AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur La vie enfuie de Martha K (39)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
veroniquemasagu
  06 mai 2018
Mon opinion :
Dès les premières lignes, une sensation de malaise, désagréable que je n'arrive pas à définir et qui augmente page après page. C'est intrigant. Que cache donc cette Martha ? Je découvre Matha et son mal d'identité, son mari un tantinet psychorigide, sa belle-mère insupportable et ses deux merveilleux enfants. Je m'attache très vite à tout ce petit monde. Je dois admettre que la première partie du roman est un peu longuette et répétitive, on nous rabâche les états d'âme de Martha face à son amnésie, et les circonstances de sa mystérieuse disparition, ainsi que celle qu'elle était avant.
Et paf ! Vous arrivez à la moitié du livre et là, vous le dévorez, vous êtes tenus en haleine, vous basculez dans un thriller psychologique où vous soupçonnez tous les protagonistes. Et puis, sur un nom, des souvenirs reviennent et bousculent toutes les certitudes de Martha.
La fin du roman nous offre un dénouement surprenant, plein de rebondissements, une fin comme je les aime. Un joli petit clin d'oeil est fait à Bertrand et Lola, que l'on croise dans ce roman.


Lien : https://veroniquemasagu.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
LeslecturesdeLily
  14 février 2017
Quel plaisir de tenir entre les mains le dernier roman d'Angélique Barbérat ! Ce genre de sortie littéraire est un événement (en tout cas pour moi), quelque chose que j'attend avec une grande impatience et beaucoup d'engouement, alors imaginez mon bonheur lorsque j'ai enfin senti l'odeur des pages de ce livre... 💗
Je suis doublement heureuse puisque celui-ci ne fait pas partie de la trilogie Bertrand et Lola. J'avais très envie de retrouver l'auteure dans quelque chose de différent, dans quelque chose de plus semblable à son premier roman : L'instant précis où les destins s'entremêlent, mon voeu a été exaucé !

La vie enfuie de Martha K. c'est l'histoire d'une femme perdue dans sa vie, dans sa tête... En effet, suite à un accident de voiture, elle ne sait plus qui elle est, qui est son mari, son fils, elle est totalement amnésique. Nous ne savons donc rien du passé de l'héroïne et découvrons, tout comme elle, qui elle est et qui elle a été au fur et à mesure que les pages se tournent. C'est très intéressant et intense et cela créer une proximité avec Martha.
On avance donc tout doucement dans l'histoire. "Doucement", c'est un mot qui correspond bien au style d'écriture d'Angélique Barbérat. Elle nous invite délicatement dans la première partie de son roman, dans le monde de Martha, dans ses doutes, ses questionnements qui restent parfois sans réponses. On se méfie de tout le monde, de son époux, de sa belle-mère, de ses amies... Je me suis, par exemple, demandée si le mari n'avait pas prémédité l'accident de son épouse parce qu'il vivait une double vie, mais j'ai eu beau me creuser la tête, je suis à chaque fois tombée à côté !
Pourtant cette première partie n'est pas la meilleure, c'est juste une petite mise en bouche afin de nous préparer à la suite. Dans la seconde partie l'histoire prend son envol, l'auteure nous surprend, elle emmène son héroïne là où on ne l'attend pas ! La suite sur mon blog www.leslecturesdelily.com
Lien : http://www.leslecturesdelily..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
janessane
  23 avril 2017
Dans ces romans, Angélique Barberat cultive cette particularité de nous faire partager des moments de vie auprès de personnages vivant des événements très forts. Angélique Barberat nous parle de la vie, dans ce qu'elle a de plus beau et de plus tragique parfois.
Dans "L'instant précis où les destins s'entremêlent" elle abordait la violence conjugale dans "Bertrand et Lola" il s'agissait de la captivité et dans cet opus il s'agit de l'amnésie. Une seule constante demeure: l'état amoureux. Toutefois il ne s'agit pas là d'un roman à l'eau de rose car ce qu'elle nous montre c'est la vie de tous les jours, celle du couple avec ses hauts et ses bas et cet éternel questionnement sur la recherche du bonheur.
J'ai particulièrement apprécié la structure de ce roman qui se lit à la fois comme un récit de vie et un roman policier. Martha ne se souvient plus de sa vie d'avant et pourtant elle y retourne. Elle ne se reconnaît pas dans celle qu'elle est censée être. Elle va alors autant partir à la quête d'indices sur ce qui a précédé son accident que sur sa quête de construction d'identité. Ce roman a été pour moi un vrai page-turner. L'écriture est maîtrisée et de qualité. Mon seul bémol concerne la fin du livre que je trouve un peu trop "futuriste" à mon goût et du coup en dissonance avec le reste du roman. Toutefois l'auteure nous offre là une histoire réellement aboutie et ce point n'est pas pour me déplaire.
Allez ,si je veux être pointilleuse je rajouterai juste qu'une petite coquille se glisse à la page 200. Pour la trouver il suffit de lire ce très bon roman!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LittleA03
  15 mars 2017
La première page s'ouvre... Notre vie ne possède alors plus aucune importance, c'est comme si elle s'enfuyait pour laisser celle de Martha nous envelopper avec une force et agréable douceur. Une fois de plus, les mots d'Angélique Barbérat nous emportent pour vivre un tourbillon d'émotions où parfois un seul regard suffit pour changer une vie.

Martha frigorifiée se réveille seule à l'arrière d'un camion dans une aire d'autoroute. Rien ne l'accompagne excepté un rouge à lèvres. Cette jeune femme ignore où elle est. Elle ignore pourquoi elle est ici. En réalité, Martha ignore tout, jusqu'à sa propre vie. Sa mémoire s'est tout simplement enfuie. Martha va alors découvrir Martha Klein, épouse de Philippe et maman d'un petit Louis. Elle doit ré-apprendre à vivre dans une vie qu'elle ne connaît pas et dans laquelle elle ne parvient pas à se reconnaître. Martha est étrangère à sa propre vie. Pourquoi a-t-elle perdu la mémoire ? Que faisait-elle dans ce camion ? Que lui est-il arrivé cette matinée de janvier ? Qui est Martha Klein ?

1, 2, 3 c'est parti pour un récit brillant, une histoire puissante où suspense et amour règnent magistralement. ..

Martha est perdue, désemparée mais dotée d'un grand courage si bien qu'elle tente de faire face et avance en admirant le lac d'Annecy ainsi que les orages. Aux côtés de Martha, nous avançons dans sa vie et nous découvrons des bribes de son passé (autant vous dire que lors de ces passages là il est impossible de refermer le roman). Son passé, son présent nous hypnotisent. J'ai vraiment essayé de ne pas lire trop vite le roman mais cela fut mission impossible ( Bonjour Tom ! ). La poésie ressentie à travers les mots de l'auteur est si belle qu'il est difficile de s'en détacher, Martha est si aimante qu'il est difficile de lui dire au revoir même pour quelques minutes. C'est un personnage avec ses défauts et ses faiblesses, mais c'est pour cela que nous, lecteurs, nous nous attachons à elle, parce que Martha pourrait être notre voisine ou bien notre amie. Les autres personnages sont à l'image de la jeune femme, ils sont réels. Un, en particulier vous chamboulera peut-être plus que les autres. Cependant, je ne vous en dirai pas plus sur lui ainsi que sur les autres personnages. Je vous laisse les découvrir et essayer de combler le vide qui vit en Martha.

Soyez-sur d'une chose : Angélique Barbérat possède un don pour donner vie à des personnalités et des personnages authentiques et uniques. Surtout, surtout, surtout : l'auteure possède une plume incroyable pour écrire sur l'Amour avec un A majestueux et merveilleux. L'histoire de Martha Klein, donne envie de croire en l'espoir, de croire en l'amour, de croire et d'accepter ses choix.
Merci pour cette histoire sans cliché, sans fausse note, pour cette histoire qui donne envie de rester au chaud sous sa couette afin d'en savourer toutes les notes.

Lien : https://little-a-read.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
liredelivre
  18 mars 2017
On entre dans La vie enfuie de Martha K. avec le trouble et le flou de Martha. Alors qu'elle ne sait ni qui elle est, ni ce qu'elle fait à l'arrière d'un camion, je faisais à la fois connaissance avec ce nouveau personnage mais aussi une nouvelle histoire. Ce récit signe le quatrième roman [publié] d'Angélique Barbérat. Il a d'entrée une amorce et une accroche que j'ai trouvées différentes, un petit quelque chose de plus mystérieux, l'impression immédiate qu'il va nous entraîner ailleurs, et nous surprendre. J'ai passé un weekend à le lire. J'aurais aimé que ce soit plus. J'aurais aimé que ce soit moins. On a envie de l'engloutir comme de s'en délecter.
D'abord de la plume, de chaque mot, de chaque phrase... Angélique Barbérat est une véritable conteuse, et malgré le temps, ses mots me font toujours autant d'effet, ses personnages me sont toujours aussi touchants. Elle ne lime rien du temps qui passe, s'enfuit et s'écoule. de l'amour, qui vient, repart, demeure. Elle exprime les émotions comme une personne, les lieux comme vivants. le lac d'Annecy ondule d'une histoire nouvelle sous sa plume, à la fois témoin et gardien.
... Puis des personnages. Elle les « charge » d'une véritable histoire, entière, authentique. Combien de fois me suis-je émerveillée de l'humanité que dégage Martha - et le roman tout entier - ; je n'ai pu compter. Martha est tout en faiblesses et détermination : comprendre son passé, qui elle est, accepter que ses souvenirs s'échappent sans revenir, continuer sa vie. Rapidement, ses émotions deviennent les nôtres : son trouble, ses inquiétudes, ses joies, son amour - dont elle déborde littéralement. Nous la découvrons comme elle, petit à petit, morceaux par morceaux, fascinés, parfois impatients.
Les passages où Martha recouvre sa mémoire sont les « pires », dans le sens où ils nous ancrent, nous retiennent. Plus encore que Martha, le lecteur perd lui-même la notion du temps et de l'espace, se retrouvant dans ces souvenirs, happé par leur retour et leur histoire. L'intrigue est autant délicieuse que tumultueuse. Tel un lac, elle se révèle sous différentes couleurs, sous différents sons. Elle peut être de glace et trompeuse, s'illuminer et s'obscurcir en un clin d'oeil. Comprenez : Angélique Barbérat fait un nouveau chassé-croisé avec nous. Un chassé-croisé qui mêle avec brio amour et amnésie, suspense et surprises.
La vie enfuie de Martha K. nous parlera de temps et d'oubli, d'amour et de liberté. L'amnésie de Martha permet de revenir sur la quête de soi et d'identité, de ce qui nous définit vraiment et nous reflète aux yeux des autres. Elle nous invite aussi à réfléchir sur nous-même, autant que Martha. Angélique Barbérat évoquera encore l'amour, celui qui nous éteint et nous emprisonne, celui qui traverse le temps et nous défie. Et nous surprendra, toujours.
Lien : https://liredelivres.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stephanieplaisirdelire
  07 mars 2017
Ah que j'ai aimé cette histoire ! Angélique Barbérat, que j'aime pour sa manière de raconter le couple, les relations sentimentales délicates, profondes et complexes, nous entraîne encore une fois dans la vie d'un couple sur la corde raide. Entre Martha, la fragile, et Philippe, le mari aimant qui fait de son mieux pour la réintégrer dans sa vie, son couple et sa maternité, on sent que quelque chose traîne derrière… Impossible de savoir exactement de quoi il s'agit mais il se forme doucement (mais surement) un fort sentiment de suspicion hyper addictif.........................................
Lien : http://libre-r-et-associes-s..
Commenter  J’apprécie          30
tomsoyer
  10 avril 2017
Un thriller plus qu un roman qui nous surprend
Angélique Barberat m'a surpris au niveau de l'histoire
Ce n'est pas un coup de coeur mais ce roman de 398 pages ce lit tout seul tant son intrigue est surprenante
Commenter  J’apprécie          20
Candyshy
  29 mars 2017
Quelle joie, un roman d'Angélique Barbérat : j'avais hâte de pouvoir m'installer afin de lire à nouveau sa plume. J'ai adoré ses précédents romans, un énorme coup de foudre en février 2014 avec l'instant précis où les destins s'entremêlent puis j'ai continué mon plaisir avec Bertrand & Lola, puis sa suite. (Mes avis sur ses romans : Ici)

Tout c'est grâce aux éditions Michel Lafon et Camille, que je remercie fortement encore et toujours pour ses superbes découvertes. Je ne pouvais absolument pas manquer celui-ci. Et j'ai bien fait, même si les autres restent encore meilleurs, Martha a su me conquérir.

Fidèle a ses précédents récits, un dénominateur commun les unis, ce qui m'a mis quand même au bout de quatre romans, la puce à l'oreille. Pourquoi à chaque fois, nous dépeint-elle ce genre d'amour ? C'est une question que j'aimerai beaucoup lui poser.

Un moment qui m'a mis le sourire également, au fil des pages, un instant, nous croisons Bertrand & Lola, j'ai eu le sourire tout du long de ce passage. Mon petit coeur c'est rappeler ma lecture, mes moments avec eux. Un clin d'oeil qui m'a énormément plu !

Revenons quand même à Martha, une histoire très prenante, très angoissante aussi sur la perte de mémoire, sur le doute, sur la suspicion. Il est dur de faire confiance quand on est une coquille vide, de retrouver nos émotions. Martha m'a beaucoup touché, malgré son oubli, elle garde au fond d'elle ; l'amour pour ses enfants comme quoi le fil de l'amour maternel est long.

Quand elle a une bribe de souvenir et que l'on remonte les méandres de sa mémoire : quelle claque ! Qu'elle redécouvre ses sentiments, son passé et cet amour enfoui au fond de sa mémoire.

C'est là, que la plume de l'auteure nous envoûte, sa romance est superbe, même si l'on peut être indigné, choqué peut être, à chaque fois, ça me transporte et l'acceptation vient si facilement, elle coule de source. Comment ne pas plonger dans cet amour ?! Elle a cette faculté de nous émouvoir, de nous faire touché un amour fusionnel, passionnel et captivant. Un sentiment sublime que l'on voudrait avoir. C'est ça Angélique Barbérat : cette plume qui nous envoûte, qui nous conte l'amour, les sentiments plus fort que tout. On sort chambouler par ces émotions.

Ensuite est venu l'intrigue, et le dénouement assez dérangeant et fou. Elle nous raconte encore avec brio, une très belle histoire, une magnifique histoire d'amour mais pas que, une intrigue, et aussi l'amnésie, la difficulté de refaire surface, de s'accrocher à des choses ou des gens que l'on ne reconnait pas. C'est très déstabilisant.

J'affectionne énormément ces instants, ces romances qui sont les siennes, une nouvelle fois, un moment intense avec Martha, encore une femme forte qui vient rejoindre Lola & Coryn. Je ne suis absolument pas objective avec les romans de cette auteure : mais franchement foncez, c'est toujours intense !
Lien : http://www.auboudoirdecandys..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
paulinedumont86
  05 mars 2017
La vie enfuie de Martha K. est un roman plein d'humanisme, de compassion et de tendresse, face à la dureté du monde et des hommes. C'est un roman qui nous fait passer par un nombre incalculable d'émotions, mais là, rien de bien étonnant, l'auteur étant Angélique Barbérat. Ma découverte de L'instant précis où les destins s'entremêlent m'avait fait le même effet. Une belle lecture, encore une fois !

Dans les premières pages de ce roman, nous découvrons une jeune femme qui vient d'être découverte dans un camion, à la frontière entre l'Allemagne et la Pologne. Avec en tout et pour tout un tube de rouge à lèvre dans la poche. Tous ses souvenirs se sont envolés. Elle ne sait plus qui elle est, il ne lui reste plus rien de sa vie passée. Après quelques semaines, on parvient enfin à l'identifier : elle s'appelle Martha, est mariée et a un petit garçon. Elle vit sur les bords du lac d'Annecy, dans une magnifique maison. Et elle est enceinte. Son retour est rude : son mari veut retrouver son épouse d'avant, son fils sa maman. Tout le monde lui présente un portrait de Martha parfait. Mais elle ne sait pas bien qui est cette femme. En tout cas, ce n'est plus elle. Mais l'a-t-elle vraiment été ? Quelque chose cloche dans ce qu'on lui raconte, et sa mémoire, loin de lui revenir, continue à lui jouer des tours de la plus bizarre des manières. Elle est de plus en plus en plus perdue mais déterminée à s'en sortir. Coûte que coûte.

C'est un magnifique roman sur le destin d'une femme, sa quête de la vérité. Sur la mémoire aussi, et sur l'identité surtout. Qu'est-ce qui fait qu'on est soi-même ? Comment aimer à nouveau des personnes qu'on a aimées mais qu'on ne connaît plus ? Comment reprendre une vie comme si de rien était, alors qu'on n'en a aucun souvenir ? Autant de questions que se pose l'héroïne et qui n'ont pas de réponses simples, ni évidentes.

Mais plus qu'un roman sur l'identité, on plonge également dans une quête de vérité. Nous aussi, nous voulons savoir qui elle était réellement, et non avoir la vision de ses proches. Nous voulons savoir ce qui lui est arrivé. Pourquoi elle a eu cet accident de voiture et comment elle s'est retrouvée dans ce camion, si loin de chez elle. Etait-ce seulement un accident ? Et si la réponse se trouvait dans le travail qu'elle avait à l'époque ? Enseignante dans un lycée particulier, puisque rescolarisant des jeunes au passé difficile, leur évitant par là même la prison, lycée novateur dorénavant fermé, elle aimait son métier et y excellait. Ou alors serait-ce lié à sa vie personnelle ? Son mari ? Même si la mère de ce dernier est une vraie teigne, même si elle peut avoir des doutes quant aux relations qu'elle entretenait avec lui, tout ceci est-il suffisant pour douter de lui ? On nous entraîne donc dans un méli-mélo d'énigmes sans réponse, nous frustrant tout autant que Martha. Jusqu'à ce que… Jusqu'à ce qu'elle soit obnubilée par un éclair. Jusqu'à ce qu'elle entende un nom à la radio. Jusqu'à ce que de petits fragments de mémoires et certains faits viennent chambouler l'équilibre précaire et frustrant mis en place depuis sa perte de mémoire.

Autant un roman de destin de femmes, avec une histoire d'amour se cachant derrière tout ceci, comme on pouvait s'y attendre, qu'un roman à suspens. Une fois les premières pages passées, et malgré quelques longueurs et répétitions, on se retrouve happée par l'histoire de Martha. Angélique Barbérat est une excellente conteuse qui parvient à nous soustraire à la réalité avec beaucoup de talent.

Le grand plus de ce roman, c'est la révélation finale. Car si certaines choses se dévoilent au fur et à mesure, surtout une fois passé la première partie du roman un peu longuette, si l'histoire d'amour pressentie n'est pas celle qu'on aurait pu imaginer et envoie balader le bien-pensant en mettant au premier plan les sentiments, la fin étonne et surprend, et renvoie à une folie impensable et aux justifications bancales que certains peuvent se donner pour justifier leurs actes.

Un roman qui mêle donc quête d'identité, enquête, histoire d'amour, destin de femme, reconstruction. Un roman facile à lire, qui happe le lecteur malgré ses quelques longueurs. En définitive, un excellent moment de lecture, un turn-over efficace.
Lien : https://breveslitteraires.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nathv
  15 mai 2020
J'avais découvert Angélique Barbérat avec L'instant précis où les destins s'entremêlent.
A l'époque, en 2014, je décrivais ce roman comme « …un livre guimauve, fleur bleue… ».
Les mêmes qualificatifs peuvent, sans problème, décrire « La vie enfouie de Martha K. », tout comme l'écriture qui y est tout aussi fraîche et bouleversante, prenant le lecteur aux tripes grâce à l'histoire.
Difficile de dévoiler celle-ci sans spoiler, je vais donc m'abstenir. ;-D
C'est une lecture sans prise de tête – bien que pouvant néanmoins susciter un questionnement personnel du lecteur – qui fait du bien dans ce monde de brutes.
Lien : https://letempslibredenath.w..
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2083 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..