AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791025603628
Éditeur : Editions Thélème (22/02/2018)
Édition audio (Voir tous les livres audio)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 56 notes)
Résumé :
[LIVRE AUDIO]

État de New York, près de la frontière canadienne, de nos jours. C’est le week-end, votre fille sort avec son petit ami. Par jeu, par défi, par inconscience, ces derniers décident de pénétrer dans une habitation. Mais cette maison n’est pas n’importe quelle maison : c’est la cache d’un mafieux local. Un homme puissant, un ami qui vous a aidé autrefois. Et lorsque cette petite soirée tourne mal, que vous avez besoin d’aide pour couvrir le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  17 juin 2017
Quand Linwood Barclay termine un roman ( "Cette nuit là") , ne croyez pas qu'il en a fini définitivement avec les personnages , il est capable de les ressortir d'un tiroir des années après et de les mettre dans des situations effrayantes ...
Cynthia et Terry Archer se sont difficilement remis de leurs aventures des tomes précédents , leur fille Grâce est devenue une adolescente et Cynthia peine à lui accorder les libertés demandées par toute gamine de 14 ans . Aussi , celle-ci attirée plus que de raison par le danger accepte de suivre son petit-ami dans ses plans foireux : s'introduire dans une maison , en absence de ses propriétaires, fouiller afin de trouver la clef de l'objet de ses fantasmes et faire un tour avec le dit- fantasme : une Porsche ...
Hélas, cela ne va pas se passer comme prévu et Grâce devra appeler son père pour la sauver du pétrin où elle s'est mise . Et , c'est reparti pour un tour de manège dans le pays des cauchemars , ennuis , problèmes et autres joyeusetés , dont sont coutumiers le couple Archer . Il faut dire que Madame a de chouettes fréquentations !
Linwood Barclay nous offre un roman policier avec un héros honnête et bon père de famille obligé de plonger les mains dans le cambouis. Oscillant toujours entre un léger humour pince sans rire et suspens , ce roman est très agréable à lire.
Il se dégage de ces pages , un coté sympa propre à l'auteur qui s'étend à tous les personnages , même les méchants sont sympas , enfin presque tous... On aurait presque envie de revoir tout ce petit monde dans un autre épisode , non pas qu'on souhaite du mal à la famille Archer mais bon, ils sont sympas ...
Ce n'est pas mon préféré de chez Linwood Barclay , mais j'ai un faible pour cet auteur qui ne se prend pas au sérieux . A la fin du bouquin, il remercie les lecteurs "qui ont dit à quelqu'un : "Tu devrais lire ce type"."
Et bien je vous le dis : vous devriez lire ce type !!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5011
Jeanfrancoislemoine
  25 avril 2018
Je l'avoue,je suis un fidèle lecteur de Lindwood Barclay.J'aime retrouver dans ses romans des personnages bien campés, des innocents placés là comme "des chiens dans un jeu de quilles", des tueurs parfois sympathiques bien que sans pitié, des gens paumés qui,une fois aux mains des malfrats,regrettent de s'être laissé berner...Les intrigues sont toujours construites de manière percutante,le rythme est soutenu,les rebondissements nombreux et il faut souvent tourner la dernière page pour connaître le fin mot de l'histoire.Les décès par mort violente sont bien présents mais l'auteur ne s'attarde jamais sur des détails trop sanguinolants.De nombreux dialogues,parfois croustillants,gardent au roman ses qualités de roman d'action.Ajoutons enfin,ce qui ne gâte rien,une bonne dose d'humour...
J'aime donc beaucoup me plonger dans un de ces romans qui,d'une part me passionnent,d'autre part m'entrainent à la vitesse V.
J'ai bien entendu retrouvé tous les ingrédients habituels utilisés par l'auteur,j'ai aimé cette nouvelle aventure mais je me suis aussi fait quelques remarques que je vous livre...
D'abord,il y a beaucoup de personnages dont on se doute bien que chacun va jouer un rôle .Pourtant, le temps qui précède leur vraie implication dans le récit nous oblige à une attention très soutenue.,parfois trop.
Ensuite,est-il judicieux de faire de cette intrigue une suite à un roman au succès retentissant?Bien sûr, la lecture de ce second"tome"peut se faire sans connaître le précédent, mais les références nous y rapportant m'ont un peu ennuyé,me poussant un peu trop à raviver des souvenirs un peu lointains maintenant.
Retrouver la famille Archer ne peut que conduire ces pauvres gens à ne plus avoir aucun ami.En effet,qui accepterait de fréquenter des gens aussi "poissards"?Quelle famille compliquée ,leur situation me paraît exagérément dramatisee.Et je ne suis pas certain qu'on ne les retrouvera pas car certaines questions restent en suspens à la fin,fin du reste,très reussie,à mon humble avis.
Bref,voilà le bilan de ma lecture.Alors,me direz vous,"vous continuez à faire confiance?"Oui,oui,oui,même si je souhaite à Terry,Grâce et Cynthia une vie,un peu plus "conventionnelle,ils ont beaucoup donné, non?l'heure du retour au calme a sonné pour eux...et pour nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Antyryia
  09 mars 2017

Plutôt qu'un long discours, pour ceux que ça intéresse, vous trouverez ci-joint le lien vers la bande-annonce du roman lors de sa sortie américaine.
http://www.linwoodbarclay.com/no-safe-house
Digne de celle d'un film, elle dévoile quelques-uns des évènements que vous retrouverez au début du roman, ou parfois un peu plus tard. Les acteurs sont vraiment bien choisis et correspondent à l'idée que je me faisais des personnages du livre : l'inspectrice Rona Wedmore, le malfrat Vince Fleming, ou encore Cynthia, Terry et Grace Archer.
Personnages que vous connaissez peut-être déjà pour la plupart, puisque Linwood Barclay a écrit une sorte de suite au roman qui a fait sa renommée, j'ai nommé Cette nuit-là. Sept ans après, No time for goodbye laisse donc place à No safe house, étrangement traduit en français par son contraire : En lieux sûrs. Alors que des endroits où les personnages pourront se sentir en sécurité, il n'y en n'aura pas des masses.
J'ai lu Cette nuit-là il y a quelques années déjà et honnêtement, je ne m'en souvenais plus en commençant ma lecture. Ce qui ne s'est pas du tout avéré gênant étant donné que les principaux faits nous sont rappelés, mais les deux romans restent de préférence à lire dans l'ordre. le livre initial racontait comment Cynthia, alors adolescente, avait passé sa soirée en compagnie de Vince avant de rentrer chez elle tardivement et "comment elle s'est réveillée le lendemain matin dans une maison vide et n'avait pas su pendant vingt-cinq ans ce qu'il était advenu de son père, de sa mère et de son frère."
Etant donné le traumatisme vécu par Cynthia à l'adolescence, elle surprotège désormais sa propre fille Grace, qui a désormais quinze ans, au point de surveiller ses moindres faits et gestes.
"- Si elle sort quelque part ... si on la laisse sortir quelque part ... il faudra qu'on sache où elle va, avec qui, pendant combien de temps, quand ...
- Bien sûr, on lui mettra un de ces bracelets à la cheville, on pourra passer la soirée devant l'ordinateur à regarder où elle va."
Un incident va cependant remettre en cause son rôle parental et elle va provisoirement s'isoler, comme pour réfléchir et faire amende honorable.
Terry lui est un père un peu plus raisonnable et capable de laisser du lest.
"Etre parent consiste pour une bonne part à retenir son souffle en espérant que tout se passera bien."
Mais tout ne se passera pas bien. Grace fréquente à son tour, comme sa mère au même âge, un jeune pas très malin, Stuart, qui va l'entraîner dans une maison inoccupée pour emprunter une Porsche. Ce soir-là, Grace se retrouvera malgré elle avec un pistolet entre les mains, dépassée par les évènements. S'ensuivra une détonation. L'adolescente s'enfuira aussitôt et appellera son père à la rescousse.
Et revoilà notre sympathique père de famille, professeur en vacances, dans une situation totalement improbable. Doit-il prévenir la police ? Mais si sa fille a tiré sur quelqu'un, si Stuart est grièvement blessé ou pire encore, il n'est pas question que sa fille aille en prison.
"Même si elle était coupable d'un acte épouvantable, je voulais qu'elle s'en tire."
"J'avais le sentiment de passer un test. Pour savoir si j'étais un bon père. Si j'étais un homme bien. Et il m'est apparu à cet instant précis qu'on pouvait être l'un sans être forcément l'autre."
Suivront alors un grand nombre de péripéties et de rebondissements soigneusement millimétrés en l'espace de 24h00. Une journée lors de laquelle nous suivrons le plus souvent Terry et sa famille mais également Vince, rapidement relié à cette histoire ( Stuart est le fils d'un de ses hommes de main ), Rona Wedmore qui enquête sur de violents crimes ayant eu lieu dans le voisinage, ainsi qu'un couple inquiétant à la recherche d'un mystérieux objet.
Et bien entendu, ces évènements vont progressivement s'imbriquer entre eux.
J'ai adoré ! Je suis un fervent admirateur des premiers romans du Canadien, qui m'avait cependant un peu déçu avec ses dernières oeuvres. Mais là j'ai retrouvé l'auteur que j'apprécie tant, celui qui a écrit Crains le pire ou Ne la quitte pas des yeux.
Je ne vais pas prétendre que ce roman me marquera à vie ou qu'il m'a enrichi intellectuellement. Simplement, le romancier étrangement surnommé "créateur de frissons" ( la peur procurée est davantage un plaisir coupable ) m'a enchanté tout au long de ces 420 pages. Tout y est minutieusement cadencé, millimétré, et le suspense fonctionne merveilleusement bien. Les personnages, charismatiques, paraissent si crédibles que l'on s'identifie facilement à eux, qu'on s'y attache même. Les nombreuses situations dramatiques ne le sont pas tant que ça parce que même les meurtres sont écrits avec énormément d'humour.
C'est difficile d'expliquer pourquoi j'ai adoré ce thriller. Il y a toutes ces situations absurdes ou décalées qui par ailleurs sonnent tellement justes ! Et c'est le sourire aux lèvres qu'on découvre à quel point les personnages s'enlisent dans une situation de plus en plus inextricable, ou qu'on découvre leurs défauts et maladresses.
Partant d'évènements improbables voire malfaisants, ce sont des personnes toujours très humaines qui vont devoir réagir. Et leurs réactions sont cohérentes : Terry et Cynthia ne s'improvisent pas super héros. Comme dans d'autres romans de l'auteur ou dans ceux d'Harlan Coben, ces personnages ordinaires sont confrontés à des situations qui les dépassent totalement et ils doivent réagir et lutter avec leurs propres armes.
Même Vince le truand ( "Les actes de violence qu'il commettait, quels qu'ils soient, n'étaient dans son univers, qu'une façon de faire des affaires." ) parvient à attirer notre sympathie en dépit de l'ignominie de ses actes. Si le livre est parfois parsemé de bons sentiments, ce sont eux également qui parviennent à nuancer les personnalités des protagonistes, nous évitant d'avoir sur eux un regard trop manichéen.
Et bien sûr, en toile de fond, une énigme policière doit être résolue. Pour ma part, j'ai été mené par le bout du nez et n'ai quasiment rien vu venir.
Les amateurs de Linwood Barclay ne devraient donc pas être déçus par ce nouveau cru, où l'humour fait vraiment mouche tant on s'amuse des déboires des uns et des autres. Et ils apprécieront également au passage les clins d'oeil à d'autres thrillers de l'auteur comme Celle qui en savait trop et Fenêtre sur crime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
llamy89
  24 novembre 2017
Tout d'abord, merci à Babelio et aux Editions Belfond de m'avoir permis cette découverte au travers d'un Mass Critique !
Premier roman lu de cet auteur. Même si immédiatement, il vous est expliqué que les personnages ont vécu "Cette nuit-là", que vous ne l'ayez pas lu, n'a aucune importance. Sinon que vous conclurez que ce n'est vraiment pas de chance, pour Cynthia, Terry et Vince qui en a gardé des séquelles physiques, de se croiser à nouveau...
Lorsque vous avez vécu un drame, vous avez tendance à surprotéger vos proches. Cynthia est en permanence sur le dos de Grace, sa fille, de peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Que font les ados dans ces cas-là ? Ils prennent le contre-pied même s'ils ont conscience que ce n'est pas très prudent.
Grace sort avec Stuart, qui pour tuer l'ennui et l'épater, lui propose d'aller essayer une Porsche joliment stockée dans le garage d'une maison vide pour quelques jours.
Comment Stuart sait-il que la maison sera vide, vous demandez-vous ? C'est la cache d'un certain Vince. le Vince qui a déjà croisé la route de Cynthia...
Voilà que ce qui devait-être un emprunt de quelques heures, sans que quiconque n'en sache rien, tourne au drame.
Vont s'enchaîner tel un effet papillon, des péripéties, rebondissements, meurtres, jusqu'à la rédemption !
Linwood Barclay vous capte et vous secoue dans un récit rythmé dont l'issue est inattendue. Finalement, Terry et Cynthia ont découvert jusqu'où ils étaient prêts à aller pour sauver Grace !
J'aurai plaisir à lire d'autres romans de Linwood Barclay, j'ai aimé son humour noir, son ingéniosité à nous perdre, les nuances de gris dans la noirceur de l'âme de Vince.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
ladesiderienne
  09 avril 2018
Merci tout d'abord aux Éditions "J'ai lu" et à Babelio de m'avoir fait parvenir ce roman suite à la dernière opération "Masse critique". Cela m'a obligé à diminuer modestement ma PAL puisque j'étais en possession de "Cette nuit-là" que je me suis empressée de lire avant car "En lieux sûrs" en est la suite. Même si les deux titres peuvent se lire indépendamment, l'auteur en reprend les principaux personnages et c'est toujours intéressant d'en connaître l'histoire.
Grace, la fillette de Terry et Cynthia, est désormais une adolescente qui a du mal à supporter l'attitude de sa mère. Traumatisée par son passé, cette dernière la surprotège et ne lui laisse que peu de liberté. Les disputes sont fréquentes et Terry ne sait plus quoi faire pour rétablir la paix. Admettant enfin qu'elle est peut-être toxique pour sa fille, Cynthia décide de s'éloigner temporairement et de louer son propre appartement. Mais un évènement inattendu va ressouder la famille autour de Grace. Entraînée par son petit copain, celle-ci va pénétrer dans une maison temporairement inoccupée et compromettre les affaires d'un truand notoire que ses parents ont bien connu autrefois.
Linwood Barclay est déconcertant. Au début de l'histoire, j'étais dans le flou complet. J'ai eu du mal à comprendre en quoi consistaient les trafics de Vince et à saisir le lien avec tous ces nouveaux personnages qui débarquaient à chaque chapitre. Un conseil : soyez patient, tout s'éclaircira en temps et en heure. L'écriture, que je comparerai un peu à celle d'Harlan Coben reste simple, avec des pointes d'humour lâchées ça et là. le personnage du gangster vieillissant de Vince m'a bien plu. Pendant que lui est sur la pente descendante, Terry a pris l'escalator qui l'entraine de sa petite existence bien "dans les clous" vers une vie de hors-la-loi. Mais que peut faire un père pour protéger sa fille ? le coup de bluff final a compensé finalement les difficultés que j'ai rencontrées pour entrer dans l'histoire.
Bien loin du style de thrillers que j'affectionne, cela reste un polar honorable auquel j'accorde un 13/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   16 juin 2017
Eldon avait fait de son mieux avec le gamin, mais bon, vous pouvez passer toute votre vie à essayer d'apprendre à un poisson à se servir d'un tractopelle, à un moment donné, il fallait admettre que certains objectifs étaient hors d'atteinte.
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   17 juin 2017
J'avais le sentiment de passer un test . Pour savoir si j'étais un bon père. Si j'étais un homme bien . Et il m'est apparu à cet instant précis qu'on pouvait être l'un sans être forcément l'autre.
Commenter  J’apprécie          250
iris29iris29   15 juin 2017
Son père avait dit que Stuart aussi pourrait être astronaute, parce que tout ce qu'il faisait en cours, c'était occuper l'espace.
Commenter  J’apprécie          331
ladesiderienneladesiderienne   07 avril 2018
Nathaniel a rempli d'eau froide une carafe en verre, s'est retourné et l'a versée dans une cafetière électrique sur le plan de travail d'en face, puis a glissé la carafe vide dans la base.
- J'en bois, mais l'idée même de café décaféiné me paraît aussi aberrante que le vin sans alcool, les gâteaux sans glaçage, le sexe sans orgasme..., a-il- commenté.
Il l'a regardée furtivement.
- ... J'ai été trop loin ?
- Oui, la remarque sur les gâteaux dépassait un peu les bornes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   17 juin 2017
(...) les hommes, je pense, ne s'avouent pas facilement qu'ils ont besoin des conseils d'un inconnu. Dieu sait qu'ils ne veulent même pas demander leur chemin après avoir roulé pendant une heure sans avoir la moindre idée de l'endroit où ils se trouvent.
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Linwood Barclay (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
France 3 lance la mini-série "L'accident", une adaptation du quatrième opus du créateur de frisson Linwood Barclay, "Contre toute attente", co-produite et portée par l'acteur Bruno Solo. Lors du tournage, Linwood Barclay s'est rendu sur place, une expérience unique que l'auteur nous évoque dans un reportage exclusif En savoir plus sur "Contre toute attente" : https://bit.ly/2LJ0QhI
autres livres classés : littérature canadienneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay.

A qui appartient l’arme que l’on a retrouvé dans l’herbe près de la maison des Langley ?

à Lester
à Drew
à Mortie

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les voisins d'à côté de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre
.. ..