AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782864321194
191 pages
Éditeur : Verdier (01/01/1991)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Dans un couvent de Padoue dont il entreprend la rénovation, Dario, le géomètre, écrit : "...j'ai idée que ce qui compte ce sont plutôt les fissures que les pierres." Mots ô combien prémonitoires pour cet homme sceptique que sa rencontre avec sœur Adriana, la supérieure, mènera au bout de lui-même. A l'insu l'un de l'autre, tandis que se poursuivent relevés et travaux, ils tiennent un journal de plus en plus intime, à l'écoute d'une fragilité faite d'angoisse et de g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Norlane
  01 février 2012
Ce livre est différent, et c'est ce qui m'a charmée. Un géomètre doit s'occuper de la restauration d'un vieux couvent labyrinthique à Padoue. Soeur Adriana en est la jeune mère supérieure. Chacun écrit ses réflexions, à partir du moment où l'histoire commence, sur une sorte de journal et un lien ténu, invisible et invincible se tisse entre eux. C'est un lien muet, un lien qui existe presque exclusivement dans ces mots qu'ils écrivent chacun pour soi et pour l'autre, sans le dire, sans le partager. Face au travail gigantesque, le géomètre s'interroge sur sa vie, sent sa santé se détériorer. Devant le changement qui s'annonce, la soeur s'interroge sur sa vocation, elle la paysanne qui n'a eu d'autre choix qu'entrer au couvent, et sur la nécessité d'être dans le monde, ou non.
Les phrases ne sont pas toujours claires mais ce livre différent possède une musique, douce et prenante.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NorlaneNorlane   01 février 2012
Au retour, hier soir, nous avons vu la manifestation - comme l'appelait sœur Anna. Beaucoup de gens; et tous jeunes. Entre la via Altinate et l'université, nous avons dû attendre pas mal de temps avant de passer. Sœur Anna était impressionnée. Mais tant qu'ils "manifestent", lui répétais-je en attendant, rien de grave : c'est déjà une extériorisation, on peut les comprendre. C'est exactement ce que je pense : il y a des gens qui tuent et ne parlent pas, ceux-là je les redoute. "Quant à moi, ai-je ajouté, je n'ai jamais "manifesté" de ma vie, jamais haussé la voix, jamais parlé ; et peut-être ai-je mal fait..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Video de Paolo Barbaro (1) Voir plusAjouter une vidéo

Paolo Barbaro : Lunaisons vénitiennes
Olivier BARROT présente le livre de Paolo Barbaro
autres livres classés : constructionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
654 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre