AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782714459220
320 pages
Belfond (16/04/2015)
3.39/5   279 notes
Résumé :
Pour arrondir ses fins de mois, Keisha Ceylon a eu LA bonne idée : troquer ses balais de femme de ménage contre une boule de cristal.
Entre thème astral et marc de café, elle s'est fait une spécialité : faits divers et disparitions. Cinq mille dollars contre l'espoir de retrouver un être cher : certaines familles sont prêtes à tout.

Et justement, Wendell Garfield est sans nouvelles de sa femme Ellie, volatilisée à la sortie du supermarché une s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 279 notes

seshat123
  02 mai 2015
- Asseyez-vous jeune fille, vous voulez connaître votre avenir ?
Je vois... hum... attendez un instant que je nettoie ma boule... je vois... oui, oui, mademoiselle, dans la coupelle votre billet... je peux tout vous prédire, même votre prénom, voyons... Amanda ? Lola ? Non, K... Kira ! Non ?
- ...
- Aaaaaaah, oui ! Keisha !
Keisha vous êtes... dans le commerce ? Oui ... mais pas très honnête votre affaire... vous vendez... des b...b.. ballons ? Non... des bobards ? Des balivernes ? Oui ! Oh, une vilaine menteuse. Et vos clients sont... des... oiseaux !? Non ... des pigeons ! Des pigeons tout autour de vous … ils sont cr... crados !? Non crédules ! Je vois des disparitions, de la douleur, des clients vulnérables qui cherchent quelqu'un et vous, vous trouvez. Hum...non en fait, vous dites pouvoir les retrouver !! Oh ! Vous leur dites avoir mon don de voyance !!!!!!!!!!!!!!!
- ...
- Ce n'est pas bien jeune fille, vous allez avoir des ennuis. Oui je vois de gros nuages qui fondent sur vous ! Il ne faut pas jouer avec les forces de l'au-delà !
- ...
- Mais qu'avez-vous raconté ? Vous parlez trop jeune fille.Vous avez dit savoir quelque chose... il ne fallait pas et maintenant vous vous êtes attiré de sérieux ennuis...
- …
- Comment vous sauver? Je ne sais pas... je ne vois plus... oui, un autre billet dans la coupelle... je vois... des visages. Je vois une lectrice qui se moque de vous, hé hé, de votre amateurisme Keisha et des situations cocasses qui en découlent... je vois un homme-boulet, oui, un boulet qui ne va que compliquer les choses ! Il est... très proche de vous, oh, en fait sous votre toit ! Et des menteurs, vous n'êtes pas la seule à faire semblant ! Il faut faire tomber les masques, de ceci dépend votre survie car vous êtes en danger mon enfant ! Mais tout cela nous égare... la réponse est... cachée... au milieu de lignes !
- ….
- Non, jeune fille, pas celles de la main. Les lignes d'un livre ! Oui je vois des pages... des pages qui se tournent toutes seules...de plus en plus vite... Il vous faut trouver ce livre, pour retrouver les disparus et la clef de votre survie, si elle existe...
- …
- Comment le trouver ? A quoi ressemble ce livre ? Il est... comme les pièces d'un puzzle qui s'assemblent au fur et à mesure... je vois des rebondissements surprenants, improbables... du suspense... des situations cocasses... une histoire bien ficelée.. beaucoup de dialogues... peu de descriptions... des personnages campés rapidement... je vois.. comme un manque de consistance, un excès de légèreté, un divertissement distrayant mais qui s'oubliera peut-être un peu vite... une écriture fluide comme diluée...
- !!!!!!!!!!!!
- Ça ne vous aide pas ? … et bien vous vouliez pouvoir le reconnaître ce livre, non ? le titre alors ? Je vois... hum... hum... mais... mais vous ne me disiez pas être médium jeune fille ? Vous trouverez bien toute seule !! Après tout, vous êtes «Celle qui en savait trop», non ? En sortant fermez bien la po... Hé !! Mademoiselle, revenez ! Mes billets !!! Attendez, mais rendez-moi mes billets !!
Un GRAND MERCI à BABELIO & aux éditions BELFOND !!!





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
fabienne2909
  03 mai 2015
Une disparition mystérieuse, des conseils astrologiques pour savoir comment mener sa vie, un thème astral, une discussion avec un mort ?
Faites appel à Keisha Ceylon afin qu'elle mette ses talents de medium à votre service.
Au moment où le roman débute, celle-ci retrouve un jeune homme, Justin Taggart, et sauve sa vie puisque celui-ci s'était caché pour mettre fin à ses jours.
Une belle histoire ? Assurément, car Keisha Ceylon n'est pas plus medium que vous et moi : elle est en fait une belle arnaqueuse. L'aventure avec le jeune Justin a ainsi été montée de toutes pièces... Keisha va ainsi de client en client pour gagner sa vie, qu'elle démarche le plus souvent grâce à une technique bien rôdée.
C'est ainsi que, grisée après le succès de son arnaque avec Justin, elle décide de faire son numéro de medium auprès de Wendell Garfield, qu'elle vient de voir à la télévision. Celui-ci y a fait un témoignage poignant car sa femme, Ellie, a disparu depuis quelques jours.
Mais ne serait-ce pas le coup de trop ? Keisha s'approche involontairement bien trop près de la vérité sur la disparition d'Ellie, ce qui va la mettre en danger. S'en sortira-t-elle ?
« Celle qui en savait trop » est le premier roman de Linwood Barclay que je lis. J'aime les polars, mais généralement j'essaie d'éviter les polars bâtis pour être lus « rapidement sur la plage ». C'est un jugement sûrement un peu hautain... C'est donc pleine d'a priori mais prête à changer d'avis (car l'histoire de « Celle qui en savait trop m'a bien plu, il y a en effet beaucoup de choses à exploiter d'un tel sujet !) que je me suis portée candidate à l'opération Masse critique de Babelio.
Après ce véritable suspens (sic), qu'en est-il de cette lecture ? Hé bien, elle a été mitigée. Pour commencer par le positif, la lecture est facile, plaisante, Linwood Barclay a de très bonnes idées, et réussit à mêler un peu d'humour dans une histoire très noire, grâce au personnage assez attachant de Keisha Ceylon. Celle-ci arnaque avec une pointe de cynisme qui n'est pas désagréable.
Mais même si l'ouvrage se lit bien, j'en ai tout de même été plutôt déçue, car le traitement de l'intrigue est somme toute assez classique et surtout très simple. En effet, comme je l'ai écrit il y a quelques lignes, il y avait beaucoup de choses à exploiter de l'histoire, et cela n'a pas été assez fait à mon goût. Par exemple, l'auteur introduit beaucoup de personnages qui au final ne servent à rien. On s'imagine sur le coup qu'ils vont être plus tordus qu'ils ne le paraissent, et en fait il n'en est rien. de même, au début de l'histoire, quelques pages sont accordées à Ellie, cela met une ambiance plutôt glauque, et quand on sait ce qui lui arrive et pourquoi, ces premières pages sont plutôt incongrues (pas évident d'essayer de justifier mon avis sans spoiler !)… et n'amènent à rien !
Cette déception est renforcée par la quatrième de couverture, qui appâte de façon plutôt mensongère, ce qui a eu le don de m'irriter : celle-ci parle de « tueur en liberté ». Ah bon ? Quand je lis ces mots, je pense au serial killer bien vicieux, et nulle trace de ce type d'individus dans le livre (le tueur est ici bien gentil). La quatrième de couverture conclut également en parlant « d'angoisse » (sic) et de « coup d'effroi du créateur de frissons » (re-sic). C'est largement exagéré pour cet ouvrage, qui est tout de même très très loin de Stephen King… Cela gâte un peu la lecture, et c'est dommage.
« Celle qui en savait trop » remplit toutefois bien son office de page turner, le rebondissement final est bien trouvé, et la lecture est agréable.
Je sors donc à mon tour ma boule de cristal pour prédire à « Celle qui en savait trop » un joli petit succès !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
ladesiderienne
  06 octobre 2014
Cette histoire était en fait une nouvelle que l'auteur reconnait avoir développée pour en faire un roman. Le résultat final donne un récit qui se lit très, très vite, qui reste sympathique sans être d'une profondeur, ni d'une écriture exceptionnelles.
Keisha se fait passer pour médium auprès des personnes qui recherchent un proche, leur assurant, moyennant finances, que les visions qu'elle peut avoir au contact d'un objet ayant appartenu au disparu, les aideront dans leur quête. Cela lui permet de subvenir au besoin de son petit garçon et de l'abruti qui vit à ses crochets. En choisissant comme futur victime de son arnaque, Wendell Garfield, un homme éploré par la disparition de sa femme qu'elle a aperçu au journal télévisé, Keisha ne se doute pas qu'elle va mettre le doigt dans un engrenage diabolique.
Linwood Barclay est un auteur que je découvre mais ce roman ne m'a pas vraiment donné envie de le connaître davantage. Certes le suspense est bien au rendez-vous, on note quelques touches d'humour mais mes auteurs de polars favoris m'ont habituée à du plus consistant. 12/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
KRYSALINE555
  07 décembre 2020
Stephen King parle d'un « maitre du suspense » … hum… je trouve que c'est un peu usurpé tout de même… Bon, il est vrai que c'est un petit polar sympa, confortable à lire, mais ça reste « soft ». Trop « soft » pour moi.
Le fonds de commerce de Keisha ce sont des familles dont l'un de leur membre a disparu. Elle se prétend medium et leur propose ses services pour retrouver la personne disparue. Mais il ne s'agit que d'une arnaque à la petite semaine.
Enfin, Keisha n'est pas vraiment un escroc, elle fait juste passer les informations qu'elle peut avoir par simple déduction pour un don de voyance. Bon, un peu de l'arnaque quand même ou l'art de faire passer des vessies pour des lanternes à des gens crédules. Tout n'est que poudre aux yeux.
Elle va même jusqu'à monter une fausse disparition de mèche avec un jeune homme. Elle extorquera quelques milliers de dollars aux parents trop naïfs qui pensaient avoir pu retrouver leur fils avant qu'il ne commette l'irréparable. 5.000 $ (oui, quand même; en même temps, il ne faut pas moins pour rester "crédible") qu'elle partagera avec le fils en question !
Bref, une personne pas vraiment recommandable pour laquelle je n'ai ressentie aucune empathie. du coup je ne me suis pas attachée au personnage et ne me suis pas sentie « investie » dans l'histoire.
Et à force de mystification, il fallait bien qu'elle tombe sur un « os » !! Oui, évidemment !!! Ce sera le pigeon « de trop » en la personne de Wendell Garfield. Lui et sa fille apparaissent effondrés, lors d'une conférence de presse, par la disparition de leur femme et mère.
Keisha y voit là une occasion en or… elle s'en mordra les doigts ! A prendre les gens pour de gentils pigeons, on tombe parfois sur un loup. Et allez donc savoir pourquoi cette fois-ci, ses bobards étaient si proches de la vérité ?
Alors, à bien y regarder, finalement si, au fil des pages, elle ne se révèle pas totalement dénuée de sentiments. A la fin on la trouverait presque sympathique !!
Pour une première découverte de l'auteur, ça n'est malheureusement pas concluant pour moi. J'en ai d'autres du même auteur dans ma bibliothèque, mais du coup j'hésite un peu…
J'ai trouvé le rythme un peu trop « mou ». Rien n'a réellement éveillé mon intérêt. Un polar parmi d'autre qui ne me laissera pas un grand souvenir. C'est un peu trop prévisible et pas de twist renversant à la fin. A force de lectures on devient « difficile » à satisfaire…
Donc ici, rien de gore, pas de rebondissements invraisemblables à toutes les pages, pas d'actions musclées (quoique…) à qui mieux mieux. Bref, un style en soi. du grand classique (un peu trop à mon goût).
L'intrigue est simple à suivre, pas de « va et vient dans le temps », pas de « flashbacks ». L'histoire se déroule tranquillement, c'est reposant.
Alors, oui, cette lecture représente pour moi, un « digeo » entre deux thrillers plus « costauds », pour « souffler » un peu. Pas désagréable mais pas transcendant.
Ce qui me semble vraiment rédhibitoire pour moi, c'est que je n'ai rien « appris ». Pas de sujets sur lesquels me documenter pour l'après-lecture sauf à s'intéresser à la voyance et au spiritisme. Mais comme dans le cas présent c'est présenté comme une arnaque, le sujet n'est pas fouillé et ne donne pas envie d'approfondir.
N'aimant pas rester sur une impression négative, je vais quand même lire un autre livre du même auteur. J'ai « craint le pire » en réserve. Je vais tenter...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Neneve
  12 janvier 2019
Mon premier Linwood Barclay... et heureusement que j'ai aimé, puisque j'en ai encore quelques uns dans ma PAL... Et je dois même dire que je suis assez surprise par la note accordée sur ce site pour ce livre ! Certes, ce n'est pas le livre du siècle, mais c'est une histoire qui se tient, avec une trame de fond plutôt originale.
Connecticut. Keisha peine à joindre les 2 bouts. Elle élève seule son fils, le père ayant décidé de partir à l'armée plutôt que d'assumer son rôle. Elle doit se débrouiller comme elle peu, elle a vite compris que certaines personnes sont prêtes à payer pour se faire prédire l'avenir. Keisha n'a pas de don particulier, juste une imagination débordante. Ce qui paie le plus : trouver une famille qui vit un drame, surtout les disparitions, et elle vend ses services de fausses visions pour apaiser un peu leur chagrin... Mais cette fois sera peut-être la fois de trop !!!
Les Garfield sont en peine : la mère a disparu, sans laisser d'indices sur le pourquoi ou le comment. Flairant la bonne affaire, Keisha se présente au domicile, vend sa petite affaire... mais s'approche un peu trop de réalité... Qui n'es pas au goût de Garfield, père. S'ensuit une lente descente aux Enfers pour Keisha.
Un livre qui tient la route. Des personnages à la psychologie bien définie. Ni bons, ni mauvais... Linwood réussit même à nous faire dire que les actes répréhensibles sont là pour quelque chose... et on cautionne presque !!! Faut le faire !! Une écriture rythmée, des chapitres courts, qui donnent la cadence et qui se terminent souvent sur une révélations ou événements qui donnent envie de lire le prochaine... Si bien que la fin est là, et qu'on se dit que ça passer vraiment vite !!! Une bonne lecture... et hâte de lire le prochain titre de cet auteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   05 octobre 2014
Keisha ne prit même pas le temps de reprendre son souffle cette fois. Elle repoussa frénétiquement le cadavre, se traina un peu plus loin, puis, quand elle put à nouveau respirer normalement, elle estima qu'elle avait mérité de prendre un moment pour faire une crise de nerfs.
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   02 octobre 2015
- Mon mari est persuadé que sa défunte mère communique avec lui.
....
-Il prétend qu'elle entre en contact avec lui dans ses rêves , qu'elle l'appelle depuis l'au-delà, poursuivit Marcia en laissant échapper un autre de ses grognements. Radine comme elle était , ce sont probablement des appels en PCV.
Commenter  J’apprécie          90
TheCloTheClo   15 août 2012
Elle secoua la tête.
-Vous connaissez bien votre femme, David?
-Oui. Très bien même. On ne passe pas cinq ans avec quelqu'un sans apprendre à la connaître.
-Sauf que vous n'êtes même pas certain de sa véritable identité. Elle ne s'appelle clairement pas Jan Richler puisque Jan Richler est morte quand elle était petite.
-Il y a forcément une explication rationnelle.
-Je n'en doute pas, mais comment pouvez-vous prétendre connaître votre épouse sur le bout des doigts si vous n'êtes même pas sûr de son nom?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   12 septembre 2015
- Quel genre de visions ?

- J'ai ce don, même si je ne suis pas vraiment sûre qu'on puisse l'appeler ainsi, depuis que je suis enfant. J'ai des visions de gens en détresse
Commenter  J’apprécie          130
Tostaky61Tostaky61   17 avril 2015
- Ouais, mais ce qui sera vraiment bien avec ce qu'on est en train de préparer, c'est que, cette fois, vous allez retrouver le disparu. Ça va faire bien sur votre CV.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Linwood Barclay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
'Elevator Pitch' by Linwood Barclay - Book Trailer
autres livres classés : voyanceVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay.

A qui appartient l’arme que l’on a retrouvé dans l’herbe près de la maison des Langley ?

à Lester
à Drew
à Mortie

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Les voisins d'à côté de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre