AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266069535
Éditeur : Pocket (07/01/1997)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Docilité, patience, abnégation, respect des usages, ces vertus primordiales exigibles des femmes, peine perdue que d'avoir tant fait pour les inculquer à Julia.

Mme Angellier le constate une fois de plus en écoutant sa fille aînée proclamer son refus de se laisser marier à quelqu'un qui ne lui plaît point quand bien même cette union convient à son père. Oserait-elle envisager des épousailles qui n'auraient pas l'agrément d'Alfred Angellier ?
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Annabelle31
  11 février 2018
Lorsque dans les années 1870 Rodolph Vernet revient de la guerre, c'est un homme cassé, blessé, que sa famille retrouve. Et après un peu de mieux c'est à nouveau le pire qui arrive avec la mort de celui-ci. Julia, en femme de caractère qu'elle est, va faire front et aller de l'avant pour sauver le domaine et le transmettre à ses enfants. Ceux-ci grandissent, mais à nouveau le drame entre à Mogador avec la mort d'Amélia l'aîné des filles, quelques jours avant ses noces, emportée par la variole. le sort s'acharne sur les Vernet.
Une seconde partie à la hauteur de la première. Une histoire de famille et d'Amour vibrante entre deux personnages tout au long de leur vie, qui m'émeut à chaque nouvelle lecture.
A lire et à relire, comme chaque tome de cette saga.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 mai 2013
Tout ce qui demeure enfoui au plus profond de l’amour-propre, sous la pudeur, l’orgueil, la circonspection, la défiance de soi, la crainte de l’erreur et celle du ridicule, chez un garçon qui en est à sa trente-sixième amourette et à sa première passion, montait à la surface.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mai 2013
Tout était beau, en effet. Beau indiciblement, avec une simplicité éblouissante : le calme de cette heure, l’appui si sûr que lui offrait ce bras ; et ce visage, taillé avec tant de rudesse, dont elle chérissait les défauts ; et cette certitude soudaine que le temps avait perdu le pouvoir de les atteindre. « Le voilà, le bonheur », pensa-t-elle. Rien d’autre au monde n’eût pu donner ainsi à un instant cette immobilité sans poids où l’éternité avait l’air de sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 mai 2013
L’amour des autres, elle n’y croyait pas tout à fait. Il n’y a d’amour au monde que celui que l’on possède à soi, jalousement, celui que l’on a réinventé, avec tout ce qu’il a d’unique et d’incommunicable.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mai 2013
L’espoir qu’elle s’obstinait à tirer à sa suite devenait un fardeau trop lourd pour sa fatigue. « De plomb. » Cela lui rappelait une devinette que Frédéric posait à tout le monde, triomphant avec arrogance lorsqu’on se prêtait à la mystification. « Qu’est-ce qui pèse le plus, un kilo de plomb ou un kilo de plume ? et un kilo d’espoir, ou un kilo de plomb ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 mai 2013
Elle n’avait jamais eu la réputation d’être accessible aux galanteries amoureuses. L’ironie était sa monnaie ordinaire pour payer soupirs et déclarations hyperboliques. Le sachant, les séducteurs de carrière préféraient diriger leurs traits sur une cible moins décevante. Et les coquettes patentées ne la comptaient point pour une rivale.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre