AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Un étrange pays (22)

Cetsak
Cetsak   30 janvier 2019
- Qui n entend pas le chagrin du monde ne peut se connaître en son propre propre chagrin.
- En ce cas, je me demande quelle opinion vous avez des humains, dit Alejandro.
- La plupart d entre vous n entendent ni les pierres, ni les arbres, ni les animaux, nos frères, bien qu ils vivent en nous autres elfes comme nous vivons en eux, dit Solon. Vous voyez la nature comme le milieu que vous partagez avec les autres êtres, elle est pour les nôtres le principe qui les fait exister, eux et tout ce qui a été et sera.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui
rkhettaoui   26 janvier 2019
Le meilleur stratège sera celui qui regardera la mort dans les yeux et y lira ce qu’il ne doit pas craindre de perdre. Or, cela change avec chaque guerre.
Commenter  J’apprécie          30
Sirrah
Sirrah   16 avril 2019
Les peintures sont les traductions immobiles de nos rêves mouvants, qui nous baignent en retour d'une clarté de tableau.
Commenter  J’apprécie          20
Sirrah
Sirrah   16 avril 2019
Au vrai, toute chose est susceptible de deux lectures opposées, il n'est que de voir la grandeur au lieu de la misère ou d'ignorer la gloire en transparence des déclins.
Commenter  J’apprécie          20
Sirrah
Sirrah   13 avril 2019
Le sang des âges coule dans nos veines comme une rivière et, pour peu que nous prêtions attention à la terre et au ciel, convoie l'héritage du peuple qui a passé avant nous.
Commenter  J’apprécie          20
Squirelito
Squirelito   24 février 2019
L’histoire a montré que certains écureuils ont plus d’esprit que tous les lièvres réunis et qu’ils savent endosser des fardeaux qui écraseraient plus d’un sanglier
Commenter  J’apprécie          20
Cetsak
Cetsak   30 janvier 2019
Peut-on imaginer une vie qui ne connaisse ni fables, ni romans, ni légendes ? Il faut y endurer sans répit le fardeau d être soi, il n y a pas de distance entre la conscience et le rêve, pas d échappatoire à la vérité nue, mais grande en retour est l extase de vivre dans l intime gloire des choses.
Commenter  J’apprécie          20
Cetsak
Cetsak   28 janvier 2019
Le patron de la troupe était un petit homme bedonnant au visage et aux yeux ronds, à la peau claire et aux tâches de rousseur innombrables; avec ça un joli double menton et une abondante tignasse, les épaules tombantes et le nez retroussé; pour le dire en un mot, il n avait pas grande allure. Mais il n est homme de guerre qui ne sache discerner le danger dissimulé des frusques de l ingénuité, et Alejandro et Jesús voyaient que le regard de l homme démentait son maintien, que d inoffensif et débonnaire qu il parût, il eût été dangereux de le sous-estimer, et que ceux qui avaient commis cette erreur n avaient probablement pas vécu pour la ruminer - bref, ils voyaient que cet aimable pochtron était l un des leurs.
Commenter  J’apprécie          20
Sirrah
Sirrah   16 avril 2019
Vous voyez la nature comme le milieu que vous partagez avec les autres êtres, elle est pour les nôtres le principe qui les fait exister, eux et tout ce qui a été et sera.
Commenter  J’apprécie          10
Celkana
Celkana   30 mars 2019
La saveur du thé était subtile et ne gardait rien de ses arômes de poussières et de cave. On y goûtait l'affabilité des jours et le délassement des crépuscules, rien ne changeait, rien ne devenait, le thé se buvait, l'univers se reposait.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Connaissez-vous Muriel Barbery ?

    Où Muriel Barbery est-elle née ?

    A Alger
    A Casablanca
    Au Caire
    A Marseille

    10 questions
    41 lecteurs ont répondu
    Thème : Muriel BarberyCréer un quiz sur ce livre