AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749940583
Éditeur : Michel Lafon (02/05/2019)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 40 notes)
Résumé :

"La vie, sur Terre, est en train de mourir. L'ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L'ignorer est aussi insensé que suicidaire.

Plus qu'une transition, je pense qu'il faut une révolution, et c'est presque une bonne nouvelle.

Ce livre fait suite à l'appel signé par 200 personnalités, que l'actrice Juliette Binoche avons lancé dans le journal Le Monde du 3 septembre 2018."

Aurélien BARRAU e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Arthemyce
  27 juin 2019
On m'a prêté ce livre connaissant mon intérêt légitime pour le thème et pour être honnête je partais un avec un léger a priori négatif.
Non pas que je n'apprécie pas Aurélien BARRAU, d'autant que je le suivais déjà sur ses travaux scientifiques (1), mais par peur d'un ouvrage plutôt aseptisé, peut-être un peu trop doux et donc forcément en deçà de que le sujet mérite : on parle bien ici de la destruction de la vie par l'humain - principalement occidental, faut-il le rappeler?
Le livre démarre sur le constat implacable de l'écocide en cours. Nous consommons littéralement notre droit à la vie sur Terre en surexploitant ses ressources, qu'elles soient fossiles, minérales, végétales ou animales (humains inclus). Le foisonnement de chiffres (2) pour témoigner de l'ampleur de la catastrophe met un sacré coup au moral - soyons honnêtes. Il faut bien ça - et il s'agit de toute façon de la réalité - pour appréhender l'urgence de la situation.
Face au défi éminemment vital avéré, que faire?
Barrau pose un tour d'horizon non exhaustif des différentes évolutions envisageables en distinguant l'échelle individuelle et politique, mettant en exergue leurs forces et faiblesses pour conclure à l'évidence d'un changement global. A voir le bilan mondial de consommation, il est clair qu'au moins le gaspillage pourrait être endigué en bien des domaines - par exemple. C'est à la fois le pouvoir du consommateur en tant qu'individu et des Politiques en tant que Législateur de tracer la voix vers un monde plus responsable; mais surtout : vivable.
Hors ce changement ne peut advenir dans notre société occidentale droguée à la croissance. C'est une évidence que - désolé d'être franc - seuls les idiots peuvent nier. Aurélien BARRAU et certes Physicien mais un enfant comprendrait qu'une société basée sur la nécessaire croissance - et donc infinie - n'a aucune réalité possible dans un monde fini tel que l'est la Terre.
Un changement de paradigme vers un Ecologisme qui serait une règle d'or - sans être une dictature verte ! - passe nécessairement par un changement de paradigme sociétal. La concurrence entre les peuples et à l'intérieur même des peuples est une hérésie à bien des égards (lègue putréfié des premiers Utilitaristes, adoubé par une interprétation erronée du Darwinisme).
Non. On ne sauvera pas la vie sur Terre à l'aide du Capitalisme Néolibéral, principale forme d'oppression. On ne sauvera pas la vie sur Terre et les sociétés humaines sans une (r)évolution profonde, sans retrouver les racines du vivre-ensemble : le partage.
Le livre termine sur un petit chapitre de Questions/Réponses très pertinent qui permet à Barrau d'approfondir son point de vue sur certains sujets mais surtout de répliquer aux objections courantes le concernant directement (notamment, récemment, sa Rolex...) ou indirectement, aussi bien qu’infirmer tous les doutes les plus optimistes au sujet de l'effondrement en cours; Suit un petit "épilogue presque philosophique".
La pensée d'Aurélien BARRAU se rapproche à bien des égards de la pensée Libertaire, tel qu'il le mentionne lui-même dans le chapitre évoqué précédemment, mais aussi de la "Pensée Complexe" d'Edgar MORIN (sans toutefois le mentionner), ce qui confère à l'ouvrage une bienveillance et une profondeur particulièrement agréable.
Avec un peu moins de 140 pages - et "écrit gros" - c'est un ouvrage très accessible à un prix de 8€ (et sur papier recyclé histoire d'être le plus consistent possible avec ses principes) que je vous recommande non seulement de lire, mais surtout de faire lire - comme je m'apprête à le faire.
En espérant vous avoir donné envie.
(1) : https://www.youtube.com/channel/UCwgqYNmYaij2_8hq_tOFyZw
(2) : on regrettera tout de même l’absence de toute référence malgré la quantité de chiffres évoqués
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lagier
  30 juillet 2019
Difficile à écrire car le message de ce livre est universel et doit être entendu, mais j'ai été un peu déçu par ces 144 pages.
Il y a urgence pour notre Terre, mais du coup l'auteur nous assène sans respirer un grand nombre de données statistiques alarmantes mais qui manquent à mon avis de structuration pour être vraiment percutantes.
L'auteur se pose néanmoins tout un tas de bonnes questions et donne des pistes, mais encore une fois j'ai trouvé que cela manque un peu de « mise en forme ». L'une des questions par exemple qui mérite d'être posée est : « Est-ce qu'en publiant ce livre sous forme papier, je ne contribue pas moi-même à consommer encore plus de matières premières ? ». Aurélien Barreau ne se pose pas en donneur de leçon et c'est très bien, mais il alerte sur le fait que nous devons agir en urgence. Et la décroissance semble bien sûr la seule solution, car aucun système fini ne peut croître à l'infini.
J'ai trouvé ce livre dans un Boîte à livres, et finalement je suis très content de ne pas l'avoir acheté, je l'ai lu après quelqu'un, puis reposé dans cette boîte, et j'espère qu'il aura ainsi d'autres vies et que ce message pour la planète se diffusera avec un impact minimum sur l'environnement. C'est un petit geste, mais ce sont tous nos petits gestes qui peuvent un jour faire changer les choses. Avec une nuance qu'exprime Mr Barreau, il y a nos petits gestes et aussi les gestes que doivent imposer la politique et les lois, car tout seuls, l'homme n'y arrivera pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
caro8711
  06 juin 2019
Un essai passionnant et passionné qui ne laissera personne indifférent face à ce «génocide environnemental prévu». L'astrophysicien Aurélien Barrau dresse ici un état des lieux alarmant de la situation écologique actuelle, étayé par de nombreux chiffres et statistiques, qui fond littéralement froid dans le dos. Il propose également des pistes concrètes à mettre immédiatement en place au quotidien pour faire avancer les choses dans le bon sens, tout en précisant néanmoins que cela ne sera pas suffisant : un changement collectif d'ampleur planétaire est désormais vital car le pire est avenir…
Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre d'essai, mais je dois dire que le choc des propos d'Aurélien Barrau m'a interpellé dès les premières lignes. La planète se meurt et ne survivra pas si l'on continue à foncer droit dans le mur.
Le ton n'est cependant absolument pas moralisateur, ce n'est pas nécessaire puisque les faits parlent d'eux-mêmes : la situation de notre planète est désespérée.
Grâce à des propos très clairs, l'ouvrage est aisément compréhensible et accessible, mettant le lecteur devant l'insoutenable paradoxe de notre monde moderne : « il ne s'agit que de décider si nous préférons sauver des biens ou des vies, des espèces ou un système, un avenir ou un instant ».
Il donne également à voir qu'en modifiant quelque peu nos habitudes, il est possible de migrer vers un mode de vie et de consommation plus juste et équitable, mais il y'a urgence. Me reste une envie de révolte en refermant ce petit livre, l'envie de m'indigner, pour qu'enfin nous cessions de nous voiler la face face à l'imminence et à la certitude du désastre à venir. Une lecture inspirante qui éveille les consciences.
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leslecturesdeDoris
  16 juin 2019
Je ne lis pas souvent d'essai mais je ne pouvais décemment pas passer à côté de celui-ci, qui reflète complètement mes convictions profondes.
En se basant sur des faits et des statistiques, Aurélien Barrau démontre de façon claire et concise l'urgence absolue que constitue le combat pour la vie sur Terre. Sans exagération, il expose la situation et donne à réfléchir sur les actes, petits ou grands, que chacun peut accomplir pour endiguer le phénomène qui pèse sur la vie de chacun des êtres vivants de cette planète. de petites habitudes à changer à la voie politique, il propose des solutions à la portée de tous.
Pour moi qui suis déjà bien sensibilisée à la problématique (je suis végétarienne, je tends vers un mode de vie zéro-déchet, je covoiture ou prends le bus pour aller travailler), je n'ai pas eu le sentiment d'apprendre beaucoup mais j'ai été confortée dans mes opinions, quitte à passer pour une « bobo écolo ». Par contre, je suis persuadée que ce livre peut réveiller des consciences, parce qu'il est court, bien écrit et qu'il montre sans fard la réalité. C'est pourquoi j'irai le déposer dans la boîte à livres de ma commune, en espérant qu'il circule le plus largement possible et qu'il entraine de plus en plus de personnes dans la bonne direction.
Parce que comme le dit Aurélien Barrau, malheureusement, au vu de la situation actuelle, on ne peut plus se contenter du « chacun fait comme il veut ». Les actes démesurés des uns empiètent désormais sur la liberté des autres (humain, animaux ou végétaux) à vivre tout simplement.
A nous de jouer, avant qu'il ne soit trop tard.
Lien : http://dorisbouquine.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
echosdemots
  15 juillet 2019

Aurélien Barrau, astrophysicien au CNRS, nous livre ici un essai, au sujet vital, à mettre entre toutes les mains.
Toujours intéressant et pertinent, jamais moralisateur. L'auteur ne se pose pas ici comme un maître à penser qu'il faudrait suivre les yeux fermés. Il nous livre ses réflexions mais également beaucoup d'informations sur des études menées par divers chercheurs afin d'aider le lecteur à prendre conscience d'un problème plus qu'urgent.

Le Plus Grand Défi de l'Histoire de l'Humanité dresse un état des lieux de notre Terre et force est de constater que l'humain a grandement merdé et qu'il ne va pas récupérer sa caution les gars. Ce livre peut facilement se laisser dévorer car l'écriture et les informations données s'y prêtent. Néanmoins j'ai pour ma part choisi de le lire par petites touches afin de vraiment m'en imprégner.
Je fais partie des personnes que l'on peut qualifier d'écolo ; je suis vegan, je fais très attention à mes déchets, j'ai largement réduit ma consommation d'une manière générale, j'achète de seconde main, je ne veux pas d'enfant etc etc. Autant vous dire que le sujet de l'écologie m'intéresse beaucoup et que je suis déjà pas mal renseignée. Pourtant, Aurélien Barrau m'a apporté beaucoup à travers cet essai, que ce soit de nouvelles pistes à penser ou bien une nouvelle détermination pour un « combat » écologique important au quotidien.
Bref, le Plus Grand Défi de l'Histoire de l'Humanité est un essai pertinent et passionnant. Grâce à l'écriture fluide et aux explications claires d'Aurélien Barrau, il est accessible à tous et saura convaincre les moins informés tout comme les écolos affirmés.
Lien : http://echos-de-mots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ArthemyceArthemyce   06 août 2019
Le faste décomplexé, la richesse obscène, l’égocentrisme prédateur, la figure du mâle possédant fier de son insouciance, sont immensément ringards aujourd’hui. Il est temps de faire savoir le ridicule de ces postures et de valoriser une certaine humilité responsable.

p. 93
Commenter  J’apprécie          20
nadiouchkanadiouchka   24 juin 2019
A tous les vivants qui vont souffrir de notre inconséquence. Avec honte.
Epigraphe
Commenter  J’apprécie          230
gabilougabilou   03 juillet 2019
Nous avons les journalistes et les politiques que nous méritons : nous lisons les premiers et élisons les seconds. Ils sont le reflet de nos attentes et la responsabilité est donc collective. [...] Je ne regarde pas le journal télévisé, mais quand il m'arrive de le voir chez mes parents, je suis stupéfait du temps consacré à des anecdotes insignifiantes - parfois dès l'ouverture - alors que l'essentiel est relégué à ce qui devrait être la place du fait divers. Cette construction des hiérarchies est lourde de conséquences : elle participe à la création d'une image du réel extraordinairement biaisée par rapport à l'axiologie que j'appelle ici de mes vœux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabilougabilou   03 juillet 2019
Il serait certainement souhaitable que nous, les humains, soyons moins nombreux. Pour nous-mêmes et pour les autres vivants. Mais je pense qu'il faut tendre vers cette "décroissance" numérique de façon non autoritaire et, surtout, non colonialiste. On sait par exemple que les systèmes de solidarité - tels que l'assurance-maladie, une retraite digne, l'assurance chômage, etc. - favorisent très fortement une baisse de la natalité (les enfants cessent d'être la seule "assurance pour la vieillesse"), tout en améliorant la qualité de vie. Là encore, il apparaît que les dimensions sociales et écologiques sont liées et se soutiennent mutuellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabilougabilou   03 juillet 2019
L'humain (comme sans doute d'autres animaux également) est un être de symbole. Homo symbolicus. Il est fasciné, structuré, construit par ses symboles.
[...]
Nous sommes des créateurs de mondes. Nous construisons des mondes par nos systèmes symboliques. [...] Que choisirons-nous de valoriser ?
[...]
Nous sommes maîtres de ce que nous trouvons désirable et le regard engendre immanquablement une évolution dans le sens de ce qu'il approuve.
[...]
Et cela, aucun lobby n'a les moyens de nous empêcher de le faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Aurélien Barrau (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélien Barrau
Entretien avec Aurélien Barrau sur la "fin du monde" annoncée. Brut - 15.05.19
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox