmes de l'époque une sexualité exacerbée -pour ne pas dire plus vulgaire- qui écrit que dans les années du règne de Louis XV, pas une femme de plus de 16 ans, dans Paris était vierge : sur quelles preuves peut-il dire cela ? Tout est un peu comme cela : on mélange le vrai et l'estimation, le réel et le fantasme. En outre, quelques grossières erreur de style font tâche, comme quand parlant d'une favorite, il écrit : "Mme de Montespan, c'est le corps de Marylin Monroe doté de l'intelligence de Simone de Beauvoir. Elle est trop, elle le sait." (p74) Trop quoi ? Tic de langage très actuel. Anachronique et inélégant.
Bon, livre pas déplaisant gobalement, mais qui me laisse un goût d'inachevé et une sensation de ratage. Loin d'être inoubliable ! Loin d'être trop ...
Lien : http://www.lyvres.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
abo2008
  09 mars 2011
On pourrait comparer ce livre à un magazine people historique. Ce livre est une liste d'anecdotes croustillantes (savoir si elles sont toutes vrais est une autre histoire) de VIP telle que Louis XIII, Madame de Montespan, Louis XV, Madame du Barry, Madame de Pompadour, Marie-Antoinette…

Une chose est sure, vous ne regarderez plus les jardins de Versailles avec le même regard… (^o^).
Lien : http://hellody.canalblog.com/
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23
  27 janvier 2019
Décevant !
Prose lourde et ce dans tous les sens du terme! J'ai franchement trouvé le style pauvre, c'est mal écrit et de fait cela frôle parfois le vulgaire. Et les interventions de l'auteur n'arrangent rien.
Avec une belle plume tout passe, même le graveleux, et malheureusement pour lui, l'auteur en est dépourvu.
Commenter  J’apprécie          10
dacotine
  18 décembre 2016
Un livre qui nous permet d'être voyeur et de découvrir les petites histoires de Versailles et surtout des rois et de leurs amours. Certes cet ouvrage a des défauts : l'auteur , il est vrai , nous donne des info subjectives et des gouts dont on se fout, mais ce texte reste plaisant et agréable à lire.
J'ai aimé surtout découvrir ou redécouvrir les petits clins d'oeil aux sources de chansons, poèmes , textes connus ou au vocabulaire. Une façon de se cultiver avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          10
Emma20
  02 juin 2013
De sa construction à aujourd'hui, le domaine du château de Versailles a été le lieu d'amours officielles ou interdites. D'une écriture simple, vive et alerte, l'auteur transporte le lecteur du XVIIe siècle au XXIe. L'auteur revient sur les amours de Louis XIII et de ses descendants : présenter les favoris et favorites est l'occasion de revenir sur des épisodes cocasses qui prêtent à sourire. En tant que jardinier, l'auteur révèle aussi les découvertes qu'il a pu faire depuis les années 1980, dans les jardins du palais. Ce petit ouvrage change des livres d'histoire. Ici, on y lit la petite histoire, celle qu'on ne raconte pas à l'école. C'est plein d'humour, et ça s'adresse à tout le monde. Frais et rafraichissant, voilà un livre qui présente Versailles sous un autre jour.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2642 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre