AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Nathalie Peronny (Traducteur)
EAN : 9782226170194
262 pages
Albin Michel (27/09/2006)
3.65/5   33 notes
Résumé :
Felicity James et sa famille viennent de déménager de la Californie vers l'Oklahoma. Felicity va devoir faire sa rentrée dans un nouveau lycée : trouver ses repères pour les cours, rencontrer de nouvelles amies. Mais elle est différente. Elle est dotée, comme toutes les femmes de sa famille, de la capacité de voir ce qui reste invisible aux yeux des autres. Ce don se manifeste par des couleurs qui révèlent la personnalité des êtres qu'elle rencontre : vert pour sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  09 juillet 2022
Une adolescente qui a un don, déménage de la Californie à l'Oklahoma, d'où est originaire sa mère, et intégre un nouveau lycée.
Cataloguée comme la nouvelle (il n'y qu'elle ,et en plus, elle arrive en cours d'année ), elle va devoir s'intégrer , ce qui s'avére assez difficile, rapport à son don, qui la met dans des situations bizarres. le jour où elle voit le "Garn " (sorte d'aura maléfique ) en la personne du prof de math, Felicity a une réaction très violente..
Si l'on prend en compte que c'est le premier roman de l'auteure, et qu'elle l'a écrit à dix-neuf ans, alors il n'est pas mal du tout, très prometteur.
cette idée d'auras qui forment des couleurs au dessus des gens, et des filaments qui sortent d'eux pour rejoindre celui d'un ami ou former un noeud avec l'âme soeur, est fantastique. Toutes ces descriptions de couleurs d'auras en fonction de la bonté ou la méchanceté des gens sont très jolies.
Tout le reste : l'intégration dans un nouveau lycée, les gentils , les méchants, les amitiés, est traité de façon bien trop superficielle et aurait mérité plus de force, plus de travail de descriptions et ressemble à un milliards de romans pour ados se passant dans un lycée.
C'est dommage, il me restera de cette lecture, de très jolies images de filaments, de violets qui ne s'accordent pas avec d'autres couleurs, et quelques grammes de poésie...
Une suite existe ( Platinium ).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Tiboux
  06 septembre 2010
Felicity James a la Vision, fraîchement débarqué en Oklahoma, elle voit la pire des couleurs dans les couloirs du lycée : le Garn. Elle seule peut la voir et ceci signifie qu'une chose : un être monstrueux rôde et il est tout près. Il est vrai que la quatrième de couverture est plutôt courte. Par ailleurs, elle n'est pas très explicite... du coup, c'est très difficile de se faire une opinion sur ce livre dès le premier coup d'oeil. Comme je suis toujours à la recherche de nouvelles lectures, j'ai trouvé celle-ci sur un blog que je visite régulièrement. Pour me faire ma propre idée, j'ai emprunté Felicity James à la bibliothèque.

L'histoire est très simple… Felicity a une capacité qui est propre à elle, une sorte d'héritage familial, qu'elle rejette plus ou moins… Elle se retrouve face à des énigmes et doit mener une enquête pour trouver ses réponses. Grâce à son entourage, amis et famille, elle parviendra à résoudre le mystère qui plane autour de la ville ainsi que sur elle-même. Parallèlement, l'héroïne essaie de construire sa propre identité ; ce qui n'est pas facile en rejetant son héritage que par ailleurs, sa jeune soeur envie à longueur de temps. le sujet principal du livre est réellement intéressant à savoir les Auras des personnes. Néanmoins, je trouve qu'il n'est pas assez développé, ça manque de profondeur. le dénouement final est prévisible, surtout au niveau d'un prétendu « âme soeur », légère évocation d'une histoire d'amour qui pointe son nez à la fin du roman. Un peu superflu peut-être… Je ne parle pas du suspens qui est très minime.

Quant aux personnages, ils sont tous plus ou moins différents mais pas spécialement attachants à mes yeux. Comme dans chaque lycée, il y a ceux qui ont du succès, un peu comme les sportifs et les pom-pom girls puis, il y a les autres, ceux qui ne comptent pas plus que ça dans le monde impitoyable du bahut. Côté originalité, peu mieux faire parce que d'un côté « les méchants » et de l'autre « les gentils », c'est du vu et revue… le côté positif de l'affaire, est les surnoms qu'ils se donnent entre eux. Dès votre arrivée dans cet établissement, vous êtes catalogués. Je dirai que ce petit détail habille un peu l'histoire mais il n'y a rien de transcendant au final. Revenons une minute sur les protagonistes, vous trouverez la « garce », la « suiveuse » et celle qui est à la fois « peste et conciliante ». Pour couronner le tout, quelques garçons apparaissent, histoire d'égayer le tout… Selon moi, aucun de ces personnages ne sortent réellement du lot. Même s'ils possèdent leurs personnalités, je les trouve un peu fade comparé à l'autre roman « Tattoo » de l'auteur...
Le reste de la critique est disponible sur le blog.
Lien : http://book.me.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ShineWalker
  20 avril 2015
Encore une fois, Jennifer Lynn Barnes a su mettre en oeuvre sa magie extraordinaire pour écrire ce livre incroyablement génial. Cette histoire sort du commun et l'intrigue te pousse à lire jusqu'à n'en plus finir. Encore un très bel ouvrage de cette auteur que j'admire.
Commenter  J’apprécie          60
Loovebooks
  20 mars 2013
Felicity James est une jeune fille, qui vient d'emménager avec sa famille dans sa nouvelle maison. Il faut savoir qu'elle a un pouvoir (comme tout le monde dans sa famille) qui lui permet de voir les auras des gens et également les liens qui les unissent. C'est en rentrant dans son nouveau lycée qu'elle va distinguer la pire des couleurs... le Garne ! Dans les couloirs de son lycée le Garne est présent partout ou presque. C'est au self que Felicity va rencontrer pour la première fois son prof de math. Et (oh mon dieu) l'aura de cet homme est entièrement... Garne !!!!
Ce livre est assez bien, je m'attendais a quelque chose de plus ennuyant mais non... Pa mal du tout !
Commenter  J’apprécie          10
ChloetteM
  07 juin 2017
Ce roman jeunesse fait partie de ces romans qui ne ressemblent à nul autre parmi tout ce que j'ai pu lire. Publié en 2006, il est de ces romans qui cassent un peu les clichés de l'école américaine. En effet, si on retrouve, dans le nouveau lycée de Lessie, le clivage populaire/impopulaire ou « Diam'z « / « Zéros » des élèves, on découvre vite que les élèves d'un groupe ne sont pas forcément toujours hostiles à l'autre groupe. La tendance est souvent à la diabolisation absolue des élèves populaires, généralement idolâtrés mais inatteignables pour les autres élèves.
Ici, on découvre que le dernier des zéros peut être un héros, ou encore que la plus populaire de toutes les pestes est capable de se démener pour éviter la chute sociale à une jeune fille non populaire.
Le roman repose surtout sur un fond de fantastique. Lessie fait face aux difficultés de l'adolescence, accentuées par ses « bizarreries » que provoque sa Vision. Les auras qu'elle distingue sont révélatrices pour elle seule de la personnalité et l'humeur de chacun… Mais elle devra faire attention à ne pas se laisser dépasser par de mauvais jugements : l'habit ne fait pas le moine ! A l'exception, bien évidemment, du fameux Garn, « la pire des couleurs »… Lessie n'est bien entendu pas la seule à posséder un don : toutes les femmes de sa famille, descendantes de Shannon, possèdent un trait du don de Vision.
Notre héroïne va également découvrir qu'elles ne sont pas les seules à développer des pouvoirs particuliers… Mais je ne vous en dirai pas plus !
Facile à lire, Felicity James est un livre très accessible qui plaira aisément à tous les fans de fantastique.
(voir mon blog pour la critique complète)
Lien : https://dansmabib.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   09 juillet 2022
La pelouse tout entière est comme tissée de filaments lumineux, certains fins comme du fil, d'autres épais comme de grosses cordes d'escalade, chacun relié à une personne différente et décliné en une infinité de couleurs.
Commenter  J’apprécie          110
iris29iris29   09 juillet 2022
Non loin de là, pendant que la classe vocalise à tue-tête, le noeud entre Tate et Tracy commence à se détacher. Le jaune ambré et le violet ne vont pas bien ensemble, un point c'est tout - surtout ce jaune avec ce violet. Il mérite mieux qu'elle.
Commenter  J’apprécie          90
iris29iris29   09 juillet 2022
La salle de cours se remplit petit à petit. À l'aura des nouveaux arrivants, je décèle le moment exact où ils découvrent qu'il y a une tête inconnue dans la classe : leurs lumières se mettent à trembloter, à onduler ou se tendre vers moi avec curiosité.
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   09 juillet 2022
C'était un plaisir de vous rencontrer , vous autres.
Je sursaute légérement. C'est la première fois queje l'entends prononcer une expression typique de la région. Le regard de ma mère s'illumine, et je me demande si l'intention d'Audra n'était pas de l'amadouer.
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   09 juillet 2022
- Je refuse de me pointer chez lui pour crocheter sa serrure , (...).
- Mais non, ne t'inquiétes pas, rétorque-t-il (j'en soupire de soulagement ). Les gens ne ferment jamais leurs portes à clé, ici.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jennifer Lynn Barnes (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Lynn Barnes
Bienvenue dans La voix des libraires, le nouveau podcast des librairies Furet du Nord / Decitre. 
Dans ce premier épisode, découvrez les derniers coups de coeur de nos libraires. Si vous vous demandez quel livre lire en ce moment, quelle pépite sera votre prochaine lecture, vous êtes au bon endroit ! 
Les livres chroniqués, disponibles en librairie, sur decitre.fr (https://www.decitre.fr/) et furet.com (https://www.furet.com/) :  
Nom - Constance Debré - Ed. Flammarion Retour à Malataverne - Pierre Léauté - Ed. Mü Des sirènes - Colombe Boncenne - Ed. Zoé Ladies with guns - Olivier Bocquet / Anlor - Ed. Dargaud Inheritance Games - Jennifer Lynn Barnes - Ed. PKJ Leviathan - Shiro Kuroi - Ed. Ki-Oon Petiote - Benoit Philippn - Ed. Les Arènes (à paraitre le 12 mai 2022) Les nuits bleues - Anne-Fleur Multon - Ed. de l'Observatoire Peau à peau - Héloïse des Monstiers - Ed. Buchet-Chastel Le pain perdu - Edith Brück - Ed. du Sous-sol Une chambre au soleil - John Braine - Ed. du Typhon S'adapter - Clara Dupont-Monod - Ed. Stock Une pour toutes - J.L del Socorro - Ed. L'école des loisirs Suzy Boude - Stéphane Heinrich / Angélique Léone - Ed. Kaléidoscope La bibliothèque de minuit - Matt Heig - Ed. Mazarine
Musique : Joakim Karud - Longing
© Tous droits réservés, Groupe Furet du Nord / Decitre.
+ Lire la suite
autres livres classés : auraVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1317 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre