AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PatriceG


PatriceG
  20 février 2020
Qu'est-ce que le petit français a-t-il pu faire de grandement répréhensible à Irkoutsk (Sibérie orientale) pour mériter pareil châtiment de la part des autorités russes, d'abord locales, puis kremelines peu enclines à se laisser marcher sur les pieds à une époque où le gros balourd de Hollande intellectualisait sur les deux frégates et en tournant le dos à Poutine lors de l'anniversaire du débarquement de alliés ; ce même gros balourd affublé d'un ministre bon à rien qui a laissé s'enkyster l'affaire pendant 14 mois, le temps que notre fugitif passa à l'Ambassade de France à Moscou.

A propos de la surveillance de l'Ambassade, ce que n'ose avouer notre chérubin, qu'on se rassure, tromper la vigilance de la garde est un jeu d'enfant.

Au départ, au moment des faits, je n'y ai pas cru à la bonne foi de notre directeur de l'Alliance française d' Irkoutsk quand il prétend qu'il menait une existence rangée avec sa femme russe (de laquelle il était séparé) et sa fille de 5 ans. Je connais trop la mentalité française pour ne pas y voir ses ressortissants (un certain nombre) jouer les matadors en Russie, être tentés de dupliquer la-bas notre modèle bordélique français. J'ai trop vu de petits français se comporter comme des voyous, d'affreux gâtés, se croyant encore au temps de Napoléon, en sol russe pour y voir dans cette aventure rocambolesque l'ombre d'une machination grossière ..

Je serais tenté de dire que tous les ingrédients étaient là pour que ça se passe ainsi et qu'il ne faut pas jouer les apprentis sorciers, ça risque de coûter cher. L'homme est capable de bien des exploits quand il apprend qu'il risque 15 ans de prison à régime sévère. Il y a toujours cette vieille épée de Damoclès qui plane sur votre tête : avec courrier, sans courrier !..

L'auteur Barbereau a écrit son livre à Douarnenez avec vue sur la baie qui est magnifique. Curieusement les gens de Douarnenez lui rappellent ceux d'Irkoutsk, peut-être un même caractère entier et des vues sommaires encore à gauche qui datent ma foi au moins de Staline, notre petit père des peuples.

Le mieux est encore de lire ce livre : chacun jugera en fonction de l'état de ses connaissances, entre kompromat et "pas de fumée sans feu". La clef réside dans l'idée qu'on peut s'en faire, pour ce qui est de la vérité, totale comme dirait le grand professeur Steiner qui vient de nous quitter, j'ai ma petite idée que je réserve pour plus tard.

Ca démarre tambour battant, j'aime bien le mot de l'éditeur quand il parle de roman vrai !

Je précise que ce livre est plutôt bien écrit, dans un style presque de reporter de guerre, qu'il comporte à chaque ouverture de chapitre une référence d'auteur russe (ce qui n'est pas pour me déplaire) et aussi à l'intérieur des chapitres de nombreuses références littéraires plus larges. Somme toute il ne faut pas s'étonner du succès de ce livre qui ne doutons pas constitue en puissance un excellent scénario de film, ce qui est d'ailleurs d'actualité à condition encore qu'on y trouve un bon metteur en scène, ce qui n'est pas gagné en France ! Je laisserais ça à Clint Easwood avec Brad Pitt ! ..
Commenter  J’apprécie          96



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus