AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290057843
Éditeur : J'ai Lu (06/02/2013)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.73/5 (sur 349 notes)
Résumé :
Votre fille de 17 ans part de bon matin pour son petit boulot d'été.
Elle vous promet d'être de retour pour le dîner.
Mais elle ne rentrera pas.
Ni ce soir-là, ni les suivants.
Votre pire cauchemar a commencé...

Pour Tim Blake, le père de Sydney, une seule mission : la retrouver à tout prix. Un coup de fil mystérieux, des individus menaçants, des meurtres... et la vie sans histoire de Tim bascule dans un engrenage incompr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (95) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
06 janvier 2013
Thriller audiolib
Voici un bon thriller comme je les aime pour commencer l'année. Tim Blake est vendeur de véhicules d'occasion et père d'une jeune fille de 17 ans : Sydney. Comme chaque matin, chacun se rend à son travail, Sydney étant employée dans un hôtel pour l'été. Mais Sydney ne revient pas ce soir-là, ni les autres. Tim Blake n'a plus qu'une idée en tête, retrouver sa fille. Un démarrage banal certes pour un thriller, le genre d'histoire que Linwood Barclay affectionne particulièrement : une famille ordinaire, sans histoire qui va pourtant devoir vivre le pire cauchemar, car les choses n'en restent pas là ! Tim, confronté à l'incroyable incompétence de la police va devoir se battre, se protéger, mener l'enquête lui-même.
J'ai eu bien des difficultés pour m'arrêter à chaque fois que je prenais mon lecteur, je me disais que j'allais arrêter en fin de chapitre, mais non ! Car en fin de chapitre, régulièrement, survenait un petit quelque chose de plus en général surprenant, et qui vous empêche d'arrêter.
Ce livre est une véritable gourmandise ! J'avais lu cet instant-là du même auteur avec le même état d'esprit. J'en ai d'autres dans ma pal, mais je les garde pour plus tard afin de faire durer le plaisir.

Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
cannibalector
02 septembre 2015
Il m'arrive parfois, en tant que lecteur, d'adopter un comportement masochiste. Je ne sais par quelle alchimie dont je vous épargne les 50 nuances d'analyse possible, je lis plusieurs livres d'auteurs dont je suis systématiquement déçu.
Suis je le seul spécimen?
C'est donc ce phénomène qui m'a conduit à lire mon troisième Linwood Barclay
Pourtant le sujet était sensé me prendre aux tripes: un père recherche sa fille de 17 ans qui disparait subitement
J'ai eu cette joie immense d'avoir une fille de cet âge, de lui avoir donner une permission de sortie jusqu'à 23 heures et d'avoir vécu jusqu'à 23h07, heure de son arrivée, une histoire d'horreur qui faisait ressembler Stephen King à Walt Disney.
Mais, décidément, Barclay n'a pas la fibre du roman noir: il confond action et tension, rebondissements et suspens.
Tout est trés vite prévisible dans ce livre, surtout la fin.
Cependant, il a du talent comme le montre une scène d'action trés intense dans une concession automobile.
Il faudra sans doute que j'en lise un quatrième pour esperer que ce talent s'étalera sur tout le livre
Mais, ce n'est que mon humble avis
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Yumiko
28 février 2013
Ce mois j'aurais vraiment fait de belles découvertes dans ce genre et celui-ci ne déroge pas à la règle! Je ne connaissais pas encore l'auteur, mais après ce récit, il est clair que je vais découvrir d'autres de ses romans. Cette histoire est palpitante, haletante, surprenante et les pages défilent à vitesse grand V. Dommage que la fin ne soit pas à la hauteur du reste...
Tim vit un enfer depuis que sa fille a disparu. Bien décidé à ne rien laisser passer, il se lance à sa rechercher et interroge inlassablement les mêmes personnes, espérant toujours avoir un début de piste. Mais alors qu'il commençait presque à baisser les bras, il reçoit un email bien étrange qui pourrait lui amener les réponses qu'il cherche ou alors l'envoyer directement en enfer et changer sa vie à jamais...
Je trouvais l'idée de départ très classique, du coup je craignais un peu de m'ennuyer durant ce récit. C'était sans compter le style imparable de l'auteur qui réussit à faire d'une histoire banale, un récit complètement inattendu et empli de révélations et de rebondissements tous plus ahurissants les uns que les autres. le roman commence de manière gentille et lente pour s'accélérer au fur et à mesure et se terminer en une course effrénée qui joue avec nos nerfs. Accrochez-vous car cette histoire décoiffe!
Tim m'a beaucoup plu de part la confiance qu'il a en sa fille et son obsession de la retrouver, quitte à tout perdre et se mettre tout le monde à dos! L'amour qu'il lui porte est fort et touchant, même si leur relation n'était vraiment pas toute rose. Sa vie familiale est détruite et il peine à accepter le nouveau compagnon de son ex qui a un fils qui ne semble pas très net à ses yeux, mais finalement malgré leurs liens tendus, il joueront un rôle important dans cette histoire.
L'auteur réussit à nous dépeindre de très belle façon les sentiments de ses personnages, leurs déchirures, leurs trahisons. C'est ce qui fait la grande force de ce récit et rend Tim très proche de nous. le lecteur se sent ainsi happé dans le récit et sent les évènements lui échapper autant qu'au héros! Tout va trop vite et on peine à respirer, tellement tout s'enchaîne de façon inattendue. On en vient même à se demander si Tim réussira à s'en sortir car il se retrouve au coeur d'une affaire qui le dépasse totalement! Il va finir par se battre envers et contre tous.
Le seul petit bémol qui m'aura empêché d'atteindre le coup de coeur concerne la fin qui est trop brutale et qui stoppe le récit de manière trop soudaine. J'aurais aimé que l'auteur s'arrête un peu plus sur "l'après" et sur les conséquences de cette histoire. Cela laisse un petit goût d'inachevé la dernière page tournée...
En bref, un thriller qui tient en haleine jusqu'au bout et qui saura convaincre tous les fans du genre de part son rythme soutenu et son personnage attachant, malgré une fin trop rapide et qui nous laisse sur notre faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Bellisa55
03 mai 2016
Un titre menaçant, écrit en lettres de sang, qui retentit comme un avertissement ; une paire d'escarpins rouge vif (tiens donc ! ) abandonnés sur un ponton en bois clair dont les lignes et les couleurs s'estompent et se fondent dans un plan d'eau que l'on discerne à peine.
Bref, une première de couverture percutante et empreinte de mystère qui bouscule quelque peu le lecteur et l'incite à échafauder des hypothèses sur le polar glacial qui semble l'attendre.
Cette tension ne dure guère hélas ! Une fois le cadre posé et quelques passages mis à part, l'intrigue traîne en longueur, se révèle peu palpitante et a plutôt eu des effets soporifiques sur ma personne.
Le quotidien de Tim Blake, vendeur de voitures d'occasion, divorcé, est des plus ordinaires qui soit jusqu'au jour où Sydney, sa fille de 17 ans, ne rentre pas de l'hôtel où elle travaille pour l'été. Tim connaît dès lors les affres auxquelles sont confrontés les parents dont l'enfant a disparu. Une multitude de questions sans réponse et un intense sentiment de culpabilité.
Dévasté, il remue néanmoins ciel et terre pour retrouver Sydney. Mais ne s'improvise pas enquêteur qui veut et bien qu'il fasse preuve d'une grande détermination, ses démarches, souvent hasardeuses et maladroites, le précipitent fréquemment dans des situations fort délicates. À la décharge du pauvre homme, il faut dire qu'il fait des découvertes relativement consternantes et déstabilisantes sur sa fille et que la police qui, dans un premier temps, envisage l'éventualité d'une fugue, loin de lui venir en aide, finit par se montrer soupçonneuse à son égard.
Crains le pire est mon premier Linwood Barclay et je ne suis absolument pas séduite. L'ensemble manque singulièrement de mordant à mon goût. le style s'avère particulièrement plat, les rebondissements introduits de façon peu habile et moyennement exploités et les émotions des personnages insuffisamment explorées. Peut-être n'ai-je pas fait le bon choix pour faire connaissance avec l'écrivain ? À voir si la lecture d'autres ouvrages de l'auteur m'amènera à nuancer mon opinion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Audreyy
16 décembre 2014
Après une dispute avec son père, Sydney disparaît. Avec le point de vue de Tim, le père en question, nous nous lançons dans une véritable course poursuite à la recherche de la vérité. Élever une adolescente n'est pas chose facile et encore moins quand les parents sont divorcés. Tim et Suzanne vont vite comprendre que leur fille n'est pas comme ils l'espéraient. En effet, elle semble liée à beaucoup de trafics : drogues et peut être un meurtre. Nous nous interrogeons: que lui est-il arrivé? S'est elle enfuie pour échapper à quelqu'un?
Crains le pire reprend les thèmes courants des thrillers. Nous retrouvons une enquête, des meurtres, des secrets, pleins d'éléments qui semblent accuser le personnage principal… Un bon mélange pour faire passer un bon moment aux lecteurs. Certains chapitres sont très dynamiques et ne peuvent faire arrêter le lecteur à la fin. Ils se terminent sur une action ou une révélation qui pousse à poursuivre sa lecture peu importe l'heure qu'il est. Cependant, à l'opposé, certains chapitres sont lents, tournent en longueur et n'apportent pour ainsi dire pas grand chose. Il est dommage que cela ralentisse le rythme et il aurait été plus intéressant d'avoir le souffle coupé tout au long du roman.
Bien que le style de l'auteur soit simple, fluide et bien écrit, bien que l'intrigue soit bonne, la chute finale ne surprend guère et laisse un petit goût de déception. J'aurais préféré une fin plus surprenante, prendre une « bonne claque ». Cet auteur semble pourtant maîtriser ce genre et je pense que ce livre n'est pas le meilleur qu'il ait écrit. Cela dit c'est une bonne découverte. L'intrigue tient la route. Il est simplement dommage que la fin laisse à désirer selon moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Les critiques presse (1)
LeSoir26 mars 2012
[Linwood Barclay] confirme son statut de romancier noir, très noir, capable de faire oublier à son lecteur qu'il est temps de s'endormir.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations & extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
babycomeback44babycomeback4425 septembre 2014
"j'aime bien être ici, l'avais-je entendue dire à Syd un jour qu'elles se trouvaient à la maison. Personne ne hurle sur les autres ni ne s'effondre beurré comme un coing."
j'en étais malade pour elle.
en dépit de son insouciance apparente, Patty possédait un instinct de survie. Elle voyait le monde, non à travers un prisme rose, mais tel qu'il était : un lieu cruel où l'on ne pouvait compter que sur soi-même. Raison, entre autres, pour laquelle je l'appréciais et, dans une certaine mesure, l'admirais. La vie lui avait distribué de mauvaises cartes, mais elle essayait de les jouer le mieux possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
manue14manue1423 mai 2015
Avant de raccrocher, Veronica m’a demandé mon numéro et promis de me téléphoner si elle apprenait quoi que ce soit.
Sur le chemin du retour, j’ai grillé deux feux rouges et failli entrer dans un type en Toyota Yaris. Je conduisais le portable à la main, appelant celui de Syd, puis la maison, puis Syd à nouveau.
A mon arrivée, j’ai trouvé la maison vide.
Syd n’est pas rentrée cette nuit-là.
Ni la suivante. Ni celle d’après.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ssstellassstella24 mars 2013
- Comment ça va ? m'a-t-il demandé alors.
- Bien, ai-je répondu avec un sourire.
Je supposais qu'il parlait de Syd, un sujet que pas grand monde dans le bâtiment n'osait aborder directement. J'étais le type dont la fille avait disparu. Une sorte de maladie. Les gens avaient tendance à rester à l'écart ; ils ne savaient pas quoi dire.
Commenter  J’apprécie          70
nina2loinnina2loin26 septembre 2016
Elle a punaisé le portrait de Syd sur un panneau, et inscrit en dessous : Si vous avez vu cette fille, prévenez Bras-cassé.
Le panneau était composé de centaines de clichés. Garçons et filles. Blancs, Noirs, Hispaniques, Asiatiques. Certains à peine âgés de dix ou douze ans, d'autres dépassant la trentaine. Dès que Morgan a reculé, le visage de Sydney s'est fondu au milieu des autres. Ce n'était plus ma fille perdue, mais le dernier élément d'une génération perdue.
J'ai fixé le mur avec désespoir.
― Je sais, a reconnu Morgan. Saleté de vie, hein ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fred68pianofred68piano11 mars 2014
Le lendemain matin, sur le chemin du travail, j'ai emporté le lecteur MP3 de Syd, que j'ai branché sur la prise auxiliaire de la voiture. Lorsque j'étais petit, durant les voyages d'affaires de mon père, comme son périple annuel à Détroit pour découvrir les nouveaux modèles avant tout le monde, j'allais au lit enveloppé dans un de ses manteaux.
Aujourd'hui, j'allais m'envelopper dans la musique de ma fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Linwood Barclay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
Première partie de notre rencontre avec Linwood Barclay, pour la troisième fois. Cette fois-ci pour la sortie de son livre "La fille dans le rétroviseur" aux Éditions Belfond.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Crains le pire" de Linwood Barclay.

Où Syd prétend-t-elle travailler ?

dans un restaurant
dans un cinéma
dans un hôtel

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Crains le pire de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre
. .