AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359497308
Éditeur : Don Quichotte éditions (07/06/2018)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Nous avons tous un rapport particulier avec le train, des souvenirs d’échappées belles, de rencontres cocasses, de paysages qui défilent, de baisers échangés sur un quai de gare, de voyages qui ont changé une vie…


C’est le cas d’une trentaine de plumes de la littérature française, qui souhaitent intervenir, au moyen de la fiction, en soutien à la grève engagée par les cheminots. Car la lutte des cheminots n’est pas une lutte corporatiste, elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sebthocal
  31 juillet 2018
36 auteurs pour autant de nouvelles, illustrés par les dessins de Mako.
36 auteurs engagés, car cet ouvrage polyphonique n'a qu'une seule ligne éditoriale : celle de défendre les services publics, un certain « idéal de solidarité »
concrétisé ici par le train dans la tourmente de cette nouvelle « bataille du rail ».
36 pierres apportées à l'édifice d'une lutte, puisque les droits d'auteurs sont entièrement reversées aux caisses des grévistes contre cette réforme ferroviaire 2018.
À chacun d'en juger la nécessité bien sûr, mais il fallait le préciser, car il ne s'agit pas ici d'un don seulement caritatif, mais profondément politique.
Bien sûr, ces nouvelles sont très différentes, et parfois inégales, mais toutes réussissent la gageure de parler à nous tous, qui avons en commun cet « imaginaire du rail».
Comme Didier Daenincks dont « le sang noir du monde ferroviaire coule dans [s]es veines. »
Lu en juillet 2018.
Commenter  J’apprécie          10311
cascasimir
  11 janvier 2019
Sortez de votre train-train et prenez avec moi, ce train de nouvelles, d'écrivains solidaires de cheminots en grève. Les droits du livre sont intégralement reversés en soutien aux grévistes.

Prévert écrivait : "Le train m'égare, la gare m'étreint." J'ai aimé le texte de Laurent Binet qui convoque le plus long générique de film, avec l'arrivée en gare, d'un train, d'où descend C.Bronson, dans "Il était une fois dans l'ouest." Tandis que H.Fonda essaie de prendre une locomotive, dans "Mon nom est personne". Cris Evans remonte des derniers wagons, avec des prolétaires révoltés ( les cheminots?) pour " Snowpiercer".
Vous rencontrerez peut être d'autres écrivains, dans les wagons suivants, pendant que "le train sifflera 3 fois". Lisez ce livre, et compostez votre billet " de soutien".
Commenter  J’apprécie          150
claudia
  27 juin 2018
Nous avons tous un rapport particulier avec le train, des souvenirs d'échappées belles, de rencontres cocasses, de paysages qui défilent, de baisers échangés sur un quai de gare, de voyages qui ont changé une vie…
C'est le cas d'une trentaine de plumes de la littérature française, qui souhaitent intervenir, au moyen de la fiction, en soutien à la grève engagée par les cheminots. Car la lutte des cheminots n'est pas une lutte corporatiste, elle cristallise au contraire l'idéal de solidarité, concrétisé par des services publics, de tout un peuple.
Avec Patrick Bard, Agnès Bihl, Laurent Binet, Geneviève Brisac, Bernard Chambaz, Didier Daeninckx, Abdelkader Djemaï, Bruno Doucey, Annie Ernaux, Pascale Fautrier, Patrick Fort, Valentine Goby, Nedim Gürsel, Hédi Kaddour, Leslie Kaplan, Jean-Marie Laclavetine, Lola Lafon, Hervé le Corre, Sandra Lucbert, Mako, Roger Martin, Guillaume Meurice, Gérard Mordillat, François Morel, Grégoire Polet, Jean-Bernard Pouy, Patrick Raynal, Alix de Saint-André, Danièle Sallenave, Jean-Marc Salmon, Alain Serres, Shumona Sinha, Murielle Szac, Tardi, Carole Trébor et Philippe Videlier.
Je soutiens le mouvement de grève des cheminots. Je remercie tous les agents qui se battent chaque jour pour notre service public. Si comme moi vous aimez le train, achetez ce livre. Et faites achetez. Moi, j'ai convaincu 3 personnes et vous ?
Je remercie tous les écrivains, animateurs qui s'engagent auprès des grévistes. Ce qui ne gâche rein, la lecture des textes est magnifique !
Lien : https://blogentresoi.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SebthocalSebthocal   26 juillet 2018
Nous avons tous un rapport particulier avec le train, des souvenirs d’échappées belles, de rencontres cocasses, de paysages qui défilent, de baisers échangés sur un quai de gare, de voyages qui ont changé une vie...
[...]
La lutte des cheminots n’est pas une lutte corporatiste, elle cristallise au contraire l’idéal de solidarité, concrétisé par les services publics, de tout un peuple.

Quatrième de couverture, Don Quichotte, 2018.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
SebthocalSebthocal   28 juillet 2018
C’est que le roman noir (la couleur du charbon) ne parle du train-train, il s’intéresse aux convois qui n’arrive pas à l’heure, aux rencontres sous tension, aux destins qui se trompent d’aiguillage, aux existences qui sortent de leurs rails, aux catastrophes grâce auxquelles on s’aperçoit, enfin, s’une vie peut en cacher une autre. 

Didier Daenincks
Page 38, Don Quichotte, 2018.
Commenter  J’apprécie          460
SebthocalSebthocal   27 juillet 2018
Les cheminots sont montés en première ligne pour rendre pleinement à la SNCF son caractère de service public. Le mouvement des cheminots donnera-t-il un coup d’arrêt aux assauts contre les espaces sociaux libérés de la contrainte du profit ? Tel est l’espoir des uns et la crainte des autres.

Page 7, Don Quichotte, 2018.
Commenter  J’apprécie          500
SebthocalSebthocal   30 juillet 2018
Dans l’immobilité et le temps suspendu du voyage en train, j’ai tout éprouvé, la douleur, le deuil, l’amour fou, le désir sexuel, la fierté, la révolte.
Les hommes et les femmes du rail nous relient les uns aux autres comme la littérature. 

Annie Ernaux
Page 63, Don Quichotte, 2018.
Commenter  J’apprécie          480
SebthocalSebthocal   29 juillet 2018
La valise la plus lourde, dans les voyages, est celle, invisible, qui renferme les souvenirs.

Didier Daenincks
Page 42, Don Quichotte, 2018.
Commenter  J’apprécie          594
Videos de Patrick Bard (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Bard
Vidéo de Patrick Bard
autres livres classés : trainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et mes yeux se sont fermés

Quel est le thème évoqué dans l'histoire ?

la déscolarisation
le terrorisme
la radicalisation

11 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Et mes yeux se sont fermés de Patrick BardCréer un quiz sur ce livre