AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Linwood Barclay (Autre)
EAN : 9782290214473
537 pages
Éditeur : J'ai Lu (02/09/2020)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Intoxication meurtrière, assassinat sauvage d'une étudiante, disparitions inquiétantes... Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.
A priori, c'est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d'ambulance, puis deux, puis trois... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  13 novembre 2020
J'ai déjà eu l'occasion de le dire , pour moi , Barclay , c'est " la " rencontre annuelle . Et puis , il y a cette trilogie . Quand on lit beaucoup , comme c'est mon cas , retrouver des repères après une bonne centaine de lectures , c'est un exercice qui demande une réflexion qui , je l'avoue humblement , me " dépasse " un peu . Retrouver des héros récurrents, pourquoi pas , mais faire allusion à des propos tenus il y a fort longtemps , à des événements appartenant au passé et expliquant les actions du présent , j'avoue que , pour moi , c'est un " vrai parcours du combattant " . Je le clame tout haut , tout fort , j'adore retrouver certains personnages , je déteste les références à des événements passés dans une aventure précédente et ayant un effet sur les agissements présents . En clair , si j'ai aimé cette nouvelle intrigue , j'ai regretté des "retours en arrière " qui ont modifié mon rythme de lecture et l'ont gâché , au point de m'égarer . S'il devait y avoir " une suite " à ce volume , je passerais mon tour .Pas envie de me plonger trop souvent dans un schéma narratif redondant avec des personnages qui , au troisième " passage " , ont quelque peu " déteint au lavage " .On retrouve malheureusement dans ce troisième volume ....le même déroulement que dans les précédents. L'écriture ( la traduction ) est fluide , coulante , sans grand relief mais avec de nombreux dialogues qui donnent à l'ensemble un rythme soutenu sans être échevelé , mais surtout illusoire , voire sans grand intérêt . le contenu manque d'épaisseur et certaines situations relèvent d'une fadeur inexplicable , ainsi le rapt de Cat par son beau - frère Dwayne ou la rencontre pleurnicharde de Sam , armée d'une casserole , avec son ex , Brandon . Pathétique . Et que dire du méchant Findley , d'un seul coup prêt à défendre la veuve et l'orphelin ? Oui , certes , c'est le dénouement mais le dénouement doit être à la hauteur de ce qui a été préparé.... Je m'attendais vraiment à autre chose et l'intérêt que je portais à cet auteur a été sérieusement émoussé . Nous avons là , à mon avis , un bon ouvrage de quai de gare qui ne nous manquera pas si , d'aventure , le trajet dure moins longtemps que la lecture . Un livre qu'on pourrait retrouver abandonné sur une banquette .....Une grande déception. Business , hélas. C'est ainsi. Il y a tellement à découvrir...Barclay , je vais être plus attentif ....Pas sûr que l'état de grâce perdure .Si j'aime , je le dis , si je n'aime pas , je le dis aussi et là , vraiment, je n'ai pas trop aimé la forme . Mais, bien entendu, il ne s'agit là que de mon humble avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          473
iris29
  21 juin 2019
Après Fausses promesses et Faux amis, s'achève avec ce tome, la trilogie consacrée aux habitants de Promise Falls.
Et il y en a beaucoup des habitants dans cette petite bourgade ... Un peu trop pour mes neurones ! Car avec les trois personnages (enquêteurs) principaux que sont : l'inspecteur Barry Duckworth, le détective privé Carl Weaver et le journaliste David Harwood, il faut compter sur leurs familles, leurs collègues éventuels, leurs petites copines, les rejetons de celles-ci, et tout un tas de figurants dont l'auteur vous donne les noms . Parfois, les noms se ressemblent (Cal et Carl...) , parfois , en bon anglophone, Linwood Barclay alterne avec leurs surnoms
Oh, il est gentil Linwood Barclay, il nous rappelle fréquemment leurs vies, leurs liens, les événements auxquels ils ont été mêlés, de sorte qu'on s'en sort. Mais tout de même , la multitude tue un peu le suspens car, ça en fait du people ... Et ça en fait des événements, depuis le premier tome...
Des écureuils morts, des mannequins peints, un bus en flamme, une explosion ...
Et avec ce tome trois : encore un meurtre d'étudiante , une disparition et puis cet empoisonnement de l'eau qui est en train de faire des centaines de victimes . La ville est sans dessus dessous, les pompiers , et ambulances sont débordés, le service des urgences saturé, nos trois héros au bout du rouleau .
Et ce chiffre 23 qui revient sans cesse ...
Si vous aimez les feux d'artifices en matières de faits divers ,vous allez en prendre plein la vue dans cette trilogie bourrée d'action, moi je préfère Linwood Barclay dans d'autres romans, lorsqu'il est plus pépère, et qu'il met la barre un cran au-dessus au niveau humour.
Une trilogie sympathique, comme son auteur.
Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Eroblin
  22 avril 2019
« Vraie folie » est le dernier tome d'une trilogie et il constitue le round final à toute une série d'intrigues croisées. Il y a beaucoup de personnages et d'actions qui ont été développés dans les tomes précédents, tomes que je n'ai pas lus. Ma lecture a donc été, au départ, un peu difficile à suivre car je ne connaissais pas les protagonistes ni les nombreux drames qui se sont déroulés à Promise Falls et qui trouvent leur explication dans ce roman.
Pour rappel, il y a eu deux meurtres, une explosion dans un drive-in, deux incendies, des écureuils tués au nombre de 23, une tentative de meurtre et une autre d'enlèvement d'enfant ! Quand l'histoire commence, des dizaines d'habitants succombent à un empoisonnement après avoir bu l'eau de la ville. L'inspecteur Barry Duckworth a donc fort à faire : non seulement il doit trouver qui est responsable de l'empoisonnement de l'eau mais il doit aussi régler un meurtre, celui d'une jeune fille tuée de la même manière que deux autres femmes (voir tomes précédents). le temps lui est compté et on le voit se démener pour tout régler.
Passée la difficulté de s'adapter à cette histoire qui est le point final de deux autres, j'ai passé un bon moment de lecture car le rythme est trépident. de plus les chapitres adoptent les points de vue de quelques personnages récurrents car, à côté de Duckworth, on suit Cal Weaver le privé qui doit régler un problème familial et le directeur de campagne d'un candidat à la mairie, David Harwood, préoccupé par la disparition de la femme qu'il aime. Ce croisement d'intrigues nous met en haleine et j'ai lu d'une traite ce roman au final intense. A lire donc !
Je remercie les Editions Belfond et Netgalley de m'avoir permis de découvrir ce roman.

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
patriciabiron
  13 avril 2021
Après avoir lu 14 romans cet auteur, je reviens vers lui avec ce titre qui est malheureusement le 3ème d'une trilogie dont les 2 premiers m'ont échappé (aïe aïe aïe).
Tout débute dans la petite ville de Promise Falls, un samedi matin : après s'être levés, les habitants, sont pris de vomissements et tombent inanimés ou morts les uns après les autres. Une hécatombe à laquelle les ambulanciers, personnels soignants ou pompiers ont peine à répondre. Un dénominateur commun, tous ont bu l'eau du robinet et le réseau hydropique de la ville a été contaminé dans la nuit.
A cette pagaille, s'ajoute de mystérieuses disparitions ainsi que le meurtre sanglant d'une étudiante. Ce dernier n'est pas sans rappeler 2 précédents meurtres qui n'ont pas été élucidés dans les premiers volets (re aïe aïe aïe !).
Pour l'inspecteur Barry, une enquête difficile débute à laquelle se joint le privé Cal Weaver.
Dans le même temps, l'ancien maire de la commune débute sa campagne pour regagner son siège, et s'immisce dans l'enquête, profitant du chaos pour valoriser ses actions d'aide après de la population. Mais son chargé de communication est plus préoccupé par la disparition de sa copine et du fils de cette dernière que par son travail.
Entre les disparitions, meurtres et intoxications de ce roman, auxquels s'ajoutent des interrogations sur les meurtres non élucidés des volets précédents, je reconnais m'être un peu perdue dans ma lecture. Idem pour les personnages qui sont très nombreux et dont j'ignore une partie de l'histoire certainement débutée dans « Fausses promesses » et « Faux amis».
Bref je regrette de n'avoir pas su qu'il s'agissait d'une trilogie, car j'ai trop pataugé pour apprécier ce roman à sa juste valeur. Dommage, car c'est un auteur que j'apprécie vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michaelfenris
  17 mars 2021
Avec Vraie Folie, Linwood Barclay semble achever sa trilogie centrée sur l'inspecteur Barry Duckworth, Promise Falls et le meurtrier du nombre 23. Je dis « semble » puisqu'un nouvel opus consacré à sa petite ville fétiche est paru depuis. L'histoire de ce roman commence donc un 23, du mois de mai pour être précis, où les habitants de la cité se lèvent pour vaquer à leur occupation… et tombent brutalement malades, les uns derrière les autres. Une épidémie dont le point de départ est l'eau du robinet, contaminée par un élément inconnu. Alors que les autorités tentent par tous les moyens de prévenir la population et que les hôpitaux sont débordés, Duckworth reçoit un appel du campus universitaire: une jeune fille a été assassinée, et son crime ressemble étrangement à ceux dont ont été victimes deux jeunes femmes auparavant.
Pendant que l'inspecteur un peu trop porté sur les sucreries se démène comme il peut, le privé Cal Weaver enquête lui aussi pour retrouver le père d'une petite fille autiste qui tient à lui et sur les agissements de son beau-frère. Quant à l'ex- journaliste David Harwood, devenu porte-parole du candidat à la mairie, il cherche à comprendre pourquoi celle qu'il considère comme la femme de sa vie a disparu sans le prévenir… J'espère que vous suivez… Sympathiquement, l'auteur nous offre au fil des pages quelques rappels des volumes précédents, ce qui est un minimum et nous sert d'avertissement: il est inutile de vouloir lire Vraie Folie si vous n'avez pas lu Fausses Promesses et Faux Amis. Durant 530 et quelques pages, Linwood Barclay va donc nous balader à la recherche du coupable de cet empoisonnement des eaux mais aussi du meurtrier des jeunes femmes, (d'où l'importance de lire les opus précédents pour comprendre) jusqu'à un final… eh bien, qui n'en est pas tout à fait un. On laisse l'inspecteur Duckworth dans une situation périlleuse pour sa vie. L'identité du coupable des meurtres est trop rapidement conclue dans la toute fin du roman. le journaliste David Harwood, attachant au début de la trilogie, et devenant de plus en plus pénible au fur et à mesure de l'histoire (comme la jeune femme dont il est amoureux, Samantha Worthington) . J'imagine qu'il fallait bien une fin, mais, après trois tomes où il a réussi à nous maintenir à peu près en haleine, Barclay nous déçoit un peu. Avec Champ de tir qui marque le retour de l'inspecteur amateur de sucreries, aurons-nous droit à d'autres informations sur ces protagonistes ? Malgré les réserves, la perspective de retrouver ce flic un peu atypique me ravit d'avance, j'espère pour mon plus grand bonheur.
Je remercie les éditions J'ai Lu pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeSoir   29 avril 2019
Linwood Barclay clôt sa trilogie sur Promise Falls en franchissant un pas de plus dans l’horreur. Cette fois, c’est toute la ville qui est la cible d’un mystérieux tueur.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   21 juin 2019
Tout homme qui prétend comprendre ce qu'une femme a dans la tête se raconte des histoires.
Commenter  J’apprécie          172
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2019
C’était sa façon à elle de montrer qu’elle soutenait son fils, même si, au départ, elle n’avait pas été ravie d’apprendre qu’il travaillait pour Finley, un homme dont la prédilection, du moins celle qu’il avait manifestée quelques années auparavant, pour les prostituées mineures avait terni l’opinion qu’elle avait de lui.
Commenter  J’apprécie          20
alapagedesuziealapagedesuzie   31 mai 2019
Il avait commencé avec le meurtre horrible de Rosemary Gaynor. Et puis un certain nombre d'événements étranges s'étaient produits en ville. Des écureuils morts, une grande roue qui s'était mise en route toute seule, un prédateur sexuel à l'université et un bus en flammes qui avait dévalé une rue du centre-ville.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2019
Ah, la politique, songea Patricia. Elle détestait la politique et tout ce qui s’y rapportait.
Et à propos de politique, elle n’avait pas fermé l’œil de la nuit tant elle appréhendait la réunion publique sur le « Filtrage d’Internet » qui devait se tenir la semaine suivante. Le débat durait depuis des années et paraissait insoluble. La question était de savoir si les bibliothèques devaient installer des filtres sur les ordinateurs mis à la disposition des usagers afin de restreindre l’accès à certains sites. L’idée était d’empêcher les plus jeunes d’avoir accès à la pornographie, mais c’était d’une complexité sans fin. Les filtres étaient souvent inefficaces : ils bloquaient des contenus qui n’étaient pas destinés aux adultes, et en autorisaient d’autres qui l’étaient. De plus, cela soulevait des questions relatives à la liberté d’expression et d’accès aux œuvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BoutonBouton   13 septembre 2020
- Je ne vous lâcherais pas, dit-il. Chaque fois que je vous verrai en ville, je viendrai vous embêter, vous proposer mon aide. Je vais être un emmerdeur de première.
Impossible de ne pas sourire.
- Randy, vous n'avez jamais été autre chose.
Même lui sourit.
- Vous êtes franc et direct, Barry. Vous l'avez toujours été. Quand j'ai dit que vous feriez un bon chef de la police, je le pensais. Vous savez ce qu'on dit, même une pendule cassée donne l'heure exacte deux fois par jour. Eh bien, même quand vous passez votre temps à dire des conneries, de temps à autre, la vérité s'échappe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Linwood Barclay (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
'Elevator Pitch' by Linwood Barclay - Book Trailer
autres livres classés : empoisonnementVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay.

A qui appartient l’arme que l’on a retrouvé dans l’herbe près de la maison des Langley ?

à Lester
à Drew
à Mortie

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Les voisins d'à côté de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre

.. ..