AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330129880
400 pages
Éditeur : Babel Actes Sud (08/01/2020)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Le commissaire aux morts étranges et le moine hérétique ont trouvé refuge à Venise. Dans le palais où ils séjournent, de curieux incidents se produisent et nos enquêteurs croient déceler une présence suspecte. Mais de bien plus étranges événements se déroulent au dehors dans la cité d’ombres et de lumières. Des corps sont retrouvés vidés de leur sang. La population paniquée profane les cimetières pour brûler des corps après leur avoir percé le cœur. Y aurait-il des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Crazynath
  13 juin 2020
Après avoir dû quitter Versailles, Paris et carrément la France en trombe,( Cf épisode précédent, le moine et le singe-roi ) le chevalier de Volnay et le moine hérétique se retrouvent à Venise.
J'ai retrouvé avec plaisir le duo des enquêteurs que forment ces deux personnages. Leurs dialogues sont toujours plaisants à suivre, surtout avec frère Guillaume et son esprit pétulant. Et il faut dire que contrairement à son dernier passage dans cette ville, cette fois ci, il va se trouver particulièrement en verve. La jeune Violetta, qui avait déjà fait des apparitions dans deux épisodes précédents est elle aussi de la partie, cherchant à trouver sa place au coeur de ces deux hommes…
A peine arrivés, les deux hommes vont être mis au courant des rumeurs qui circulent : Venise semble être devenue un nouveau terrain de chasse pour les vampires… Et leur sagacité et sens du rationnel ne sera pas de trop pour démêler la clef du mystère qui semble s'épaissir au fur et à mesure de leur enquête…
J'avoue que mon intérêt pour cette histoire a été mis à mal plusieurs fois….Déjà le sujet : j'ai horreur des histoires de vampires – réels, supposés ou non- et j'ai trouvé que l'intrigue était oubliée au dépend de tout ce qui gravitait autour des personnages centraux. Oserais-je le dire ? Bon, je l'avoue, je me suis ennuyée par moments….
La description de Venise et de l'ambiance qui y règne en période de Carnaval est fort bien faite et l'on ne peut que saluer le talent de l'auteur, Olivier Brade-Cabuçon….
Je vais m'attaquer assez vite au prochain tome, qui j'espère, me permettra de me remettre de ce sentiment mitigé que m'a laissé cette lecture….

Challenge Mauvais genres 2020
Challenge séries 2020
Challenge A travers l'histoire 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Yaena
  24 avril 2020
Le carnaval des vampires est la 7ème enquête du commissaire aux morts étranges. Cela fait donc un petit moment que je côtoie le moine (Guillaume) et son fils (Volnay, le commissaire aux morts étranges). Si Olivier Barde Cabuçon a su faire évoluer ses personnages principaux de manière remarquable et distiller leurs secrets avec parcimonie j'avoue ne pas les avoir vraiment reconnu dans cet opus.
Le moine est comme toujours amoureux de l'Amour et des femmes là dessus rien d'étonnant mais il semble de nouveau obnubilé par son âge ce qui fait écho à son état d'esprit dans Humeur noire à Venise. C'est un peu redondant mais surtout cela lui fait perdre en force de caractère, il ne faudrait pas que ça dure. Il n'y aurait pas péril en la demeure si le Chevalier de Volnay était resté lui même mais voilà que lui aussi s'y met. Durant toute son enquête il n'aura de cesse de se poser des questions sur son rapport aux femmes et à l'amour. Là, c'est déjà plus agaçant. Une petite amourette par ci par là ne me dérange pas tant que l'enquête reste au premier plan mais là la tendance s'inverse et mon intérêt retombe. Beaucoup de blabla et peu d'action.
L'enquête justement, et bien elle démarre lentement, traîne en longueur et s'enlise dans les états d'âmes du père et du fils. Les longues descriptions de Venise d'abord plaisantes me sont vites apparues comme ennuyeuses car trop récurrentes. La ville de Venise comme allégorie de la femme c'est joli mais à force de le répéter ça perd de son charme. La répétition, c'est là le problème. Les nombreuses et répétitives descriptions de Venise, de l'inquisiteur, de Flavia de Dame Corvinus,... STOP ! La répétition est l'ennemie de la subtilité. Et puis surtout les descriptions en long en large et en travers de Violetta, son charmant petit menton, sa chevelure, ses yeux...pfff... le personnage en est devenu agaçant. Dans cet opus c'est un personnage central mais elle a été beaucoup trop mise en avant sans que cela ne serve réellement l'histoire. Et encore des répétions quand à tout bout de champs on dit et redit que le moine est le père adoptif de Violetta et que à maintes reprises cette demoiselle fait tout pour être rassurée quant aux sentiments qui les unissent, elle,le moine et Volnay. Tout cela a donné un coté mièvre à l'histoire qu'il n'y a absolument pas dans les autres enquêtes. C'est d'autant plus dérangeant que cela impacte le charisme du commissaire aux morts étranges et change l'image que le lecteur (du moins moi) se fait du personnage.
A contrario, comme d'habitude au niveau historique et culture générale c'est très intéressant. Mais dans l'ensemble j'ai eu beaucoup de mal à suivre le fil de l'enquête, parasitée par les sentiments de chacun. de plus la chute m'a semblée un peu légère et un peu fade. Beaucoup moins structurée que d'habitude et un peu tirée par les cheveux. Me voilà déçue par le dénouement en prime, je proteste !
C'est de votre faute aussi Monsieur Barde Cabuçon, vous m'avez habitué à du haut niveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          285
coquinnette1974
  15 novembre 2018
Le carnaval des vampires d'Olivier Barde-Cabuçon est un roman emprunté à la bibliothèque.
A Venise, le commissaire aux morts étranges et son collaborateur le moine hérétique font face à de curieux événements et à une présence suspecte dans le palais où ils séjournent.
Dans le même temps, ils enquêtent sur des corps retrouvés vidés de leur sang et qui seraient les victimes de vampires...
Le carnaval des vampires est une enquête mettant en scène le commissaire aux morts étranges et son collaborateur, un moine. Nous sommes plongés dans le Venise du XVIIIème siècle et j'ai trouvé ça passionnant.
Seul regret, ce n'est pas le premier tome de la série et donc il m'a manqué quelques références pour apprécier pleinement ma lecture.
Toutefois, j'ai apprécié la plume de l'auteur ; les personnages et l'ambiance très particulière de le carnaval des vampires.
J'ai passé un très bon moment de lecture et il me plairait de lire toute la série du commissaire et du moine.
Ma note : 4 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Lilo0606160616
  08 février 2020
"Le Carnaval des Vampires" est le premier roman d'Olivier Barde-Cabuçon que je lis et je dois dire qu'il me laisse autant agréablement surprise que sur ma faim.
Ce dernier narre la suite des aventures du moine Guillaume, et de son fils le chevalier de Volnay, dans une Venise du 18ème siècle indépendante et fière de son savoir-faire architecturale et artisanale. Alors qu'ils se retrouvent pour une affaire familiale, une série d'assassinats et de phénomènes étranges incitent nos deux héros à investiguer dans cette ville qu'ils ne connaissent que trop bien et au travers de laquelle ils vont devoir déterrer de vieux souvenirs.
Avouons-le, j'ai eu un plaisir non feint à découvrir la plume de cet auteur Lyonnais. Il nous fait partager avec une fluidité quasi parfaite sa passion pour l'histoire et l'art qu'il retransmet par le biais d'explications simples mais non moins précises. N'ayant jamais visité Venise, je me suis imaginée traverser la ville en gondole, flâner dans les rues pleine de badauds, visiter les magasins artisanaux ou encore humer le parfum délicat des jardins environnants. Olivier Barde possède ce don d'emporter son lecteur dans des songes lointains dont on espère presque jamais se réveiller.... "Presque", car malheureusement l'histoire est venue noircir le tableau lumineux qui se profilait. le fond de l'aventure est somme toute classique : une histoire de vampires à une époque où le progrès est aussi paradoxalement recherché qu'évité (voire puni). Les personnages sont intéressants et donnent une note épicée au récit mais l'ensemble traîne beaucoup trop en longueur. Une fois les quelques trois cents pages atteintes (le roman en fait quatre-cent-quatre-vingt-quatre), j'ai réellement commencé à vouloir en finir avec ce roman qui me gardait éveillée par la qualité de ses descriptions historiques. Pas assez de dynamisme et trop de passivité qui ont rendu "Le Carnaval des Vampires" un roman à mon goût inachevé.
Je garde cependant en mémoire le style de l'auteur que je ne manquerai pas de suivre par le biais d'autres oeuvres que j'espère plus abouties.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Killing79
  24 avril 2018
Même si Olivier Barde-Cabuçon sait se renouveler à chaque fois, les ingrédients qui font de cette série une réussite, sont une nouvelle fois présents. Je veux bien sûr parler de l'atmosphère particulière qui plane sur ces aventures. A chaque opus, on est embarqué dans un nouveau décor, dans une nouvelle région. Comme il avait su le faire en Savoie ou au palais de Versailles, l'auteur recrée avec habileté l'ambiance des lieux. On se balade le long des canaux de Venise comme si on y était. Dans cette ville atypique, la luminosité et l'exubérance de la journée succèdent aux ténèbres et au mystère de la nuit. L'écriture de belle facture et un peu « surannée » de l'auteur colle parfaitement à l'époque racontée. Sans exagérer dans les descriptions, il nous met parfaitement en situation pour apprécier au mieux l'aventure.
Grâce au commissaire aux morts étranges, le récit navigue encore entre réel et fantastique et on ne sait jamais sur quel pied danser. le surnaturel de la situation se confronte au pragmatisme des enquêteurs.
Et bien sûr, le grand point fort du livre reste ses personnages. D'épisode en épisode, l'auteur étoffe son duo original et tous les protagonistes qui gravitent autour. On se régale autant du moine, de son insolence et de sa verve que de Volnay qui traite toujours les évènements avec distance et froideur. Les deux compères forment une balance idéale pour résoudre les énigmes.
J'avais déjà rencontré brièvement certains acteurs secondaires dans « Entretien avec le diable ». Mais n'ayant pas lu les quatre premières enquêtes, j'ai été un peu frustré parce qu'il m'a manqué certaines informations. Je vais donc me mettre pour objectif de rattraper mon retard afin de profiter au maximum de tout ce petit monde.
Je vous conseille vivement de vous lancer dans cette série, à la plume exigeante, qui va vous faire voyager dans le temps et sur le globe, sur les traces de personnages passionnants dans des aventures qui le sont tout autant.
Lien : https://leslivresdek79.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
CrazynathCrazynath   11 juin 2020
Au jour qui se lève, son esprit tortueux préférait le coucher du soleil, les soirs qui étalent leurs ombres, le rythme paisible des heures nocturnes quand le monde se livre au sommeil.
Commenter  J’apprécie          80
lilideslacslilideslacs   24 juin 2018
Fan inconditionnelle de cet auteur et particulièrement de cette saga il est difficile de faire un commentaire "neutre".

Je dirais simplement qu'encore une fois M. Barde-Cabuçon fait preuve de son grand talent d'auteur en nous transportant dans un univers ou rien n'est tel qu'il n'y parait. Chacun porte un masque. Chacun cache quelques chose. Chacun joue sa partition sans se soucier des fausses notes.

Que dire du décor ?

En résumé: wow !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dormancedormance   12 novembre 2018
La ville regorgeait de souvenirs de jours passés comme ces altane au sommet des toits, parfois fleuries comme des jardins, où l'on soupait l'été pour mieux profiter de la fraîcheur des soirées. Les bruits n'y parvenaient que faiblement au milieu du froissement des ailes des oiseaux.
Il se morigéna. Un homme de son âge partait vite à la dérive s'il laissait trop son esprit vagabonder. Les années et les souvenirs se fondaient tous ensemble et il ne saurait plus les démêler les uns des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   16 juin 2020
Le pouvoir en place n’apprécie pas les gens qui réfléchissent. Réfléchir, c'est commencer à désobéir !
Commenter  J’apprécie          70
dormancedormance   12 novembre 2018
Il n'y a qu'à Venise où les pigeons vont à pied et où l'on met des ailes sur le dos des lions ! maugréa le moine en traversant un flot de volatiles qui ne daigna même pas lui ouvrir un passage.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Olivier Barde-Cabuçon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Barde-Cabuçon
Olivier Barde-Cabuçon - Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable .A l'occasion du festival Quai du Polar à Lyon, Olivier Barde-Cabuçon vous présente son ouvrage "Une enquête du commissaire aux morts étranges : Entretien avec le diable" aux éditions Actes-Sud. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/barde-cabucon-olivier-une-enquete-commissaire-aux-morts-etranges-entretien-avec-diable-9782330060589.html Note de musique : "Polar Stratospheric Clouds" - Project 5am Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1974 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..