AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de prune42


prune42
  26 août 2020
(Suite de Bertrand et Lola et de Lola ou l'apprentissage du bonheur) Bertrand, toujours traumatisé par la séquestration dont il a été victime, a du mal à s'en remettre, il fait même une tentative de suicide. Son psychiatre, Pierre Marchelon, va l'aider dans sa thérapie. Pendant ce temps, Xavier, le frère de Bertrand, sent qu'il tombe amoureux de la mère de Lola, Géraldine, malgré leur différence d'âge mais Géraldine résiste à ces sentiments, d'autant plus que Lola, sa fille autiste devenue majeure, revendique son émancipation de plus en plus. Franck, l'ex mari de Lola, rencontre lui Anya, infirmière en cancérologie et tous deux tombent très amoureux. Quelqu'un menace Bertrand et Lola et semble prêt à tout pour leur nuire. Bertrand arrivera-t-il à surmonter son passé et à être heureux avec Lola ? Géraldine résistera-t-elle à Xavier ?

J'ai été déçue par ce troisième tome de Bertrand et Lola alors que j'avais adoré le premier tome. L'amour passionné n'est plus vraiment au premier plan ici, même s'il en toujours question d'amour avec un amour plus tranquille du côté de Bertrand et Lola et d'un amour impossible avec celui de Xavier et Géraldine.
J'ai trouvé beaucoup de longueurs dans ce dernier roman, il m'a nettement moins fait vibrer que le premier alors que justement, j'avais mis des années à me décider à lire le deuxième tome et quelques semaines avant ce troisième tome.
Je n'ai pas trop compris les interruptions courtes au milieu du roman de deux personnages dont j'ignore d'où ils sortent, cela reste inexpliqué pour moi.
J'ai aussi eu du mal car parfois, Angélique Barbérat intercale des passages où on ne sait plus où est la réalité et la fiction, cela m'a semblé emmêlé et m'a perturbée.
Ce qui arrive à Elsa, la soeur de Lola, m'a beaucoup attristée aussi, je ne m'y attendais pas, d'autant plus qu'elle allait prendre plus d'autonomie. En revanche, ce qui est dit des troubles autistiques d'Elsa m'a paru très juste.
Je ressors donc de cette lecture déçue après un premier tome si éblouissant. Je regrette presque d'avoir lu cette suite et de n'être pas restée sur une première impression si positive.
Commenter  J’apprécie          150



Ont apprécié cette critique (15)voir plus