AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de adtraviata


adtraviata
  24 mai 2016
Dans cette famille juive, on est scientifique de père en fils, on raisonne, on discute, on observe, on analyse, on vérifie… Et ce ne sont pas les histoires de miracles et les querelles traditionnelles de concurrence entre belle-mère et belle-fille qui vont enrayer ce bel esprit scientifique. Jusque là, le Big Bang des origines était le seul événement sans cause explicite de l'univers. Mais cet olivier s'est mis à pousser dans l'oreille de Roy… Ce conte moderne nous est raconté à hauteur d'enfant (le narrateur est le fils de Roy, presque 13 ans) et devient le prétexte à évoquer toute l'histoire d'Israël, surtout depuis la création de l'Etat en 1948, et le contexte des territoires occupés, des relations bloquées entre Palestiniens et Israéliens, la violence ordinaire, la pression quotidienne à laquelle sont soumis les uns et les autres. le tout présenté avec une dose d'humour et d'auto-dérision jubilatoire !

Certains de ces extraits, leur fatalisme ou plutôt leur opiniâtreté presque désespérée correspondent bien aux avis exprimés par des personnes rencontrées lors du voyage en Israël il y a quelques semaines. Nous n'avons pas rencontré d'Israéliens (ils ne cherchent pas à s'expliquer, à rencontrer des visiteurs) sauf un père israélien et une dame palestinienne qui font tous deux parents de l'association Parents Circle, unissant des parents de victimes du conflit israélo-palestinien : ils veulent se rencontrer, partager leur humanité, semblable des deux côtés, et montrer qu'un dialogue est possible, au-delà du deuil et de la souffrance. Nous avons également rencontré un responsable d'association culturelle dans l'un des camps de réfugiés de Bethléem, un observateur français collaborateur au consulat de France à Jérusalem : tous font comprendre que la situation semble particulièrement bloquée et tendue. Même si le rêve de revenir aux frontières d'avant 1948 est fort. Même si la théorique reconnaissance d'un Etat palestinien est prévue en septembre prochain. Et pourtant, tous s'accordent à dire : nous ne pouvons pas désespérer ! Cette petite digression pour dire aussi que les romans ne sont pas moins intéressants que les documentaires pour comprendre une situation politique, historique, un thème particulier… Donc, lisez Little Big Bang ! 165 pages qui se terminent sur une fin ouverte, en forme de pirouette non moins fataliste…
Lien : http://desmotsetdesnotes.wor..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus