AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  31 mai 2015
Un roman percutant, entre horreur et fascination !

Enlevé à l'âge de 16 ans pour participer à des combats mortels à mains nues, Davide ne comprend rien à ce qui lui arrive, privé du jour au lendemain de sa petite vie douillette pour être immergé de force dans un impitoyable monde de violence. Terrorisé, il pleure sans cesse et harcèle tout le monde de questions afin de donner du sens à ce qu'il vit.

Et pourtant il tue avec une facilité déconcertante, ce gamin, surprenant tout le monde par sa résistance et déjouant tous les pronostics. Acceptant peu à peu la situation, aidé par l'homme qui l'a recruté, Minuto, dont il boit les conseils, Davide devient Batiza, une véritable machine de combat, apprenant à apprivoiser son corps et à mesurer la douleur - reçue et donnée. Beau garçon, il devient "l'ogre et le prince charmant", Eros et Thanatos, offrant à son public fasciné "le spectacle de la Beauté qui Tue". Malgré des exhibitions de plus en plus malsaines et des combats de plus en plus gores, Batiza ne pense même plus à s'enfuir, laissant s'estomper les souvenirs de sa vie d'avant. Développant pour son mentor Minuto un authentique amour filial, il devient dépendant de son affection, et prisonnier de l'homme qu'il est devenu : "Je suis ton chef d'oeuvre". Mais dans ce milieu très secret, il est bien difficile de savoir à qui se fier, et de rester au sommet : la moindre erreur et c'est la mort...
La fin, grandiose, offre une issue surprenante. Une intrigue originale et bien ficelée, pour un roman à la fois oppressant et captivant !



Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus