AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
3,43

sur 44 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
1 avis
bbpoussy
  05 février 2021
Une douche froide, c'est ce dont aurait besoin l'héroïne de ce thriller.
Très bon agent du FBI, nous dit-on, à qui l'on confie les rênes de l'enquête dans le cadre du meurtre d'une collègue. Elle a un gros problème avec l'alcool et les mecs. Quand ils ne sont pas dans son lit (hôtel ou pas), elle a toujours l'impression qu'ils ne la portent pas dans leur coeur.

Un personnage principal auquel je n'ai pas adhéré du tout. Les autres non plus d'ailleurs...

Pour ce qui est de l'enquête, c'est un peu pareil. Entre deux corps perdus, des vieux dossiers, les faux noms ou surnoms, les non dits...Je m'y suis perdue, moi aussi, si bien que parfois, un nom apparaissait au détour d'une page et j'avais du mal à le replacer dans l'histoire.

Le switch final, noyé dans trop d'alcool comme les indices que l'auteur ne donnent pas.

Je vais oublier cette lecture en me plongeant dans une autre, en espérant ne pas boire la tasse une fois encore.
Commenter  J’apprécie          80
LadyDoubleH
  19 mai 2020
Je ne lis pas beaucoup de romans policiers, mais en ce moment je défriche ma pile à lire d'auteures irlandaises et j'ai voulu tester Alex Barclay. Je me suis dit, bon, je lis le premier chapitre et si je n'accroche pas, j'essayerai un autre roman. Mais lorsque j'ai finalement levé un oeil de Froid comme le sang, j'en étais à la page 50, et bien motivée pour le continuer de suite ; ce que j'ai fait. Si je ne m'abuse, quatre romans d'Alex Barclay (nom de plume d'Eve Barclay, née à Dublin en 1974) ont déjà paru en France. Celui-ci est le troisième, le premier de la série Ren Bryce.

En fait d'auteure irlandaise, Froid comme le sang se passe aux États-Unis, plus précisément dans l'état du Colorado, entre Denver sa capitale et les Rocheuses, en particulier Breckenridge, une ancienne cité minière reconvertie en charmante station de sports d'hiver. le roman est centré sur la personnalité de Ren Bryce, brillante agente du FBI, écorchée, plutôt incontrôlable, au travers de l'enquête qu'elle mène pour élucider le meurtre d'une collègue, Jean Transom. le corps de Jean, retrouvé sur les pentes du Quandary Peak, a hélas, à peine découvert, été emporté par une avalanche. Sans corps, c'est compliqué de remonter les fils et l'enquête sinue vers d'autres affaires : un précédent disparu à Breckenridge, les enquêtes en cours de Jean, pédophilie, agressions sur mineurs, mais aussi une série de violents braquages qui secouent la région, rappelant la tristement célèbre Domenica Val Pando. Ren essaye de garder la tête hors de l'eau au milieu des remous de sa vie sentimentale, de sa carrière, de cauchemars récurrents et des nombreux piétinements de l'enquête.

J'ai été un peu perdue par la foultitude de personnages : ceux du bureau du shérif et de nombreuses agences du FBI auxquels s'ajoutent des habitants de Breckenridge et d'ailleurs, dont les différentes personnalités et histoires sont plus ou moins creusées. Froid comme le sang possède un rythme étonnant : le premier tiers tout se met en place, le second on n'a aucune piste et le dernier, c'est une avalanche de révélations de tous les côtés. Les amateurs de polars tiqueront peut-être, mais perso, ce roman m'a vraiment bien plu. Je suis un peu douillette en ce moment sur les choses glauques. Empathie malmenée, sans doute, j'ai l'impression d'un tissu pas tout à fait cicatrisé à l'intérieur, que le premier trop-plein pourrait faire saigner. J'ai trouvé qu'Alex Barclay avait beaucoup de talent pour amener les passages crus, violents voire sauvages de l'histoire en y étoffant une marge de sécurité pour le lecteur.

J'ai aimé les intrigues qui se recoupent, se tissent et s'additionnent. J'ai aimé être entrainée dans cette lecture au fil de dialogues omniprésents persillés d'humour. J'ai aimé le cadre : ces rocheuses du Colorado dont je ne connaissais de nom qu'Aspen. Pendant ma lecture, j'ai passé pas mal de temps sur le net à lire des choses sur Breckenridge, à situer Quandary Peak sur Google Maps, admirer les paysages et me régaler de vidéos de randos. J'aime quand les romans m'attirent dans la géographie et l'histoire de lieux existants (je me souviens avoir carrément imprimé de larges cartes du Minnesota que j'étalais sur mon bureau, lorsque je lisais La saga des émigrants de Vilhelm Moberg). Mais surtout, j'ai aimé Ren, sa grande gueule et sa grâce d'origine iroquoise, ses fêlures, ses commentaires intérieurs, ses pulsions, ses coups de coeur.

Une bonne pioche pour moi, donc, je me suis vraiment bien plu dans ce roman, et ce n'est pas terminé : j'ai déjà commandé Blackrun, la suite des enquêtes de Ren, chez mon libraire.

« Mais entre ce que je dois faire, ce dont j'ai envie et ce dont je suis capable, il y a comme qui dirait un monde, n'est ce pas ? »
Lien : https://lettresdirlandeetdai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          78
Melieetleslivres
  14 août 2021
Le corps d'une femme est retrouvé dans la montagne dans le Colorado, dans le secteur de la jolie petite ville touristique de Breckenridge. le FBI qui travaille en partenariat avec la police dans une brigade mixte pour cette petite ville envoie Ren Bryce, habituellement basée à Denver, pour participer à l'enquête. Mais Ren a passé la soirée précédente à boire jusqu'à plus soif comme elle le fait souvent et même plus que souvent, mais a la capacité, le matin venu, de ne plus montrer trace de ses travers alcooliques. D'ailleurs, les collègues la connaissent parfaitement : elle ne boit que lorsqu'elle a fini son boulot. C'est une excellente enquêtrice, très intuitive.

Le corps trouvé sur la montagne porte un insigne du FBI. Mais une avalanche survient, et fait un mort parmi les grimpeurs-sauveteurs, et le cadavre a disparu, quelque part, sous la neige. C'était l'insigne d'une autre enquêtrice du FBI qui était affectée dans cette brigade, dite "Brigade des Rues Tranquilles", à demeure.

Ren se retrouve parachutée là, à enquêter sur une collègue qu'elle ne connaissait pas. Elle n'a pas la moindre piste, pas de corps, et la vie de la morte est aussi lisse et vide qu'un jour sans bière.

Ren, promue directrice de l'enquête, doit s'imposer vis à vis des autres, des hommes plus ou moins faciles à mener, mais avec sa grande gueule, son humour décapant, ses répliques punchlines elle n'a pas de souci. D'ailleurs elle n'a pas besoin de s'en faire : elle est comme ça, ça passe, ou pas. Elle est consciente de ses failles, mais aussi de ses capacités.

Entre deux coups de fil à sa psychiatre et à son mentor dont elle est encore assez amoureuse, alors que lui est marié et incorruptible, elle suit ses intuitions et va devoir chercher le moindre détail sur les derniers jours de cette collègue..

C'est une enquête menée tambour battant, sans le moindre temps mort, qui fait la part belle à l'humour noir, aux gros mots, un vrai langage de Dublinoise, étonnamment dans cette région des Rocheuses Américaines. Car l'auteure, Alex Barclay, est Irlandaise, de Dublin (Coucou Roddy Doyle) La bière coule à flots dans les bars où la victime est passée voir ses indicateurs, et certains barmen ont des yeux remarquablement bleus. Une ambiance tout à fait particulière et réjouissante, faite de personnages bien campés, très attachants, du côté de la police et du FBI, à part un ou deux mauvais coucheurs, une ville touristique inconnue pour moi (j'ai adoré aller voir sur la carte les lieux où tout ça se passait), la vie de nuit comme de jour à Breckenridge, les histoires de famille et les horreurs qu'on peut trouver dans le coeur de certains humains. Sinon, regardez comme c'est mimi, Breckenridge :
(Photos sur le blog)
: Je crois bien que je continuerai à lire d'autres policiers de Alex Barclay : elle a un style énergique, l'histoire est extrêmement prenante, l'auteure le sens de la formule et un humour irrésistible. Foncez !
Lien : https://melieetleslivres.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
emi13
  22 août 2013
Trés bon roman qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          50


Root
  07 juin 2012
Après "Darkhouse" et "Last Call", Alex Barclay nous offre une héroïne torturée, plongée dans une sombre histoire, glauque à souhait.
Perdue dans les montagnes, les circonstances du crime ne facilitent pas le travail de Ren, agent du FBI. On suit l'intrigue avec autant de plaisir que l'évolution psychologique du personnage.
Un excellent roman!
Commenter  J’apprécie          40
delfina
  04 mai 2012
Alex Barclay nous livre un thriller peu intéressant. L'histoire aurait pu être prenante s'il y avait eu une enquête et un peu d'action mais rien de cela n'apparaît. L'enquête n'en est vraiment pas une : certes Ren Bryce interroge des personnes qui peuvent être suspectes mais rien d'intéressant n'en ressort et parfois le questionnement occupe que quatre phrases. le livre est plus centré sur Ren Bryce : sa vie, sa psychologie, ses relations avec ses collégues, sa relation avec son ex-compagnon, sa nouvelle relation “amoureuse, son passé”…
Froid comme le sang manque de consistance. Pendant les deux tiers du livre, on a aucune piste, l'enquête piétine et le rythme s'en ressent. de plus, tout est résolu d'une manière assez prévisible dans le dernier tiers du livre : on assiste à une succession de révélations dont certaines tombent d'on-ne sait où…
Le seul point positif de ce livre est la description psychologique de Ren Brice : être psychologiquement fragile qui se cache derrière son côté “grande gueule” et qui garde enfoui un passé douleureux. On peut faire un paralléle assez intéressant entre Ren Bryce et Jean Transom qui ont vécu toutes les deux des choses douleureuses mais qui s'en sont sorties différemment et qui ont un caractère diamétralement opposé…

En résumé, Froid comme le sang est un thriller qui sera vite oublié…

Lien : http://mapetitebibliotheque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tousleslivres
  07 avril 2012
Très bonne intrigue policière. J'ai beaucoup aimé et surtout j'ai passé un très bon moment avec ce livre. "Se lit d'une traite" d'après "Le Parisien!!! Oui c'est clair, on ne peut pas faire autrement. Enquête à double voir même triple déroulements.
Ce qui est intéressant c'est la psychologie de l'héroïne, elle est angoissée et elle cherche à faire toujours mieux, elle n'est pas très sûr d'elle, il faut dire qu'avec ce qu'elle boit... Elle tombe dans les bras d'hommes quand il ne se faut pas, surtout quand se sont des repris de justice. Parallèlement, elle aime un homme avec qui, elle le sait très bien, il ne peut rien se passer et avec tout ça elle mène une enquête qui va la toucher plus qu'elle ne le pensait au tout début.
Il y a peut de détail, mais on imagine très bien le décor, les montagnes, la neige, le froid... la cabane... La très belle suite de l'hôtel... A lire absolument!!!
Commenter  J’apprécie          40
PAIGE92
  17 septembre 2015
lu d'une traite
Commenter  J’apprécie          30
claire50
  11 mars 2014
Breckenridge, Colorado.







Le corps de l'agent du FBI, Jean Transom est découvert dans la neige... avant d'être englouti par une avalanche.L'agent Ren Bryce est mise sur le coup.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce polar un excellent moment de lecture.Tout d'abord l'enquête est corsée. Ren doit trouver la vérité sans corps, en se basant sur les dossiers trouvés sur l'ordinateur de Jean, dossiers traitant principalement de pédophilie.De plus la vie de Jean est si lisse que cela cache forcément quelque chose. Ensuite Ren est un personnage tourmentée, qui sort tout juste d'une rupture amoureuse, qui boit trop et qui tombe dans les bras d'un indic, ancient truant. Légèrement paranoïaque, elle se méfie de tout le monde, mais va rondement mener cette enquête!



J'ai beaucoup aimé les commentaires intérieurs de Ren, une inspectrice comme je les aime, tourmentée et dont on en apprend un peu plus au fil des pages.


Lien : http://www.mrsblovesbooks.ca..
Commenter  J’apprécie          20
sagebooker
  05 août 2013
Un petit polar tranquille : pas trop d'intrigues, pas trop de psychologie même si on a l'impression que le livre ne tourne qu'autour de celle de son héroïne... quand on a lu plein de polars, et vu des séries sur le FBI, cette héroïne-ci ne nous emmènera pas trop loin.
Commenter  J’apprécie          20







Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre