AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2298137072
Éditeur : France loisirs (17/01/2017)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Se réveiller sans rien savoir des dernières heures écoulées, un fardeau que Jane supporte depuis ses onze ans. L'année où elle a été enlevée. Brillante étudiante de 19 ans aux yeux de tous, la jeune fille souffre pourtant de « fugues temporelles », crises proches du somnambulisme dont elle ne garde aucun souvenir. Comme chaque année, Jane passe l'été au bord du lac Mendota dans le chalet familial. Obligée de se rendre à Chicago pour son travail, sa mère la laisse en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Bouvy
  06 novembre 2018
Jane est une jeune fille de dix-neuf ans. Elle est surdouée et est étudiante en science à l'université du Wisconsin, située à Madison. Elle partage sont appartement avec une étudiante laotienne, Mei LI. Jane est complètement asociale si ce n'est son amitié partagée avec sa colocataire. Mais Jane est profondément perturbée depuis qu'elle s'est fait enlever l'année de ses onze ans. Elle avait disparu pendant un mois et est affectée d'une amnésie concernant ce dramatique épisode de sa jeune vie. Elle suit de temps en temps une thérapie mais les souvenirs ne lui reviennent pas. Depuis, elle est traumatisée par les dessins animés de Walt Disney sans savoir pourquoi. Elle a régulièrement des absences, qu'elle appelle des voyages temporels, où elle agit sans se souvenir de ce qu'elle a pu commettre comme acte. Là, elle vient d'en subir une et s'inquiète de ce qu'elle a pu faire durant son absence. Les vacances d'été vont commencer, sa mère va venir la chercher pour qu'elle passe des vacances aux bords du lac Mendota. Son beau-père, le mari de sa mère possède une maison située sur les berges du lac. C'est près de cet endroit que Jane avait disparu huit ans plutôt. La première journée se passe merveilleusement bien en compagnie de Richard, le mari de sa mère. Rejointe par trois amies d'enfance du cru, Vanessa, Virginie et Catherine, qu'elle appelle ses frangines, ils passent une journée à la pêche. le soir venu, ses amies rentrent chez elles. Mais la nuit, Jane reprend conscience un couteau à la main au côté de son beau-père égorgé. Tout semble accuser Jane et les flics du coin tentent de boucler rapidement l'enquête en chargeant Jane sans preuve. C'est sans compter sur un agent spécial du FBI, Joseph Sleuth, qui, sachant que Richard avait des ambitions politiques qui dérangeaient les puissants de la région. Il pense que c'est un crime politique et que Jane est une coupable bien trop idéale. Jane est enfermée dans un asile en attendant qu'on statue sur son sort. le docteur Rochester, psychiatre en charge de son cas, après un mois sans résultat, et se rendant compte que Jane tombe en catalepsie devant un dessin animé de Walt Disney (Blanche-Neige dans le livre) et appelle finalement à la rescousse un ancien camarade d'université, réputé excellent hypnothérapeute de s'occuper du cas de Jane…
Pour commencer, je remercie Babelio et les éditions France Loisirs pour m'avoir confié ce roman. le concept de ce livre est intéressant par la trame et la façon de procéder. Mais l'essais est-il transformé ? L'histoire est divisée en courts chapitres et en général, j'apprécie cette façon de procéder. Je trouve qu'il est agréable de naviguer dans un roman jalonné de courts chapitres car on s'arrête facilement sans perdre la trame de l'intrigue. Donc voilà un point positif. Ce que j'ai apprécié aussi, c'est cette « diabolisation » des films de Walt Disney, les classiques qui récupèrent les contes populaires pour les transformer en belle histoire pour les enfant. Bon, je l'avoue, je suis peut-être parfois antiaméricains primaire. Est-ce le fait d'avoir vécu pas mal de mois à Cuba pour y faire de la coopération. Mais non, je l'étais déjà un peu avant, contre l'ultra libéralisme que développe et chéri ce pays et qui veut nous l'imposer. Et puis, je suis carrément étranger aux films de Disney, petit, je n'en ai jamais vu un seul. Et les extraits qui étaient diffusés à la télévisions ne m'ont jamais séduit. le merchandising qui a autour, la machine à pognon qui ronronne et aussi le fait que les méchants doivent vraiment être sordides pour que les gentils soient vraiment gentils. le genre de films moralistes que je n'apprécie pas. Je les ai donc découverts sur le tard, heureux papa de deux filles que je suis devenu. Mais je les ai vu frémir à certains passages et même parfois pleurer. Donc, je n'accroche toujours pas à la machine à rêve Disney et je ne vois ces productions que comme des grosses machines à générer du pognon. Donc, ce roman, en se servant des films de Disney comme arme à torturer une gamine de onze ans jusqu'à en faire un être manipulé par un lavage de cerveau abonde dans mon sens. Mais ne nous arrêtons pas là, continuons cette critique. le style est assez basique, comme c'est souvent le cas pour les livres qui visent le «best seller». (Avez-vous déjà lu un best seller écrit avec du style ). Nous voyageons entre le passé, où Jane a onze ans et sa vie de jeune adulte qui se déroule au présent. Petit à petit, nous avançons dans l'histoire mais il faut pratiquement attendre l'arrivée du docteur hypnose (plus ou moins à la moitié du livre), Mickaël Eckhart pour qu'enfin, la trame sorte de son mode préchauffage pour s'accélérer. Après, nous plongeons dans l'invraisemblance mais ce côté délirant du roman ne me dérange pas. Par contre, à peine nous arrivons dans la partie passionnante que presque tout est deviné. Terminé le vrai suspens. Bon, je continue jusqu'au bout pour vérifier si je ne me suis pas gouré mais non, pas de bol, j'avais raison si ne n'est deux ou trois petits détails surprenants. Je me suis aussi demandé comment l'enquête parallèle de l'agent spécial du FBI Joseph Sleuth pouvait avancer si ce n'est par un gros coup de chance, ce qui est peut-être la surprise de la fin de l'ouvrage où, à partir de là, tout se précipite miraculeusement. Ce que je regrette le plus, c'est que l'histoire se déroule dans l'Amérique profonde et que jamais, nous n'en ressentions l'ambiance. Je pense que l'auteur a de sérieuses leçons à prendre, entre autre des frères Cohen. S'il avait passé un peu de temps à développer ce côté folklorique de cette région du Wisconsin, plutôt que de cultiver certaines longueurs inutiles et ennuyeuses (ne serait-ce pas là un pléonasme ?), je pense que ce roman aurait gagné en émotions et en intérêt pour le lecteur que je suis. (Peut-être trop exigeant ? ) Bref, je reste sur ma faim et c'est en demi-teinte que je referme ce livre à qui j'accorderai juste la moyenne et qui ne me laissera pas un souvenir livresque impérissable.
Personnages :
Jane McLeone : master en sciences à l'Université du Wisconsin à Madison. Elle aimerait s'inscrire ensuite en doctorat en biologie embryonnaire. QI : 168, état psychologique désastreux depuis sa disparition quand elle avait11 ans, maintenant, elle a 19 ans.
Janine Holstein, sa mère
George McLeone : le père de Jane, membre de Numen
Mei Li : son amie de fac et colocataire qui est Laotienne.
Dr Sapirstein le thérapeute depuis qu'elle est enfant
Richard Holstein son beau-père, Park Supervisor de Madison, homme humaniste et de gauche qui brigue un poste de sénateur lors des prochaines élections.
Numen : société secrète et influente
Mickaël Eckhart : hypnothérapeute qui soigne Jane
Joseph Sleuth : agent spécial du FBI
Donald de Large : le procureur ripoux
Vanessa la jolie brune aux yeux verts, nom de sorcière : Phoebe
Virginie, la jolie rousse nom de sorcière : Stella
Catherine, la petite grosse, nom de sorcière : Luna
David Byrd : agent spécial duFBI, ex binôme de Joseph
Université du Wisconsin, à Madison
Lac Mendota, dans le Wisconsin.
Jim Gallaway et Robert Dogson les inspecteurs qui sont les premiers chargés de l'enquête du meurtre de Richard.
capitaine Longfellow, flic qui supervise l'enquête du meurtre.
Charlene Godwill juge d'instruction chargée de l'affaire. C'est une femme d'une cinquantaine d'année, forte et noire qui défend plutôt les pauvres et combat les crimes racistes.
Dr Patrick Rochester, chef du service psychiatrie adulte de l'hôpital psychiatrique de Madison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Valmyvoyou_lit
  27 novembre 2018
Il y a huit ans, alors qu'elle avait onze ans, Jane a été enlevée. Elle est réapparue, un mois plus tard, sans souvenirs de ce qu'elle a vécu. Mais depuis cet événement, elle souffre de fugues temporelles. Ses crises s'étaient estompées, mais la panique la gagne lorsque cela recommence. Elle ne sait pas ce qu'elle a fait les heures précédentes.

Une nuit, elle se réveille, les mains pleines de sang, un couteau à ses pieds, au côté de son beau-père Richard qui a été égorgé. Elle appelle la police en disant qu'elle pense l'avoir tué. Elle n'a aucun souvenir de cette nuit, mais la scène permet de deviner ce qu'il s'est passé.

Alors que Jane est enfermée dans un hôpital psychiatrique afin de déterminer si elle a agi de manière responsable ou sous l'influence d'une pathologie psychiatrique, sa mère, absente la nuit du drame, est épaulée par Joseph Sleuth, un agent du FBI local, mis au placard par sa hiérarchie. Tous deux ne croient pas en la culpabilité de la jeune fille. Richard, leader du Parti écologiste, briguait un poste de sénateur et dérangeait beaucoup de monde, en particulier dans le monde politique et au sein du puissant lobby céréalier.

Lorsque Jane est prise en charge par un hypnothérapeute, les souvenirs remontent. Elle fait d'effroyables découvertes sur les circonstances de son enlèvement…

Aie confiance… lis ce thriller angoissant…

Les dessins animés de Walt Disney semblent traumatiser Jane et déclencher ses fugues temporelles. Ma fille n'a jamais voulu regarder Alice au pays des merveilles. Après la lecture de À fleur de peau, je n'ai pas très envie qu'elle le voit. James Barnaby démontre que certaines scènes des oeuvres de Disney peuvent être traumatisantes. Vous souvenez-vous de la Dame de coeur, hurlant “Qu'on lui coupe la tête ! » ? Etrange que Richard ait été égorgé… Et le serpent dans le livre de la jungle ? Les dessins animés pour enfants qui sont sur ma photo, donnent un climat anxiogène à ce thriller très bien ficelé. L'étude, que l'auteur en fait, est hallucinante mais tellement réaliste !

J'avais deviné certains éléments de l'histoire, mais je ne pouvais pas lâcher ce livre. Il me fallait tout d'abord vérifier si, à force de lire des thrillers, mon esprit n'était pas devenu tordu. de plus, l'auteur s'amuse à emmener le lecteur sur toutes les pistes possibles. Cet exercice, pour résister à ses mots ou se demander à quel moment il nous trompe, est jubilatoire. Notre cerveau n'est pas au repos et nous cherchons à reconstituer le puzzle.

L'aspect psychologique de ce livre est puissant. Tout y est : l'ambiance, le contexte, les fils qui se recoupent lorsque nous avons toutes les informations. James Barnaby décrit la force de la manipulation psychologique et cela fait froid dans le dos.

Plus de détails sur mon blog

Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Livresque78
  28 octobre 2018
L'auteur débute cette histoire de façon à nous mettre dans le bain immédiatement.
James Barnaby nous fait de suite comprendre que Jane a vécu l'indicible à l'âge de 11 ans, puis il nous ramène au présent, Jane a aujourd'hui 19 ans et son cauchemar est loin d'être terminé.
J'ai eu à ce moment de ma lecture, quelques peurs, quelques doutes dus à certains clichés qui peuvent être peu engageants: les policiers en uniforme stationnés dans leur véhicule se goinfrant de donuts et cet agent du FBI au look impossible. Mais ces idées reçues ont vite été mises au rebut, car plus on avance dans cette terrible histoire et plus la profondeur de l'intrigue prend le dessus et fait oublier tous les défauts.
Un thriller de presque 450 pages qui gagne en intensité et en qualité.
L'auteur nous plonge dans nos petites certitudes puis brusque retour en arrière, ce dont le lecteur était certain n'est plus si évident. Se mêlent à tout cela des enjeux politiques, des sociétés secrètes, des ambitions personnelles. Et au milieu de tout cela, Jane, la petite fille de 11 ans qui ne se souvient pas de ce qu'elle a subi et la toute jeune adulte, qui tente de garder le cap de sa vie.
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
LinstantDesLecteurs
  12 novembre 2018
Un thriller psychologique qui nous transporte dans le monde sombre des dessins animés de Walt Disney !
Comment vous expliquer sans vous en dire trop pour ne pas spoiler l'histoire ? C'est bien écrit, c'est tout en suspense, un mort, une enquête, des liens hallucinants, torture psychologique et une histoire rondement menée !
Jane est une jeune femme de dix-neuf ans un peu à part. Elle est recluses dans son monde, elle a du mal à accepter ses camarades, seules quelques personnes peuvent l'approcher et trouvent grâce à ses yeux. Surdouée, elle suit des études brillantes, toujours très précises dans tout ce qu'elle fait et ne porte d'intérêt que lorsqu'il y en a vraiment pour elle.
Il y a huit ans, elle s'est faite enlever, mais n'en a aucun souvenir et depuis, elle est comme ça. Pour elle, elle s'est échappée le soir puis est revenue le lendemain… Sauf qu'un mois s'est écoulé entre temps ! Depuis, elle ne sait pas pourquoi, les films de Walt Disney l'oppressent, lui font peur. Elle ne peut plus en regarder un seul. Après toutes ces années de psychothérapie avec le seul docteur possible, un pédopsychiatre, il lui a dit qu'elle était guérie. Mais depuis quelques temps, certaines heures lui sont volées et elle ne sait pas ce qu'il s'y passé. Elle se réveille dans un endroit quelques heures plus tard, en ayant vécu des affres de dessins animés tel que Alice au pays des merveilles, mais elle ne sait absolument pas ce qu'elle a fait… Elle ne comprend pas, elle est perdu, son cauchemar recommence…
Le jour des vacances, elle rejoint sa famille dans la maison du bord du lac Mendota. Elle y retrouve son beau-père, Richard, ainsi que ses amies d'enfance, ses « frangines ». Dans la nuit, elle se réveille les mains pleines de sang, non loin de son beau-père égorgé. Qui l'a tué ? Est-ce elle ? Quelqu'un d'autre ? Pourquoi ? Comment ?
James Barnaby nous plonge dans une enquête des plus singulières. Une enquête « roman choral » où tout est relié, à la façon d'un puzzle et je dois dire assez surprenante, on va découvrir chaque petit bout de pelote à dérouler, chaque petit morceau d'un grand portrait qui se dévoile qu'en fin de livre… Tout d'abord, on prend goût à cette histoire par le personnage de Jane qui nous raconte son évolution de son côté, depuis quelques temps et puis après la mort de Richard. Elle est éloignée de l'enquête, ou plutôt mise de côté devrais-je dire et coupé des proches de l'enquête. Elle va donc évoluer à sa manière et se poser beaucoup de questions, voir quelques bribes de lumières et replonger dans les méandres de son esprit torturé. Ensuite, nous allons suivre d'autres personnages comme sa mère qui lors de l'assassinat de son mari été à Chicago pour affaire. Elle va elle aussi suivre l'affaire de près, avec un enquêteur du FBI loin d'être commun, loin des costumes cravates et verres fumés, mais plutôt blouson à frange et coupe indienne. Joseph, c'est son prénom, a lui aussi une histoire particulière et va tout faire pour mettre en lumière cette affaire qu'il pense être un immense complot ! Véritable ? Ou juste une idée de plus qu'il se fait ?
En parallèle, nous plongeons dans les dessous des affaires… Les organisations, les corruptions, les haines, les rivalités, les subtilités, les travers de tout ce qui peut se tramer à la façon Américaine.
L'auteur fait la part belle à l'écologie, à la corruption, aux idées reçues (qui parfois sont un peu exagérées je pense), à la cigarette aussi ! Bref, malgré une enquête tout en suspense, rythmé et psychologique, on a d'autres thèmes sous-jacents qui éclos…
Je me suis fait happer par cette histoire, Jane est un personnage rongé depuis l'âge de onze ans. Elle ne sait absolument pas ce qui a pu se passer à ce moment-là et toute sa vie a basculé. Elle ne peut pas comprendre, son esprit s'est en quelque sorte séquestré pour se protéger. James Barnaby va nous amener de manière subtile le sujet de l'hypnose. Qui peut à priori faire peur. Mais étant de plus en plus utilisé dans le monde entier pour diverses pratiques, il faut savoir l'utiliser correctement. Il nous fait toucher du doigt cette faculté. Bonne ou mauvaise l'hypnose est puissante. Elle permet de soigner, de maîtriser ses douleurs, de stopper la cigarette, etc.
James nous montre aussi une autre facette des films Walt Disney qui ont bercés notre enfance. On découvre les parties complexes et celles qui peuvent faire peur. On peut en retirer pas mal de morale, d'histoire, de philosophie, de recherche et d'explications. Mais on découvre également qu'ils peuvent être diaboliques.
En tout cas, c'est une enquête pleine de rebondissements, écrite toute en finesse et en subtilité. Les quelques six cents pages se laissent tranquillement dévorer sans jamais trouver de longueur. Il y a du rythme, des chapitres assez courts et différents personnages à chaque fois qui nous permet de comprendre petit à petit les fils entremêlés de cette histoire de dingue ! Je dois également souligner la traduction de ce livre qui utilise des mots justes, hauts et surtout rarement utiliser et qui redonnent beaucoup de magie et de force au roman.
Je vous recommande ce Thriller psychologique, où suspense, rythme et torture cervicale sont bien présents. Une histoire hallucinante dans laquelle vous passerez un super moment et où vous ne regarderez plus jamais les films de Walt Disney de la même manière !

Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
janessane
  03 novembre 2018
"A fleur de peau" est un thriller surprenant . Il nous emmène là où on ne s'attend pas à aller. De rebondissements en rebondissements, James Barnaby égare son lecteur sans jamais le perdre. C'est simple, on soupçonne tout le monde et on se demande surtout si Jane a commis l'irréparable.
La force de ce thriller repose sur sa galerie de personnages atypiques. Il y a d'abord Jane, victime d'un enlèvement l'année de ses 11 ans et qui ne se souvient de rien. Brillante, elle demeure pourtant à la marge des autres, incapable d'avoir un contact physique et sujette à des crises d'angoisse dès qu'elle visionne un Walt Disney. Il y a Richard, son beau-père, qui semble trop gentil et affectueux pour être honnête. Son père George, lui, est un fieffé salaud. Quant à sa mère, elle semble avoir adopté comme philosophie de vie "faisons comme si rien ne s'était passé, tout va bien" . Et puis, il y a les "frangines", les trois amies d'enfance de Jane qui usent tellement de sarcasmes entre elles qu'on se demande si elles connaissent la définition réelle de l'amitié. Et enfin, il y a Joseph, flic qui dérange et Mickaël, thérapeute hypnotiseur qui souhaite sauver Jane pour se racheter d'une erreur passée. Bref, vous l'aurez compris, ces personnages ne sont pas tous particulièrement attachants de prime abord. Mais derrière cette façade, tous montreront un autre aspect de leur personnalité au fur et à mesure de la lecture.
C'est franchement cela qui m'a plu.
Quant à l'histoire, elle est bien plus originale qu'elle ne laisse supposer. Certains trouveront certainement que tout cela est un peu "gros" mais, pour ma part, je me suis laissée embarquer. Quand tout est aussi bien ficelé ,nous n'avons plus qu'à nous laisser piéger.
Maintenant, une précaution à prendre avant de lire ce livre. Si vous êtes fan de Disney et que vous aimez faire découvrir cet univers à vos enfants, pas sûr que cela dure après la lecture de ce livre...Pour ma part, Alice, Blanche-Neige et Aurore auront désormais un goût de soufre...
Merci à Babelio et aux éditions France Loisirs pour la découverte de cet original thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BouvyBouvy   03 novembre 2018
D’ailleurs, pour les psys, personne n’était véritablement normal. La ligne qui séparait les êtres en liberté de ceux qui étaient enfermés ne correspondait pas à une frontière entre la normalité et la folie, mais entre la maîtrise de ses pulsions et le passage à l’acte.
Commenter  J’apprécie          131
YumeKuraiYumeKurai   12 mars 2018
"Elle sent tout près d'elle la présence de l'être qui lui parle. Elle ne parvient pas à le voir. La pièce est plongée dans l'obscurité, en dehors des lumières émises par le poste de télévision. Le casque qui lui immobilise la tête l'empêche de se tourner. Elle sent un souffle chaud sur sa nuque. Des lèvres qui effleurent sa peau. Un léger halètement dans la voix de l'inconnu qui lui chuchote : "Bienvenue dans le monde fabuleux du magicien d'Oz."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
brinvilliersbrinvilliers   21 juillet 2018
- C'est pas un règlement de comptes entre clans, lieutenant Gallaway. La victime serait Richard Holstein.
Jim écarquilla les yeux.
- Le gauchiste qui se présente au Sénat ? J'y crois pas ! Il faudrait le décorer celui qui a fait la peau à ce rouge. Des infos ?
- T'excite pas ! File là-bas vérifier tout çà. L'appel vient de sa belle-fille, Jane Mc Leone, étudiante à l'université. Elle est dans tous ses états, et assez confuse.
- La petite Jane ? Elle a vu quelque chose, un suspect ?
- Non, le suspect, c'est elle....
- Pardon ?
- Elle s'accuse du meurtre de son beau-père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ChristieFoChristieFo   29 octobre 2018
Jane ne bougeait pas. Elle restait dans la même position, bien calée sur la chaise en alu, le dos droit, les deux mains posées sur la table. Cela faisait plus d’une heure qu’elle ne faisait rien d’autre qu’attendre, pareille à une statue sans vie. Elle avait l’habitude de ces pauses, quand le cours de l’existence s’interrompt soudain. Paradoxalement c’était dans cette inaction qu’elle avait le sentiment d’être vraiment elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   14 novembre 2018
Pour lui, elle était une simple gamine brisée par la vie, qui avait compensé ses blessures par des études supérieures de haute volée, et qui peut-être parviendrait un jour à vivre avec ses traumatismes, sans jamais les guérir tout à fait. Ses cauchemars et ses crises refaisaient parfois surface, pourtant elle allait de mieux en mieux et n'avait plus besoin de prendre les neuroleptiques qu'il lui prescrivait jadis.
Jane savait que le Dr Sapirstein se trompait. En fait, il avait tout faux. elle n'allait pas mieux, loin de là. Elle ne s'était même jamais sentie aussi mal. Ses vieux démons étaient en train de se réveiller...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : hypnoseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de James Barnaby (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "A fleur de peau" de James Barnaby.

Quel personnage de Disney est mis en avant au tout début du roman ?

Cendrillon
Blanche neige
la belle au bois dormant
Belle (de la belle et la bête)

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : À fleur de peau de James BarnabyCréer un quiz sur ce livre
.. ..