AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330060580
Éditeur : Actes Sud (02/03/2016)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Une jeune fille possédée par le diable, des villageois qui meurent chaque jour, une abbaye hantée depuis la mort de son abbé, une mystérieuse Dame blanche errant dans la forêt... Le mal aurait-il envahi cette vallée perdue de Savoie ? Et qui est cette jeune fille à la capuche rouge qui semble ne pas avoir peur du loup. Sur le chemin qui les ramène de Venise à Paris, le commissaire aux morts étranges et son père vont profiter de leur étape dans ce lieu insolite et re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Killing79
  06 mars 2016
Dès que j'ai reçu cet ouvrage, j'ai tout de suite été intrigué par la couverture. Ce fond noir avec ce regard aux pupilles blanches m'a hypnotisé. Sans connaître cet auteur et sans lire le dos du livre, je me suis lancé dans l'aventure en faisant confiance à ma première impression visuelle.
Dès le début, Olivier Barde-Cabuçon nous transporte dans son univers. Grâce à une écriture adaptée à l'époque du récit, soit le XVIIIème siècle, il nous entraîne dans un petit village retiré de Savoie. Débarqués d'un long périple et très vite engagés dans une enquête, les protagonistes vont découvrir sur place un éventail de personnalités. Ils vont échanger avec toutes les catégories sociales présentes que ce soient des religieux, des médecins, des notables, des artisans, des sorciers…ces nombreux dialogues permettant au lecteur d'appréhender l'ensemble de la communauté. Je ne suis pourtant pas inconditionnel de cette période de l'Histoire, mais l'auteur a su me transporter dans le temps et j'ai apprécié me sentir intégré à la vie de ces habitants.
Mais la véritable force de ce roman se trouve dans ses deux personnages principaux, le chevalier de Volnay et son moine de père. Ils semblent venir d'une autre dimension tant ils font tâches dans le décor. Leurs caractères et leurs comportements sont empreints d'un grand pragmatisme, qui tranche avec ce monde gouverné par les coutumes et les croyances ancestrales. Ils analysent chaque événement aux apparences surnaturelles pour en trouver une justification parfaitement vraisemblable. Ils apparaissent comme les seules personnes sensées et peuvent tourner à la dérision un grand nombre de situations. J'ai donc beaucoup aimé ces deux énergumènes qui sont charismatiques et vraiment très drôles.
Cette aventure fut une vraie belle découverte. J'ai adoré le style et l'atmosphère ensorcelante d'Olivier Barde-Cabuçon, ainsi que son couple d'aventuriers/enquêteurs. Je regrette seulement de ne pas avoir lu avant les précédents épisodes car j'ai eu l'impression de passer à côté de certains liens et de certaines allusions avec le passé. Mais cette anomalie sera vite réparée parce que j'ai bien l'intention de m'attaquer à tous les autres volumes, ce dernier m'ayant tellement plu !
Lien : https://leslivresdek79.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
sandraboop
  30 avril 2017
J ai renoncé à mon objectivité depuis que j ai découvert le lien entre le commissaire aux morts étranges et le moine hérétique. Je peux dire sur certaines enquêtes me passionnent moins que d autres et ce ne serait qu' à demi sincere. J avoue que j'espère plus de mysticisme dans cet opus qui s averait vouloir se heurter aux croyances populaires et aux légendes urbaines. Ce pan de l histoire où les femmes sages qui connaissaient le bienfait des plantes et que l on venaient consulter en ça de soucis, sont devenues gênantes pour l église et le souci politique car elles étaient fortes , sages, et détenaient du pouvoir.
Au final comme dans bien des cas, il ne s'agit que dhistoire d homme, de convoitise, d éducation religieuse, de non dits voir de mensonge, de transmission.orale.
A leur retour de Venise, le chevalier souffre énormément de sa séparation avec Flavie tout en étant malheureux mais amoureux de l.ecureuil. de surcroît suite à des soucis sur le trajet il a temporairement perdu la vie trop longtemps exposées à la blancheur de la.neige et donc une surexposition au reflet du soleil.
Le.moine hérétique vient donc chercher refuge auprès de l.ordre qui protège et commerce ave v le village voisin. Cette première rencontre est particulière puisque le.plud haut dignitaire de l abbaye vient de quitter ce monde quelque jours après avoir pratique un exorciste sur une jeune femme de 16 ans. Elle avait été retrouvee agarde dans la.foret interdite. Son retour l avait trouvé calme.mais le lendemain malgré les talents d herbooristes tant du frère que de la.nounou de la jeune femme d une très grande beauté. Les 2 plus belles filles sont celles du bourgmestre bien que leurs beautés soient si différentes.
Le moine hérétique ne croit pas un seul fait de possession, il connaît les hommes et cherchent à démasquer les coupables si difficile à identifier.
Le chevalier vit mal sa cécité et son éloignement de flavia il se sent mal vis à vis de l écureuil.
Très vite on va abandonner le.mystisue et l arrivée de violetta portant le message de Nice que tant le.moine que le.chevalier venaient de revenir dans le.livres officielles des gens de qualités /noblesse vénitienne ce qui permettrait le.cas échéant a flavia et volnay de se marier.
Violetta travaille t elle.ou est ce l amour sincère au moins hérétique qu' ellr.boit comme un.pere.
Le retour se fera par Paris... à la.tristesse de Violetta, une fois.le.crime (les.crimes resolus).
Nombreux rebondissements dans cette enquête sans.pour autant qu' ils soient spectaculaires. Toujours à se rapprocher de la relation père fils et violetta qui cherche un.perr joue la.parfaite trouble fete.
Je crois que j aimerai croiser a nouveau certain personnage donc la soeur de la.possedee qui a sauvé son loup et profiter des croyances en utilisant la dame blanche pour pour aider et guider son prochain ...
Évidemment quand on.n.aime.on.ne.compte pas et j ai poursuivi avec la.lecture du derniers opus sourit
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ERICANSE
  31 juillet 2016
C'est avec cet opus, que je fais connaissance avec ce policier d'un autre temps, le commissaire aux morts étranges. Diminué avec un aveuglement du au froid, le voilà de passage dans une vallée savoyarde au cours de son voyage de Venise à Paris. Venise, Paris, deux villes si cruciales et essentielles dans le passé de ces deux héros d'un nouveau genre, et tout au long du récit, on en apprend un peu plus sur ces deux personnages hauts en couleurs. Car le commissaire est accompagné de son père, dénommé le moine hérétique. Il joue et abuse de son habit de moine, témoignant d'un regard compatissant non pas sur la religion mais sur ses contemporains.
Trouvant refuge dans une abbaye aussi étrange que possible, les deux comparses vont alors rencontrer une Dame blanche et son loup, un prieur remplaçant l'abbé décédé quelques heures avant leur arrivée, une possédée mais aussi de nombreux morts. La tentation est trop belle de résoudre ce mystère, et voilà l'enquête qui commence.
Un huis clos dans une vallée perdue, même si la jeune et belle Violetta arrive, elle aussi, quelques jours plus tard, de Venise. Une aubaine ou un danger ?
L'enquête pour percer le mystère de ces morts étranges, l'intrigue pour comprendre le dilemme du choix entre Venise et Paris, le dialogue entrepris avec la possédée et donc avec le diable, l'intriguant Violetta, l'ingénue Isabeau, soeur de la possédée et si prompte à désobéir à son père, …..tout se télescope sous la plume de l'auteur, qui va droit au but, ne perdant que très peu de temps en détails inutiles.
Le roman se lit d'une traite et captive et passionne. On pourra regretter l'absence d'études plus approfondies des personnages, d'évocation plus détaillée des paysages et de l'abbaye, mais on ne s'ennuiera pas néanmoins. Les rebondissements sont rarement surprenants, mais ils arrivent au bon moment. Bref un roman historique agréable à lire, que je conseille vivement, et qui m'a donné envie de découvrir les opus précédents….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Albertine22
  20 mars 2016
"La montagne, ça vous gagne"... ou pas ! Pour les fidèles de la série, du chevalier de Volnay et de son père, le moine hérétique, vous ne serez pas étonnés de les retrouver dans une vallée savoyarde. Ils regagnent Paris, après leurs aventures vénitiennes, et sont contraints de s'arrêter dans "l'épicentre du cul du monde" car Volnay a contracté le mal des neiges, qui l'oblige momentanément à porter un bandeau sur les yeux. (Ne râlez pas trop vite, les filles ! Il guérit avant la fin de l'histoire et dévoile à nouveau " ses yeux d'un bleu fascinant, par moments proche du gris").
La vallée, plongée dans une fin mars glacée, est dominée par une abbaye où vivent des moines, retirés des affaires du monde et seulement préoccupés de prier pour le salut des pécheurs. Au village, règne le bourgmestre Magelon, père de deux ravissantes filles, la brune Lucrèce et la blonde Isabeau. La halte de nos deux voyageurs ne sera pas de tout repos car le Mal semble avoir pris possession de l'endroit.
L'abbaye connaît des nuits agitées, comme si elle était hantée par le Malin. Lucrèce semble possédée, son corps, ses mots n'appartiennent plus à la tendre jeune fille en fleur qu'elle était mais plutôt à la grande prostituée de Babylone. La bourgade voit son taux de mortalité augmenter de façon exponentielle : contremaître, fermier, forgeron périssent de mort violente en l'espace de quelques jours. Ajoutez une forêt mystérieuse, une Dame blanche et son loup... le lieu ressemble n'est pas sans rappeler le "Sleepy Hollow" de Tim Burton.
Dans ce roman, le personnage principal est sans conteste le moine. de Volnay est placé un peu sur la touche en raison de sa cécité et son père, à peine remis de son humeur noire, doit se frotter au diable. Depuis longtemps, il ne croit plus à l'existence de celui-ci mais sait que chacun, lui le premier, engendre ses propres démons. Il va s'appliquer à faire apparaître la vérité, subtilement parée des voiles de la superstition et de la religion. Sa tâche ne va pas être facilitée par l'arrivée de Violetta, délicieuse autant que rouée, qui a pour mission de ramener le père et le fils à Venise.
Ce quatrième tome des aventures du commissaire aux morts étranges est un huis-clos savoyard qui se lit avec beaucoup de plaisir. Pour le prochain, mon coeur de lectrice aimerait que le duo ne se laisse pas prendre dans les rêts de la Sérénissime mais retrouve le pavé parisien et les turpitudes du règne de Louis XV...
Affaire à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emeralda
  07 mai 2016
Devoir attendre toute une année avant de pouvoir retrouver des personnages qui nous sont devenus chers, c'est frustrant, difficile, voir carrément de la torture mentale. Bon j'exagère un brin, mais tout de même, on se rend compte combien ils nous ont manqué dès la lecture des premières lignes. On ressent une sorte de soulagement salvateur et on n'a guère envie de dévorer le tome que l'on a entre les mains (même si en fait, on n'attend que cela) tant on redoute de nouveau de devoir les quitter encore une fois.
Bon, savourons déjà notre plaisir de retrouver le moine et le commissaire aux morts étranges lors de leur trajet retour depuis Venise qui évidemment ne pouvait se passer simplement. Comment des personnages aux destinées extraordinaires pourraient voyager de manière ordinaire. Il faut toujours que leur chemin croise quelques mystères ou énigmes.
Si j'ai déjà évoqué le fait que le moine m'a souvent fait penser au personnage principal du roman « Au nom de la rose », je puis dire que cette fois le rapprochement est encore plus évident. Frère Guillaume, voilà un nom qui résonne dans ma mémoire et que j'associe très évidemment à celui de Guillaume de Baskerville. Et que dire de l'abbaye ? Sans parler des autres mystères qui se multiplient dans ce petit village. L'ambiance est parfaite tout y est bien noir, sombre et diabolique. Brrrrr pas vraiment le genre de petit village où l'on aurait envie de s'arrêter longuement que ce soit au XVIII ème ou même de nos jours.
Volnay est amoindri physiquement, mais cette faiblesse passagère lui ouvre un large passage vers des ressentis plus aigus et une acuité plus fine encore. Ses blessures à l'âme l'aiguillonnent également. Bref, il n'en devient que plus fort encore et on aime cela. Comme tous les protagonistes, il n'est point parfait ou infaillible, mais il apprend beaucoup de ses erreurs ou expériences de la vie. Il souffre, il pose un genou à terre et se redresse peu à peu.
En finalement peu de temps, il va s'en passer des choses. On n'aura pas le temps de s'ennuyer ! Les pages se tournent, encore et encore...
Parfois, on se croirait dans un des opus "L'exorciste" ou encore "La bête du Gévaudan", "Le pacte des loups"... C'est grâce à l'écriture de l'auteur qui reste ultra visuelle et qui plonge le lecteur dans un long métrage crée par son imaginaire et le support fournis par l'écrivain.
Ce dernier laisse une fois encore une place de choix aux femmes. C'est tout sauf fortuit. Il remet un certain nombre de pendules à l'heure si j'ose dire et sans être ultra féministe, il appuie là où il faut, ce que j'apprécie.
Comme toujours, cet épisode dans la saga des enquêtes du commissaire aux morts étranges et du moine hérétique est fort bien écrit, documenté et complet. On regrette juste de devoir attendre une année complète avant de découvrir la suite, mais ce laps de temps est nécessaire pour garantir cette qualité d'écriture.
Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 avril 2016
Renoncer au monde et aux passions, centrer son esprit sur l’invisible et rencontrer Dieu ! Mieux vaut entendre cela que d’être sourd !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   01 avril 2016
Prière, lecture, méditation, travail et repos sont notre quotidien dans la solitude et le recueillement. Nous vivons ici loin des richesses et des tentations de ce monde.
Commenter  J’apprécie          10
ERICANSEERICANSE   31 juillet 2016
Quant à sa faiblesse, allez donc voir trimer les villageoises, elles abattent autant de travail que leur homme et s’occupent en plus de leurs enfants et de leur maison
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 avril 2016
La seule beauté reconnue par Dieu est celle du cœur.
Commenter  J’apprécie          10
ERICANSEERICANSE   31 juillet 2016
La femme a le cerveau humide, cela provient de son tempérament
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Olivier Barde-Cabuçon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Barde-Cabuçon
Olivier Barde-Cabuçon - Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable .A l'occasion du festival Quai du Polar à Lyon, Olivier Barde-Cabuçon vous présente son ouvrage "Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable" aux éditions Actes-Sud. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/barde-cabucon-olivier-une-enquete-commissaire-aux-morts-etranges-entretien-avec-diable-9782330060589.html Note de musique : "Polar Stratospheric Clouds" - Project 5am Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : diableVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .