AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume (27)

Fifrildi
Fifrildi   12 juillet 2018
- Comment vous êtes-vous débrouillée avec la reine? demanda-t-il.
- Je n'en ai pas la moindre idée, répondis-je honnêtement. Elle m'a dit des choses gentilles, mais en me regardant comme si son chien venait de me régurgiter.
Commenter  J’apprécie          160
Fifrildi
Fifrildi   13 juillet 2018
On ne boit jamais trop de champagne. Même si votre tête essaiera de vous persuader du contraire demain matin.
Commenter  J’apprécie          131
Mikasabouquine
Mikasabouquine   09 juillet 2018
- Mal... murmurai-je dans la nuit.
- Oui?
- Merci de m'avoir retrouvée.
Peut-être rêvais-je déjà, mais, quelque part dans les ténèbres, je l'entendis chuchoter:
- Je te retrouverai toujours.
Commenter  J’apprécie          81
Mikasabouquine
Mikasabouquine   08 juillet 2018
- Vous tremblez, me dit-il.
- Je ne suis pas habituée à voir des gens essayer de me tuer.
- Vraiment? Moi, je n’y fais même plus attention.
Commenter  J’apprécie          72
Saiwhisper
Saiwhisper   30 décembre 2017
Je te retrouverai toujours.
Commenter  J’apprécie          70
Saiwhisper
Saiwhisper   29 décembre 2017
- Comment vous êtes-vous débrouillée avec la reine, demanda-t-il.
- Je n'en ai pas la moindre idée, répondis-je honnêtement. Elle n'a dit que des choses gentilles, mais en me regardant comme si son chien venait de me régurgiter.
Genya rit, et les lèvres du Darkling se soulevèrent légèrement.
- Bienvenue à la Cour.

Commenter  J’apprécie          72
LuxAdament
LuxAdament   04 janvier 2015
- Est-ce que je t'ai manqué, Alina ? Est-ce que je t'ai manqué quand ils t'ont emmenée ?
- Oui, tous les jours, répondis-je sincèrement.
- Toi, tu m'as manqué toutes les heures.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePage
MarquePage   24 septembre 2013
Au début, j'eus l'impression de naviguer dans un épais nuage de fumée, sauf qu'il n'y avait ni chaleur ni odeur d'incendie. Les bruits semblaient étouffés, et le monde devint silencieux. Je regardai les skiffs des sables qui nous précédaient s'enfoncer dans les ténébres et disparaitre les uns après les autres. Je me rendis alors compte que je ne voyais plus la proue de mon skiff. Très vite, je ne distinguai même plus ma propre main sur le bastingage. Je regardai par dessus mon épaule. Le monde vivant n'était plus là non plus. Les ténèbres nous envahirent, noires, légères, absolues. Nous étions dans la Nappe.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePage
MarquePage   24 septembre 2013
- Toi, tu m'as manqué toutes les heures. Le pire, c'est que ça m'a pris par surprise. Je me surprenais parfois à marcher vers la Tente des Documents sans aucune raison, par habitude, parce que j'avais vu quelque chose que je voulais te raconter, ou juste pour entendre ta voix. Alors je me souvenais que tu n'étais plus là, et chaque fois, chaque fois, cela me coupait le souffle. J'ai risqué ma vie pour toi. J'ai traversé la moitié de la Ravka pour toi, et je serais prêt à le refaire encore et encore rien que pour être avec toi et pour t'entendre maudire ce fromage tous les jours. Alors ne me dis pas que ta place n'est pas avec moi, ajouta-t-il d'un ton féroce. ( Il était soudain tout près de moi, et mon coeur s'emballait dans ma poitrine.) Je regrette d'avoir mis si longtemps à te voir, Alina, mais, désormais, je te vois.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePage
MarquePage   24 septembre 2013
Le soleil se leva dans notre dos, ses rayons roses se reflétant sur les tours fines de la ville et éclatant en une myriade de pépites dorées sur l'eau de la baie. J'avisai le port dans lequel étaient amarrés de grands navires et, au delà, du bleu, du bleu et encore du bleu. La mer semblait s'étendre à l'infini, jusqu'à un horizon incroyablement lointain. J'avais vu un grand nombre de cartes. je savais qu'il y avait la terre de l'autre côté, à des milles et des milles. Il faudrait plusieurs semaines de bateau pour la rallier. Et pourtant j'avais l'impression vertigineuse de me retrouver au bout du monde. Une brise légère soufflait depuis l'océan, charriant une odeur de sel et d'humidité, portant les cris des mouettes.
- C'est tellement... grand, finis-je par dire.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





    Quiz Voir plus

    Connaissez vous bien Six of Crows?

    Quel est le surnom de Inej ?

    l'araignée
    le fantome
    le Spectre

    7 questions
    16 lecteurs ont répondu
    Thème : Six of Crows, tome 1 de Leigh BardugoCréer un quiz sur ce livre