AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070361960
280 pages
Éditeur : Gallimard (29/09/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 27 notes)
Résumé :
"Il prit sur la table à écrire la cire argent et azur et un cachet. Jamais bourreau ne s'était servi d'instruments plus mignons. Le cachet, où était artistement gravée une mystérieuse devise d'amour, était un superbe onyx que lui, Dorsay, avait donné à Hortense dans un temps où la devise ne mentait pas. Il présenta à la flamme de la bougie la cire odorante, qui se fondit toute bouillonnante, et dont il fit tomber les gouttes étincelantes là où l'amour avait épuisé t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LydiaB
  05 juillet 2014
Ma critique porte sur la nouvelle "Léa".
Amédée de Saint-Séverin et Réginald de Beaugency, élevés ensemble bien que n'étant pas frères de sang, reviennent de leur long voyage en Italie (trois ans). Un retour somme toute forcé puisque la soeur d'Amédée, Léa, est bien malade. Ils avaient laissé une gamine de treize ans et retrouvent une belle jeune fille de seize ans. Belle ? du moins au yeux de Réginald car la pauvre adolescente se meurt d'un mal inconnu. La mère découvre que celui-ci éprouve pour sa fille un sentiment déraisonnable vu la situation. Elle le met en garde. Réginald va être ainsi tiraillé entre la raison et l'amour.

Le sujet est typique du XIXe siècle : l'amour impossible, la confrontation entre le coeur et l'esprit, la passion dévorante créant une sorte de dépression chez celui qui la subit... Mais n'oublions pas que l'auteur n'est pas quelqu'un à tomber dans le piège de la mièvrerie ! Il va faire sortir de ce thème un texte magistral ! Une nouvelle, une vraie de vraie, avec une chute brillante de concision. Et quel style ! Allez, je vous laisse la lire.

Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
AlineMarieP
  28 octobre 2014
Barbey (pour les intimes), c'est l'écrivain de la grandeur tant dans sa vie que dans ses écrits et,ce, avec tous les risques que cela comporte.
Les deux premières nouvelles "Une histoire sans nom" et "Une page d'Histoire" me semblent ideales pour rentrer dans le "catalogue" de l'auteur. On y retrouve tous les traits aurevilliens: la beauté, l'amour, la religion, une Normandie chérie et fantasmée pour (re)travailler L'Histoire, une critique sociale, des dysfonctionnements familiaux (avec une incarnation physique voire médicale) et l'importance de ce fantastique inquiétant qui sommeille en chacun de nous.
Barbey est un écrivain hors norme aujourdh'ui comme pour ses contemporains par ses prises de positions comme pour sa langue mais pour une plongée dans des Landes brumeuses made in XIXe, il est le compagnon idéal.
Commenter  J’apprécie          60
CamilleRabelle
  09 avril 2020
Voilà un bien drôle de titre, alléchant sans nul doute ! Barbey d'Aurevilly nous entraîne dans les Cévennes profondes, où les sentiments peinent à émerger des coeurs et où les châtiments seront terribles. Une merveille. Un peu moins de réussite pour les autres nouvelles inclues.
Commenter  J’apprécie          10
BLC
  06 novembre 2012
Fascinant
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   05 juillet 2014
Qui ne sait pas que tous nos amours sont de la démence ? Que tous nous laissent à la bouche la cuisante absinthe de la duperie ?
Commenter  J’apprécie          470
MANDINMANDIN   05 octobre 2014
"Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent. Ils voient encore quand les historiens ne voient plus. C'est l'imagination des poètes qui perce l'épaisseur de la tapisserie historique ou qui la retourne pour regarder ce qu'il y a derrière." Une histoire Sans Nom
Commenter  J’apprécie          40
ChrystaalleChrystaalle   07 septembre 2011
A présent les amoureux ne s'enlèvent plus. Ils s'en vont, prosaïquement ensemble, dans un wagon de chemin fer, et ils reviennent après le "petit badinage consommé " comme dit Beaumarchais, aussi bêtement qu'ils étaient partis , et parfois beaucoup plus
Commenter  J’apprécie          10
ChrystaalleChrystaalle   07 septembre 2011
sur qui la nuit, la peur et la mort, entassaient leur triples ténèbres pour cacher à jamais l'enfant sans nom de cette lamentable histoire sans nom

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jules Barbey d'Aurevilly (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Barbey d'Aurevilly
Evidemment, je ne m'amuse pas ici à vous faire un commentaire, une dissertation ou une analyse détaillée des livres mais vous donne mon avis de simple lectrice, à savoir si j'ai aimé ou pas et ce que j'ai ressenti durant ces lectures.
Livres cités : - L'Homme-au-Bâton, Ernest Pépin. - Les Diaboliques, Barbey d'Aurevilly. - Belle du Seigneur, Albert Cohen.
/!\ Attention /!\ Il faut désormais avoir google + pour répondre et poster des commentaires alors je vous invite à rejoindre mon cercle : http://tinyurl.com/lu2l2ss FACEBOOK : https://www.facebook.com/quietmanonyt INSTAGRAM : http://instagram.com/quietmanon TWITTER : https://twitter.com/QuietManon TUMBLR : http://myquietsilence.tumblr.com/ AMAZON : http://www.amazon.fr/gp/registry/wishlist/2WV9UUAVIFQE4/ref=topnav_lists_1
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les titres des œuvres de Jules Barbey d'Aurevilly

Quel est le titre correct ?

Les Ensorcelés
Les Diaboliques
Les Maléfiques
Les Démoniaques

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Jules Barbey d'AurevillyCréer un quiz sur ce livre