AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2874894028
Éditeur : Weyrich Edition (31/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un troublant pouvoir d’émotion.
Pierre-Robert Leclercq, Le Magazine littéraire

Un livre qui recompose, au fil de la plume et au plaisir de l’affabulation, la mémoire d’une région, d’une famille, d’une enfance.
Jacques Franck, La Libre Belgique

Au fond, ce roman est probablement aussi une manière nouvelle de dire : « La vie continue. »
Pierre Maury, Le Soir

Chronique qui se déploi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
MaminouG
  10 février 2017
Dans le cadre de son opération "Masse critique" de janvier 2017, j'ai sollicité et reçu "Affaires de familles" de Thilde Barboni. Je remercie infiniment le site Babelio ainsi que la maison d'éditions Weyrich pour ce très agréable moment de lecture.
Mon habitude de me plonger dans un roman sans en rien connaître, de le découvrir au fil des mots, vierge de toute information, prend ici tout son sens.
Depuis les années quarante jusqu'à environ 1980, j'ai suivi avec bonheur et intérêt la confection d'un patchwork de vies. Thilde Barboni s'y entend pour tisser les destins, dresser les portraits des protagonistes, croiser leurs regards et nous raconter les péripéties de leur vie. Chaque personnage est brossé avec beaucoup d'application et une grande sensibilité. Nous suivons, traversons, pénétrons ainsi la vie d'Henri, le grand-père, fils de bonne famille ruinée, tranquille, taiseux, délicat, Marie, sa femme, le pilier du récit, son exact contraire, femme fatale, manipulatrice, impulsive voire violente.
Nous rencontrons aussi Germain, Renée, Céline et Chérie la petite fille adorée de Marie. Nous vivons l'évolution des caractères, des moeurs aussi. Il est question de féminisme et de maternité, du travail difficile dans la mine. Marie, femme fantasque s'assagit avec le temps mais garde dans un coin de sa personnalité un brin d'anticonformisme, de liberté qui la rendent attirante.
J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur toute en nuance. Elle est d'une grande simplicité, sans ostentation aucune, et laisse ainsi toute la place au plaisir d'une lecture facile et pourtant attachante. On a l'impression d'une courtepointe bien rangée où chaque petit carré – le mot – est à sa place, parfaitement cousu. Les phrases se succèdent avec élégance et une petite musique s'installe qui transporte le lecteur au fond de la mine, à la fête foraine ou dans la cuisine de Marie.
Dérouler ces vies au "Pays noir", les respirer par procuration, fut pour moi un moment particulier de bonheur simple, ce genre de moment difficile à expliquer sinon à dire naïvement "c'était bien".
Beau roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marieemmy
  12 mars 2017
Chronique qui se déploie du début du xxe siècle aux années quatre-vingt, ce roman retrace les destinées croisées des membres d'une famille inscrite dans un « Pays Noir » aux identités plurielles. Des plaisirs et des douleurs, des joies et des tragédies, des histoires personnelles en prise avec l'Histoire majuscule. La vie même…
On suit ici la vie quotidienne d'une même famille sur plusieurs décennies: la femme du début devient mamie à la fin etc...
L'auteure distille des moments de vie, qu'ils soient mauvais ou bons au rythme des personnages, divers et variés. Ils ont tous un engagement: politique, de vie, ... Des sentiments forts sont présents.
Je n'ai que peu aimé ce roman, car j'ai eu quelques difficultés à m'accrocher aux personnages, je m'y suis perdue et je lui ai trouvé quelques longueurs.....
Commenter  J’apprécie          10
Nua
  29 décembre 2016
Dans la première partie le narrateur est Henri, son grand-père. On est entre deux guerres. La vie d'Henri sera bouleversée lorsqu'il rencontre Marie, une femme dont le caractère ne pourrait être plus opposé au sien. Henri est un homme doux, attentionné, réfléchi. Marie a un tempérament de feu, elle est colérique et impulsive. C'est le rationnel contre la passionnelle. Une amourette, un mariage et un bébé plus tard Henri doit bien se rendre à l'évidence qu'il n'est qu'un pion dans les projets de vie de Marie.
Grâce à Henri, Thilde Barboni nous emmène dans le Pays Noir, au sud de la Belgique où l'exploitation minière était en pleine effervescence alimentée par une forte immigration italienne. On passe également par l'Italie où Lorenzo, le meilleur ami d'Henri, est repartit combattre le fascisme.
Dans la deuxième partie du roman on fait un bond dans le temps et on retrouve Marie dans les années 80. Elle n'a pas beaucoup changé mais s'est assagit avec l'âge, elle est devenue un peu blasée. Toutes ses frasques de jeunesse ont fait d'elle une femme déterminée qui ne s'embrouille plus avec les détails, d'ailleurs elle termine toutes ses phrases avec "et patati et patata". A travers la relation que Marie a avec sa petite fille Chérie, l'auteure illustre bien l'évolution de la société et aborde plus particulièrement le thème du féminisme. On y parle du couple, de la maternité de l'éducation des femmes et de leur possibilités d'indépendance à travers ces 3 générations.
(...)
Lien : http://biblinua.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nahe
  07 mars 2017
Henri est calme, taiseux et timide. Il vient d'une famille aisée mais ruinée; il partagera une vie de travailleur et la mine. Dans le tram, il rencontre Marie, son total contraire : elle est vive, audacieuse, passionnée.
De cette rencontre, Thilde Barboni nous livre les étincelles et la vie commune. Pas tout à fait. Car Marie veut vivre et ne se contente pas de l'existence étriquée que lui offre Henri. Elle s'assagit avec l'âge mais ne perd rien de son franc-parler et de sa spontanéité. Ni de son goût pour la pâtisserie qu'elle réussit si bien. Sa petite-fille Chérie connaîtra une relation privilégiée avec cette grand-mère fantasque mais très attachante.
A travers cet ouvrage nostalgique qui nous relate le temps qui passe sur Marie et sur Henri mais aussi sur le Pays Noir, Thilde Barboni nous offre un mélange savoureux de bons et moins bons moments, des instants chargés de vie et de sensibilité, à l'image d'un dimanche après-midi couronné d'une tarte au riz. Comme un ciel qui oscillerait entre l'Italie et un drap de plomb. Un voyage tendre et émouvant, un récit tout en nuances sur une famille du Pays Noir au fil des ans.

Lien : http://nahe-lit.blogspot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
NuaNua   15 décembre 2016
Comment lui expliquer que c'était elle qui ne comprenait pas vraiment la situation ? Je n'aimais pas les Allemands. Ces types me donnaient froid dans le dos. Ils n'étaient pas chez eux et certains nous terrorisaient, mais ce n'était pas une raison pour les mettre tous dans le même panier. Il devait y avoir parmi eux des pères de famille, des hommes comme les nôtres, des jeunes gars amoureux qui ne rêvaient que de rentrer dans leur pays. Céline divisait le monde comme elle aurait séparé en deux une pomme à demi gâtée : d'un côté les bons, les gentils, les ouvriers, son père et sa sœur, de l'autre les mauvais, les méchants, le capital, sa mère et les Allemands. Elle ne se rendait pas compte le moins du monde qu'entre ces deux parties bien distinctes existait une zone indifférenciée qui n'offrait que peu de prise aux jugement de l'emporte-pièce. (p.165)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NuaNua   15 décembre 2016
Quelle histoire de fous ! Je n'avais jamais réalisé combien les petites filles s'inventent des histoires et à quel point leurs mères préfèrent qu'elles se fourvoient plutôt que d'être contraintes de déchirer des légendes. Elle était malade, bien malade. D'un mal qui s'appelait la famille et qu'elle avait contracté parce qu'elle ne se connaissait pas vraiment et qu'aucun de ses amours sans lendemain ne lui apportait la sérénité. (p.190)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Thilde Barboni (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thilde Barboni
Vidéo de Thilde Barboni
autres livres classés : transmission familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
255 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre