AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabienne Cinquin (Illustrateur)
ISBN : 2913741010
Éditeur : L'Atelier du Poisson Soluble (01/05/2004)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Moi, rien ne m'énerve plus qu'un type qui ne sait pas sourire, alors j'ai ramassé un caillou,oh pas plus gros qu'une noix et je le lui ai jeté.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marcelpois
  31 janvier 2016
J'ai découvert les éditions L'Atelier du Poisson Soluble à travers l'article de la tête en claire. Elle y présente une maison d'édition aux publications atypiques où les textes s'adressent à la fois aux adultes et aux enfants, et il n'en fallait pas plus pour piquer ma curiosité !
J'ai choisi le type de Philippe Barbeau et Fabienne Cinquin. Je ne connaissais pas du tout l'auteur mais la couverture mystérieuse et le titre énigmatique m'ont fait opter pour ce choix-là. Ce livre se présente comme un journal intime. Un jeune garçon se promène léger, heureux et insouciant jusqu'à ce qu'il croise un type qui ne sait pas sourire. La vision de cet homme si triste l'énerve tant qu'il lui jette un caillou au visage. Pas de chance pour notre héros, le type ne sait pas non plus rêver, ni aimer. Est-ce une solution que le violenter ?
Est-ce qu'à vous aussi cette histoire vous semble étrange ? J'ai pris très peu de plaisir à rencontrer ces personnages : un narrateur violent, un type mollasson, heureusement que l'intervention de la vieille dame vient donner une touche de poésie à la fin du livre.
Si l'histoire ne m'a pas touchée, les illustrations et la mise en pages sont un véritable plaisir pour les yeux. D'abord sombres, les peintures sont de plus en plus lumineuses au fur et à mesure du dénouement. le texte est écrit au stylo à plume sur un papier quadrillé. Entre les pages, sont parsemés des dessins à l'aquarelle, des collages, des taches d'encre, des mots au crayon à papier.
Le type : pages arrachées au journal intime de Philippe Barbeau est un album original par son travail d'édition et ses illustrations gaies, mais son histoire, quant à elle, m'a complètement laissée de marbre.

Lien : https://marcelpois.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
jeromfan
  20 avril 2008
D'abord, ce livre est beau. Il se présente comme un journal intime, écriture à la plume sur des pages à carreaux couvertes d'aquarelles d'abord tristes puis lumineuses dont certaines rappellent Magritte...
Ensuite, ce livre est fort.
L'histoire, c'est celle du narrateur rencontrant au fil des jours un homme qui ne sait pas sourire. Cela l'énerve fort et il lui jette la pierre, au sens propre de l'expression. Ce type ne sait pas non plus rêver. Pire il ne sait pas aimer. Accidentellement, c'est une vieille dame rayonnante qui reçoit le projectile...
Une belle histoire, courte et poétique sur la différence, la communication, le pouvoir des mots.
Pour les enfants à partir de 9 ou 10 ans et tous les adultes
http://jeromfan.over-blog.com/article-1198420.html
Commenter  J’apprécie          00
Heureuse
  20 septembre 2010
Cet album est pur bijou. le graphisme est magnifique. Inventif, léger, plein d'émotions, de sous-entendus. Et l'histoire ne peut que toucher au plus profond de son coeur.
A lire de toute urgence, aussi bien par les adultes que par les enfants.
Léger comme un plume mais mon esprit gardera longtemps la douceur de sa caresse.
Commenter  J’apprécie          20
XL
  07 mai 2013
Un travail d'illustration très minutieux (fausses pages arrachées, encre violette sur feuilles quadrillées, détails au croquis sur fonds d'aquarelle...) un univers poétique qui rappelle un peu les dessins de Folon, un texte philosophique sans en avoir l'air, cet album a tout bon pour de jeunes lecteurs déjà avertis qui aiment réfléchir à ce qu'ils lisent.
Commenter  J’apprécie          10
XL2
  23 octobre 2013
Un travail d'illustration très minutieux (fausses pages arrachées, encre violette sur feuilles quadrillées, détails au croquis sur fonds d'aquarelle...) un univers poétique qui rappelle un peu les dessins de Folon, un texte philosophique sans en avoir l'air, cet album a tout bon pour de jeunes lecteurs déjà avertis qui aiment réfléchir à ce qu'ils lisent.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
XLXL   07 mai 2013
Et elle m'a emmené dans son regard où j'ai fait un formidable voyage.

Je n'en avais jamais vu fait d'aussi beau.

Je lui ai demandé, abasourdi :

Toi qui es si maligne, tu sais aimer?

Et elle m'a ouvert son cœur où j'ai découvert un formidable amour.

Je n'en avais jamais admiré d'aussi beau.

Je ne savais plus où j'étais.

C'était la première fois que je ressentais ça.

Alors j'ai demandé à la vieille dame:

Toi... toi qui es si maligne, où as tu appris tout ça?

Viens...Suis-moi...

Elle s'est assise dans un coin.

Je me suis installé à côté d'elle et, d'une voix plus fraîche que l'eau d'une source, elle m'a raconté des histoires.

À partir de demain, je ne jetterai plus de pierre à la tête des gens, je leur raconterai des histoires.

C'est bien plus malin pour les aider à sourire, à rêver et à aimer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HeureuseHeureuse   20 septembre 2010
Moi, rien ne m'énerve plus qu'un type qui ne sait pas sourire, alors j'ai ramassé un caillou,oh pas plus gros qu'une noix et je le lui ai jeté.
Commenter  J’apprécie          40
beneventtombeneventtom   13 janvier 2014
A partir de demain,
je ne jetterai plus de pierre
à la tête des gens,
je leur raconterai
des histoires.
C'est bien plus malin
pour les aider à
sourire, à rêver et à aimer.
Commenter  J’apprécie          30
marcelpoismarcelpois   31 janvier 2016
– Ce n’est pas malin de jeter des pierres à la tête des gens.

C’était la première fois qu’on me disait ça.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Philippe Barbeau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Barbeau
Lire en Poche 2010 | Les éditions OSKARC'était le 3 octobre 2010, "Lire en Poche" proposait sur la thématique "Littérature et histoire" une rencontre avec les éditions Oskar, avec : Bertil Hessel (l'éditeur), Agnès Laroche, Philippe Barbeau, Claude Cachin et Jeanne Zaka. Tout cela sous houlette de Dominique Boudou, écrivain. Images vidéo : Brigitte Giraud et montage Dominique-Emmanuel Blanchard.
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Il faut sauver Laïka" de Philippe Barbeau et Jérôme Brasseur.

En quelle année Laïka fut-elle envoyé dans l'espace ?

1950
1957
1960

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Il faut sauver Laïka ! (Les enquêteurs du net t. 3) de Philippe BarbeauCréer un quiz sur ce livre