AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782714475404
Belfond (04/04/2019)
3.94/5   130 notes
Résumé :
Intoxication meurtrière, assassinat sauvage d'une étudiante, disparitions inquiétantes... Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.
A priori, c'est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d'ambulance, puis deux, puis trois... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 130 notes
5
10 avis
4
18 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

J'ai déjà eu l'occasion de le dire , pour moi , Barclay , c'est " la " rencontre annuelle . Et puis , il y a cette trilogie . Quand on lit beaucoup , comme c'est mon cas , retrouver des repères après une bonne centaine de lectures , c'est un exercice qui demande une réflexion qui , je l'avoue humblement , me " dépasse " un peu . Retrouver des héros récurrents, pourquoi pas , mais faire allusion à des propos tenus il y a fort longtemps , à des événements appartenant au passé et expliquant les actions du présent , j'avoue que , pour moi , c'est un " vrai parcours du combattant " . Je le clame tout haut , tout fort , j'adore retrouver certains personnages , je déteste les références à des événements passés dans une aventure précédente et ayant un effet sur les agissements présents . En clair , si j'ai aimé cette nouvelle intrigue , j'ai regretté des "retours en arrière " qui ont modifié mon rythme de lecture et l'ont gâché , au point de m'égarer . S'il devait y avoir " une suite " à ce volume , je passerais mon tour .Pas envie de me plonger trop souvent dans un schéma narratif redondant avec des personnages qui , au troisième " passage " , ont quelque peu " déteint au lavage " .On retrouve malheureusement dans ce troisième volume ....le même déroulement que dans les précédents. L'écriture ( la traduction ) est fluide , coulante , sans grand relief mais avec de nombreux dialogues qui donnent à l'ensemble un rythme soutenu sans être échevelé , mais surtout illusoire , voire sans grand intérêt . le contenu manque d'épaisseur et certaines situations relèvent d'une fadeur inexplicable , ainsi le rapt de Cat par son beau - frère Dwayne ou la rencontre pleurnicharde de Sam , armée d'une casserole , avec son ex , Brandon . Pathétique . Et que dire du méchant Findley , d'un seul coup prêt à défendre la veuve et l'orphelin ? Oui , certes , c'est le dénouement mais le dénouement doit être à la hauteur de ce qui a été préparé.... Je m'attendais vraiment à autre chose et l'intérêt que je portais à cet auteur a été sérieusement émoussé . Nous avons là , à mon avis , un bon ouvrage de quai de gare qui ne nous manquera pas si , d'aventure , le trajet dure moins longtemps que la lecture . Un livre qu'on pourrait retrouver abandonné sur une banquette .....Une grande déception. Business , hélas. C'est ainsi. Il y a tellement à découvrir...Barclay , je vais être plus attentif ....Pas sûr que l'état de grâce perdure .Si j'aime , je le dis , si je n'aime pas , je le dis aussi et là , vraiment, je n'ai pas trop aimé la forme . Mais, bien entendu, il ne s'agit là que de mon humble avis.

Commenter  J’apprécie          493

Après Fausses promesses et Faux amis, s'achève avec ce tome, la trilogie consacrée aux habitants de Promise Falls.

Et il y en a beaucoup des habitants dans cette petite bourgade ... Un peu trop pour mes neurones ! Car avec les trois personnages (enquêteurs) principaux que sont : l'inspecteur Barry Duckworth, le détective privé Carl Weaver et le journaliste David Harwood, il faut compter sur leurs familles, leurs collègues éventuels, leurs petites copines, les rejetons de celles-ci, et tout un tas de figurants dont l'auteur vous donne les noms . Parfois, les noms se ressemblent (Cal et Carl...) , parfois , en bon anglophone, Linwood Barclay alterne avec leurs surnoms

Oh, il est gentil Linwood Barclay, il nous rappelle fréquemment leurs vies, leurs liens, les événements auxquels ils ont été mêlés, de sorte qu'on s'en sort. Mais tout de même , la multitude tue un peu le suspens car, ça en fait du people ... Et ça en fait des événements, depuis le premier tome...

Des écureuils morts, des mannequins peints, un bus en flamme, une explosion ...

Et avec ce tome trois : encore un meurtre d'étudiante , une disparition et puis cet empoisonnement de l'eau qui est en train de faire des centaines de victimes . La ville est sans dessus dessous, les pompiers , et ambulances sont débordés, le service des urgences saturé, nos trois héros au bout du rouleau .

Et ce chiffre 23 qui revient sans cesse ...

Si vous aimez les feux d'artifices en matières de faits divers ,vous allez en prendre plein la vue dans cette trilogie bourrée d'action, moi je préfère Linwood Barclay dans d'autres romans, lorsqu'il est plus pépère, et qu'il met la barre un cran au-dessus au niveau humour.

Une trilogie sympathique, comme son auteur.

Challenge Mauvais Genres

Commenter  J’apprécie          490

Autre roman qui attendait dans ma PAL depuis un moment que je le lise : Vraie folie de Linwood Barclay.

A priori c'est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner.

Mais soudain, une sirène d'ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées...

Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l'eau du robinet. Il faut se rendre à l'évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé.

Drame sanitaire ou crime de masse ?

Pour l'inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L'insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n'a certainement pas l'intention de s'arrêter là.

Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre.

Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?

Après Fausses promesses et Faux amis, Vraie folie clos la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.

J'ai lu Fausses promesses mais pas Faux amis et je l'ai un peu regretté. Si j'avais su, j'aurais relu le premier et lu le second avant de me plonger dans le tome 3 car je ne me souvenais pas parfaitement de ce qui c'était déroulé à Promise Falls, cela m'a un peu gêné.

J'ai aimé retrouver la ville et ses habitants. Les pauvres ils n'ont vraiment pas de chose, il se passe toujours de drôles de choses dans leur ville ! Après un écran de cinéma tombé, un meurtre d'étudiante, voici que survint une étrange intoxication alimentaire mais aussi des disparitions. Mais que ce passe t'il donc chez eux ?? On dirait que les fous furieux s'y sont donnés rendez vous.

Linwood Barclay a une sacré imagination et il n'épargne vraiment pas ses personnages. Il y a énormément de suspense avec beaucoup de scènes fortes. C'est digne d'un film hollywoodien à grand budget.

Il y a des rebondissements jusqu'à la dernière page, les personnages sont intéressants, l'histoire bien ficelée.

Je n'ai pas eu de coup de coeur, ce qui aurait été sûrement différent si j'avais lu les trois tomes à la suite. Mais j'ai bien aimé Vraie folie.

Ma note : trois étoiles et demie.

Commenter  J’apprécie          230

« Vraie folie » est le dernier tome d'une trilogie et il constitue le round final à toute une série d'intrigues croisées. Il y a beaucoup de personnages et d'actions qui ont été développés dans les tomes précédents, tomes que je n'ai pas lus. Ma lecture a donc été, au départ, un peu difficile à suivre car je ne connaissais pas les protagonistes ni les nombreux drames qui se sont déroulés à Promise Falls et qui trouvent leur explication dans ce roman.

Pour rappel, il y a eu deux meurtres, une explosion dans un drive-in, deux incendies, des écureuils tués au nombre de 23, une tentative de meurtre et une autre d'enlèvement d'enfant ! Quand l'histoire commence, des dizaines d'habitants succombent à un empoisonnement après avoir bu l'eau de la ville. L'inspecteur Barry Duckworth a donc fort à faire : non seulement il doit trouver qui est responsable de l'empoisonnement de l'eau mais il doit aussi régler un meurtre, celui d'une jeune fille tuée de la même manière que deux autres femmes (voir tomes précédents). le temps lui est compté et on le voit se démener pour tout régler.

Passée la difficulté de s'adapter à cette histoire qui est le point final de deux autres, j'ai passé un bon moment de lecture car le rythme est trépident. de plus les chapitres adoptent les points de vue de quelques personnages récurrents car, à côté de Duckworth, on suit Cal Weaver le privé qui doit régler un problème familial et le directeur de campagne d'un candidat à la mairie, David Harwood, préoccupé par la disparition de la femme qu'il aime. Ce croisement d'intrigues nous met en haleine et j'ai lu d'une traite ce roman au final intense. A lire donc !

Je remercie les Editions Belfond et Netgalley de m'avoir permis de découvrir ce roman.


Lien : https://labibdeneko.blogspot..
Commenter  J’apprécie          160

Vraie Folie, The Twenty-Tree dans la version originale parue en 2016, a été publié en 2019 par les éditions Belfond puis en 2020 par les éditions J'ai Lu. Il s'agit du quatrième volet de la série consacrée à la ville de Promise Falls. le style très agréable à lire, fluide, conduit le lecteur dans les méandres de cette histoire complexe sans qu'il s'en rende compte. Conscient qu'il va enfin obtenir les réponses aux nombreuses questions irrésolues par les opus précédents, le lecteur tourne les pages à un rythme aussi soutenu que la tension dramatique qui se dégage du roman.

Construction: certains chapitres très courts s'enchaînent à d'autres beaucoup plus longs. Dans Faux Amis, le récit était raconté à la troisième personne au passé, sauf certains chapitres racontés par Carl Weaver, détective privé impliqué dans les événements qui ont secoué Promise Falls. Cette fois, ces chapitres sont racontés par Barry Duckworth, inspecteur chargé des enquêtes. le lecteur suit de près ses investigations en se disant: "Les choses se précisent. Je vais enfin savoir qui est responsable de tout ça."

23 mai. Week-end du Mémorial Day. Deux semaines après les événements racontés dans Fausses Promesses

Samedi matin. Une curieuse épidémie semble décimer la population de Promise Falls, alors que l'enquête sur l'affaire du drive-in est toujours au point mort: les premiers malaises se sont manifestés à six heures du matin. Comment tous ces gens qui venaient des quatre coins de la ville avaient pu développer des symptômes similaires, vertiges, nausées, respiration superficielle et rapide, et ce exactement au même moment? Quelque chose dans l'air? de la nourriture ou une boisson avariées?

Finalement, il semblerait que le réseau de distribution d'eau municipal ait été contaminé. Par quoi? Par qui? Défaillance humaine? Accident? Incompétence des services de la station de traitement? Mystère...Comme si tout ce chaos ne suffisait pas, une étudiante inscrite aux cours d'été est retrouvée assassinée dans sa chambre selon un modus operandi utilisé pour les meurtres d'Olivia Fisher et Rosemary Gaynor.

Et si la réponse à tous ces crimes résidait dans le meurtre d'Olivia Fisher, la première victime, perpétré trois ans plus tôt, resté irrésolu à ce jour? Duckworth, déterminé à faire la lumière sur les événements qui ont secoué Promise Falls depuis la mort de la jeune femme, reprend l'enquête à zéro. Dès lors, une course contre la montre s'engage entre le ou les meurtriers et les forces de l'ordre incarnées par l'inspecteur.

Subitement, la paisible ville de Promise Falls, située dans le nord de l'Etat de New-York, bascule dans une ambiance de fin du monde, renforcée par la mise en place de l'état d'urgence, ses habitants déjà traumatisés par l'idée que l'explosion du drive-in pourrait être un acte terroriste: "Il entendit les sirènes se rapprocher derrière lui. Il jeta un coup d'oeil dans son rétroviseur: une ambulance fonçait sur lui. Il se rangea le long du trottoir d'un coup de volant, s'arrêta dans un crissement de pneus, supposant que le véhicule d'urgence allait s'arrêter à une distance raisonnable de la station-service (en flammes près qu'un véhicule se soit encastré sur l'îlot des pompes à essence)" (Page 54)...

En conclusion:

Le +: Les nombreuses allusions aux événements racontés dans les deux opus précédents, établissant un lien direct, sans aucune coupure, parfaitement intégrées au récit. Nous reprenons l'histoire là où nous en étions restés à la fin de Faux Amis. "Elle prenait des médicaments pour surmonter le choc de la mort de sa mère survenue plus tôt dans le mois..." (Page 19)..."Et puis, un certain nombre d'événements étranges s'étaient produits en ville. Des écureuils morts, une grande roue qui s'était mise en route toute seule, un prédateur sexuel à l'université et un bus en flammes qui avait dévalé une rue du centre-ville." (Page 47)...Et bien d'autres au fil du récit: le lecteur ne perd jamais le fil de l'histoire, même celui qui n'aurait pas lu le volet précédent.

Tout comme dans Faux Amis, les atouts de Vraie Folie reposent sur les très nombreux dialogues qui font progresser l'intrigue; l'élaboration des personnages basée sur leur psychologie, affinant le rôle qu'ils jouent dans les événements récemment survenus, sur l'histoire qu'ils ont à raconter...Une conclusion tant attendue qui répondra à toutes vos questions. Un rythme qui s'emballe rendant la lecture de ce dernier volet captivante, Lindwood Barclay sachant tenir ses lecteurs en haleine de bout en bout.


Lien : https://legereimaginarepereg..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeSoir
29 avril 2019
Linwood Barclay clôt sa trilogie sur Promise Falls en franchissant un pas de plus dans l’horreur. Cette fois, c’est toute la ville qui est la cible d’un mystérieux tueur.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation

Tout homme qui prétend comprendre ce qu'une femme a dans la tête se raconte des histoires.

Commenter  J’apprécie          182

C’était sa façon à elle de montrer qu’elle soutenait son fils, même si, au départ, elle n’avait pas été ravie d’apprendre qu’il travaillait pour Finley, un homme dont la prédilection, du moins celle qu’il avait manifestée quelques années auparavant, pour les prostituées mineures avait terni l’opinion qu’elle avait de lui.

Commenter  J’apprécie          20

Il avait commencé avec le meurtre horrible de Rosemary Gaynor. Et puis un certain nombre d'événements étranges s'étaient produits en ville. Des écureuils morts, une grande roue qui s'était mise en route toute seule, un prédateur sexuel à l'université et un bus en flammes qui avait dévalé une rue du centre-ville.

Commenter  J’apprécie          20

Ah, la politique, songea Patricia. Elle détestait la politique et tout ce qui s’y rapportait.

Et à propos de politique, elle n’avait pas fermé l’œil de la nuit tant elle appréhendait la réunion publique sur le « Filtrage d’Internet » qui devait se tenir la semaine suivante. Le débat durait depuis des années et paraissait insoluble. La question était de savoir si les bibliothèques devaient installer des filtres sur les ordinateurs mis à la disposition des usagers afin de restreindre l’accès à certains sites. L’idée était d’empêcher les plus jeunes d’avoir accès à la pornographie, mais c’était d’une complexité sans fin. Les filtres étaient souvent inefficaces : ils bloquaient des contenus qui n’étaient pas destinés aux adultes, et en autorisaient d’autres qui l’étaient. De plus, cela soulevait des questions relatives à la liberté d’expression et d’accès aux œuvres.

Commenter  J’apprécie          00

- Je ne vous lâcherais pas, dit-il. Chaque fois que je vous verrai en ville, je viendrai vous embêter, vous proposer mon aide. Je vais être un emmerdeur de première.

Impossible de ne pas sourire.

- Randy, vous n'avez jamais été autre chose.

Même lui sourit.

- Vous êtes franc et direct, Barry. Vous l'avez toujours été. Quand j'ai dit que vous feriez un bon chef de la police, je le pensais. Vous savez ce qu'on dit, même une pendule cassée donne l'heure exacte deux fois par jour. Eh bien, même quand vous passez votre temps à dire des conneries, de temps à autre, la vérité s'échappe.

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Linwood Barclay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
'Elevator Pitch' by Linwood Barclay - Book Trailer
autres livres classés : empoisonnementVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay.

A qui appartient l’arme que l’on a retrouvé dans l’herbe près de la maison des Langley ?

à Lester
à Drew
à Mortie

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Les voisins d'à côté de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre