AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094465004
Éditeur : Kitsunegari Editions (25/09/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Il aura suffi d'un seul moment, un seul, pour que ma vie se transforme en une histoire complètement abracadabrante. Ce type, là, qu'est-ce qu'il me veut ?

Franchement, même en consommant des champignons hallucinogènes, je n'aurais pas réussi à imaginer une chose pareille.

Des Ombres, des Naïades et des Sylphes ? On aura tout vu ! Et je sens que si ça continue comme ça, je n'atteindrai jamais les vingt et un ans parce que je se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Aelynah
  13 janvier 2015
Nous commençons ce roman par de petits chapitres pour nous mettre en appétit. Chapitres qui semblent vouloir nous mettre dans l'ambiance et nous voient réaliser que parfois les légendes ont une part de réalité. Chose qu'une jeune femme, auteure de romans à succès va hélas découvrir à ses dépens.
Puis nous allons changer d'époque et allons nous voir d'abord conter l'histoire de deux personnages aussi différents que le jour et la nuit. Et c'est dire puisque l'une est une jeune fille d'une vingtaine d'années, timide et réservée, tandis que l'autre plus âgé d'une bonne centaine d'années est un vampire.
Voici donc devant vous Ondine et Russel.
Leur rencontre, tout d'abord fortuite prend ensuite la forme de coïncidences manifestes.
Et pourtant ils ne se parleront quasiment jamais au début si ce n'est en rêve qu'ils semblent faire tous deux à chaque période de sommeil.
Ondine est donc une jeune femme d'une vingtaine d'année. Réservée, plutôt pudique, elle a pour amie Claire son exact opposé, extravertie à l'excès, sans gêne et curieuse de tout. C'est une amitié assez surprenante qui les lie depuis les couche-culottes. Cependant l'excès de tout qui caractérise Claire ne déteint pas sur Ondine et elle reste une jeune femme simple et attachante, qui semble pleine de sensibilité.
De son côté, Russel, vampire de son état, avec tous les avantages et les inconvénients que cela apporte plus quelques autres est un homme plutôt sexy, la trentaine.
Chose surprenante, il suit une thérapie, chaque jeudi soir.
L'ennui de la vie de vampire semble le gagner et pour contrer cela il rencontre donc son thérapeute une fois par semaine. L'utilité de ce dernier et le soulagement de la thérapie étant ce qui le sauve des appétits sanguinolents de notre héros.
Leur rencontre va donc chambouler pas mal de choses dans leur petite vie à tous deux. On pourrait alors appeler ça sentiments et bouleversements.
Et la suite des événements, étonnante et détonante va alors nous faire quitter notre petite vie tranquille pour un monde glauque et sombre peuplé de meurtriers psychopathes, d'ange de la vengeance, d'êtres fantastiques et dangereux, ou sexy et lunatique.
Le quatrième de couverture m'a d'abord attirée, la couverture m'a ensuite conquise malheureusement je ressors de ma lecture mitigée et un peu dubitative.
C'est un premier roman pour cette jeune auteure et cela se ressent peut être un peu dans le scénario général que j'ai eu un peu de mal à suivre. Il faut attendre la deuxième partie du livre pour vraiment voir les choses se mettre en place et même ainsi les changements réguliers de points de vue m'ont déstabilisée.
Car la narration à la première personne est pour moi généralement un style à maîtriser car il implique une imprégnation des lecteurs dans la vie du personnage et donc pour cela un style léger et fluide.
Autant j'ai pu apprécier cette fluidité dans les chapitres concernant les personnages féminins du roman où la plume est enlevée et simple, autant dans les chapitres concernant Russel j'ai eu plus de mal comme si la narration au masculin, dans la tête du personnage est plus laborieuse.
Car j'ai l'impression que la forme reste la même que si nous étions dans la peau d'Ondine ou Lyndsey alors que nous sommes dans celle de Russel. C'est troublant et du coup cela gêne ma lecture.
Pourtant l'auteure sait nous faire ressentir leurs émotions et c'est avec bonheur ou tristesse que nous les suivons petit à petit. Leurs sentiments sont exacerbés par la présence de Russel. Chacune à sa manière en éprouvent des forts pour lui. Il sait souffler le chaud et le froid selon celle qui est dans ses parages.
En fait elles ont toutes deux un côté auto-destructeur qui nous les rend attachantes
De plus l'une comme l'autre ont ces rêves qui nous font nous interroger sur leurs significations et surtout sur les événements qui vont en découler.
Car la part des rêves semblent avoir une grande place dans ce récit.
Et lorsque l'on apprend que Russel lui-même en semble victime alors ils nous paraissent tout à coup encore plus importants et pourtant toujours aussi obscurs.
La plupart des personnages les subissant, il nous faudra attendre un bon moment avant de comprendre leurs tenants et aboutissants et alors nous n'aurons qu'une partie de l'explication ce qui me laisse un goût d'incomplet.
La venue d'un quatrième personnage comme un cheveu sur la soupe au milieu du récit m'a tout d'abord intriguée. Il semble hanté par Russel et par des sentiments ambigus entre amour et haine.
Au départ je me suis dit, tiens il va y avoir de l'action avec ce personnage, lui même vampire et qui plus est en froid avec Russel.
Cela laisse présager une nouvelle énigme que nous souhaitons voir se développer. Et puis plusieurs chapitres passant, il ne réapparaît pas. Au point que l'on en vient à se demander si ce chapitre qui lui est consacré à une véritable utilité, au point même de ne plus savoir comment il s'appelle quelques chapitres plus loin. Une seule chose nous marque dans le flashback qu'il nous fait vivre à ses côtés, la cuisante humiliation qu'il va éprouver à la fin de celui-ci.
Les chapitres concernant Russel eux aussi ne m'ont pas fait vibrer plus que cela. Il est vrai que de voir un immortel se débattre avec des sentiments et sensations d'humains lambdas et devoir en parler à son psy aurait pu avoir un côté attrayant et amusant mais le personnage a quelque chose qui me gêne dans sa façon d'être.
Ses remarques vis à vis d'Ondine sont souvent bizarres, extrêmement condescendantes, purement macho et surtout trop directives pour aller avec les soi-disant sentiments qu'il dit avoir. Il est complètement décalé. Cela m'a plus gêné que plu à vrai dire car cela donne un effet glauque à leur relation que je n'ai pas aimé du tout.
Vous savez ce côté où c'est l'homme qui décide tout, même des sentiments de sa femme. On pourrait dire que c'est son côté vampire qui amène cette sensation. Qu'Ondine est subjuguée mais il y a autre chose dans la la manière dont cela nous est présenté par l'auteure qui me le rend particulièrement désagréable. le problème c'est que je n'ai pas encore réussi à trouver quoi.
Peut être est-ce justement le décalage entre les chapitres introspectifs de Russel concernant ses sentiments et ce qu'il en fait de glauque lorsqu'elle est près de lui, une poupée, un être dépourvu de cervelle mais pas de désir.
Il faut ensuite attendre le milieu du livre pour découvrir enfin une explication à ces rêves. Et je dois dire que plutôt que me donner encore plus envie de connaitre la suite. Ce passage m'a éloignée du roman. Autant la plume de l'auteure dans les chapitres précédents était légère et agréable, autant les explications alors reçues me semblent lourdes et trop rapides comme jetées là en pâture à Ondine et aux lecteurs.
Les dialogues entre ce nouveau personnage et Ondine ont une syntaxe un peu trop familière pour moi. Et j'ai du mal à concevoir que deux personnes qui ne se connaissent pas la minute avant puissent échanger comme des "potes" l'instant d'après.
Pour la première fois j'ai donc eu du mal à exprimer mes sentiments dans une chronique car malgré ces points négatifs j'ai pu apprécier sur une bonne partie du livre la plume légère de l'auteure et son enthousiasme à nous faire partager son roman.
Il est encore jeune et malgré un scénario que je qualifierais de peut-être trop complexe au premier abord j'ai trouvé de belles choses à me mettre sous la dent. Il y a de l'action quoiqu'un peu rapide, de la romance quoiqu'un peu glauque, du fantastique et un final surprenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elo-Dit
  13 avril 2015
Un premier tome très complet, qui met en avant les vampires, dans leur plus pure tradition, pimenté par une intrigue incroyable !
Lien : http://elo-dit.over-blog.fr/..
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : thérapiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Vanille Bardoz (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1754 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre