AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782246784982
432 pages
Grasset (05/01/2011)
3/5   3 notes
Résumé :
Que s’est-il vraiment passé pendant les derniers jours de François Mitterrand ? Comment le monarque à l’agonie a-t-il, ces jours-là, bâti sa propre légende et sculpté sa statue pour l’Histoire ? Pourquoi a-t-il voulu, du 17 mai 1995 au 8 janvier 1996, revisiter Venise, Belle-Ile et Assouan, relire saint Paul et honorer sainte Thérèse de Lisieux, méditer dans l’église troglodyte d’Aubeterre (Charente) et colloquer sur la Guerre froide à Colorado Springs (Etats-Unis) ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
tristantristan
  13 juillet 2019
L'ouvrage est exhaustif (peut-être un peu trop quant à la multiplicité des détails) et profond. La culture littéraire et politique de l'auteur font que le récit parle à l'esprit. Seul bémol: pourquoi mettre de-ci, de là, des piques contre tel ou tel? Cela nuit à l'ensemble à mon sens.
Ce récit est une tentative de percer l'homme que fut l'ancien président de la République et nous offre à travers ses derniers mois de vie matière à penser et à se souvenir.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tristantristantristantristan   13 juillet 2019
Pour Laurent Fabius, c'est "l'ambivalence " qui résume le mieux François Mitterrand. "Je dis bien "l'ambivalence" et non pas l'ambigüité en quelque sorte ordinaire, la duplicité médiocre ou l'opportunisme si fréquents en politique. Une ambivalence fondamentale, métaphysique, qui le fait considérer toute chose comme à la fois elle-même et son contraire, toute personne comme à la fois bonne et mauvaise, toute situation comme simultanément tragique et pleine d'espérances. Ambi- valence: valeur double. "Une perception chez lui totalement dialectique de la réalité humaine".*
* Laurent fabius, Les blessures de la vérité, Flammarion, 1995, p. 292
p. 192
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tristantristantristantristan   13 juillet 2019
Il a très fréquemment interrogé Marie de Hennezel sur le moment même de la mort. "Il est vrai que j'ai très souvent été présente dans un tel moment, auprès des malades, explique-t-elle. Je lui répondais que c'est aussi simple que de naître. Le corps est prêt pour cela. Il sait naître et mourir. C'est comme une bougie qui s'éteint. La peur est causée par notre propre imaginaire, à ce moment-là. L'arrivée du souffle, ce qui maintient en vie, est un moment que le corps sait traverser; l'organisme doit savoir aussi passer dans l'autre sens."
(entretien avec l'auteur, 17 juin 1996.
p. 316
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Christophe Barbier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Barbier
Christophe Barbier - Deux Présidents pour rien
autres livres classés : assouanVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1363 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre