AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203136839
Éditeur : Casterman (24/01/2018)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Ses parents inquiets de l'incapacité de parler de leur fille dans les situations de stress, essaient tous les traitements médicaux et psychologiques qui leur sont proposés. Paradoxalement c'est la surdité de Nick qui sortira Steffi de son mutisme. Entre langue des signes, regards éloquents et autres moyens de communications improvisées, les deux adolescent tissent un lien très fort.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
AliciaBookshelf
  03 mai 2018
En commençant ce roman, j'étais persuadée que cela allait mettre en scène une romance entre un sourd et une muette. Je pense que j'ai du mal lire le résumé puisque finalement Steffi est une jeune fille à la capacité de parole, mais qui est trop timide/angoissée pour s'en servir. du côté de Rhys, lui est bien sourd.
Je trouve ça bien que les auteurs se renouvellent et nous propose des romans d'amour avec des personnages avec des caractéristiques particulières, cela diversifie les histoires et met en avant des personnages que l'on n'a pas l'habitude de voir dans la littérature. Bien évidemment, dans ce roman, la surdité et tout ce qui l'entourent est abordé dans ce roman. L'auteur nous plonge, même si le narrateur n'est pas Rhys, dans le monde des sourds et à quel point leur vie peut-être compliquer dans ce monde d'entendant. On nous montre bien que même si les sourds veulent se débrouiller le plus possible par eux-même et vivre « normalement », ces possibilités sont freinées et ont leurs limites. On se rend soudain vraiment compte que le monde dans lequel on évolue n'est vraiment pas adaptés à tous, mais aussi à quel point les gens changent de comportement dès que leur interlocuteur a une quelconque déficience.
Ce que j'ai aimé avec le « problème » de Steffi, c'est qu'il montre que les gens souffrants d'angoisses chroniques ne font pas exprès d'être ainsi et que cela leur bouffe la vie à eux aussi. En effet, Steffi, souffre d'angoisses face à la vie depuis bien des années et à cause de ça, elle ne peut s'exprimer par la parole dès qu'elle est hors de sa sphère familiale. Ce qui entraîne de nombreux problèmes que cela soit à l'école où cela l'isole énormément ou bien même à la maison ou sa relation avec ses parents sont tendues. Steffi a tout de même la chance d'avoir une meilleure amie qui l'aide, bien que leur relation ne soit pas sans défauts lors de cette année charnière de première, ainsi qu'un super papa génial, protecteur et attentionné. En contrepartie, elle a une mère exécrable, qui ne fait rien pour arranger la situation, bien au contraire, elle a plutôt tendance à aggraver les choses par ses remarques sournoises et blessantes. J'ai à ne nombreuses reprises eu très envie de la trucider sur place.
Comme souvent, on retrouve quelques clichés données aux romances, mais rien de bien méchants. Bien au contraire, j'ai trouvé que Steffi était d'un réalisme assez prononcé vis-à-vis de son histoire avec Rhys. Oui, ils s'aiment à cet instant T, mais rien ne prouve que cela durera pour toujours et à jamais, elle en a conscience et ça fait du bien de suivre une fille qui ne pense pas que si cette histoire ce termine, toute sa vie sera foutue ! Malgré tout, je dois dire que leur histoire à tous les deux est bien trop mignonne et sincère. La non-possibilité de communiquer par la parole, les obligent à instaurer leur propre mode de communication ou la parole n'a pas sa place, nous offrant des scènes très touchantes sans qu'un mot ne soit prononcé, leur histoire d'amour est d'une pureté rare.
Par contre, ce qui m'a le plus fait tiquer, ce sont les nombreuses coquilles repérées tout au fil du roman. Mots manquants, mauvais pronoms. Je ne suis pas trop regardante sur les accords, je fais aussi des fautes, mais là, cela a été assez répétitif et lors de la lecture d'un roman, c'est assez gênant.
En résumé, « Et plus si affinités » est une romance qui fait du bien par le contexte de son récit et par le réalisme de ses personnages. Cela fait du bien de trouver de plus en plus de romans de ce genre, mettant en avant des personnages peu communs.
Lien : http://aliciabookshelf.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elyza
  21 mars 2018

J'aime de plus en plus lire des contemporains qui véhiculent de beaux messages en compagnie de personnages touchants et attachants qui ont l'air au premier abord fragiles et abimés par la vie mais se révèlent finalement être plus fort que la plupart d'entre nous. Merci aux éditions Casterman de m'avoir permis cette très jolie lecture.
Steffi est victime d'un mutisme sélectif et d'une grosse phobie sociale. En compagnie de sa meilleure amie Tem et de sa famille proche, sa timidité est presque imperceptible mais dès qu'elle quitte son environnement habituel et sécurisant, elle se retrouve complètement muette, incapable de communiquer avec qui que ce soit. le proviseur de son lycée va lui présenter Nick, un nouvel élève sourd parce que Steffi connaît les rudiments de la langue des signes. Est-ce que cette rencontre va permettre à Steffi de s'exprimer davantage ?
Cette lecture est aussi douce qu'une caresse. Je l'ai trouvé tendre et mignonne à souhait, sans jamais tomber dans le mièvre ni dans l'excès. Elle aborde plein de sujets de société très intéressants parmi lesquels la mixité, la différence, le handicap et le deuil mais elle aborde avant tout, l'adolescence avec ses hauts et ses bas, l'amitié, le premier amour et les questions existentielles inévitables sur l'avenir.
Cette une histoire vraiment complète qui prend le temps de s'installer tout doucement, de toucher notre esprit avant d'embarquer notre coeur. On va ainsi apprendre à nous familiariser à Steffi qui vit entre deux maisons, celles de ses parents divorcés et dont les interactions sociales se résument à sa chienne, sa meilleure amie et sa famille recomposée. La jeune fille a beau être d'une timidité maladive, sous traitement médicamenteux et suivi psychologiquement, elle n'en est pas moins plus forte qu'elle ne semble le penser. Elle a une véritable envie de bien faire, elle est d'une nature enjouée, douce et aimante et c'est vraiment un personnage que j'ai adoré découvrir.
En parallèle, on apprend à connaître Rhys qui en dépit de son handicap est un garçon ouvert, sociable et amical. Il vient d'un lycée spécialisé dans lequel il y avait de nombreuses personnes sourdes mais pour sa dernière année avant d'intégrer la fac, il a décidé de changer d'établissement afin de se préparer à ne pas être constamment couvé.
Peut-être qu'au premier abord, cette histoire d'amour entre la muette et le sourd sonne un peu facile mais elle n'est en rien clichée et provient d'une belle évidence. Peu importe leur handicap, ces deux là se sont trouvés et leur amour va être une véritable force l'un pour l'autre. Leur relation a su me toucher et leurs échanges, véritable patchwork de phrases écrites, mimées et lues sur les lèvres m'ont rendu rêveuse.
J'ai pu m'attacher aux personnages secondaires tout simplement parce qu'ils possèdent une véritable place et une grande importance dans le récit. Tem aime Steffi d'un amour inconditionnel depuis leur enfance quant aux parents, ils ont beau avoir divorcé ils n'ont pas mis de côté pour autant leur rôle parental et tout en étant très différents l'un de l'autre, s'impliquent beaucoup tous les deux dans l'éducation de leur fille. Toute cette ribambelle de personnages m'a fait forte impression et même si le récit m'a semblé vraiment complet (je ne sais pas ce qu'aurait pu ajouter de plus l'auteure) je me suis sentie triste de terminer cette histoire tout simplement parce que je me sentais extrêmement bien à l'intérieur.
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheEdenofBooks
  29 janvier 2018
J'ai régulièrement des parents qui viennent me solliciter à la bibliothèque pour me demander des conseils lecture pour leurs adolescents qui n'aiment pas lire. C'est toujours un challenge de trouver le titre miracle qui fera basculer un non-lecteur vers le monde des livres. J'aurai d'ailleurs la chance d'animer un atelier lecture le vendredi 2 mars sur ce thème. « Et plus si affinités » pourrait convaincre les plus réfractaires. Cette jolie histoire d'amour pour adolescents a été écrite par Sara Barnard, une jeune auteure anglaise. Elle a été publiée aux éditions Casterman et est disponible depuis le 24 janvier. C'est donc une nouveauté !
C'est la rentrée et Steffi qui rentre en première est appelée dans le bureau du proviseur. Cette jeune adolescente âgée de 16 ans souffre de mutisme sélectif et compte généralement sur le dynamisme de sa meilleure amie Tem qui s'exprime pour elles deux. Mais cette dernière va passer son année scolaire dans un autre lycée. le proviseur l'a appelée afin qu'elle fasse la connaissance de Rhys, un nouveau camarade sourd. Steffi connait des notions de la langue des signes. Rhys est un garçon adorable, toujours souriant. Il a l'air de supporter son handicap sans trop de difficultés. le courant va très rapidement passer entre nos deux jeunes ados.
La première chose qui plaît lorsque l'on a « Et plus si affinités » dans les mains, c'est sa couverture ! Elle est jolie et attirante, comme son titre d'ailleurs. Je destinerai ce roman pour adolescents (à partir de 13 ans), plutôt à un public féminin. Il aborde plusieurs thématiques importantes à l'adolescence. L'amitié, l'amour, le regard des autres sur la différence et la difficulté d'avoir une bonne confiance en soi… le style est moderne, l'écriture fluide et le rythme soutenu.
L'auteure a imaginé une héroïne attachante, complexe. Elle nous la dépeint dans son quotidien. Steffi va connaître un grand bouleversement: sa première histoire d'amour. Elle partage avec le lecteur ses émotions et on vit avec elle ses émois. J'ai aimé son courage, sa volonté d'avancer malgré ses problèmes. Outre cela, nous suivons ses progrès mais aussi quelques fois ses difficultés et ses remises en question. Elle va se transformer petit à petit, évoluer. Autour d'elle gravitent d'autres personnages, ils sont tout aussi bien décrits. On sent leur profondeur, leurs questionnements et difficultés. Comme par exemple pour Rhys qui derrière son sourire cache une certaine fragilité due à son handicap. Il y a aussi les parents de Steffi qui s'inquiètent pour son avenir et qui parfois ne réagissent pas toujours bien. Il y a beaucoup de messages positifs et de finesse dans ce livre.
En bref:
Ce livre possède tous les atouts pour plaire. Une mignonne histoire d'amour atypique réunissant deux jeunes adolescents attachants. Je suis certaine qu'il plaira aux adolescents les plus difficiles.
Lien : https://theedenofbooks.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  28 janvier 2018
Jusqu'à aujourd'hui, Steffi arrivait à affronter le monde grâce à sa meilleure amie Tem, qui parlait pour deux. Mais pour sa rentrée en Première, Steffi est seule, avec son mutisme sélectif. Parce que cette année-là est décisive, Steffi doit montrer qu'elle est capable de se débrouiller seule, qu'elle est capable de surmonter son anxiété pour pouvoir s'inscrire à la FAC. le jour de la rentrée, c'est la panique à bord. le proviseur lui confie un nouvel élève. Rhys est sourd et Steffi est la seule à pratiquer le langage des signes...

Tout au long du roman, Steffi nous aide à comprendre son mutisme sélectif et son anxiété incontrôlable. Il y a bien des choses qui la terrifient et qui l'inquiètent au point qu'elle n'arrive plus à prononcer un mot. Les actions du quotidien sont pour elle un vrai défi. Elle nous parle également du regard des autres sur ses difficultés et ils ne sont pas tous bienveillants. On sent que la situation est parfois très difficile à gérer. Pour elle. Mais aussi pour sa famille, qui s'inquiète inévitablement pour son avenir.

Mais finalement, ce qui compte vraiment, c'est que Steffi a envie de changer et elle fait de gros efforts. le récit est alors fait de hauts et de bas. Steffi tente de se dépasser et savoure ses petites victoires qui pourraient paraître anodines, vu de l'extérieur. le moindre progrès change tout pour Steffi et je me suis énormément attachée à ce personnage aussi vulnérable que courageux.

Et plus si affinités, c'est aussi l'histoire d'un premier amour absolument adorable. Rhys est un garçon gentil et patient que je n'ai pas tardé à apprécier. Ils apprennent petit à petit à se connaître et l'évolution de leur relation est toute mignonne, pleine de tendresse. On ne pouvait espérer mieux pour Steffi. Tout est plus simple avec Rhys à ses côtés, mais leur relation soulève d'autres problèmes. Leurs difficultés à communiquer avec les autres vont-elles les couper du monde? Avoir un petit ami sourd ne va t-il pas restreindre le monde de la jeune fille qui tente de s'ouvrir aux autres?

Verdict : J'ai déjà lu plusieurs romans sur l'anxiété et ses conséquences, sur le manque de confiance en soi, et jusqu'à maintenant je suis agréablement surprise par les propos tenus et l'authenticité des personnages. L'auteure aborde ici un sujet délicat et le fait avec justesse et simplicité, sans pour autant nous faire croire que l'amour guérit tous les maux. C'est doux, agréable à lire, et je pense, inspirant pour plus d'un lecteur.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bebi
  07 mars 2018
Steffi est mutique depuis son enfance. Paniquée à l'idée d'ouvrir la bouche en public, elle a des habitudes bien à elle, et une amie sur laquelle elle a toujours pu compter.
Mais Lorsque Nick fait son apparition dans son école, il y a quelque chose qui change. le jeune homme est sourd, pratique le langage des signes couramment, et Steffi est chargée de l'aider durant ses premières heures à l'école. Leurs particularités les rapprochent…. Lui n'entend pas et elle ne parle pas…
J'avoue avoir attendu pas mal de choses de ce roman. En lisant le petit résumé, j'espérais un petit coup de coeur. Peut-être avais-je placé la barre trop haut…

Parlons de Steffi, tout d'abord. Une jeune fille timide, forcément, et peu portée vers les relations amicales ou de camaraderie. Elle n'a qu'une seule amie, et jusque-là, elles n'ont jamais été séparées, ce qui facilite sa propre intégration. En début de livre, on insiste beaucoup sur son souci d'élocution, et du traitement adapté pour l'aider. Pour avoir fait la lecture en commun avec Mayumi, qui travaille dans le milieu médical, j'ai appris que ce traitement est relativement bien expliqué, malgré quelques petites erreurs. Un bon point donc.

Mais bien qu'on précise à de multiples reprises que cette jeune fille ne parle pas, je me rends compte qu'en réalité, c'est une attitude sélective. En effet, même si elle ne parle pas à l'école, en classe, ou dans une salle d'attente (comme n'importe quelle personne timide finalement), elle dialogue avec sa famille et sa meilleure amie. Je suis donc moyennement convaincue, surtout qu'au fil des pages, sa propension à se taire disparaît de plus en plus rapidement. Effet de coup de foudre, ou personnage pas assez bien abouti? le doute demeure.

Nick est une jeune homme, bien que sourd, plutôt volubile. Il est sociable, pratique le langage des signes, utilise les réseaux sociaux, profite de sa vie, est dynamique. Un adolescent assez chouette finalement. Bien que sourd, il vit normalement ou presque. Un bon point pour ce personnage. D'ailleurs certaines situations pouvant le mettre potentiellement en danger (ne pas entendre une voiture arriver dans son dos, par exemple) sont abordées. Et cela me plaît énormément, parce que cela nous fait prendre conscience de la réalité de cet état.

En somme, je trouve donc qu'il s'agit là d'une sympathique petite romance adolescente, avec quelques détails qui font un peu la différence. Mais rien de vraiment transcendant.
Lien : http://au-fil-des-pages.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2018
Parsemé de sms et d'échanges sur des réseaux sociaux, un roman sympathique mais dispensable.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
agelagel   07 novembre 2018
- Allez, direction la réunion de rentrée, tous les deux. Steffi, comment on signe ça ?
Je suis sur le point de m'exécuter docilement quand soudain, je me sens d'humeur taquine. Je me tourne vers Rhys et, affichant une expression parfaitement neutre, je signe "Bienvenue chez les dingues". Le visage de Rhys s'éclaire d'un grand sourire étonné. Eh oui, le nouveau. La fille silencieuse et DRÔLE? Qui l'eût cru ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   28 janvier 2018
De nombreuses personnes sont timides. La timidité, c'est normal. Un soupçon d'anxiété aussi. Mélangez l'un et l'autre, ajoutez une sorte d'erreur de signal cérébral - peut-être comme un panneau interdiction d'entrer sur l'autoroute neuronale qui relie mon cerveau à ma bouche - et voilà, vous m'avez moi. Steffi la silencieuse...
Commenter  J’apprécie          10
LowrianneLowrianne   03 mai 2018
Je n'ai rien avoir avec ces deux personnes, pourtant elles tiennent cette conversation particulièrement intime en ma présence, comme si j'étais tout à fait invisible.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Sara Barnard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sara Barnard
BRIGHTON ADVENTURE VLOG with Sara Barnard
autres livres classés : mutismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3097 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..