AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782100589166
160 pages
Dunod (06/03/2013)
3.69/5   21 notes
Résumé :
La science moderne a révolutionné notre compréhension de l'Univers. Dans ce bref essai, Aurélien Barrau décrit en termes simples le cosmos dessiné par la physique d'aujourd'hui. À la manière d'une promenade mêlant science et philosophie, les fondements et les énigmes du Big Bang, tels les trous noirs ou la possibilité d'univers multiples, sont abordés les uns après les autres.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  22 juin 2013
Point n'est besoin d'une grande connaissance scientifique pour entrer dans ce petit essai d'Aurélien Barrau. « Big bang et au delà » reste un ouvrage de vulgarisation très abordable, même si (et surtout que ) il ne développe pas à fond les sujets traités.
Pour ma part, j'y ai apprécié un état des « connaissances » en matière d'infiniment grand et d'infiniment petit, avec des théories déjà anciennes comme le Big Bang, l'expansion de l'univers, les trous noirs, la relativité, la mécanique quantique… mais aussi plus récentes les théories des boucles et des cordes, le boson de Higgs…
Le tout accompagné de digressions sur l'école qui formate les élèves et plus tard les étudiants au lieu de les rendre libres… Libres de créer. Oui, oui, même en mathématique ; une science qui peu même à y regarder de plus prêt dans certains cas, prétendre à l'élégance.
Quelques allusions et références philosophiques non moins intéressantes que les digressions citées plus haut, et voilà un ouvrage qui se laisse lire sans difficulté ; un style un peu plus « sec » que du Hubert Reeves, qui partage avec Aurélien Barrau la démonstration que l'univers est en expansion du fait que… la nuit est noire !
Merci encore à Babélio et aux Editions Dunod pour ce cadeau « Masse critique ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          338
Apikrus
  10 juin 2013
En avant-propos, l'auteur annonce une "simple balade en cosmologie (...) destinée à tout esprit curieux, sans aucun prérequis scientifique".
Dans cet essai, il présente son parcours professionnel, quelques théories récentes relatives à l'Univers, et esquisse de possibles développements théoriques en cours d'exploration ou à venir. L'ensemble est intéressant et présenté avec un regard critique.
Aurélien Barrau est conscient de ce qu'il doit à l'éducation qu'il a reçue, aux enseignements qui lui ont été dispensés, et à un système de recherche qui lui permet d'exercer son métier. Il déplore cependant de nombreux défauts du système scolaire et dans l'organisation de la recherche scientifique. La sélection des meilleurs élèves par les mathématiques et la spécialisation précoce des enseignements dispensés dans notre système scolaire lui paraissent contre-productifs. Ses réflexions sur le monde qui nous entoure ne se limitent d'ailleurs pas aux concepts scientifiques qu'il expose et font souvent appel à la philosophie, discipline pourtant rapidement évacuée dans les cursus scolaires scientifiques.
Cette critique est intéressante et probablement très pertinente. Cependant les références à la philosophie me sont ici apparues comme une simple bibliographie ou un catalogue de livres à lire. Quant aux théories scientifiques présentées, elles le sont comme si elles étaient évidentes, sans avoir à être expliquées (ce qui est probablement le cas pour l'auteur). Ceci est particulièrement le cas s'agissant de la relativité (théorie que je n'ai jamais comprise par ailleurs) que l'auteur évoque en quelques lignes sans vraiment chercher à clarifier ce qui serait utile à son propos. Même si plusieurs passages du livre restent tout à fait compréhensibles (ceux consacrés à la méthode scientifique elle-même et à l'organisation de l'enseignement des sciences et de la recherche), je regrette vivement le décalage important entre l'ouvrage facilement abordable annoncé en avant-propos et son véritable contenu.
Je ne suis pas pour autant pas dissuadé de découvrir les autres titres de la collection listés en fin d'ouvrage et dont les thèmes sont prometteurs ("Et si le temps n'existait pas : une pseudo-science subversive", "Pourquoi E=mc2 : et comment ça marche" et "Le livre des univers"), en espérant qu'ils soient plus abordables.
--- Merci à Babelio (MC du 18 mai 2013) et aux Editions Dunod ---
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BazaR
  12 octobre 2013
Il n'y a pas un livre dans l'ouvrage d'Aurélien Barrau, mais deux.
Il y a le livre qui colle au titre "Le big bang et au-delà": de la pure vulgarisation scientifique, agréable, maîtrisée, efficace dans ses images et ses analogies, sur un sujet extrêmement ardu car certains aspects, relativistes ou quantiques, défient le sens commun. On sent la passion de l'auteur pour les énigmes de l'Univers. Elle est communicative.
Et puis il y a le livre qui colle à son commentaire en 4eme de couverture: "J'ai parfois même fait part de mes convictions et révoltes personnelles". L'adverbe qui convient n'est pas "parfois"; "la moitié du temps" serait plus approprié. Il aborde la sphère privée, parle de sa scolarité, de ses échanges avec ses collègues. Puis il donne son opinion sur un tas de sujets éloignés du big bang: l'enseignement, l'économie des grands projets scientifiques, le développement durable et même la politique migratoire.
Si je me sens en phase avec lui sur certains sujets - ayant eu des expériences et réactions similaires aux siennes dans mon court séjour universitaire - je me suis quand même senti un peu "volé"; car je voulais lire un livre entier sur les mystères du multivers, pas seulement la moitié d'un.
Je suis de plus resté opaque à son jargon philosophique pour le coup particulièrement abscons, aux antipodes d'une approche vulgarisatrice. Enfin je partage l'avis d'autres critiques de Babélio: ses opinions politiques n'auraient pas dues avoir voix au chapitre ici.
Donc pour résumer: enchanté par la moitié de l'ouvrage seulement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
eowin
  25 août 2013
Un livre à lire et dans mon cas relire voir plus pour tout comprendre. :)
Le sujet est la cosmologie, la "création" de l'univers (j'espère ne pas faire d'erreurs). L'auteur expose toutes les théories, présente les outils, les organismes, les personnes qui contribuent à faire avancer la recherche.
Ce qui m'a particulièrement intéressé:
- les théories autour des trous noirs, de la matière et de l'énergie noires (l'inconnu............);
- les correspondances avec la peinture, la littérature, la philosophie (petites touches mais qui témoignent de l'ouverture d'esprit et de la curiosité de l'auteur);
- par petites touches également ,comment ce jeune scientifique a été mené par sa famille, ses découvertes et des rencontres vers ce domaine et ce métier.
J'ai moins apprécié ses considérations politiques, que l'on les partage ou pas, je ne vois pas ce que cela vient faire là.
Commenter  J’apprécie          81
ElizabethBennet
  15 avril 2013
Vous qui avez toujours été fasciné par l'univers, les galaxies, la formation des étoiles, ou encore par la composition de la matière, cet essai est assurément fait pour vous !
Voici en effet un excellent ouvrage de vulgarisation, à des années-lumière (haha) des élucubrations fantaisistes des frères Bogdanov, hélas régulièrement classés parmi les auteurs de best-sellers. Bien loin de tomber dans le didactisme rigoureux d'un manuel scolaire, l'auteur nous propose une réelle promenade dans l'univers de la cosmologie, parsemée de réflexions placées sous l'égide de grands philosophes et penseurs, notamment du siècle dernier (Derrida, Nancy, Artaud et bien d'autres...).
Un essai très enrichissant, donc, où science et philosophie se mêlent et s'éclairent mutuellement, pour le plus grand plaisir du lecteur, d'autant que l'écriture reste toujours d'une limpidité parfaite, sans aucune prétention ni emphase malvenue. le style se fait aussi par moments plus poétique, témoignant d'une sensibilité et d'une délicatesse qui prouvent que tout exposé scientifique est loin d'être nécessairement froid, ennuyeux et austère...
(la suite en cliquant sur le lien ci-dessous !)
Lien : http://ars-legendi.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
NonFiction   02 septembre 2013
Lisant Aurélien, nous n’aurons ainsi voyagé jusqu’aux bornes extrêmes (à ce jour) des plurivers que pour apprendre à mieux scruter en nous quelques gouffres, et à considérer avec moins d’indifférence ou de supériorité meurtrière les colocataires de notre maiso
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   22 juin 2013
Combien de fois avons-nous entendu un enseignant nous inviter à oser remettre en cause son enseignement, à questionner la question, à inventer de nouveaux rapports au matériau pédagogique ? En ce qui me concerne, cela ne m’est jamais arrivé. Quand on ne bénéficie pas d’un soutien familial très privilégié ou d’une volonté de fer, il est difficile de s’épanouir à l’école.
Commenter  J’apprécie          250
lecassinlecassin   05 juin 2013
La science n'est pas indépendante des femmes et des hommes qui la pratiquent. La science n'est pas une froide découverte du réél "en lui même". Elmle est, avant tout, une "manière de faire un monde". Une manière élégante et cohérente mais évidemment non unique et non hégémonique.
Commenter  J’apprécie          130
MizliMizli   12 février 2015
Mais si nos yeux ne voient qu'une part infime des ondes lumineuses, si notre cécité est avérée, comment se fait-il qu'il nous permettent néanmoins d'observer tous les objets auxquels nous faisons face au quotidien? Jamais nous ne heurtons un meuble invisible, au moins en plein jour! La raison est élémentaire : la sélection naturelle darwinienne a conduit les êtres vivants à se doter de détecteurs (en l'occurrence d'yeux) adaptés à leurs besoins : nous voyons la lumière émise par notre étoile, le Soleil. Si nous étions à proximité d'une étoile émettant une lumière de plus énergie (une étoile plus chaude donc), il est évident que nos yeux seraient sensibles à ces ondes de plus haute énergie. Nous sommes en adéquation avec notre environnement direct.
[p15-16]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lecassinlecassin   16 juin 2013
La science ne dit pas le Vrai. Par contre la physique n'énonce évidemment pas non plus" n'importe quoi".
Commenter  J’apprécie          180
BazaRBazaR   09 octobre 2013
[Relax67: une remarque sur la création d'une théorie mathématique qui échappe à son créateur, à mon sens généralisable à toutes les créations]
Mettre une théorie sur pied ou même donner un sens à une observation exige une grande liberté et une belle capacité d'invention. Mais, en parallèle, force est de constater que ce qui est vu n'est pas toujours ce qui était attendu. Ce qui est découvert n'est pas toujours ce qui était supposé. Peut-être même n'est-ce jamais exactement le cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Aurélien Barrau (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélien Barrau
« Et maintenant ?». C'est la question que notre société se pose depuis près de deux ans après une pandémie qui a bouleversé la planète. Ce nouveau festival propose de regarder et de débattre ensemble des idées, foisonnantes au demeurant, qui sont aujourd'hui posées à nous tous.
La 1ère édition de «Et maintenant ?» le festival international des idées de demain créé par France Culture et Arte se tiendra lundi 29 novembre de 10h à 23h à la Maison de la Radio et de la Musique (gratuit sur inscription) et en ligne sur un site dédié : https://www.etmaintenant-lefestival.fr/
«Et maintenant ?» le festival international des idées de demain
TEMPS FORTS DU PROGRAMME Des penseurs, des artistes, des chercheurs, des personnalités engagées et inspirantes seront au rendez-vous.
Avec notamment : Cyril Dion, Aida Ndiaye, Christiane Taubira, Philippe Rio, François Taddei, Loïc Blondiaux, Esther Duflo, Michael Sandel, Amitav Ghosh, Aurélie Jean, Monique Tnumngia, Jean-François Delfraissy, Etienne Klein... Quatre Grands Débats pour renouveler les perspectives avec des penseurs porteurs de réflexions d'avenir Des rencontres avec des intellectuels et des chercheurs internationaux autour d'idées très contemporaines et des temps d'échanges autour des mots au centre des débats publics actuels, des idées neuves, de propositions d'actions... le Tribunal pour les Génération Futures avec Usbek & Rica : Faut-il dissoudre la France ? le spectacle de François Gremaud inspiré de la conférence de l'astrophysicien et philosophe Aurélien Barrau sur l'urgence d'agir pour l'avenir de la planète : Auréliens avec Aurélien Patrouillard. La remise du premier Prix de l'essai France Culture-ARTE Des séances de documentaires-conférences Des ateliers participatifs ouverts à tous les publics, tout au long de la journée.
Et maintenant ? le questionnaire etmaintenant-lequestionnaire.fr
Plus de 50 000 personnes ont répondu au questionnaire en amont du festival. Il s'inscrit au coeur des préoccupations du public jeune afin de recueillir les aspirations, préoccupations, inquiétudes ou motivations de la génération des 18 à 30 ans. ARTE, France Culture et les sociétés Upian et Yami2 ont mis en ligne le 12 octobre un questionnaire inédit de cent trente questions organisées autour de cinq grands thèmes : l'éducation, le travail, la science, la démocratie et les sujets liés à l'intimité. le questionnaire a été élaboré avec la sociologue Monique Dagnaud, directrice de recherche CNRS émérite qui enseigne au Centre d'études des mouvements sociaux (CNRS/École des Hautes Études en Sciences Sociales). Analysés par des statisticiens, les résultats font l'objet d'une interprétation sociologique et les réponses au questionnaire ont inspiré la programmation du festival Et maintenant?
Et maintenant ? le premier grand prix de l'essai France Culture-ARTE. Il récompense un essai publié par un chercheur sur un grand enjeu de l'année, adossé à une recherche. Un jury de présélection paritaire et renouvelable tous les trois ans composé de sept éditeurs de non-fiction en France a présélectionné sept essais proposés au scrutin d'un jury composé de trois personnalités issues des co-fondateurs et de trois étudiants. Il donnera lieu à une mise en valeur par des invitations sur les deux antennes partenaires et d'une dotation financière en partenariat avec l'Agence Nationale de la Recherche.
France Culture & ARTE Le questionnaire et le festival seront soutenus sur les antennes hertziennes et numériques au fil des émissions et magazines de France Culture et d'ARTE ainsi que sur des formats dédiés sur Internet et les réseaux sociaux. France Culture et ARTE sont, au fil de leurs magazines, de leurs journaux d'information, de leur politique de documentaires de connaissance, les partenaires au quotidien du monde des idées, les partenaires de l'édition, des auteurs, et des lieux de production de savoir. France Culture et ARTE sont des médias de confiance et de référence. À la dictature de l'opinion et du clash, ils opposent la raison et la conviction que l'expérience du terrain adossée aux dernières recherches
+ Lire la suite
autres livres classés : big bangVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
357 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..