AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume (74)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Saiwhisper
  29 décembre 2017
Une belle surprise ! L'immersion dans l'univers s'est faite aisément. Malgré quelques facilités scénaristiques, certains événements prévisibles ainsi que quelques impressions de déjà vu/lu, j'ai quand même adoré cette lecture ! C'est surtout le tandem Alina/Malyen qui m'a plu. Alina est une héroïne attachante, franche, naturelle, un peu ingénue qui manque de confiance en elle, mais qui va quand même de l'avant. Quant à Malyen, c'est un jeune homme loyal, doué, à la fois bavard et silencieux, observateur et dynamique. On regretterait presqu'il soit absent pendant la moitié du roman, mais ce choix est compréhensible… Qu'il se tire dans les pattes ou se soutienne, le duo fonctionne à merveille et fait des étincelles ! Suivre ces deux protagonistes m'a beaucoup plu. Les personnages secondaires comme le Darkling (un puissant meneur doublé d'un sorcier surpuissant), Baghra (une vieille femme pleine de sagesse à la langue affûtée) ou encore Genya (une Grisha avec un sacré franc parlé dont le caractère m'a rappelé Dame Della de la duologie d'« Eon et le douzième dragon » d'Alison Goodman) m'ont captivée. Que leurs actes soient bons ou mauvais, je me suis attachée à tout ce petit monde, si bien que j'ai rapidement balayé les points négatifs, préférant savourer chaque instant…

Le monde imaginé par Leigh Bardugo est assez riche et bien dépeint. On apprend à le découvrir petit à petit aux côtés d'Alina qui va ouvrir progressivement les yeux sur tout ce qui l'entoure. Elle va non seulement découvrir le front en faisant son service militaire et en partant à la guerre dans le Shadow Fold, une sorte de monde des ténèbres où subsistent des créatures maléfiques comme les volcras, mais également le monde de la Cour. Là-bas, tout est dans le paraître, la jalousie et les mesquineries… Il y a énormément de codes à respecter. Toutefois, la belle héroïne n'est pas uniquement là pour les mondanités : elle se doit de maîtriser ses pouvoirs latents qu'elle a si longtemps cachés ! En effet, face à une situation désespérée, elle a démontré qu'elle savait utiliser la Lumière. Elle se doit de rapidement contrôler sa magie, car le danger rôde et les assassins sont nombreux… Certes, on se retrouve encore une fois face à une héroïne plongée malgré elle dans une prophétie, mais j'ai aimé la tournure qu'a pris l'auteure. On alterne entre leçons, rapprochements, désillusions et découvertes, si bien que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer. Ajoutons à cela que la plume est fluide et addictive, ce qui donne encore plus envie de progresser dans le récit.

L'ouvrage n'est pas exempt de défauts néanmoins, je me suis régalée à suivre l'Invocatrice de Lumière ! D'ailleurs, j'attends la suite avec enthousiasme et impatience ! Il est à noter que le livre ne se termine pas sur un gros cliffhanger, ce qui est de plus en plus rare. Certes, on a envie de savoir la suite, cependant on n'est pas non frustré(e) d'être coupé en pleine action ou face à un twist inattendu sur les deux dernières lignes. J'apprécie grandement cela ! Enfin, je tenais à souligner le fait que la couverture est somptueuse avec ses bords, le titre ou ses éléments dorés. Bref, un chouette roman ado/young adult qui plaira certainement aux adeptes du genre Fantasy. J'espère que le second tome saura corriger l'un des trois défauts que j'ai mentionné au début de ma critique…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Agillian
  26 mars 2018
En Ravka, une élite douée de pouvoirs exceptionnels domine le pays : les Grishas. Combattants, soigneurs, façonneurs, ils sont recrutés dès l'enfance, et commandés par le plus puissant d'entre eux, l'invocateur de ténèbres, le Darkling.
En Ravka, une abomination sépare le pays en deux depuis des siècles : le Shadow Fold, une mer de ténèbres peuplée de monstrueuses créatures.
C'est en essayant de traverser cette non-mer qu'Alina va prendre conscience qu'elle possède un don hors du commun qui pourrait bien changer la face du monde.

Un premier tome qui me laisse un peu mitigée. L'intrigue est prometteuse mais je me suis ennuyée pendant une bonne moitié du roman avant que les choses ne deviennent un peu plus dynamiques. J'ai trouvé toute la partie se déroulant à Os Alta sans grand intérêt, l'apprentissage de son pouvoir, façon école de sorcier, n'ayant rien d'original si ce n'est de permettre au lecteur de maîtriser un peu mieux les différentes castes Grishas.
Mais ce qui m'a gênée surtout, c'est que j'ai eu beaucoup de mal à avoir de la sympathie pour la jeune Alina qui, malgré la promesse d'un destin tout à fait exceptionnel, n'a de cesse de se préoccuper de son physique et de ses amourettes et se décourage à la première difficulté quand il s'agit de sauver Ravka tout entière ! Heureusement que les personnages secondaires sont globalement moins insipides et donnent un peu de profondeur au récit.
En revanche, j'ai beaucoup aimé le dernier tiers du roman, le Fold m'intrigue tout particulièrement et j'aurais aimé que l'on y passe plus de temps. L'univers créé par Leigh Bardugo à d'autre part l'air vraiment riche et j'ai hâte de le découvrir davantage, je pense donc que le tome 2 me séduira davantage que cette mise en place un peu longuette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  10 novembre 2017
La jeune Alina est contente d'exercer le métier de cartographe pour l'armée. Dans un monde en guerre depuis des années, elle-même orpheline, son univers tourne principalement autour de Mal, son ami de toujours.

Mais les années défilent et le jeune homme s'intéresse toujours plus aux jolies filles et délaisse Alina.

Alors qu'ils affrontent ensemble la terrible épreuve de la traversée du Feld, une nappe d'une noirceur extrême qui coupe le pays en deux et héberge d'horribles créatures dangereuses, l'impensable advient...

Un livre beau et efficace. On admire la couverture qui représente bien la solitude de l'héroïne face à ses pouvoirs et à ses choix.

En trois parties, à la manière d'une tragédie, il offre trois étapes : la révélation, la compréhension de ce nouveau monde et de ses codes, et enfin la recherche de solutions.

Un roman addictif avec une héroïne qui se métamorphose toujours plus et de vrais enjeux pour la société.

Ce roman est écrit par l'auteur de l'excellente épopée "Six of Crows.

A lire !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Phooka
  14 juin 2013
Voilà bien longtemps que je n'avais pas lu un livre d'une traite et bien voilà chose faite. Livre reçu et lu le jour même.

Et pourtant, rien à priori ne justifie un tel engouement, sauf que le roman se lit tout seul, sans prise de tête, sans heurt et avec beaucoup de plaisir.

Alina est une jeune femme ordinaire, un peu trop ordinaire même pour ce qu'elle en pense. Elle n'est pas belle, elle n'est pas moche non plus, elle n'a aucun don particulier, rien de spécial. Elle est orpheline depuis toute petite et elle a été élevée avec Mal orphelin lui aussi. Mal est devenu un beau jeune homme et Alina n'a d'yeux que pour lui. Mais Mal ne s'en rend pas compte et profite bien de son charme auprès de la gente féminine qui l'entoure. Pour Mal, Aline est une très bonne copine avec qui il a des liens forts depuis tout petit, c'est en quelque sorte sa soeur.

Mal et Alina ont été recrutés par l'armée. Mal est un traqueur né, très doué et promis à un bel avenir. Aline est apprentie cartographe, pas très douée d'ailleurs, mais elle se débrouille du mieux qu'elle peut.

Jusqu'au jour où l'unité dans laquelle sont cantonnés Mal et Alina, se retrouve face à la Nappe, ce brouillard épais qui scinde le pays en deux. Brouillard dans lequel évoluent les Volcras, des monstres assoiffés de sang. L'armée est là pour aider à traverser, mais ils ne sont pas seuls, il y a aussi les Grishas, sortes de sorcier ayant chacun un pouvoir spécial. le chef qui mène ces sorciers est le plus puissant et le plus impressionnant de tous: le Darkling. On le dit immortel, on le dit sans pitié, ce qui est sûr c'est que tous le craignent. La traversée de la Nappe, ne va pas se passer comme prévu. Il y aura des morts et des blessés, ça oui, parce que c'est toujours comme ça, mais un événement totalement incroyable va se produire et Alina en sera à la source bien malgré elle. Et ainsi, elle a attiré l'attention du Darkling ...

Un roman jeunesse relativement ordinaire me direz-vous et vous n'aurez pas tort, mais la personnalité d'Alina est telle qu'on s'attache irrémédiablement à elle et on la suit pour découvrir son destin. Mal étant absent d'une bonne partie du roman est un personnage plus secondaire bien que son rôle se révélera primordial. Et il y a le Darkling, un personnage ambigu et très attirant. Jusqu'aux dernières pages, on se demande ce qu'il est réellement. Est-il bon ou mauvais ? Difficile à dire, le lecteur oscille sans arrêt et s'interroge. Ce personnage m'a vraiment fascinée et sa relation équivoque avec Alina va être la trame du récit. le style est concis, aucun temps mort, des chapitres courts et un récit captivant font de ce roman jeunesse un vrai page turner. Je me suis vraiment régalée de bout en bout.

Deux points que je voudrais rajouter aussi:

Si clairement ce roman est le début d'une série dont il constitue le premier volume, pour autant il ne finit pas avec un cliffhanger et se suffit presque à lui-même, ce qui est bigrement agréable.

Le livre m'avait déjà fait de l'oeil grâce à sa couverture très belle et je trouve la qualité de la présentation intérieure très réussie. Cela en fait un ouvrage vraiment beau et agréable, ce qui rajoute encore au plaisir de lecture.

En résumé, avec Grisha, le lecteur a dans les mains une jolie petite perle qui se lit très vite et avec gourmandise. Il va venir étoffer notre rubrique coup de coeur, c'est sûr. On en redemande pour la suite. Une chouette lecture pour l'été qui arrive.

Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Ptitetrolle
  14 avril 2013
Durant tout ma lecture, j'ai eu l'impression tenace que l'auteure tenait quelques bonnes idées (notamment l'univers inspiré de la Russie et la jolie relation entre Mal et Alina), mais que l'ensemble restait très flou et manquait de profondeur. Les idées lancées ici et là ne sont pas assez exploitées, l'univers et les personnages sont survolés, et l'ensemble est très souvent prévisible. C'est pourquoi ma lecture a été agréable sans pour autant être passionnante. Je termine ma lecture sans réelle envie de continuer avec la suite.
Lien : https://lecturestrollesques...
Commenter  J’apprécie          50
Nyx
  11 mars 2013
Ce roman a une jolie couverture et surtout a beaucoup plu en anglais. J'étais contente de le découvrir et je ne regrette absolument pas ma lecture.
On retrouve un univers de fantasy plaisant, peut-être pas très original, mais néanmoins on s'y promène volontiers. Contrairement à Lothfleur, j'ai moins sentit le côté "russe" de l'univers et les termes m'ont un peu décontenancés parce que je n'arrivais pas à me représenter les choses (en particulier les manteaux des Grisha).
L'univers est bien, mais c'est vrai que j'aurai aimé avoir un peu plus de détails et d'explications sur les Grisha eux-mêmes. Que le Darkling soit la figure mystérieuse, certes, mais l'univers même des Grisha ? Dommage.
De même, les études d'Alina ne sont pas détaillées, l'auteur préférant mettre l'accent sur ses pensées.

Côté personnages on retrouve un peu de tout, les maîtres qui sont tous exigeants à leur façon, et mystérieux, l'ami d'enfance, Genya qui devient rapidement une meuillere amie, etc. En revanche j'ai aimé que l'auteur ne transforme pas les autres filles Grisha en petites pestes arrogantes, mais en face plutôt des personnages avec qui Alina a du mal à se lier en raison de son origine, mais qui ne la rejette pas pour autant.

Pour ce qui est de l'intrigue, je me suis laissée facilement emportée et je voulais vraiment en savoir plus, on tourne les pages pour en savoir plus. Néanmoins il y a des éléments que j'avais rapidement deviné, tant pis.

Ce roman me fait fortement penser à la série du Magicien Noir de Trudi Canavan, trilogie que j'avais par ailleurs beaucoup appréciée.
Bref, j'attends la suite !!!
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ninon16
  14 mai 2018
depuis plusieurs mois je brûlais de découvrir cette série dont j'avais tant entendu parler, d'abord en anglais, puis à l'occasion de sa réédition complète en français. Bien tentée par une expérience en anglais, je me suis donc lancée dedans le temps d'un week-end en vadrouille, et je l'ai dévoré pendant ces longues heures de train.

Cette histoire, c'est celle d'Alina, jeune orpheline à cause des guerres qui ravagent le royaume. Mais voilà qu'elle apprend qu'elle a des pouvoirs qui ne s'étaient jusque-là pas déclenchés et qu'elle seule, au côté du Darkling, peut sauver les habitants de son pays.

Ce premier tome ne fait que poser les bases des deux tomes à venir, mais on a déjà un aperçu des forces de chacun des personnages et de l'univers mis en place par l'auteure. L'histoire ne traîne pas à se mettre en place et même si j'ai mis plusieurs dizaines de pages à rentrer complètement dedans, j'ai fini par ne plus vouloir en sortir. Les événements s'enchaînent au début pour laisser ensuite la place à une intrigue plus lente où on suit Alina à travers son entraînement avant d'être confrontés à de nouveaux rebondissements.

J'ai aimé suivre Alina pendant son entraînement, voir comment elle s'approprie peu à peu ses pouvoirs. Sa relation au reste du palais, en particulier au Darkling et à Mal, son ami d'enfance, sont très intéressantes et donnent lieu à des échanges très sympathiques. Vers la fin de ma lecture j'ai eu un coup de coeur pour un ou deux des personnages. le méchant de l'histoire, notamment, est complexe et n'est pas forcément celui auquel on s'attendait, en tout cas je n'avais pas fait de suppositions en me lançant dans ma lecture, je me suis laissée porter par la vision des choses d'Alina.

Ce roman m'a apporté ce que j'aime beaucoup dans les séries : la découverte d'un nouvel univers. Notre curiosité est exacerbée par les questions qu'on peut se poser à propos de la Nappe d'ombre, de la nature des pouvoirs d'Alina et du Darkling. Certains rebondissements bien sentis nous font nous accrocher un peu plus fort à notre livre et j'espère qu'il en ira de même pour le deuxième tome.

Autant que j'ai pu m'en rendre compte en lisant en anglais, la plume de Leigh Bardugo est belle et elle a une certaine intonation de contes et légendes. Cette manière d'écrire s'accorde parfaitement à l'histoire racontée : une histoire en apparence simple de magie et de bataille teintée d'un peu de romance, mais l'auteure mène parfaitement sa barque et nous entraîne dans cette aventure en la parsemant de surprises ici et là. On sent que l'histoire est maîtrisée, que l'auteure sait où elle va et j'attends de voir quelles nouvelles surprises le tome 2 nous réservera. Pour autant, je n'ai pas été entièrement charmée par ce livre, ce n'est pas non plus un coup de coeur comme pour de nombreux autres lecteurs, "simplement" une très bonne lecture, ce qui est déjà pas mal du tout.

En conclusion, les orphelins du royaume est un premier tome prometteur ! Ce n'est pas un coup de coeur comme j'en avais le secret espoir, mais j'ai passé un très bon moment en compagnie d'Alina et de ce nouvel univers qui se dévoile peu à peu sous nos yeux. Hâte de voir ce que le deuxième tome va bien pouvoir nous offrir !
Lien : https://livresdecoeur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BOOKSANDRAP
  29 octobre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/10/29/grisha-t1-leigh-bardugo/


C'était pour moi une évidence que de me plonger dans « Grisha » tant j'avais apprécié la plume de Leigh Bardugo dans « Six of crows ». Ici pas de dangereux et séduisant Kaz Bekker, mais une Alina, jeune orpheline tout aussi attachante, au destin plus que déterminant. J'avais hâte hâte hâte de découvrir son histoire dans le même univers que la duologie de « Six of crows » et pour être honnête je n'ai pas été déçue. Encore une fois ce fût une excellente lecture. J'ai adoré. J'ai trouvé l'univers formidable, très visuel et très sombre, les dialogues intéréssants et les personnages indéchiffrables. Je me suis laissée avoir par les retournements de situations, j'ai vécu la terreur d'Alina comme si c'était la mienne et je n'ai pas pu empêcher mon petit coeur de m'émouvoir pour la jolie relation présente dans le récit. Ce n'est pas un coup de coeur car certaines choses m'ont un peu dérangé, mais c'est tout de même une excellente découverte !


L'univers de « Grisha » est très dense, très fourni. Leigh Bardugo mets en place quelque chose d'unique et de propre à elle.
C'est pour moi un bon livre de fantasy car c'est développé. C'est très important pour une novice comme moi dans ce genre littéraire, de pouvoir parfaitement me familiariser avec ces dons nouveaux et de ne pas me sentir perdue au fil de ma lecture. Même s'il y a beaucoup de choses, de personnages, de termes à assimiler, on ne se mélange les pinceaux à aucun moments et ça c'est un bon point. L'univers est bien construit, on aperçoit les dangers et les zones d'ombres tout en étant constamment proche de notre personnage principal.
J'ai également beaucoup apprécié les passages de mythologie. le fait qu'Alina parte de zéro et se revèle être une invocatrice de lumière, fait qu'on est confrontés comme elle, aux Grisha et à leur capacités surnaturelles sans en connaître grand chose au départ. J'ai trouvé ça génial. L'auteure prends le temps de créer une histoire solide et addictive. J'ai été envoutée par toute cette magie et ce folklore qui nous entraine au coeur de Little Palace et des contrées du Shadow Fold.


Néanmoins j'ai trouvé la première partie de ce roman un peu trop introductive.
Je suis contente attention, que Leigh Bardugo prenne le temps de mettre en place l'intrigue, mais c'était pour moi un petit lent. C'est un premier tome qui se lit très bien, mais qui manque d'un peu de piquant. Il se passe des choses bien évidemment, mais pas assez non plus pour maintenir le lecteur en haleine du début à la fin. Une fois qu'Alina s'est révélée être une Grisha, elle part faire son apprentissage et le roman perds de son rythme. Je ne me suis pas ennuyée car j'ai aimé ce que j'ai lu, mais c'était un petit peu lassant de la voir faire la même chose jour après jour dans l'espoir de dompter sa lumière et de s'en servir pleinement. Je suis consciente que certaines personnes pourrait perdre leur engouement à cause de ces longueurs, même si personnellement j'ai savourer chaque ligne car j'étais très intriguée de découvrir comment elle gérait toutes ces nouveautés. On la voit se transformer littéralement et devenir une jeune femme sure d'elle. Cette évolution était vraiment plaisante et surtout crédible.


Et puis 100 pages avant la fin, tout se bouscule.
J'ai vraiment été heureuse de trouver plus de rebondissements durant cette seconde partie je ne vais pas vous mentir. Je n'ai rien vu venir. Et c'est là où c'était vraiment génial car je ne m'attendais pas du tout à tout cela. le rythme s'accélère, deviens plus effréné, plus dynamique et plus addictif. Durant ce dernier quart, j'ai été incapable de lâcher le bouquin avant de l'avoir terminé. J'avais déjà beaucoup aimé le début de cette histoire, mais j'ai littéralement dévoré la fin, trop impatiente de découvrir le dénouement de ce premier volet. On ressent parfaitement cette urgence et ce poids qu'Alina porte sur les épaules. J'ai eu peur pour elle, j'ai ressenti beaucoup d'injustice par moments, j'avais envie de lui crier d'agir et de la secouer par les épaules. J'ai vécu cette dernière partie à 100 à l'heure et je n'ai qu'une hâte désormais, découvrir la suite.
Pour ceux qui aiment les univers de fantasy pur et dur, sachez tout de même qu'il y a une petite romance. Je ne vous dirais pas qui sont les deux élus, mais j'ai trouvé cela très doux et très bien fait. Rien qui ne prenne le pas sur l'intrigue de base, mais c'est tout de même bien présent. C'était léger et subtil et c'est un aspect qui m'a beaucoup plus.


Pour conclure, je vous recommande bien évidemment « Grisha » de Leigh Bardugo, vous pouvez très bien le lire avant ou après la duologie de « Six of crows », on est totalement dans une histoire différente, bien qu'on évolue dans le même monde. C'est pour moi une très jolie réussite. Encore une fois la plume de l'auteure m'a envoutée et m'a fait passer un excellent moment de lecture, intense et destructrice. Maintenant il ne reste plus qu'à attendre la sortie de cette réédition du second tome qui est prévue pour Mai 2018… Et si vous hésitiez encore, j'espère que vous aurez fait convaincue de donner sa chance à Alina ;)


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bountyfrei
  06 janvier 2015
Alina et Mal sont deux orphelins recueillis par un Duc. Une fois majeur, ils sont envoyés servir l'armée de leur pays. Au court d'une expédition pour traverser la nappe, ils se font attaquer par des volcras, tout semble perdu jusqu'au moment où Alina fait sortir d'elle une puissante lumière... Serait-elle l'Invocatrice du soleil, celle qui pourra détruire la nappe et ramener la paix en son pays?

Tout d'abord, je tient à remercier ma binôme de LDPA, HanaShinoLili de m'avoir choisi cette lecture fort intéressante. En tout cas, j'ai passé un très bon moment en compagnie d'Alina !

Grisha est quand même rempli de tout un tas de mots sortis tout droit de l'imaginaire de l'auteure, et pour se repérer dans tout ça, ça n'a pas été très simple. Entre les skiffs, les keftas, les opriknihks, ect... Il m'a fallu un petit temps d'adaptation. Mais une fois tout ça passé, le reste de la lecture s'est extrêmement bien passé, et j'ai adoré découvrir le monde des Grishas, la vie au Petit et Grand Palais, et suivre les petites intrigues qui rythment notre lecture. Jusqu'au moment où...

Bam, retournement de situation ! Je ne m'y attendais absolument pas ! Tout en quoi je croyais (et donc par extension Alina, héhé) a volé en éclat pour laisser paraître une bien triste vérité. J'ai eu un peu de mal à reprendre ma lecture après ça, mais cette deuxième partie a quand même été agréable à lire, je me suis surtout imaginée pendant tout le reste de ma lecture des tas de scénarios concernant la fin du premier tome, mais ils allaient tous dans le même sens que celui de l'auteur, ce qui me convient plutôt bien !



Niveau personne, j'ai apprécié celui du Darkling, le bad guy bien dans ses bottes comme j'aime ! En revanche, j'ai trouvé Mal tellement plat, tellement insipide... Disons que si il se faisait manger par une nuée de Volcras, moi je ne dit pas non !

J'ai totalement adoré ce premier tome, et comme la suite n'est pas sortie en France, je regrette de ne pas lire en VO, vraiment ! Petite saga à suivre, donc...
Lien : http://onceuponatime.ek.la/g..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BookObsession
  20 mai 2013
Ça faisait un bon moment, que je voulais lire de la fantasy et comme le résumé me tentait alors j'ai essayé Grisha ne sachant pas trop à quoi m'attendre... et j'ai été agréablement surprise malgré quelques bémols.

Je vais d'abord commencer par le plus gros défaut du roman, qui n'est pas des moindres puisqu'il s'agit d'Alina, le personnage principal. Dès le début, je n'arrivais pas à m'attacher à elle, ses remarques, son caractère, ses actions,... bref je ne l'ai pas aimé et cela est encore pire vers la fin. Ensuite, pour ce qui est des autres protagonistes, j'ai un avis assez mitigé pour Mal, que l'on n'a pas vu beaucoup et au contraire pour le Darkling, ce personnage assez énigmatique dont l'on cerne pas vraiment les réelles intentions, qui est l'un des plus grands points fort du roman.

L'intrigue met du temps à ce mettre en place, elle commence vraiment vers la deuxième moitié du livre, mais ça ne m'a pas dérangé pour autant.

C'est au cours d'une mission dangereuse qu'Alina révèle ses pouvoirs et se retrouve être une Grisha, ces êtres qui dirigent le Royaume et qui possèdent des facultés magiques. Suite à cet incident, elle va se retrouver sous les ordres du Darkling ...

L'histoire est vraiment rapide à suivre, l'écriture est fluide et entraînante et l'univers créé par l'auteure basé sur un modèle russe, est vraiment captivant quoiqu'il manque un peu de profondeur.

Pour résumé, c'est une histoire assez sympathique que j'ai beaucoup aimé suivre, même si par moment j'aurai voulu rentrer dans le livre afin de donner des claques à l'héroïne.
Lien : http://iliryss.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Six of Crows?

Quel est le surnom de Inej ?

l'araignée
le fantome
le Spectre

7 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Six of Crows, tome 1 de Leigh BardugoCréer un quiz sur ce livre
. .