AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marieke Merand-Surtel (Traducteur)
ISBN : 2714445535
Éditeur : Belfond (20/05/2010)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 331 notes)
Résumé :
Jusqu’à quel point connaît-on ses voisins? La petite ville de Promise Falls est sous le choc: les Langley ont été cruellement assassinés. Seul témoin du drame: Derek Cutter, dix-sept-ans, qui a profité de l’absence de ses voisins pour occuper la maison avec sa petite amie. Déjà connu pour de petits méfaits, il est le coupable parfait aux yeux du voisinage. Son père, persuadé de son innocence, se lance dans une enquête haletante qui va mettre au jour de sombres révél... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
diablotin0
  04 janvier 2016
C'est avec une grande facilité que nous entrons dans la vie de la famille Cutter Jim, Ellen et Derek leur fils. Famille classique qui se trouve embringuée dans une histoire de meurtres.
Certes, l'originalité n'est pas la qualité première de ce roman mais on s'attache très rapidement à cette famille et peut-être principalement à Jim (le narrateur) qui se bat comme il peut pour sauver son fils accusé du meurtre de leurs voisins.
Tandis que les embûches s'enchaînent, l'empathie pour Jim se fait de plus en plus forte jusqu'au moment où nous sommes obligés de fermer le livre et de lui dire au revoir ...
Ce ne sera pas le coup de coeur de l'année 2016 mais ce fût un moment agréable.
Commenter  J’apprécie          240
AudreyT
  16 mai 2015
Jim Cutter est paysagiste, sa femme Ellen travaille comme agent littéraire dans une université et leur fils de 17 ans Derek suit le lycée tout en commettant quelques larcins propres aux ados de la ville... Jusque là, ces trois personnages forment une famille plutôt normale et sans problème grave. Mais quand leur voisin, les Langley, se font assassiner un soir dans leur maison, leur vie tourne au cauchemar ! Témoin de la scène, Derek pourra compter sur son père pour tirer cette histoire au clair...
Premier roman de Linwood Barclay que je lis, j'ai découvert cet auteur grâce aux différentes masses critiques proposées par Babelio. Et j'en suis très heureuse !! Thriller efficace, on se laisse très vite embarquer dans l'engrenage de l'histoire. Une lecture plaisir !!
Commenter  J’apprécie          230
Olnapac
  08 juillet 2012
Voici mon second livre de cet auteur. J'ai lu "cette nuit-là" qui m'avait vraiment plu et je dois dire que ce livre-ci est aussi bien.
C'est l'histoire d'une famille moyenne des États-Unis.
Une famille composée du mari, Jim, qui fait les entretiens de jardins dans la ville de Promise Falls, de la femme, Ellen, employée à l'université de la ville et qui s'occupe d'un grand rassemblement d'auteurs et le jeune garçon, Derek, 17 ans.
Une famille comme toutes les autres sauf que leur vie va être chamboulée du jour au lendemain.
Leurs voisins vont se faire assassinés dans leur maison. Mais voilà que Derek se trouvait au même instant dans cette maison et qu'il aura entendu les coups de feu.
Très vite l'enquête va se diriger vers Derek qui sera inculpé pour le triple meurtre de ses voisins.
Mais ses parents ne le croient pas coupable, c'est alors que l'histoire va prendre son envol.
Lindwood barclay est un bon meneur de suspens. L'histoire est très bien montée, chaque chose y prend son importance.
Il y a des détails qui font leur apparition au début de l'histoire qui finalement auront un grand rôle à la fin.
Les personnages sont tous aussi intéressant les uns que les autres, et comme pour les objets ou situations ils auront tous leur moment de "gloire" à un moment du récit.
Il sait nous emporter dans le suspens et j'adore ça. Il a vraiment un style que j'adore!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
manue14
  18 février 2015
Dans ce livre Linwood Barclay nous fait vivre quelques jours peu ordinaires d'une famille ordinaire.
L'auteur nous décrit une famille comme celle que l'on a ou celle de nos voisins d'à côté avec ses secrets, ses doutes, et ses ennuis.
Cette famille va voir sa vie et ses secrets révélés à cause d'une nuit, de quelques minutes qui tournent à la tragédie, au massacre pour trois personnes qui sont de simples voisins.
J'ai beaucoup aimé cette histoire où jusqu'à la fin Linwood Barclay ne nous dévoile pas la raison de ce massacre. On a des doutes, on se fait nos propres idées mais petit à petit l'auteur les démonte lentement et solidement les unes après les autres.
Les personnages sont pleins de vie, ils ont un passé, un quotidien, des secrets bien cachés. Cela pourrait vraiment être la famille de monsieur et madame tout-le-monde et c'est cela qui m'a vraiment plu.
L'auteur prend le temps de créer une vie et surtout une routine à ses personnages avant de mettre des retournements de situation. On pense que la situation des personnages va s'améliorer mais on peut ensuite découvrir que ce n'est pas fini, et que c'est d'ailleurs parfois loin d'être fini.
Ce qui m'a un peu "énervée" c'est que parfois les personnages sont peut-être un peu trop naïfs, ils pardonnent un peu trop facilement… Personnellement je ne suis pas sûre de pouvoir pardonner à un membre de ma famille s'il fait ne serait-ce que la moitié de ce qu'a fait l'un des personnages principaux. En lisant je me suis moi-même demandé mais pourquoi le personnage est aussi "mou", pourquoi il pardonne, ne fait rien… J'avoue que ça ne m'a pas semblé assez réaliste pour cette partie-là de l'histoire. Pour Linwood Barclay j'ai eu l'impression que cette partie de l'histoire devait se terminer bien, c'est un peu cela que je pourrais lui reprocher…
Ce que j'ai beaucoup aimé par contre c'est qu'il n'est pas seulement question de ce qui s'est passé cette nuit -là mais l'auteur complique le tout et mêle d'autres personnages et d'autres histoires qui finalement s'imbriquent assez bien les unes aux autres.
Il y a pas mal de cadavres dans ce livre mais les scènes ne sont pas détaillées, c'est parfois même un peu frustrant. Personnellement j'aurais aimé avoir plus de détails, m'imaginer les morts, les blessures, le sang mais non… Je pense qu'avec des scènes de meurtres plus détaillées cela aurait donné une autre dimension à l'histoire, une dimension peut-être plus dramatique mais aussi plus réelle.
L'histoire se finit évidemment bien mais j'ai particulièrement aimé le dernier paragraphe !
De plus ce qui est intéressant c'est que l'on peut s'imaginer la suite. Cela peut-être une bonne chose, ou être frustrant de se dire que finalement on ne sait pas vraiment ce qui va se passer par la suite.
En conclusion un bon roman qui peu être lu par tous, lecteurs, amateurs, débutants, passionnés…
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Seraphita
  16 août 2010
Derek, 17 ans, vit dans la petite ville tranquille de Promise Falls. Ce soir-là, il veut prendre du bon temps. Il décide alors de profiter de l'absence de ses voisins, les Langley, pour occuper leur maison afin de passer un moment avec sa petite amie Penny. Mais les Langley reviennent prématurément et Derek assiste impuissant à leur assassinat sans pouvoir identifier le meurtrier. Tout juste entend-il prononcer le mot « honte ». Il ne s'en ouvre à personne et rentre précipitamment chez lui. Quand son père, Jim Cutter, comprend que tout accuse Derek, il va faire son maximum pour l'innocenter. Débute alors une longue enquête qui amène Jim derrière le mur des apparences…
Voici un bon policier américain, très divertissant. Il mêle habilement l'action, le suspens et une certaine dose d'hémoglobine. le style et l'histoire me font penser aux policiers d'Harlan Coben, policiers américains très efficaces où l'on ne s'ennuie pas un instant. Cette oeuvre explore la dimension des apparences, dévoile les pans cachés de l'existence de citoyens respectés et influents de la petite ville tranquille de Promise Falls.
J'ai trouvé que la première moitié du roman (un peu plus de 200 pages) était trop longue : Derek n'est pas soupçonné tout de suite et l'enquête préliminaire de Jim, son père, traîne un peu en longueur. Dans la deuxième moitié du policier, le rythme s'accélère, le père s'efforçant d'innocenter son fils.
L'écriture n'est pas extraordinaire, elle n'est guère recherchée. On notera beaucoup de dialogues qui permettent de donner du rythme à l'histoire. La phase des révélations est passionnante, mettant en relief toutes les pièces patiemment accumulées au fil du roman. L'identité du meurtrier peut être assez aisée à découvrir vers la fin, mais cela ne nuit pas à la lecture.
Une intrigue qui explore l'envers de la respectabilité, l'écriture, le plagiat, la notoriété.
Un policier divertissant mais pas transcendant non plus, qui mérite cependant la découverte et la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   24 février 2011
En fait, il n'avait pas simplement envie de s'envoyer en l'air avec Penny. Il voulait être avec elle. Il voulait traîner dans cette maison vide et discuter avec elle, en prenant le temps, sans que personne les interrompe ou se pointe, de ce qu'il avait envie de faire de sa vie. Ses parents s'imaginaient qu'il n'était qu'un pauvre feignant sans rêves ni ambitions. C'était faux; Il pourrait le dire à Penny. Dire qu'il voulait devenir concepteurs de logiciels, peut-être inventer de nouveaux jeux vidéos, ce genre de trucs. S'il en parlait à son père, celui-ci lui répondrait : " Eh, moi aussi je voulais faire de ma passion une carrière, mais il faut parfois être réaliste."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
manue14manue14   18 février 2015
Derek crut entendre des bruits de pas, puis Albert Langley parler, sans doute la porte ouverte.
On aurait dit qu’une autre personne, peut-être deux, il n’en était pas sûr, entraient dans la maison.
Bruit de voix assourdies.
Langley demandait : « vous êtes qui, vous dites ? »
Une voix inconnue. Des bribes de phrases. Puis un seul mot, vraiment très clair : « Honte. » Et après : « Salaud. »
C’est alors que Derek entendit le premier coup de feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
verobleueverobleue   24 février 2011
Non que je doive connaître l'ensemble de l'oeuvre de tous les auteurs qui viennent au festival, mais au moins en savoir un minimum. Si on tombe sur eux dans les cocktails, il faut être capable de donner le change. Sincèrement, les écrivains sont souvent sympas mais tellement collants. Toujours en quête d'approbation.
Commenter  J’apprécie          50
belette2911belette2911   28 mars 2012
- Chaque fichue école de cette ville est branchée écolo, tu vois ? Ils interdisent aux gamins d'apporter des sacs en plastique, et du coup ils croient avoir réglé le problème du réchauffement de la planète. Et après, les mères viennent chercher leurs lardons à la sortie de l'école dans leurs Hummer à la noix.

De temps à autre, Randall Finley faisait preuve d'une réelle perspicacité.
Commenter  J’apprécie          30
marjolaumarjolau   26 mai 2015
Derek se rendit compte qu'il tremblait de tout son corps, claquait des dents. Des pas traversèrent encore la maison, plus lents à présent, calmes, mesurés. Ils descendirent la moitié de l'escalier, s'arrêtèrent, tournèrent, poursuivirent jusqu'au sous-sol. La moquette qui recouvrait le sol de ciment empêcha Derek d'entendre la progression de la personne, mais il sentait une présence - celle du tueur, celui qui avait tiré. A un mètre de lui, de l'autre côté du canapé. Derek percevait une respiration précipitée..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Linwood Barclay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
Première partie de notre rencontre avec Linwood Barclay, pour la troisième fois. Cette fois-ci pour la sortie de son livre "La fille dans le rétroviseur" aux Éditions Belfond.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay.

A qui appartient l’arme que l’on a retrouvé dans l’herbe près de la maison des Langley ?

à Lester
à Drew
à Mortie

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les voisins d'à côté de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre
. .