AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le guide Steampunk (18)

Musardise
Musardise   23 juin 2018
Quelles sont les principales caractéristiques du steampunk ?
On peut en compter trois. Tout d'abord, le steampunk tient de l'uchronie en ce qu'il propose une histoire alternative, une réinvention de l'Histoire telle que nous l'avons connue, avec comme point de rupture une évolution différente de la technologie. Ce point de rupture est important dans une uchronie parce qu'il marque le moment d'une nouvelle ligne temporelle. Par contre, contrairement à l'uchronie traditionnelle, le steampunk peut adopter des points de rupture liés aux genres de l'imaginaire (magie, invasion extraterrestre, substance aux capacités fantastiques, etc.)... et ne pas toujours chercher à les expliquer ![...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          180
Musardise
Musardise   25 juin 2018
Pourquoi la vapeur ?
Icône steampunk, l'engin à vapeur revêt plusieurs formes. D'une manière générale, il est gigantesque, énorme, monstrueux. La machine steampunk est toujours sidérante, fascinante et par extension un peu inquiétante dans sa démesure. [...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          160
Musardise
Musardise   23 juin 2018
Quelle est l’importance alors de Jules Verne et de H.G. Wells ?
[...]Le steampunkest une reconnaissance majeure de ces deux auteurs : reconnaissance de leurs œuvres, mais aussi de leur imaginaire. Le steampunk reprend et développe des thèmes issus de leurs romans tout en les citant et parfois en les réinventant : maîtres du monde, machines extraordinaires, invasion extraterrrestre, etc. Leur présence est aussi un formidable hommage à la puissance littéraire de leurs imaginaires. [...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          150
Aelinel
Aelinel   12 mars 2016
"Nous réfutons l'idée que le Steampunk doit exclusivement être fixé sur le XIXème siècle victorien. Il a pu l'être au moment de la parution des premiers romans. Aujourd'hui encore, il peut-être victorien, et l'est très souvent. Mais, il ne peut pas être que cela. Il a un jeu sur l'espace, le temps, la forme et la culture, à la fois fluide et mobile, ce qui le rend, somme toute, aussi difficilement définissable qu'immédiatement compréhensible." (P. 27)
Commenter  J’apprécie          134
IreneAdler
IreneAdler   12 juillet 2013
Ce qui soude le steampunk est l'approche "Do il Yourself" et le désir et la reconnaissance de l'ingéniosité, de la créativité et l'indépendance qui semblent nous avoir été volées par la culture consumériste.
Commenter  J’apprécie          90
Musardise
Musardise   05 août 2018
[...] Peu de gens auront lu "The Ape-Box Affair", c'est très probable. Et les gens qui me félicitent d'avoir "inventé" le steampunk sont souvent les mêmes qui me demandent juste après d'expliquer ce qu'est le steampunk, ou si j'ai vu ce film sur Sherlock Holmes qui était steampunk, ou si j'étais au courant qu'on vendait en grande surface des versions steampunk de Raggedy Ann... "Comme vous devez être fier !" Je ne sais pas trop comment réagir, j'ai du mal à comprendre. Pour être plus clair, c'est la première fois que j'ai des fans qui n'ont pas lu mes œuvres, et ça, c'est surréaliste. [...]

Entretien avec James Blaylock
Commenter  J’apprécie          80
Musardise
Musardise   29 juin 2018
Nous désignons par le terme proto-seampunk ces romans qui auraient pu être steampunk, qui auraient pu créer le steampunk... si seulement le mot avait existé au moment de leur publication ! Hasard ?Manque de chance ? Incompréhension du public de leur profonde originalité ? Ces textes ont été publiés alors que la science-fiction explorait résolument le futur, dominait le marché et ne leur laissait pas de place. Ils ont été vus comme des fictions victoriennes irrévérencieuses, amusantes et parfois délicieusement rétro. Ce que l'on n'a pas perçu alors, c'est que ces mêmes textes étaient en train de poser les bases d'une modernité et que - loin d'être de nostalgiques passades - ils annonçaient une révolution à venir.

Le proto-steampunk
Commenter  J’apprécie          80
Aelinel
Aelinel   13 mars 2016
Interview de Mark Hodder :
"- Les classiques de la littérature gothique mettent en cause la science, parce qu'à l'époque, la science, en tant que discipline, commençait enfin à avoir une réelle influence sur la vie des gens. La science leur faisait peur car c'était une discipline nouvelle qui questionnait leur façon habituelle de penser, basée sur la religion. Moi, je propose de faire l'inverse, de substituer la science à la religion. La science est rationnelle. La science offre des solutions. La religion, au contraire, est désuète, extrêmement dangereuse et donne le cancer. Regardez l'histoire de la religion! Nous devons mettre en cause son utilité." (P.120-121)
Commenter  J’apprécie          82
LiliGalipette
LiliGalipette   07 avril 2019
« Une étude de l’histoire du steampunk nous apprend que le mouvement est concrètement passé du stade d’élan littéraire à une véritable sous-culture grâce à l’exploitation du web sous sa forme 2.0. » (p. 352)
Commenter  J’apprécie          40
IreneAdler
IreneAdler   12 juillet 2013
A son meilleur, la force du steampunk est de poser un dialogue entre le passé et le présent, de proposer une réaction contre les mollesses et lâchetés de notre époque, de les confronter aux erreurs et espoirs du passé : autrement dit, d'envisager notre futur.
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    3140 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre