AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nadael


Nadael
  24 mai 2016
Un cheveu blond égaré sur le maillot de corps de Dov, et c'est l'existence entière de Zahava, sa femme qui va s'effondrer. La stupéfaction passée, la rage surgit. Là voilà qui imagine la femme qui se cache derrière ce cheveu, celle qui lui fait ombrage. Toutes sortes de plans et d'échafaudages se mettent en place dans son esprit, du plus farfelu au plus logique, du plus raisonnable au plus extravagant. La maison est scrutée dans le moindre recoin, les placards sont vidés, les courriers lus, et l'imagination de Zahava cavale à tout va. Un tiroir qui lui résiste et c'est la panique... il lui faut trouver un serrurier au plus vite. Une enquête minutieuse commence.
La jalousie s'est emparée de Zahava avec une violence inouïe. Comment Dov a pu lui faire ça ? Après tant d'années à cheminer ensemble, lui brillant avocat, elle mère au foyer aux petits soins de toute la famille – les deux enfants, un garçon une fille ont aujourd'hui quitté le nid –. Elle pensait le connaître par coeur depuis leur première rencontre. Ils étaient étudiants tous les deux... Dov aurait une vie parallèle, un secret qu'il avait jusqu'ici bien gardé... depuis combien de temps des cheveux blonds se promènent ainsi sur son corps ?
Zahava est allongée sur le divan de son analyste. Trente-sept minutes se sont égrennées dans un silence de plomb et puis elle articule enfin une phrase : « Tout ce qu'il y a entre mon mari et moi, c'est une tache de café. » Et elle s'en retourne dans son mutisme jusqu'au moment où le flot de parole s'écoule. Mais pour que sorte la vérité libératrice, il aura fallu du temps, des allers et retours entre le passé et le présent, des soupçons à éclaircir, des nons-dits à déterrer, des mauvais choix à admettre, des remises en question à prévoir, des souvenirs à digérer, un avenir à considérer...
En un long monologue intérieur, Zahava déroule cinquante ans d'une vie aux multiples plis. Des sillons dans lesquels elle se glisse pour comprendre et déchiffrer ce qu'elle n'a pas pu ou voulu voir. Elle se lance ainsi dans une spirale de réminescences et de digressions en réflexions, tout s'éclaire.
Et c'est finalement grâce à ce cheveu blond étranger qu'elle remontera le fil de sa propre existence, fil dont elle ne s'était jamais écartée. Toujours à suivre Dov, elle n'écoutait plus ses envies à elle, ne décidait plus de rien, ne se projetait plus...
Avec drôlerie et fantaisie, une galerie de personnages (nommés par leur fonction sociale) hauts en couleur – le serrurier, l'analyste, la physicienne, l'écrivain, le détective privé... – et des situations rocambolesques, un rythme effréné et des dialogues savoureux, l'auteur parle du mariage, de ses petites et grandes contrariétés. Un jeu de piste, un puzzle à reconstituer, une quête de soi.

Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (12)voir plus